1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe F
  3. // Argentine/Bosnie (2-1)

On ne va pas pleurer pour l'Argentine

Une entrée en matière décevante, mais prometteuse. Un peu comme son meilleur ennemi le Brésil, l'Argentine est entrée dans son tournoi comme une grande, et sans l'aide de l'arbitre.

Modififié
4 10
On disait l'Argentine divisée en deux. Sa faible défense d'un côté, son attaque de feu de l'autre. Alors, pour ce premier match de Mondial, Sabella a bétonné. Délaissant son 4-3-3 déséquilibré-déséquilibrant pourtant utilisé au long des qualifications, il a opté pour un bon vieux 3-5-2 des familles. Ezequiel Garay, Federico Fernández et Hugo Campagnaro derrière ; Zabaleta et Rojo sur les flancs ; Mascherano, Maxi, Di María ; Messi et le Kun devant. Sur le papier, ça promettait quand même son pesant d'asado. Sauf que l'Argentine était bien coupée en deux, et dans des proportions encore plus tristes qu'on ne l'imaginait. Tout le monde derrière (cette ligne de cinq défenseurs aurait même déprimer un Nancéien), Messi partout Messi nulle part, et Agüero loin, seul devant. Le but inscrit au tout début de la rencontre n'était qu'un trompe-l'œil (ce n'était pas un csc pour rien), l'Argentine jouait mal. Sans un vrai meneur à la Riquelme (ou, soupir, à la Pastore), un 3-5-2 est voué à l'échec.

Sabella horizonte

Pas bête, quoique parfois un peu rigide, Sabella a bien réagi. Ni une ni deux avec les entrées de Fernando Gago et Gonzalo Higuaín (arrivés déjà conjointement au Real Madrid) et retour au 4-3-3. Ou au 4-3-1-2, on ne sait pas trop. Messi touche toujours autant la balle, mais la perd moins. Et pour cause, les solutions autour du malin sont maintenant plus nombreuses et plus avancées. Jouer à 3 derrière sans y placer Mascherano, pourtant rodé à la chose en Catalogne, revenait à se priver d'un relais supplémentaire dans la fabrique du jeu. Campagnaro sorti, Javier venait plus fréquemment s'insérer entre les deux centraux afin d'ajuster la première passe. Maxi sorti, Gago venait en relais au milieu afin de faire réfléchir le ballon, mais pas trop non plus, la plupart de ses passes claquées de l'intérieur du pied trouvant Messi. Messi en dix donc, ou en tout cas plus qu'en ailier droit, avec le Kun et Higuaín devant lui. Plutôt pas mal comme concept, validé par un bijou de but de la Pulga. En 10, en patron, au Maracona, face à son destin.

Incontestablement, l'Argentine jouait bien mieux en cette seconde mi-temps, même si tout n'était pas parfait. Déjà, ses joueurs donnaient quand même l'impression d'en garder sous la semelle ; se donner à 100% ne semblait en effet pas nécessaire. Ensuite, l'Argentine s'est quand même assez vite retrouvée coupée en deux. Messi, le Kun et Higuaín ne défendent pas, et contre les Allemands, par exemple, en quarts de finale par exemple, cela pourrait jouer des tours. Ángel Di María s'est vite retrouvé cramé, à faire le taf pour trois, la Bosnie en a profité pour en mettre un, et il a fallu l'entrée de Lucas Biglia (oui, ces mecs-là ont les noms les plus classes du monde, qu'est-ce que vous y voulez) pour conserver la balle et le score.

Retrouver le Messi de la Masia

Qu'attendre alors maintenant pour le prochain match, contre l'Iran ? Si l'Argentine, en 5-3-2, a gagné sa première mi-temps 1-0, elle a concédé le nul un partout lors de sa seconde, en 4-3-3. Pourtant, c'est bien dans ce schéma qu'elle entamera sa rencontre, tant il sied à ses joueurs. Reste « simplement » à trouver que faire du meilleur joueur du monde (en dix ou en ailier droit ? Les deux !) et à prier pour que Gago pète la forme. Avec lui, c'est toute l'équipe qui est quand même moins déséquilibrée, Messi mieux trouvé et le jeu argentin retrouvé. En général, après un premier match gagné avec un petit écart, l'Argentine a pour habitude d'en coller une belle pelletée au suivant. On ne va pas encore pleurer pour l'Argentine.

Par Simon Capelli-Welter
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nasser aimkelesfill
surement un complot le fait que l'argentine n'ait pas eu de coup de pouce....
Elle n'en a pas eu besoin, les bosniens se sont foirés pendant pratiquement toute la partie.
Si Dzeko fait le décalage à un moment, la Bosnie peut revenir au score mais voilà...
La tête de Susic était éloquente quant à la prestation de son équipe.
nasser aimkelesfill
c'était evidemment de l'ironie...mais pour être totalment honnete que ce fut laborieux. Je ne les ai jamais mis dans les favoris peut être à tord mais quand on a un potentiel offensif extraordinaire et que derrière c'est très très limite ça me semble bien trop peu equilibré pour gagner la coupe du monde.

Et vu la tendance des equipes qui ont gagné les dernieres coupe du monde (même le bresil 2002 et ses 3R, t'avais quand même cafu roberto carlos, lucio)je ne suis pas très optimiste pour les argentins.

2eme bemol messi. Je ne le reconnait plus hier j'ai eu l iimpression qu il voulait tout faire tout seul. Plus que d'habitude.
C'est pas des nuls en défense non plus.
Pense à Evra-Sakho-Varane-Debuchy contre Di Maria-Aguero-Messi.
et l'inverse. Ils ne sont pas trop mal lotis et ils devraient monter en puissance.
Quant à Messi, voir ce que dit Pjanic à son sujet (sans oublier le fait que c'est lui qui est décisif hier).
Sérieux si la prochaine fois Sabella nous pond un autre 3-5-2 je le butte. Dispositif de merde par excellence pour un spectateur.
En plus je peux plus le blairer avec sa gueule de con. Agüero, Messi et cie ont du courage pour supporter une telle face de raie.
Voilà j'avais envie.
Rien ne sert de courir, il suffit juste de partir à point!
Ce match était une purge. Il faut le dire. Mais la palme c'est le Portugal - Allemagne que je suis en train de voir.
Tout le monde se fout de l'Argentine sur ce site, on trouve des tas de supporters de l'italie, pas mal de supporters des pays-bas, etc mais l'Argentine.
tsssss.
Message posté par popeye
Tout le monde se fout de l'Argentine sur ce site, on trouve des tas de supporters de l'italie, pas mal de supporters des pays-bas, etc mais l'Argentine.
tsssss.


Allez on te suivra pour l'OL à la reprise de la saison... Tu te sentiras moins seul à ce moment. Bon mondial quant même
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 10