Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 29e journée

On n'arrête plus Benzema

Lutte pour le titre, le podium, l'Europa League et le maintien. Ce week-end, comme souvent, la Liga a envoyé du jeu. Retour sur une journée riche en chocs, en haut comme en bas du tableau.

Des strates. Des classes. Une simple sélection naturelle. Pendant que la Ligue 1 commence à y voir plus clair dans son "Big Cinq", en Espagne, comme dans les autres grands championnats européens, les mini-championnats fleurissent. Ça vaut bien un voyage en ascenseur.


1er étage: ça castagne pour le titre


Au jeu du chat et de la souris, le Barça excelle. Tenus en échec à Séville la semaine dernière, les joueurs de Pep Guardiola se sont bien rattrapés au Camp Nou face à Getafe. Convaincants sans être aussi excellents que d'habitude, les Blaugranas s'en sont remis à leur force collective pour venir à bout (2-1) de bons Burger King Boys. Outre la magnifique demi-volée de Dani Alves, on notera le bel hommage rendu par les supporters Catalan à Eric Abidal, le tout à la 22ème minute de jeu, en référence au numéro porté par le frenchy. Mes que une bonne idée. Pendant que les Catalans étaient en opération rachat, le rival madrilène se savait en danger lors du derby face à l'Atletico. Sérieux, les hommes du Mou ont une nouvelle fois pu compter sur Karim Benzema, insolent de confiance, auteur d'un joli but de l'extérieur du droit. Vainqueurs 2 buts à 1 des Colchoneros, les gaillards de la maison blanche s'accrochent à cinq points du Barça. Le prochain clasico sent la poudre. Et on parle pas d'un vulgaire OM-PSG...


2ème étage: ça se bouscule au portillon


Le match que tout le monde attendait a tenu ses promesses : le spectacle, c'était à Mestalla. Une pléiade d'occasions, du rythme et surtout deux équipes qui ont joué la gagne de bout en bout. Moins réaliste, Valence a du s'incliner (0-1) face à un bon FC Séville, et laisse sa troisième place à Villarreal, vainqueur (0-1) sur la pelouse de l'Athletic Bilbao. Les valencians pourront toujours se rassurer en se disant que leurs fesses sont solidement accrochées à la quatrième place puisque dans le même temps, l'Espanyol Barcelone a réalisé la mauvaise opération de la journée en allant s'incliner chez la lanterne rouge Malaga, 2 buts à 0.


Sous-sol : ça bouge à la cave


Malaga, qui sort donc la tête de l'eau, gagne deux places et revient à un point de la Real Saragosse, dix-septième. Humiliés à domicile (4-0) par Osasuna, les joueurs de l'Hercules Alicante, à l'aise en début d'exercice, commencent à sentir le souffle de la relégation dans leur nuque. Dans le match de la mort, Gijon, qui est venu à bout d'Almeria, se donne un sacré bol d'air. Au crépuscule de cette 29ème journée, sept points séparent le Racing Santander, quatorzième, d'Alicante, dernier. La lutte pour le maintien s'annonce sanglante.


Rez-de-chaussée: un ventre mou bien mou


Dans le ventre mou de la Liga, chaque journée qui passe est une journée qui rapproche les clubs coincés dans ces affreux bourrelets d'une trêve estivale bien méritée. Braqués (0-1, à la 90ème) par Levante, les joueurs du Deportivo La Corogne peuvent faire la gueule. Comme ceux de la Real Sociedad, battus 2-1 à Santander, qui pensaient avoir fait le plus dur en égalisant grâce au gringo Griezmann. Vivement l'été.


Achetez vos billets pour le FC Barcelone maintenant !


Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


il y a 5 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 7 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 7
Partenaires
Olive & Tom Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
À lire ensuite
Paris, premier lâché