En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options
  1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. //

On l'appelle El Piojo

Insultes, blagues, colères XXL, fille insolente et 3-5-2. Le sélectionneur du Mexique, Miguel Herrera, est un homme avec qui il est difficile de s'ennuyer. Découverte de celui qu'on appelle El Piojo.

Modififié

Imagine-t-on Vicente del Bosque participer à un programme télé bas de gamme et y deviser avec un clown ? Imagine-t-on Didier Deschamps fêter un but de match de préparation comme si la France venait de gagner une nouvelle Coupe du monde ? Ou imaginerait-on que la fille de José Pékerman vienne poser une question à son père lors d'une conférence de presse ? Ce qui semble improbable, insensé, ou hors-sujet pour la plupart des sélectionneurs, ne l'est pas pour Miguel Herrera, un homme qui assure, avec conviction, que le Mexique se rend au Brésil pour « ramener la Coupe du monde. »

« C'est une cochonnerie »

Nommé le 18 octobre, à la veille des barrages face à la Nouvelle-Zélande, Miguel Herrera, dit « El Piojo » (le poux), est un entraîneur estimé au Mexique, champion du Clausura 2014 avec l'América, disciple de Ricardo La Volpe, mais dont le comportement n'a jamais fait l'unanimité. En cause : un défaut de maîtrise de ses nerfs, et des dérapages verbaux à répétition. Herrera avait pourtant juré de se tenir à carreau une fois nommé sélectionneur, mais le bouillant entraîneur a rechuté lourdement le 3 juin, au terme d'une défaite en amical face à la Bosnie de Safet Sušić (0-1). « Des cochons » , voilà comment Miguel Herrera a qualifié le staff adverse. Le sélectionneur d'El Tri n'avait toujours pas avalé que Safet Sušić ait effectué plusieurs changements dans son onze de départ sans en avertir son adversaire du soir. Lors de la conférence de presse d'après-match, Herrera, loin de laisser échapper une insulte, la martela. Extraits porcins : « Ce qu'ils ont fait, c'est un cochonnerie, une porcherie, je ne vais pas les comparer à la Croatie, une équipe décente, qui ne ferait pas ces cochonneries. » De l'or en barre pour les médias, après un amical où El Tri n'avait rien montré de probant. Le lendemain, une tête de cochon figurait à la une de Record, le grand quotidien sportif mexicain.

Pioja et chasse à l'arbitre

« Je suis quelqu'un de frontal, je dis ce que je pense en face » , assure Herrera. Il ne ment pas. El Piojo goûte notamment particulièrement de dire ce qu'il pense aux arbitres. En décembre dernier, au terme de l'avant-dernière finale du championnat mexicain, où Herrera était encore l'entraîneur de l'América tout en portant déjà la casquette de sélectionneur, El Piojo alla ainsi chercher l'homme en noir sur le terrain avant de l'incendier en conférence de presse. Pour le bouillant coach, l'arbitre était le grand responsable de la défaite des siens face au Léon de Rafa Márquez, dont le sélectionneur a fait son indiscutable capitaine. Une analyse pas franchement partagée par la presse, et surtout pas par Andrés Fassi, vice-président du groupe Pachuca, propriétaire du Club León. « Penser que cet entraîneur va nous représenter au Mondial me rend vraiment triste, déclara alors Fassi, il existait tellement de grandes personnalités dans le monde du football pour occuper cette fonction, je ressens de la honte pour le manque d'humilité de ce monsieur. » Aujourd'hui, Herrera n'en démord pas : « Je suis sorti de mes gonds à cause de toutes les injustices dont on a été victimes. Mais je sais bien qu'en tant que sélectionneur, je ne peux pas me permettre de ne pas me contrôler, car le Mondial est une compétition courte. »

Pioja, sa fille

Miguel Herrera doit diriger 23 joueurs, mais il doit aussi tenter de maîtriser un élément perturbateur : sa fille. Hyperactive sur Twitter, Michelle Herrera, 18 ans, s'est notamment signalée lors d'une conférence de presse d'avant-match en prenant le micro et en posant une question à son père à propos du jeune attaquant Raúl Jiménez, son ami, devant le regard médusé des journalistes. Le daron répond alors comme si de rien n'était avant de réprimander sa progéniture une fois à la maison. Mais comme son père, Michelle est plutôt du genre récidiviste. Le jour du fameux amical face à la Bosnie, la Pioja, son surnom, finit par exploser devant le nombre de messages questionnant le travail de son père. « Attendez, bande d'abrutis, c'est le premier match qu'on perd en sept mois, et c'est un amical » , tweeta-t-elle, fautes d'orthographe à la clé. Le hashtag choisi par la Pioja : « Idiots. »

Aguirre : « Miguel est toujours à l'aise »

Des sélectionneurs du Mondial, le Mexicain est sans doute le plus disponible pour échanger avec la presse, face à laquelle il ne se dérobe jamais, même quand il est questionné à propos de l'activité de sa fille sur les réseaux sociaux : « Il faut qu'elle apprenne à encaisser, (...) mais j'aimerais me trouver en face de ceux qui l'insultent en se cachant derrière un réseau social. » Presse nationale, régionale, ou étrangère, Herrera fixe rendez-vous sur son portable, et s'y tient, répondant sans avarice aux questions, d'un ton affable. « Il ne lui reste plus qu'à être interviewé par le bulletin paroissial » , ironisa un journaliste mexicain sur Twitter. Ou de participer à des émissions de divertissement… Ce qu'il fit début avril. L'émission se nomme Sabadazo. Un programme bas de gamme et criard du samedi matin. El Piojo raconte : « À la base, ça devait être une courte interview, mais ils m'ont fait une belle surprise en invitant ma famille à un moment où je ne les voyais quasiment plus à cause du travail. J'ai passé un bon moment. » « C'est atypique, rigole Javier Aguirre, sélectionneur du Mexique en 2002 et 2010, mais je ne vois pas le problème. Miguel est comme ça, toujours à l'aise dans n'importe quel environnement et les gens l'aiment. C'est très important quand tu es sélectionneur. Les gens sentent qu'il est proche d'eux. »

Physique et langage fleuri de vendeur de tacos, Miguel Herrera, en bon Mexicain, se définit « comme un homme de famille » . Lors des séances photos, il n'hésite ainsi jamais à exposer sa femme et ses deux filles. « Je fais tout pour être un bon père, un bon fils, un bon frère » , dit-il. Lors de ses années tendres, ce fils d'une employée du gouvernement fédéral a multiplié les petits boulots pour aider sa famille : « Par exemple, dans les supermarchés, j'empaquetais les courses des clients » , explique-t-il. Herrera, c'est un peu Cuauhtémoc Blanco qui fait entraîneur. Un type incapable de dissimuler ses gros défauts, mais auquel le Mexicain moyen s'identifie. Sa nomination a donné de l'air à une sélection qui se trouvait alors au bord de l'asphyxie après une phase éliminatoire où le Mexique dut son accession pour le barrage à un but des États-unis. « Mais eux nous doivent beaucoup plus, avait assuré Herrera lors d'une conférence de presse, l'œil rieur, ils nous doivent la Californie. » Bingo auprès de l'opinion publique mexicaine.

Émôticônes, audace et petit pois

Franco de port, nature diront certains, ou tout du moins transparent, Herrera n'a jamais pensé que l'autorité était incompatible avec une bonne blague. Usager de Twitter, comme sa fille, El Piojo peut y annoncer ses onze de départ comme y amuser la galerie. Quand il poste une photo où il pose aux côtés de Tom Brady, star du football américain et époux de Gisele Bündchen, il la légende ainsi : « Il m'a demandé une photo, je ne sais pas qui c'est, mais ça lui a fait sa journée. » Un tweet évidemment suivi de quelques émoticônes farceurs. En pleine conférence de presse, Herrera peut aussi lancer à un journaliste à la taille plus proche de Tyrion Lannister que de Jan Kohler : « Lève-toi s'il te plaît. » Roulement de tambour et rires dans l'assistance.

La personnalité directe de Miguel Herrera est une fabrique à polémiques, mais elle lui permet surtout de créer une relation étroite et de confiance avec ses joueurs. « Je m'adresse aux joueurs, sans prendre de détours, sans mentir » , assure-t-il. « Miguel est quelqu'un qui se distingue par sa capacité à transmettre sa confiance en lui, en son travail, loue Javier Aguirre. Il est audacieux, courageux, et travaille très bien ses équipes sur le terrain. » Car malgré ses airs bonhommes, Herrera n'a rien d'un dilettante. C'est un boulimique de travail, qui a pour mission de faire fonctionner son cher 5-3-2, qui est surtout un 3-5-2, en n'ayant disposé que d'un gros mois de préparation. Il pourrait s'abriter derrière ce délai restreint pour déjà ouvrir le parapluie à excuses, il préfère annoncer que le Mexique passera enfin les huitièmes de finale, le stade où échoue El Tri depuis 1994. Il peut aussi prendre des décisions courageuses, comme d'avoir écarté Chicharito, la star nationale et favori des sponsors, du onze titulaire. « Pour moi, il n'est plus la grande personnalité du Mexique, même s'il joue dans un grand club et un grand championnat. »

Son ennemi Baron

Avant d'être sélectionneur et entraîneur, Herrera fut un joueur. « C'était un guerrier, un joueur rapide, courageux, solidaire, rafraîchit Aguirre, il a débuté comme attaquant et a terminé sa carrière comme latéral. » International mexicain, son grand trauma est de ne pas avoir été retenu pour le Mondial 94 alors qu'il avait disputé toute la phase éliminatoire. Herrera entretient depuis des relations exécrables avec le sélectionneur de l'époque, Miguel Mejía Baron. Taquiné régulièrement par Baron dans les chroniques qu'il écrit pour Record, Herrera a fini par déraper sérieusement en février 2013. « Je dois être de son goût, déclara-t-il à El Universal, sans doute à cause de ses déviances sexuelles. » Allusion à la prétendue homosexualité de l'ex-sélectionneur. Après avoir été sermonné par sa direction, Herrera finira par s'excuser publiquement. Un exercice qu'il pourrait répéter si le Mexique venait à ne pas passer le premier tour.

Par Thomas Goubin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! il y a 1 heure Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 9
il y a 2 heures Le joli loupé de Kokorin en Russie 5 il y a 3 heures L'étrange statue indienne de Maradona 9 Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 9 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 6 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 5 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 29 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 47