1. // Serie A – J11 – Napoli/Juve (3-3)

On était dans un bar napolitain pour Napoli-Juve

Hier soir, le Napoli et la Juventus ont offert un superbe spectacle (3-3) pour le match en retard de la 11ème journée de Serie A. Au lieu de prendre l’avion et d’aller assister au match au San Paolo, on est allé matter ça au Bambolina Caffè, à Paris, repère du Club Napoli Parigi « Paris San Gennar » . Ambiance chaude et authentique garantie.

Modififié
Sur le planisphère de l’Europe, il est écrit que pour aller s’offrir un frisson au San Paolo de Naples, il faut parcourir quelques 1 291 kilomètres. En fait, c’est faux. En trois minutes, boum, vous voilà au Bambolina Caffè, sorte de monde parallèle dans lequel Naples se serait invité à Paris. Cela se passe rue Rougemont, dans le 9ème arrondissement. Et ce soir, la rue est plus bleue que rouge. Le Napoli reçoit la Juventus, le pire ennemi. En terme de classement, c’est le 8ème qui reçoit le leader. Et ça, ce n’est pas possible, pour tout tifoso napolitano. L’ambiance est plantée dès que l’on approche du Bambolina Caffè, privatisé pour l’occasion par le "Paris San Gennar", association des tifosi du Napoli dans la capitale française. A quelques mètres de l’établissement, on entend déjà les premières voix chantantes. Faille spatio-temporelle. Tout le monde parle italien, histoire de se plonger totalement dans l’atmosphère de ce match tant attendu. A l’entrée du bar, une petite pancarte a été placardée. Un dessin de E.T. avec un maillot de la Juve, et l’écriteau « Téléphone maison de Pairetto » . Spéciale dédicace au Calciopoli. A l’intérieur, il fait déjà chaud et les hiérarchies sont bien définies. Il y a les assis « qui ont réservé depuis deux semaines » , dixit le patron du bar, et ceux qui sont debout. Le match n’a pas encore commencé, mais Luca, l'accueillant président du Paris San Gennar, lance déjà les premiers chants : « Juve Juve Juve merda » . Besoin de Google Trad ? Il y a de tout. Des jeunes, des moins jeunes, des garçons, des filles, et même un petit garçon de 8 ans, tous habités par la même passion. Celle du Napoli.

« Mais qu’est-ce qu’il a fait, Hamsik ? »

Coup d’envoi. La tension devient électrique. Surtout lorsque Lavezzi, après à peine 30 secondes de jeu, tente une première frappe. Cela suffit pour que Luca, en bon chef d’orchestre, lance un « Chi non salta della Juve è, è » . Qui ne saute pas est de la Juve! Bon, bah, autant dire que tout le monde saute. L’organisation du bar est telle que c’est comme si deux virages se faisaient front. Entre les deux, deux écrans géants, dos à dos. Comme ça, lorsqu’une partie du bar lance un chant, l’autre peut répondre. Un mini San Paolo, vous disait-on. Et l’on ne croit pas si bien dire. A la 17ème minute, Pirlo fauche Lavezzi dans la surface. Pénalty. « Il faut l’exclure ! Il faut l’exclure  » . Ça gueule, à droite. D’autres préfèrent rester muets jusqu’à la transformation. Hamsik s’élance. But. Le bar explose une première fois. Mais quelques uns comprennent vite. Monsieur Tagliavento ordonne que le pénalty soit retiré. Deuxième essai. Hamsik envoie un missile. Au-dessus. Luca s’emporte « Mais pourquoi il l’a fait retirer ? Ils sont tous rentrés dans la surface, même ceux de la Juve » . Bah ouais.

Mais la désillusion est de courte durée. Quelques minutes plus tard, Hamsik se fait pardonner en smashant de la tête un ballon qui traîne dans la surface. Cette fois-ci, personne n’annule. Et personne n’empêche nos amis napolitains de hurler et de se prendre dans les bras. Naples est patron du match. Les chants se succèdent. Chiellini en prend pour son grade. Il l’a bien mérité, avec sa tête toute écrasée. Hamsik et Lichtsteiner se fritent. Les deux prennent un jaune. « Mais qu’est-ce qu’il a fait, Hamsik ? » demande incrédule l’un des supporters. « Il a marqué !  » rétorque un autre. Jolie vanne. Un pote français de l’un des tifosi passait par là. « Je repars dans une minute » lance-t-il à son pote. « Attends la mi-temps, il va y avoir un autre goal » répond la copine du pote. Bien vu. Deux minutes avant la pause, Goran Pandev inscrit son premier but sous les couleurs azzurre, d’un joli tir croisé. Bon bah là, on se croirait totalement en Curva. Et que ça chante, et que ça se congratule. Le Napoli est en train de rééditer la prestation de l’an dernier. Alors, 3-0, encore ?

Trois baffes et une douche froide

A la pause, pendant que tout le monde prend l’air ou fume sa petite clope, certains préfèrent rester prudents : « Attention, en deuxième mi-temps, nous allons être fatigués, espérons que l’on ne va pas s’écrouler » . Ça recommence. Et cela ne manque pas. Après seulement trois minutes, Matri réduit l’écart, profitant de la première erreur de placement de la défense napolitaine. 2-1. Ah. Là, ça jette un froid. Mais pas pour longtemps. Luca relance la machine. « Non mollare raggazzi » . Ne lâchez rien. Tout le monde reprend en chœur. Une véritable union sacrée, même à plus de 1 000 bornes de distance. Pendant quelques minutes, la Juve domine et Naples souffre. Mais c’est souvent dans la souffrance que les joueurs de Mazzarri savent se transcender. Et encore une fois, c’est le cas. Pandev rate une passe. « Pandev, tu es un scandale » lui hurle un type au fond. Une minute plus tard, le Macédonien réussit l’enchaînement parfait : contrôle, jongle et reprise du gauche. Buffon est battu. 3-1. De scandaleux, à merveilleux. On joue la 68ème minute et ce coup-ci, tout le monde en est convaincu : Naples a fait le plus dur. « Encore trois baffes à la Juve, trois baffes » . C’est l’euphorie. On chante à la gloire des Partenopei. Mais l'extase est brisée à son apogée.

Estigarribia redonne en effet espoir à la Juve, toujours de ce même côté droit de la défense du Napoli. Lichtsteiner, quant à lui, échappe par trois fois à un deuxième carton jaune, ce qui a le don d’énerver tout le Bambolina Caffè. Surtout Luca, d’ailleurs, qui se lève de sa chaise, furax. A dix minutes du terme, douche froide. Pepe traverse la moitié du terrain, s’offre un une-deux bienheureux avec le défenseur napolitain Fernandez, et trompe De Sanctis. 3-3. C’est dur. Des mains se passent dans les cheveux. D’autres préfèrent fixer l’écran. Des nouveaux chants d’encouragement repartent. Le cœur y est toujours : les Napolitains ont appris à y croire jusqu'au bout. Même si la Juve continue d’attaquer. Le chrono tourne. On entre dans le « Mazzarri Time » , si cher à Edinson Cavani. Mais ce coup-ci, l’Uruguayen n’est pas là. Pas de dernier frisson. Le match se termine sur le score de 3-3. Direction la sortie, pour refaire immédiatement le match. Il y a évidemment de la déception, de la colère pour des décisions arbitrales discutables, mais aussi de la fierté. Oui, ce Napoli-là a une âme et un énorme cœur, et tout ce microcosme réuni devant le Bambolina Caffè en est conscient. Non, ce soir, leur équipe n’a pas gagné. Mais elle leur a donné, comme toujours, de l’adrénaline et du plaisir. Le mot de la fin revient à Giorgio, installé en France depuis deux ans. « Tu sais quoi ? Je ne suis même pas en colère. Pourquoi ? Parce qu’on est très, très forts » . Voilà qui devait être dit.

La vidéo de la soirée :



Le Club Napoli Parigi « Paris San Gennar » a été créé l’année dernière lorsque cinq personnes sur un forum (dont Luca, Donatella et Sabatino) décident de se rencontrer à Paris pour suivre leur équipe de cœur. Leur idée : devenir un point de diffusion de la « napoletanité » afin de faire connaître mieux Naples, sa culture, ses habitants tout en essayant de faire tomber les clichés sur la ville. Le groupe, devenu association, se retrouve désormais au Bambolina Caffè pour chaque match du Napoli.


Par Eric Maggiori, napoletano d’un soir
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est bon ça! Dire que j'ai choisi de matter le match du Barça, tant pis pour moi.
Sympa la soirée. Dommage que la Juve soit revenue mais bonne ambiance, ça doit faire plaisir de travailler dans ces conditions.

Good Job EM, comme d'hab.
Toujours dans les bons coups EM !!

J'y suis allé la semaine dernière pour mater Napoli - Lazio, ignorant que c'était le repère du NCP et étant tifoso biancoceleste, je m'étais fait tout tout petit ... obligé de pester à contre coeur contre San Marchetti ! A quand un Lazio fan Club Parigi ?

Un saluto ad' Andrea
Forza Lazio, forza granati !
Conte a fait retrouver son âme à la Vieille Dame, nul doute qu'elle ira loin cette saison. Revenir dans la partie comme elle l'a fait au San Paolo, c'est pas rien.
Forza Juve !!!
Excellent article.
Par hasard il n'y aurait pas un bar Juventino dans la capitale?
En tout cas ne vas pas au Bambolina, le patron supporte le Toro, unica squadra di Torino ;) !!
Curva A on dit: "Chi non salta bianconero è."
Enfin, ca c'est au San Paolo... Après chacun dit comme il veut....

Sinon, c'est dingue que de nos jours, on préfère mater un Barca-Rayo qu'un Napoli-Juve.
De moins en moins de monde s'interessent à la Serie A. Dommage

Sinon, ce EM est vraiment bien, continuez...
Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 8 Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 74
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3
jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8