On était avec les fans de Bangalore pour la finale de l’AFC Cup

Premier club indien à atteindre un tel niveau, le Bengaluru FC affrontait samedi soir l’Air Force Club d’Irak en finale de l’AFC Cup, la C3 asiatique. On était dans un bar avec les fans, qui racontent le formidable destin d’un club créé il y a seulement trois ans.

Modififié
Le match commence dans deux heures, mais Santosh, Alwyn et Rakesh sont au taquet. Ils ont déjà accroché dans plusieurs recoins du bar les drapeaux aux couleurs de leur club, le Bengaluru FC (BFC), et de leur groupe de supporters, les West Block Blues. « C’est le match le plus important de l’histoire du foot indien » , explique d’emblée Alwyn. On aurait tort de voir une posture grandiloquente. Ce samedi soir, le BFC affronte à Doha l’Air Force Club d’Irak en finale de l’AFC Cup, la C3 asiatique. Et c’est la première fois qu’un club indien atteint un tel niveau. Alors, les supporters, proches du modèle des ultras européens – une rareté en Inde –, ont organisé une retransmission sur écran géant à l'Open Box, un de ces grands bars rooftop de Bangalore où l’on descend des litrons de bière chaque week-end. Après avoir décoré l’établissement aux couleurs du club, les membres des West Block Blues accueillent leurs potes, souvent vêtus d’un maillot ou d’une écharpe du club. Près de quatre cents personnes sont attendues ce soir. « D’habitude, on a un autre bar pour regarder les matchs à l’extérieur, mais on se tasse à trente maximum » , détaille Santosh, survêt du BFC sur les épaules.

Pied de nez à l’ISL


À l’écran, en attendant la finale, un match de l’Indian Super League (ISL) dont tout le monde se fout. Le pied de nez à l’ISL réalisé par le BFC est magistral. Créée en 2014, cette ligue privée de huit franchises s’est donné pour but de relancer le foot indien et a attiré en ce sens quelques stars (Del Piero, Trezeguet, Forlán...). En filigrane, il y avait une critique forte de l’I-League, le championnat « officiel » auquel participe le BFC, incapable de sortir des clubs dignes de ce nom et de faire progresser ce sport, dans un état léthargique depuis des décennies. Sauf que Bangalore, fondé il y a trois ans, a prouvé le contraire et montré que l’ISL ne serait rien si elle continue à n’avoir aucune légitimité sportive. Ironie ultime : les tenants de l’ISL ont encouragé le BFC sur les réseaux sociaux, admettant que le club « avait mené le football indien à des hauteurs jamais atteintes » .

Voilà pour la petite histoire. La grande, elle, est racontée en boucle par les supporters après une vindicte en règle contre le patron de l’Open Box, coupable de laisser un fade ManCity-Middlesbrough à l’écran au lieu de mettre l’avant-match. Un nom revient en boucle dans leur bouche. Celui d’Ashley Westwood. Formé à Manchester United avec Beckham, Giggs ou Neville, l’Anglais a été le premier entraîneur du club, de 2013 jusqu’en mai dernier. « C’est l’architecte » , résume Ashwin. En somme, Westwood et ses dirigeants du groupe JSW sports ont bâti leur équipe avec un principe simple : le professionnalisme. Ce qui fait défaut à de nombreuses formations indiennes. Ils ont créé l'un des meilleurs centres de formation du pays, investi des sommes raisonnables sur des jeunes joueurs, mesuré avec plein d’outils les performances des joueurs, développé un marketing efficace, mis le club au cœur de la ville en créant des partenariats.

« Ambiance terrible »


Au départ, pas grand monde n’a fait attention à eux. Chaque année, des clubs se créent ou disparaissent en Inde dans le plus grand anonymat et sans conséquence notable sur la destinée du ballon rond. Bangalore, ville de start-up, d’ingénieurs et surnommée « la Silicon Valley indienne » , n’avait aucune culture foot. Il lui manquait le charme historique des clubs de Kolkata et la médiatisation de l’ISL quand celle-ci a débarqué en 2014. En trois ans, le club a comblé ce retard, empochant deux titres de champion d’I-League, une coupe nationale et atteignant donc une finale continentale. Et l’implication des West Block Blues a fait le reste pour consolider l'engouement. « Ce qu’on souhaite, c’est que le foot indien avance. On essaye de le faire à notre niveau en créant une culture du supporter. On n’est contre personne, mais je ne pense pas que l’on progressera en faisant venir des vieilles stars en pré-retraite » , dit malicieusement Santosh, sans nommer l’ISL. Ses potes et lui ont bien conscience qu’il se passe quelque chose dans le foot indien grâce à leur club.

C’était flagrant pour la demi-finale retour, jouée à domicile, contre les tenants du titre malaisiens de Johor Darul Takzim (1-1 à l'aller). Pendant deux semaines, le club et les West Block Blues ont multiplié les appels sur les réseaux sociaux et aux quatre coins de Bangalore. Résultat : 21 000 spectateurs au Kanteerava Stadium, et une ambiance terrible. « D’habitude, on plafonne entre 3000 et 5000 personnes. Là, il y avait un monde fou, notre tribune était bondée » , raconte Alwyn. Le match fut à la hauteur. Rapidement menés, les Indiens ont ensuite forcé le destin en l'emportant 3-1, grâce notamment à une praline de 25 mètres de Sunil Chhetri, le capitaine et véritable icône au pays.

« L’Inde n’est plus seulement un pays de cricket »


Ce samedi soir, les supporters comptent sur lui. Entre deux gorgées de bière, les chants à sa gloire fusent, dont un joli « We’ve got Chhetri » , déclinaison du célèbre « We’ve got Payet » des fans de West Ham. Sur le terrain pourtant, l’attaquant galère, comme toute son équipe. Elle a du mal à poser le jeu et enquille les longs ballons à destination de Vineeth, l’attaquant de pointe. Peu d’occasions créées, mais Bangalore n’en concède que très peu également. Les fans ne se relâchent pas. On chambre un joueur irakien qui s’appelle Osama, et on gueule des chants contre les rivaux locaux – le fameux « Oh Kolkata is full of shit » . 0-0 à la pause. L’Open Box se crispe au retour des vestiaires, les Irakiens mettant la pression. Un bel arrêt de Maiwa sauve les Indiens. C’est bizarrement au moment où Bangalore, passé en 3-5-2, relève la tête que l’Air Force Club trouve la faille, grâce à Abdullah. Silence assourdissant. Puis Rakesh et les siens relancent les airs à la gloire du club pour les vingt dernières minutes. Et malgré un siège du but irakien durant les sept minutes d’arrêts de jeu, BFC ne marque pas. Défaite cruelle. Quelques secondes plus tard, le DJ coupe le son des commentaires pour remettre de la musique. « Dégage avec ton Ibiza de merde » , s’énervent quelques gars avinés. Les West Block Blues tirent des sales tronches.

Mais il faut voir plus loin. Albert Roca, l’entraîneur du BFC, l'avait dit après la qualification pour la finale, conscient de la ferveur nationale autour de son équipe : « L’Inde n’est plus seulement un pays de cricket. » Et c’est finalement plus important que le résultat de samedi soir. Après avoir étreint plusieurs fois ses potes, Santosh a des mots d’espoir. Ceux avec lesquels on se console après une gifle : « Notre club n’a que trois ans. Ce n’est que le début. » Le bar se vide rapidement. Quelques supporters se décident à prendre une dernière bière. Le verre de la tristesse. Pas de chance, le patron a épuisé tous ses fûts. Sans doute le seul à avoir passé une bonne soirée.

Par Guillaume Vénétitay, à Bangalore
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Kame House Niveau : CFA
En tant qu'informaticien, quand je lis Bengalore ou Chenaï je craque...
Moi aussi.
J'y suis même allé pour le boulot dans la "silicon valley" où il y a des vaches dans la rue et pas de trottoir.
1 réponse à ce commentaire.
Un article sur l AFC Cup ! Ca fait très longtemps, je ne me souviens plus du dernier que j'ai lu. Sachez que ce n'était pas la competition la plus faible d Asie - donc une des plus nulles du monde- y a eu aussi l AFC President Cup (abolie apparemment) qui voyait s'affronter des clubs kirghizes, taiwanais, birmans, sri-lankais, bref, le top du top.
Parlez de "siège" face à une équipe irakienne n'est peut être pas le plus approprié en ce moment.
Note : -1
Un match explosif où les acteurs sont prêts à y laisser leur peau?
1 réponse à ce commentaire.
le niveau est quand même vraiment très très faible

et le coté "l'inde n'est plus seulement qu'une terre de cricket" ca fait des décennies que ca revient, en attendant le champion national dispute toujours ses matchs devant 3000 personnes

enfin cela dit j'avais jamais entendu parlé de cette C3 asiat donc merci !
Ce commentaire a été modifié 3 fois.
Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4
jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2