1. // Euro 2016
  2. // Quarts
  3. // Pologne-Portugal (1-1, 3 tab 5)

On était avec 200 Polonais pour Pologne-Portugal

Jeudi soir, les Polonais ont été éliminés de la plus cruelle des manières par le Portugal. Plus de deux heures d'ascenseur émotionnel, pour les dizaines de Polonais réunis dans un même bar du 8e arrondissement de Paris.

Modififié
20 heures, au 5 rue de Berri, dans le 8e arrondissement de Paris, une rue perpendiculaire aux Champs-Élysées. Les portes s'ouvrent, prêtes à accueillir 200 supporters polonais. Depuis le début de l'Euro, c'est le rendez-vous des expatriés de Paris. À l'entrée, les barmans s'activent pour tout mettre en place. Des mecs bodybuildés qui font passer le videur pour un Playmobil. Au milieu de tout ça, Ellen donne ses ordres d'une main de maître. « Il faut commencer à sortir les bouteilles de whisky. Pas de Jack, les réserves de JB suffiront. Il y a déjà assez de bières et de vodka. » La salle est immense, les chaises rouges collent parfaitement au thème de la soirée. La dizaine d'écrans géants diffusent les images de l'échauffement, sauf un qui retransmet des clips polonais, avec des filles qui ont chaud et des hommes tout aussi costauds que ceux qui dressent la salle. Les premiers supporters arrivent en masse. Les pères de famille, qui ont troqué les biceps contre un généreux bidon, s'installent dans les grands canapés avec femmes et enfants, tandis que les plus jeunes restent à l'entrée, au comptoir. On commence à sortir les Zywiec, les Warta, les Tyskie et les Perla du frigo.

« Polska ! Polska ! »


Après un hymne polonais entonné à tue-tête qui a rassemblé tout le monde, le match peut enfin commencer. Au fond de la salle, Wieslaw (à prononcer « Vissouaf » car il a « toujours soif » ), 60 ans passés, Lewandowski floqué dans le dos, s'improvise meneur des chants polonais du fond de la salle. C'est la première fois de l'Euro qu'il vient ici. Il était au stade à Nice et au Stade de France. Et puis, son fils, un des barmans, l'a convaincu de venir mettre l'ambiance ce jeudi soir. Plombier dans la vie civile, il est pressé de pouvoir chambrer son patron portugais demain au travail. « Robert, c'est le numéro neuf qui met cinq buts en neuf minutes, il va nous donner la victoire » , assure-t-il. Deux minutes plus tard, Lewa lui donne raison et déclenche l'hystérie dans la salle. Les accolades sont viriles, les voix sont rauques, sauf celle d'Irena, à peine quatre ans qui hurle « Polska ! » avec son papa. Pendant trente minutes, c'est l'euphorie. « Fabiański na prezydenta ! » , hurle Wieslaw à la première prise de balle du gardien polonais. Ronaldo est moqué par toute la salle à chaque fois qu'il apparaît à l'écran. « Cristina » , qu'ils l'appellent. Le but de Renato Sanches finit par calmer tout le monde. Mais à la pause, les Polonais restent confiants. Agnieszka, qui a rencontré le vieux Wieslaw dans le métro avant de venir, est persuadée de la victoire sera au bout. Même si elle trouve le commentateur « insupportable, car il est pour les Portugais » . La deuxième mi-temps soporifique n'entame pas l'entrain des Polonais qui chantent de plus en plus fort, galvanisés aussi bien par la pression que par la boisson. Mariusz, le barman, s'est arrêté de débarrasser les canettes pour s'asseoir devant le match.

Entre fierté et désillusions


À la fin du temps réglementaire, seul Arnaud semble douter. Il faut dire qu'il a plus de recul. Il n'est pas vraiment polonais, c'est son grand-père qui l'est. « Je parle très peu la langue. J'aurais aimé que mon père me parle plus de mes racines, alors je suis venu ici seul, pour me retrouver avec mes origines. Je pense qu'on est encore en dessous du Portugal. Ça va être dur, mais il faut y croire » , explique-t-il pendant sa pause clope. Le match reprend. Les deux gaillards qui chantaient le plus fort sont face contre table, dévastés par la vodka et manquent toute la prolongation. Leur maillot est floqué du nom de Milik. De toute façon, l'ambiance n'est plus au chant, mais à la crispation. Jusqu'aux tirs au but, où tout le monde se remobilise pour donner de la voix. Mais c'est Irena qui domine toute le monde, avec sa petite voix stridente. Et puis Kuba manque son penalty et Quaresma met le sien. Plus un bruit, les larmes coulent, que ce soit sur les grosses mâchoires des hommes forts, ou sur les petites joues des têtes blondes. La salle se vide à une vitesse incroyable, pendant que certains se remettent à entonner des « Polska ! Polska ! » par fierté. « La seule chose qui pourra me consoler, c'est si Lewa vient au PSG. J'achèterai un abonnement à vie pour moi et toute ma famille » , conclut Wieslaw. Pendant cinq matchs, la communauté polonaise de Paris aura au moins eu le droit de privatiser un bar huppé des Champs-Élysées.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bring back our Planus Niveau : DHR
C'est beau toute cette passion ! Très déçu pour cette Pologne qui était propre comme tout.
Mais combien de rêves ces affreux portugais (pardon "dégueulasses") comptent-ils encore gâcher !?
Merci les Bialo-Czerwoni vous nous avez fait rêver!

Le Portugal ça va faire mal quand vous allez retomber de votre nuage...
Hier à 22:52 Le triplé de Valère Germain 11 Hier à 21:12 La boulette de la gardienne portugaise 14
Hier à 20:09 Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC Hier à 11:03 Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 101
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 27 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2
mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 127 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 19 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 28 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66