1. // Décès
  2. // Funérailles de Jules François Bocandé

On était aux funérailles de Bocandé

Depuis lundi soir, le Sénégal célèbre les funérailles de son ancien attaquant international. Dans la liesse populaire, une cérémonie officielle s’est tenue au stade principal de Dakar. Avec le président de la République, Youssou N’dour et El-Hadji Diouf. On y était.

Modififié
Aux grands hommes, la patrie reconnaissante. Jules François Bocandé est donc entré au Panthéon sénégalais. Depuis l’annonce de son décès le 7 mai dernier à Metz, Tonton Boc fait la Une des journaux. Lundi soir, pour le retour de sa dépouille par le fret d’Air France, l’aéroport de Dakar fut pris d’assaut par la foule. « Le Sénégal aux pieds de Bocandé  » , titrait hier Le Quotidien, donnant le ton d’une journée de deuil national. C’est que le pays a mis la main à la poche pour l’occasion. Prise en charge du rapatriement et organisation des deux prochaines journées de funérailles... L’État a même proposé d’assister la famille Bocandé à l’avenir, avec toutes les zones d’ombre que cela entend.

Ancien joueur et entraîneur de l’équipe nationale, Bocandé est en voie de béatification dans son pays natal. Réécriture de l’Histoire et illusions rétrospectives, tous les moyens sont bons pour faire de l’homme aux dreadlocks un demi-dieu. Les superlatifs affluent pour un «  homme au destin exceptionnel, courageux et dévoué pour son pays » . Et ce n’est sûrement pas cette mort étrange et inexpliquée, à 53 ans, des suites d’une opération chirurgicale à Metz, qui donnera tort à la providence. L’histoire veut que Carlo Molinari ait trempé dans l’affaire : la vindicte populaire a de toute façon besoin de coupables tangibles (1). La légende est en marche.



Chapelle ardente

Du coup, c’est chapelle ardente à la cathédrale de Dakar et vénération publique tout au long de la journée. On ne plaisante pas avec le sacré. En transe, les griots redoublent d’incantations dans le cortège qui mène au stade Demba Diop, pour la cérémonie officielle, où attendent 10 000 personnes. Pleine à craquer, il règne dans l’enceinte une ambiance mystique, où se mélangent les maillots de l’OM et du PSG, hymnes de supporters et prédications religieuses, chants catholiques et prières musulmanes. Tout a été organisé pour l’événement, et le ministre des Sports a concocté un programme minuté : « La cérémonie a été pensée comme un match de football, et nous tenons absolument à respecter les horaires. Pour un match aussi important, il ne doit pas y avoir de temps additionnel. » Problème : la limousine présidentielle est bloquée par la foule. On ne transige pas avec les autorités, tant pis pour la ponctualité.

En attendant, un écran fait défiler les exploits du héros. Quelques buts en D3 belge au début des années 80, puis la consécration : un titre de meilleur buteur du championnat de France en 1986, 23 buts avec le FC Metz. C’est son seul palmarès, avec une Coupe du Sénégal en 1979. Mais c’était la bonne époque, il participe à l’épopée européenne du club messin, qui élimine le Barça au Camp Nou. Il poursuivra à Nice et à Lens, 29 buts en 5 saisons, avant de terminer sa carrière à Alost. C’est en Belgique. Au loin, d’ailleurs, on affiche un drapeau du PSG pour rappeler que le Boc’ a joué une saison dans la capitale, en 86-87 pour 5 petits buts.



«  On lui doit beaucoup »

Dans les tribunes, Mustapha a sorti la photo grand format de Bocandé. Et acheté 10 paquets de mouchoirs, pour 100 francs CFA, afin de sécher ses larmes. Quand même, c’est pas un peu beaucoup pour un mec qui a planté 20 buts en sélection et qui n’a pas été plus loin qu’une demi-finale de CAN en 90 ? « Tonton Boc, c’était l’âme des Lions de Téranga. Un vrai patriote, fier et combattant. Une fois, son club en Europe n’avait pas voulu le libérer, alors il a donné un coup de poing à l’arbitre, comme ça il a été suspendu et il a pu venir jouer pour le Sénégal. On lui doit beaucoup. » L’histoire oublie de dire que Bocandé avait été suspendu à vie dans le championnat sénégalais, pour y avoir également frappé un arbitre. La rédemption post-mortem, sûrement.



Macky Sall, le nouveau président sénégalais, a finalement pris place parmi la cohorte de ses gardes du corps, accompagné de son ministre de la Culture, Youssou N’dour. Un arbitre fictif donne le coup d’envoi. Pendant que le corbillard fait un tour de terrain, le Malraux sénégalais entame son oraison funèbre : « Jules-François, voici désormais le plus beau match de ta vie. Entre ici, à l’horizontale pour la première fois sur un terrain. » Puis le cardinal de Dakar récite la Bible, avant que la chorale de l’Église des martyrs d’Ouganda ne rythme le cérémonial de ses mélopées enivrées. S’ensuit la longue litanie des discours, tout le monde y a droit : le premier coach, le fondateur du comité des supporters, le maire du village natal, le président de la Fédération, le beau-frère…

El-Hadji Diouf fait le déplacement

Soudain, une clameur emplit le stade. La crête blonde taillée à la perfection, El-Hadji Diouf fait son apparition sur le terrain. A chacun son Judas. Tout le monde tend son appareil photo pendant que la star daigne saluer la foule. En pleurs à côté de lui, Fadiga prend le micro et rend un vibrant hommage au nom de la génération 2002 : « Je sais que si tout le Sénégal avait pu être présent aujourd’hui, tout le Sénégal aurait été présent.  » Derrière ses lunettes Ray-Ban et son portable, on devine un El-Hadji grave et reconnaissant. Le moment est grave, et le chef de l’État conclut les prolongations d’une cérémonie qui aura finalement duré plus de 2 heures. El-Hadji, lui, n’attend pas la fin du discours présidentiel ; un bain de foule l’attend avec son Hummer jaune à toit ouvert. Coup de sifflet, fin du match. Demain, les obsèques se poursuivront en Casamance, la région d’origine de Tonton Boc. Une autre procession funèbre est organisée, avec « un panel sur la vie et l’œuvre de feu Bocandé  » . A la sortie du stade, Mustapha s’interroge : «  C’est comme si Zidane mourait. Ce serait pareil, nan ? »



(1) Bien entendu, So Foot n'appuie pas cette théorie. D'ailleurs, selon nos sources, Carlo Molinari aurait été très proche de Jules Bocandé tout au long de sa maladie, lui apportant un soutien sans faille.

Barnabé Binctin, à Dakar
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je vis à Dakar depuis octobre 2010 et il aura fallu qu'il meure pour que je connaisse l'existence même de monsieur. J'avais jamais entendu son nom !!!

Mais là, depuis l'annonce de son décès (rip), il est devenu un symbole de la nation.
Pas lu l'article encore, juste une question de temps. Mais Bocandé, ça m'évoque les premiers noms que j'entendais à satiété lorsqu'il se parlait de foot à la télé au début des années 1980, tout petit que j'étais. Le choc il est là, putain*, le temps qu'il a passé depuis... Mais bon, 53 ans, merde* aussi quoi.
PaysanSansVaches Eindhoven Niveau : District
J'avais vaguement entendu son nom quand il était joueur (un peu comme si on me rappelait le nom de Diakhité en 2029) mais mourir aussi jeune, c'est moche. Quant aux récupérations politiques, no comment ...

Requiescat In Pace

Par contre les couleurs rouge et bleu, ce ne sont pas celles du PSG mais celles de NGB, un club local qui évolue dans ce stade ! Rectification*
Godfather Niveau : CFA
En tant que régional "de l'étape", je me permets de réagir pour la 1ère fois à un article Sofoot. Je trouve que cet article est absolument révoltant truffés d'erreurs grossières ( cette image soit disant maillot du PSG alors que c'est plutôt à la gloire du club local Niary Tally passons... ) et clichés grotesques histoire de colorier un peu la vérité pour coller "au folkolorique" que vous aimez tant coller aux cultures africaines. Faire passer le déplacement du Président Sall et à l'aide de l'Etat pour sa famille pour une récupération politique montre un manque de respect et une méconnaissance totale de la culture sénégalaise. Aucun footballeur sénégalais de toute l'histoire footballistique histoire n'a fait autant de sacrifices que Jules Bocandé pour son pays. Ce type est allé jusqu'à mettre sa propre carrière en péril pour jouer des matchs éliminatoires contre le Zimbabwe ou le Kenya. Ne parlons même pas des sacrifices financiers avec les déplacements de sa poche et l'aide financier qu'il faisait à ses propres coéquipiers locaux qui n'avait pas la chance d'un contrat en Europe (la fédé corrompue étant incapable d'assumer). Pour finir personne n'a oublié le coup de crampon que Jules avait asséné à un arbitre à l'age de 22 ans suivie de sa suspension à vie mais c'est jsute que je ne vois pas l'opportinuté le jour de ses funérailles de rappeler ce fait de jeunesse dont il s'est excusé maintes fois d'avoir péter les plombs, arbitre pour l'anecdocte était mon surveillant général au collège cathédrale (big up) lol...
PS: Zedgil, que je sache Raymond Kopa ou just Fontaine sont des légendes du foot français et je n'ai pas l'impression d'entendre parler d'eux en longueur d'année en France. Et pourtant le jour de leur décès (j'espère le plus tard possible) ils auront droit eux aussi à leur funéraille nationale comme il se doit !!! C'est pas parce qu'on en entend pas parler toute l'année qu'il ne mérite pas une hommage national...
Assidu lecteur mais je ne pouvais pas me retenir de balancer mon 1er com sur ce pavé d'inepties bourrés de clichés aussi grotesques que faux !!!
Hier à 16:29 Will Ferrell veut Chicharito au Los Angeles FC 17 Hier à 14:21 Lampard entraîneur d'Oxford United ? 2
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:32 Le superbe but d'Independiente 4 Hier à 08:40 Malouda va jouer la Gold Cup avec la Guyane 24 Hier à 08:35 Des matchs de C1 sur Facebook 11 mardi 27 juin Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 14 mardi 27 juin Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 20 mardi 27 juin Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 43 mardi 27 juin Stéphane Paille est décédé 37
mardi 27 juin La Ligue des champions reprend ce soir ! 27 mardi 27 juin Lugano prolonge à São Paulo 5 mardi 27 juin Falcao s'essaye au baseball 3 mardi 27 juin Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 12 lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 60 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13