On était autour d'Old Trafford pour le derby

À moins d'avoir un bon paquet d'argent, le plus grand derby d'Angleterre se vit à l'extérieur du stade. Au milieu de mouettes, de quelques asiatiques, d'un gros rasé, des vendeurs d'écharpes, de flics et de quelques frites orphelines.

Modififié
0 8
Dans le Metrolink, blindé, en direction d'Altrincham, on est un peu loin de tout ça. Un type en parka Quicksilver défraîchie et chapka à la gloire du KGB se bat avec son kébab, alors que la rame ressemble à un cornet de frites trop rempli. Un jeune pubère, à la tonalité de voix incertaine, britannique vu l'accent, apostrophe un des dix policiers présents dans la rame et pose une question vitale : «  Hey, monsieur l'agent, où je dois descendre pour aller à Old Trafford ? » Le bobby tique un peu, mais fait le boulot : « Ben écoute, je crois que tout le monde dans le tram descend à Old Trafford. Tu n'as qu'à les suivre. Ou nous suivre nous, on y va aussi.  » Le jeune opine du chef et tout le monde autour se demande s'ils ont affaire à un mec qui a raté son coup d'humour, à un attardé ou à un novice. Quelques minutes plus tard, même question. Le flic la fait plus courte : « Tu nous suis, c'est tout. Va pas chercher plus loin. » La voix off annonce Old Trafford. Peut-être sourd, voire aveugle, le jeune ne bouge pas tout de suite, malgré la foule et les bobbies qui sortent du Metrolink. Il finit par comprendre et suit le mouvement. Quoique… Pas de bol pour lui, entre l'arrêt de tram et le Théâtre des Rêves, trône le Lancashire County Cricket Club, enceinte de cricket de plus de 20 000 places. La buvette y est ouverte et quelques supporters y font un stop. Suffisant pour que notre champion se croit arrivé à bon port. Les bobbies tiquent encore, mais tracent leur route, le sourire presque gêné.

« Les bridés, tu peux leur faire un prix spécial Asie »

À une heure du coup d'envoi, les rues autour d'Old Trafford sont bondées. Les flics partout, à cheval, en estafette ou à pied. Les vendeurs d'écharpes ont pour la plupart misé sur Van Persie, l'homme aux vingt buts déjà. Les vendeurs de T-shirts ont deux produits phares : le T-shirt noir « Nous n'avons pas besoin de Batman, nous avons Robin » et le rouge « Je préfère marcher seul » , plutôt de circonstance. Dans les coursives et sur les différents parvis du stade, c'est le jour idéal pour les vendeurs de places au marché noir. «  Disons que je m'appelle John. Mais tu ne dis pas que je suis rasé, que j'ai un manteau noir à capuche et que je suis gros. J'ai pas envie qu'on me reconnaisse dans ton papier  » , prévient ce revendeur, qui n'a sans doute pas conscience que beaucoup lui ressemblent dans ce coin d'Angleterre. John interrompt la discussion. Son œil vient de repérer sa cible parfaite : une poignée de cinq Asiatiques à la recherche d'un sésame. Il revient : « Les bridés, c'est l'idéal. Ils en ont toujours plein les poches et tu peux leur faire des prix spécial Asie. Moi, en tout cas, c'est ce que je recherche principalement. Man United est tellement connu dans le monde que maintenant, c'est devenu un club de Chinois. Regarde, on a même Kagawa. » Chinois, Japonais, peu importe, tant que les yeux du badaud sont à l'horizontale. Quant à savoir s'il a vendu des vrais ou faux billets, et à combien, John s'amuse : « Tu crois sérieusement que je vais te le dire ? Je peux juste t'avouer que j'ai fait un spécial Asie, un tarif plutôt avantageux… pour moi. » La police montée s'agite et pas pour emmerder John. Les chevaux encadrent l'entrée de la tribune visiteurs. Les Scousers ne font pas les malins. Un des leurs au langage un peu virulent a été dégagé de la file d'attente manu militari, avec l'aide de deux croupes de chevaux bien positionnées.

La der de Captain Crochet

Le match a démarré. Sur un des parvis, devant la statue de Matt Busby, c'est le bal des mouettes. Les piafs se disputent chaque frite abandonnée, chaque bout de pain et nettoient la « table » . Comme à la Grande Mosquée de Paris. Robin van Persie, quant à lui, nettoie la cage de Pepe Reina, au bout de 20 petites minutes. De l'extérieur, le stade fait du bruit. 10 secondes plus tard, le 21e but de RVP semble arriver sur les écrans du Trafford, le pub de la Matt Busby Way, qui gronde aussi, en léger différé. Au comptoir, Ross drague étrangement la serveuse : « Vous savez que j'arrive de Blackburn ? » « Vous êtes venu exprès de Blackburn pour suivre le match au Trafford ? » , interroge-t-elle. Ross baisse les armes : «  Euh…, non. En fait, je me suis rendu compte devant les tourniquets que j'avais oublié mon abonnement à la maison. Mettez-moi ma 4e bière, s'il vous plaît. » Et dire qu'il doit retourner à Blackburn. Sale vie. Dehors, les vendeurs d'écharpes, de T-shirts, les sandwicheries et assimilés se refont une beauté. Flics et chevaux s'agglutinent à la sortie de la tribune visiteuse.



Tout autour du stade, des flots de supporters partent en courant avant même la fin du match. Oui, le spectateur moderne se barre toujours avant le coup de sifflet final. Histoire de récupérer sa voiture avant tout le monde ou d'avoir une place assise dans le bus. Il n'aura sans doute pas eu le temps d'attraper le tract distribué aux abords d'Old Trafford. Pal Souvik, étudiant indien de l'université de Manchester, a disparu depuis le réveillon du Nouvel An et une soirée au Warehouse Project. Disparition toujours : ce soir, c'est la dernière de David Hasselhoff dans le rôle de Capitaine Crochet à l'Opera House de Manchester. Triste. Le soleil s'est aussi fait la malle pour laisser place à une petite neige. Les Mancs filent pourtant l'esprit serein, libéré après une victoire logique (2-1) contre leurs meilleurs ennemis. Le Sunday roast sera forcément bon. Pour les palais anglais s'entend.

Par Ronan Boscher, à Manchester
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

"Je préfère marcher seul" :) C'est bon ça.
Pierre Menes est allé voir le derby ?
"On était autour d’Old Trafford pour le derby" #restrictionbudgétaire
sparthorus Niveau : DHR
Ahahaha le Lancashire County Cricket Club. Je me suis aussi fait avoir... t'avais vraiment l'air d'un con après quand tu regardes Old Trafford...
Myros el matador Niveau : CFA
le Van Persie de la photo envoie du Lourd!!
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
« Les bridés, c’est l’idéal. Ils en ont toujours plein les poches et tu peux leur faire des prix spécial Asie. Moi, en tout cas, c’est ce que je recherche principalement. Man United est tellement connu dans le monde que maintenant, c’est devenu un club de Chinois. Regarde, on a même Kagawa. » Chinois, Japonais, peu importe, tant que les yeux du badaud sont à l’horizontale. Quant à savoir s’il a vendu des vrais ou faux billets, et à combien, John s’amuse : « Tu crois sérieusement que je vais te le dire ? Je peux juste t’avouer que j’ai fait un spécial Asie, un tarif plutôt avantageux… pour moi. »

AHAHAHAHAHAHAHAHAHAH!!!

Go City! ;-)
DTC-DMC même combat Niveau : CFA
parka QUIKSILVER Ronan! ne salis pas le plus beau sport du monde (plus beau que le foot ouais!), à savoir le surf, déjà que tu salis pas mal ce beau club de Manch U! ;-)
Othmaneben07_1 Niveau : Loisir
A croire que vous n'avez jamais traîné aux abords d'un stade...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Veni, Vedi, ViCity
0 8