En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Évènement

On était au tournoi de Papy-Foot

La première édition de « Papy-foot » a eu lieu hier à Paris. Le concept est simple : réunir des jeunes et des moins jeunes lors de tournois de baby-foot avec l'objectif de se faire plaisir.

Modififié
14h30, l’émission de Sophie Davant, Toute une histoire, a commencé depuis une bonne demi-heure, quand une douzaine d’enfants font leur apparition dans la maison de retraite Madeleine Béjart, dans le quartier du Marais, à Paris. Ce mardi sonne la première édition du « Papy Foot » organisé par l’association Tatane. Jean-Marc et Audrey, Benhamza et Noan, Manuel et Lili, ont soixante ans d’écart, mais seront coéquipiers le temps d’une après-midi autour des baby-foot installés pour l'occasions. Puis, débarquent dans la place la comédienne Sophie Mourousi, suivie des anciens footballeurs Vikash Dhorasoo, Luc Sonor et Bruno Bellone, les parrains de l’événement. «  C’est génial que le foot puisse se déplacer dans ce genre de lieux, j’ai déjà fait des lotos dans des maisons retraite, mais jamais des baby-foot, ça me fait encore plus plaisir !  » s’enthousiasme le champion d’Europe 84.

Soixante ans sans toucher un baby-foot


Les matchs débutent, les adversaires se jaugent et commencent à chambrer les premiers vaincus. À ce petit jeu-là, un homme sort du lot. Jean-Marc, sweet Lacoste jaune sur les épaules et poing serré à chaque but, est le premier à entrer dans un trashtalk version senior. Surtout que J-M est un habitué des terrains de foot, qu'il a fréquentés dans sa jeunesse : « J’ai été gardien de but à Tours, puis au Mans jusqu’à mes 25 ans. Ensuite, j’en ai eu ras la casquette et je me suis intéressé aux nanas » , avoue l’intéressé. D’ailleurs, il continue à titiller les résidentes venues admirer ses coups de poignets. Pourtant, ça fait un bon bout de temps que le septuagénaire n’a pas touché un baby : « La dernière fois que j’y ai joué, je devais avoir 14, 15 ans et c’était dans un centre au Mans avec tous mes collègues, et ça jouait bien, hein ! » En face, Jeanne, sa voisine de palier à la résidence Béjart, s’est prise au jeu. Elle enchaîne deux matchs, dont un héroïque en défense, avant de craquer et de mettre quatre buts contre son camp sur le troisième, face à la fougue de l’impitoyable Jean-Marc.

« Baisse ton gardien, c’est pas un acrobate! »


C’est l’heure pour Manuel « Fàbregas Pastore » d'entrer en scène. Petit pas sur le côté pour s’installer et le voilà prêt à remettre des raclées comme durant ses belles années : « Je jouais à Villepinte avec des copains dans un café, mais ça fait maintenant de longues années que je suis resté éloigné d’un baby. Aujourd’hui, on va aller chercher la victoire.  » Alors, quand il perd son quart de finale, il préfère remonter dans sa piaule, histoire d'évacuer la déception sans doute ! L’émission de Sophie Davant terminée, toute l’assistance se retrouve pour la grande finale. Jean-Marc a la pression, mais il sait la gérer. Alors que la petite Audrey a du mal à entrer dans son match, il est là pour l'aiguiller : « Baisse les jambes du gardien, c’est pas un acrobate ! » Les coups de gueule portent leurs fruits et le binôme infernal de la compétition remporte le tournoi. « Je suis content, mais la victoire est plus pour la petite. Ce qui est bien quand on joue avec des enfants, c’est qu’ils sont à fond et ça nous pousse à l’être aussi ! En jouant avec eux, j’avais l’impression d’en redevenir un » , s’emporte Jean-Marc, médaille autour du cou. Sofiane, onze ans, et ses petits potes partagent la même impression autour du goûter de fin de journée : « Même si ce sont des personnes âgées, quand ils marquaient, ils étaient comme des enfants !  » C'était bien le principal. Gad Messika et Clément Mathis
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:00 Coentrão casse le banc des remplaçants 9 vendredi 19 janvier L2 : Les résultats de la 22e journée 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
vendredi 19 janvier Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3