En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Partenariat GAROROCK / SO FOOT

On était au tournoi de foot de Garorock

On dit souvent que musique et foot ne font pas bon ménage en France. Faux, archifaux ! À Garorock, par exemple, un tournoi de foot est organisé pour la deuxième année consécutive. Entre campeurs aux pieds carrés et festivaliers complètement défoncés, on vous raconte les deux journées du GaroFoot.

Modififié
Oubliez Benzema, Messi, Van Persie ou Neymar. Ici, les footballeurs s'appellent JP, Jérôme, Chris, Guillaume ou encore Julien. Tous sont festivaliers et campeurs sur le site de Garorock et tous ont endossé leur plus beau maillot (celui du Brésil, du Bayern, de Manchester, voire de Lorient) pour entamer la deuxième édition du GaroFoot, organisé cette année encore par le festival, So Foot et le Football Club Marmandais. Une deuxième édition qui réunissait une fois de plus 224 joueurs (tous inscrits en moins de 72 heures), répartis en 32 équipes selon le calendrier officiel de la Coupe du monde 2014.

Des buts, des disputes et des filles.


La première journée, qui s'est déroulée le samedi entre 10h et 15h, réservait déjà son lot de belles rencontres et de chouettes réflexions. Extraits : « Putain, faut que j'arrête de fumer » entend-on par ici, « Qui paie son pastis après ? » entend-on par-là, « La honte, tu viens de te faire coucher par une meuf » entend-on par-ci par-là. Ce qu'on retient de cette première partie de la compétition, c'est aussi un schéma légèrement différent de la vraie Coupe du monde : le Brésil s'est ainsi imposé sans tricher face à la Croatie (4/0), l'Angleterre a enfin su marquer et attaquer, la Corée du Sud nous a fait le remake de 2002 (4/1 contre la Russie, 4/0 contre l'Algérie), l'Espagne a pris sa revanche sur les Pays-Bas et le Chili, et la Suisse a cartonné l'Équateur (8/0).

Bien sûr, ça taille, ça s'embrouille dans les dribbles, ça râle un peu, ça fait des frappes à la Bakayoko (remember le coup franc contre Montpellier), mais ça joue collectif et en totale mixité – les filles sont en nombre cette année, certaines iront même jusqu'en demies.

« Place à la bière »


Les concerts de la veille ayant été annulés pour cause d'intempéries (qui n'ont finalement pas eu lieu), les campeurs/joueurs semblent visiblement plus en forme ce dimanche. Par contre, c'est sous un ciel perpétuellement menaçant que la deuxième partie de la compétition débute. Une fois encore, on a vu des tirs à la Guivarc'h (à côté, donc), des centres au poteau de corner à la Sagna, des fautes de main à la Casillas (ou à la Akinfeev, c'est selon), des supporters qui s'enflamment pour une roulette réussie, des joueurs qui ratent complètement le but suite à leur roulette réussie. Bref, l'équivalent d'un bon match de district.

On a surtout vu le Honduras et la Bosnie éclater le Costa Rica et le Brésil en demi-finale. Ce qui fera dire à un des bénévoles que «  le niveau était moins élevé que l'année dernière. Pourtant, il y a plus de participants.  » Qu'importe, on se tape dans la main, on félicite le vainqueur (le Honduras) et on se dirige vers le site du festival. «  Place à la bière » , comme dirait l'autre.


GAROROCK sur Facebook
Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 9 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 20
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18