On était au sacre raté de San Lorenzo

Tout était réuni pour que la fête soit totale : des concurrents qui se ratent, un stade plein à craquer composé uniquement de fans locaux, un adversaire qui ne joue rien. Ce dimanche, sous le soleil de Buenos Aires, San Lorenzo aurait dû être sacré champion d'Argentine et fêter toute la nuit avec ses supporters. Mais après 90 minutes de tensions et de frustrations, les supporters sont rentrés chez eux en silence, avec un triste 0-0 dans la besace.

Modififié
23 10
Pour les fans de San Lorenzo, c'est le grand jour. Celui du titre. Il est 13h, et les bus blindés de supporters cuervos défilent sur l'autoroute qui mène au centre ville. La barre des 30 degrés est aisément franchie, le match n'est qu'à 17h30, mais les défaites d'Arsenal de Sarandi et du Newell's de Trezegoal la veille offrent un boulevard au club de Boedo. Les données sont simples : une victoire à la maison contre Estudiantes, conjuguée à une non-victoire des remplaçants de Lanus (qui dispute ce mercredi la manche aller de la finale de la Copa Sudamericana, l'Europa League locale) face à Boca, et San Lorenzo fêtera devant ses supporters le 12e titre de champion de son histoire. Voilà pourquoi à plus d'une heure du coup d'envoi, l'avenue General Fernandez de la Cruz qui mène au Nuevo Gasometro est d'un calme religieux. Tous sont déjà en train de cuire dans l'enceinte de 45 000 places.

Un bidonville, un ancien du Barça et Juan Sebastián Verón

Pour éviter insolations et évanouissements, des canons à eaux arrosent les milliers de supporters entassés dans les deux populares, les kops locaux. Il faut jouer des coudes pour se frayer un chemin et s'installer au-dessus des grilles pleines de banderoles qui cachent la vue. Il est rare de voir ce stade aussi rempli. Debout, dans les escaliers, à cheval sur les grillages. Les fans occupent tout l'espace disponible, et même plus. Comme le veut l'AFA depuis que les deux factions de la barrabrava de Boca se sont tirés dessus dans les alentours de ce même stade au mois de juillet dernier, les supporters adverses sont interdits jusqu'à nouvel ordre. Mais à l'extérieur comme à l'intérieur du Pedro Bidegain, le dispositif de sécurité a été renforcé : les flics sont partout, l'entrée se fait dans la tribune qui correspond et non comme bon leur semble. Le paysage est contrasté : d'un côté de l'avenue Perito Moreno, une arène prête à exploser, de l'autre, l'un des plus grands bidonvilles de Buenos Aires, la villa 11-14, qui bout sous les toits en tôle.


Ballons gonflables, papelitos, chants : l'entrée des joueurs est, comme d'habitude, spectaculaire. Mais le sentiment qui domine la tribune est bel et bien empreint de tension. « Esta tarde, tenemos que ganar » , (cet après-midi, il faut gagner) chante les locaux. Un stress que les joueurs semblent partager avec les fans : premier ballon de Buffarini, qui lui aussi était du fameux essai de Pastore à l'ASSE en 2004, dégagé en panique directement en touche. Après s'être maintenu miraculeusement en première division l'année dernière, San Lorenzo a remonté la pente grâce à quelques transferts intelligents et l'éclosion d'un paquet de petits jeunes prometteurs. L'homme qui gère tout ça n'est autre que Juan Antonio Pizzi, l'ancien goleador de Tenerife et du Barça. Comme toujours depuis le début de saison, l'Espagno-Argentin, très critiqué à ses débuts parce qu'il laissait l'idole locale - Romagnoli - sur le banc, présente une équipe offensive : un 4-1-3-2 qui fonctionne bien ces derniers temps. En face, Estudiantes La Plata, redevenue une équipe normale après ses glorieuses années, est dirigé par le duo Mauricio Pellegrino-Juan Sebastián Verón. Le premier est l'entraîneur, le second capitaine.

Veron en patron et la « puta madre »

Habitué à mettre le feu à la maison, San Lorenzo est éteint. Comme tétanisé par l'enjeu. Les trois créateurs ne voient pas le ballon, ça commence à balancer des longs ballons, sauf que les deux attaquants, Villalba et Correa (révélation de ce championnat et suivi de très près par les Gunners d'Arsenal), ont plus des profils à la Agüero qu'à la Palermo. Petits, vifs et techniques, mais pas spécialistes des duels aériens. Résultat, il ne se passe rien. Avec un Veron tranquille et patron du milieu de terrain, Estudiantes se permet même quelques attaques placées pas loin de faire mouche, mais la barre transversale sauve les locaux. Tendus, les fans du Ciclón chantent peu. Un chef, la soixantaine, chemise ouverte, bob de San Lorenzo et lunettes de soleil, insulte tout ce qui bouge. Y compris le soleil. Les yeux rivés sur le pré, les oreilles concentrées sur Lanus-Boca : « But de Lanus, putain ça tourne mal. »


Après la pause, la Butteler, la barrabrava locale, tente bien d'enflammer la partie, mais le stade ne suit pas. Ni les supporters, ni les joueurs. Le stade est prêt à exploser, à s'enflammer, mais il attend impatiemment que la mèche prenne : ce but qui ne vient pas. On aperçoit Mauro Cetto s'échauffer, mais Pizzi préfère lancer du sang-neuf devant, sans résultat. Le seul qui est au rendez-vous, c'est le soldat Mercier, l'excellent récupérateur du Ciclón, champion en 2010 avec Argentinos Juniors. Le bonhomme récupère ballon sur ballon, relance proprement, motive ses troupes et reçoit les acclamations du public. « C'est un animal ! » , hurle le vieux à la chemise ouverte. Le titre est là, à portée de main, mais les joueurs, brouillons, maladroits, se font dessus. L'arbitre accorde un deuxième break aux joueurs pour aller s'hydrater, et ça agace tout le monde : « Mais pourquoi il arrête encore le jeu, ce con, c'est pas un désert non plus ici, la puta madre ! »

20 stadiers contre un streaker

Il reste cinq minutes, et d'un coup le stade chante comme un seul homme, hurle, pousse enfin ses joueurs. Boca a égalisé, un petit but et San Lorenzo est champion. Crocheté, Cavallaro s'écroule dans la surface d'Estudiantes. L'arbitre ne bronche pas et en prend pour son grade. C'était la dernière chance de San Lorenzo. Un supporter réussit à entrer sur la pelouse et s'offre une accolade avec une de ses idoles. Il ne faut pas moins de 20 stadiers pour le faire dégager. C'est fini, la fête est gâchée. Les fans locaux avaient pourtant tout prévu, ressortant les maillots de Lavezzi époque 2007, date du dernier titre de champion. À une journée de la fin, quatre équipes peuvent encore remporter le sésame. Pour San Lorenzo, tout se jouera le week-end prochain, sur le terrain hostile de Vélez Sársfield. Boca, lui, a fait match nul deux partout contre la réserve de Lanus. À onze contre neuf.

Par Léo Ruiz, à Buenos Aires
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

DoucementAvecLaCristaline Niveau : National
Bizarre l'importance qu'à le titre de champion d'automne en Argentine. J'avais vu dans un reportage un journaliste argentin avouer que c'était étrange de donner un titre à la fin des matches aller.

Sinon Boca, ils sont combien au classement?
« But de Lanus, putain ça tourne mal. »

Ca fait toujours mal de jouer à l'anus.
@DoucementAvecLaCristaline Ils sont 6èmes, à 4 points de San Lorenzo
Techniquement ce n'est pas vraiment un champion d'automne, c'est juste qu'ils ont 2 championnats en 1 : la apertura (ouverture) de fevrier a juin/juillet et la clausura (fermeture) de aout a decembre (hemisphere sud donc treve estivale en janvier pour ceux que ca choquerait)

Et en fait, je ne connais pas bien le championnat argentin mais j'en deduis que c'est comme le chilien que j'ai suivi. Quand tu es champion d'un des 2, tu as ta place qualificative pour la Libertadores (Champion's locale) donc ca a bien plus d'importance que notre symbolique "champion d'automne" qui serait pour ainsi dire a cette periode de l'annee "champion de printemps si l'on veut etre correct

Apres, il se peut que je sois en tort...
Note : 1
Non tu a raison , la actuellement ce sont les places pour la Libertadores qui se joue !
ensuite dans le tournoi de fermeture se joueront les places pour la Sudamericana !
les 2 coupes internationales .

Pour l'anecdote le championnat depuis peu , a était rebaptiser torneo inicial du faite que les deux champions s'affrontes maintenant sur un seul match finale .
( la coupe d'Argentine a était ressortit de derrière les fagots aussi )

J'ai comme l'impression que San Lorenzo va le payer chère ce match nul , car le dernier match contre Velez va etre bouillant du faite que el fortin peut aussi etre champion !
( tout comme lanus et newell's )
el santino Niveau : DHR
Message posté par DoucementAvecLaCristaline
Bizarre l'importance qu'à le titre de champion d'automne en Argentine. J'avais vu dans un reportage un journaliste argentin avouer que c'était étrange de donner un titre à la fin des matches aller.

Sinon Boca, ils sont combien au classement?


Depuis plusieurs années c'est comme ça, et c'est considéré un titre à part entière
on ne fait jamais simple en argentine
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Vaamoooos Indepediente !
Fierté Marseillaise Niveau : Loisir
A noter que Boca aurait pu prendre l'avantage si l'arbitre avait vu la main d'un joueur de Lanus dans la surface!
Message posté par el santino


Depuis plusieurs années c'est comme ça, et c'est considéré un titre à part entière
on ne fait jamais simple en argentine




Mais la fédé a pondu la superfinale pour donner le titre de champion comme en Uruguay annuel dans l'idée de ne plus avoir deux champions dans l'année. Sauf que les clubs ont accepté à moitié. Oui au titre annuel mais on garde également un titre à part entiére pour les tournois. Bref, le bordel.

Comme l'a dit @El Xeneize, vu comment ils se sont fait dessus à la piaule ce week end, le dernier match à Velez s'annonce très difficil pour San Lorenzo. Je les vois bien terminer 3ème.
Petit coup de gueule à la rédac de Sofoot. Vous avez un type à Buenos Aires, vous aurez pû l'envoyer à Montevideo le week-end du 24 nov pour le classico uruguayen. Pour une fois ya eu du spectacle.
il y a 3 heures On a besoin de vous connaître ! 17
il y a 6 heures Ile de Guam : le président de la Fédération suspendu 7 il y a 6 heures Domenech préfère Wenger à Guardiola 27
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 9 heures Si les plus grands buts étaient publiés sur un site porno... 24 Hier à 21:39 Macron buteur sur penalty 43 Hier à 20:45 Revivez Manchester City - Manchester United (0 - 0)
Hier à 18:06 La Mannschaft sans Götze pour la Coupe des confédérations 3 Hier à 17:38 Un accord pour Theo Hernández au Barça ? 31 Hier à 16:28 Coupe des confédérations : Turpin arbitre vidéo 6 Hier à 10:31 Grosse baston en Uruguay 21 mercredi 26 avril L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 40 mercredi 26 avril Bolivie : Le but splendide d'un gardien 5 mercredi 26 avril Le festival d'un joueur colombien 6 mercredi 26 avril Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 mercredi 26 avril Monaco sur Mboula (Barça) 38 mercredi 26 avril 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF mercredi 26 avril Bruno retourne à la case prison 7 mercredi 26 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 26 avril Un PSG-OM à 13h ? 23 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 49 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 14 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 96 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11 vendredi 7 avril Deulofeu va revenir au Barça ? 24 vendredi 7 avril Transplantation rénale pour Andy Cole 10 vendredi 7 avril Le but acrobatique de Sport Recife 2 vendredi 7 avril Aux Pays-Bas, un père donne le biberon en tribunes 12 vendredi 7 avril Un but chanceux en première division hollandaise 3 vendredi 7 avril Le match du Shakhtar annulé à cause de l'état du terrain 7 vendredi 7 avril Au Brésil, des prix à la place des numéros de maillots 7
23 10