1. //
  2. //
  3. // Lyon-Saint-Étienne (2-0)

On était au premier derby au Parc OL

Le nouvel écrin de l’OL accueillait son premier derby dimanche soir. Si les Verts n’étaient pas parvenus à gâcher la fête lors du dernier OL-ASSE à Gerland (3-0), ils sont repartis de Décines avec une nouvelle défaite dans les valises.

Modififié
2k 17
« Vaulx-en-Velin, La Soie. Terminus, tous les voyageurs descendent de voiture. » Les supporters de l’Olympique lyonnais suivent sans broncher les indications de la « voix du métro A » et accélèrent le pas pour grimper dans l’un des tramways menant directement au Parc OL. À l’intérieur de l’une de ces navettes, Jérémy, Jordan et Anthony, tous les trois vêtus d’un survêtement aux couleurs du Bayern Munich, de Chelsea ou de MU, qui recouvrent leurs maillots de l’OL, reviennent sur les matchs européens disputés ce dimanche après-midi : « J’étais devant Tottenham - City tout à l’heure, City s’est fait manger. / Oh vous avez vu comment Balotelli a nettoyé la lucarne ? / Griezmann et Gameiro, ils ont encore planté avec l’Atlético ! » Après avoir passé en revue les quatre grands championnats du Vieux Continent, les trois compères sont déposés quinze minutes plus tard au pied du « formidable outil » de Jean-Michel Aulas, qui s’apprête enfin à accueillir le premier derby de son histoire, dix mois après son inauguration. Une rencontre attendue par tous les supporters des Gones, qui balancent déjà pétards, fumigènes et chants anti-Stéphanois plus d’une heure et demie avant le coup d’envoi de cette 113e confrontation entre l’OL et l’ASSE.

Cyril Hamouma, J+1 et Umtiti remplaçant


Passés les quelques provocations et doigts d’honneur offerts aux forces de l’ordre, une centaine de membres du Kop Virage Nord, étroitement surveillés depuis l’hélicoptère survolant le Parc OL, pénètrent sur le gigantesque parvis de l’enceinte décinoise. Là, sur cette esplanade, quatre jeunes freestylers, installés sur une petite scène, régalent des supporters lyonnais venus se siffler quelques bières avant de prendre place en tribunes. Marc et son jeune fils, Matthias, préfèrent ne pas s’attarder devant ces jolis gestes techniques et foncent direction le Virage Sud, passant ainsi devant les portraits gigantesques de Grégory Coupet, Claudia Caçapa, Christophe Delmotte ou Karim Benzema, placardés tout autour de la structure du Parc Olympique lyonnais. Le père et son fils parviennent à regagner leur place quelques minutes avant l’annonce de la composition stéphanoise. Une composition peu ordinaire puisqu’on y retrouve le numéro 21 « Cyril Hamouma » , selon les dires du speaker lyonnais, Joffrey Dassonville, ainsi que sur les écrans géants du stade. Joli troll. En plein échauffement, Romain Hamouma ne réagit pas à cette légère provocation et imite ainsi son portier Stéphane Ruffier, stoïque devant les insultes perpétrées à son encontre par les membres du groupe de supporters Lyon 1950, admirateurs des chroniques dominicales de Julien Cazarre sur Canal+ : « Oh Ruffier ! La seule fois qu’on te voit à la télé, c’est à J+1 parce que t’es trop con ! »


Flo, capo des Lyon 1950 dans le Virage Sud, répète ensuite les consignes pour le tifo à déployer à l’entrée des joueurs, puis motive ses troupes : « Les gars, si ce soir vous n’êtes pas motivés, alors vous ne le serez jamais. On a tous vécu un début de saison un peu compliqué entre le mercato, les blessures et des défaites de merde, mais ce soir, c’est le match qu’on attend tous depuis qu’on est arrivés dans ce stade. Il y a eu Paris (2-1), c’était une belle ambiance, Monaco (6-1), c’était encore un peu mieux et ce soir les Gones, c’est l’apothéose ! » Acclamations chez les quelque 700 membres de l’association, qui se moquent dans le même temps des ratés de Berić, Pajot ou Roux devant le but à l’échauffement. La sono du Parc Olympique lyonnais se charge de faire encore un peu plus monter la température dans les tribunes en diffusant le tube du DJ français Kungs, repris à la sauce « Mapou Yanga-Mbiwa, la la la la la » par tous les supporters de l’OL. Le défenseur international français, suspendu pour cette rencontre, ne figure donc pas sur la feuille de match de ce derby, contrairement à… Samuel Umtiti, néo-Barcelonais, mais pourtant annoncé dans les remplaçants lyonnais sur les deux écrans géants du stade à l’annonce de la composition rhodanienne. Troll ultime. Leur échauffement terminé, les hommes de Bruno Génésio regagnent les vestiaires au sprint, emmenés par leur capitaine, Corentin Tolisso, tandis qu’un pétard explose à proximité d’un jeune ramasseur de balle du Virage Sud, provoquant la colère du capo des Lyon 1950.

Boulettes de papier, Will Grigg et les signes de Jul


Les vingt-deux acteurs redébarquent sur la pelouse du Parc OL à 20h40 entre les deux jolis tifos réalisés par les kops des Virages Nord et Sud. Les feuilles de papier servant à ces animations visuelles sont ensuite utilisées comme projectiles pendant la rencontre et empêchent Romain Hamouma de tirer un corner à la 10e minute de jeu. Rappel à l’ordre du speaker : « Supporters, nous comptons sur vous pour ne rien lancer sur l’aire de jeu, merci. » Perturbé par toute cette agitation autour de sa personne, Romain « Cyril » Hamouma, touché au genou, quitte ses « petites beautés » prématurément et regagne directement les vestiaires à la 24e minute de jeu. Devant le faible niveau de jeu proposé par leur équipe, les supporters lyonnais donnent de la voix et enchaînent « Qui ne saute pas n’est pas lyonnais » et « grecque » pour réveiller leurs joueurs. Un message visiblement entendu par Nabil Fekir, énervé par son face-à-face manqué avec Ruffier en tout début de match, qui prend alors Selnæs de vitesse avant de déposer le cuir sur la tête de Sergi Darder, tout content de pouvoir ouvrir la marque dans ce derby et d’annoncer ainsi la naissance prochaine de son premier enfant. Le milieu de terrain espagnol n’oublie pas de venir remercier le passeur décisif, mais les deux hommes sont alors rejoints par deux supporters ayant réussi à pénétrer sur la pelouse avant d’être interceptés par les agents de sécurité. 1-0, 41e minute, le Parc OL peut alors entonner à pleins poumons le traditionnel chant anti-Stéphanois « Emmenez-moi à Geoffroy-Guichard » , récité chaque soir de match à la 42e minute, en hommage au numéro de département de la Loire et, donc, de la ville de Saint-Étienne.


Pendant la mi-temps, les jeunes du Cascol Oullins et du FC Bourg-Péronnas, deux clubs partenaires de l’OL, s’affrontent dans le cadre de l’Orange Football Challenge. Match nul entre les deux équipes mais les Oullinois l’emportent deux signes du rappeur Jul à zéro dans leurs célébrations. Les vingt-deux acteurs refont alors leur apparition sur le terrain. Anthony Lopes salue le public du Virage Sud qui lui lance en retour son nouveau chant « Lopes on fire, pas besoin de défenseurs » sur l’air du tube de l’Euro « Will Grigg’s on fire » à la gloire de l’attaquant nord-irlandais Will Grigg. « Ce chant, je l’ai découvert dans cette tribune, mais ce jour-là (Irlande du Nord - Ukraine au Parc OL pendant l’Euro, ndlr), elle était entièrement verte » , annonce d’un ton rieur Flo, le capo des 1950. Mais ce dimanche soir, impossible de voir une seule touche de vert dans les gradins du stade des Lumières. Alors que la LFP avait décidé d’octroyer 771 places aux groupes de supporters stéphanois dans le parcage visiteurs de l’enceinte (qui contient 3 000 places), ceux-ci ont préféré décliner la proposition, jugeant le nombre de places allouées ridiculement petit. Les 3 000 places de ce parcage visiteurs ont donc été remises en vente auprès du public lyonnais, comme cela avait été le cas lors du dernier derby à Gerland en novembre dernier.

Les shows Lopes et Ruffier, le record d’affluence battu


Si le public lyonnais affirme qu’Anthony Lopes n’a pas « besoin de défenseurs » , l’international portugais est tout heureux de voir le poteau repousser la tentative de Monnet-Paquet au début de la seconde période. Impeccable devant Pajot quelques minutes plus tard, il inspire son homologue Stéphane Ruffier qui sort le grand jeu face à Tolisso et Fekir. Les Lyonnais étouffent des Stéphanois essoufflés suite à leur match de Ligue Europa disputé jeudi contre Anderlecht (1-1), et Tousart, puis Darder manquent l’occasion d’inscrire le but du break. Un deuxième but qui sera finalement l’œuvre de Rachid Ghezzal, entré en jeu à la place d’un Mathieu Valbuena fantomatique, qui trompe Ruffier d’une frappe lointaine du gauche en fin de match. Les 57 051 spectateurs (record d’affluence battu) chavirent de bonheur et laissent éclater leur joie. Clément Turpin siffle la fin de ce premier derby de l’histoire au Parc OL, et Corentin Tolisso, accompagné de Jordan Ferri, court sauter dans les bras de son gardien et pote du centre de formation, Anthony Lopes. Le portier lyonnais se tourne alors vers le Virage Sud et lance un « On est chez nous ici, on est chez nous ! » plein de rage et de fierté. Des propos applaudis par un supporter avec un maillot de l'OL cuvée 2009, floqué Miralem Pjanić. Ce dimanche soir, les supporters des Gones peuvent pleinement savourer la première réussie contre les Verts dans le nouvel écrin. Viendra ensuite le temps de se pencher sur le prochain adversaire à défier au Parc OL : la Juventus Turin, en C1. La Juventus de Gonzalo Higuaín et d'un certain… Miralem Pjanić. Tiens, tiens.



Par Maxime Feuillet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

FourFourTwo Niveau : Loisir
Autant le Cyril Hamouma je vois le troll, autant Umtiti dans les remplaçants je comprend pas en quoi ça troll les stéphanois ?
Une explication ?
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Bon visiblement à SO Foot ca bosse au Vsud, c'est sympa.
Le Sud grandit bien ça fait plaisir aussi.

Sinon je ne peux que regretter ces derbys aseptisés, sans supporters adverses, sans embrouilles entre les tribunes comme quand le Sud de Gerland et le parcage Stéphane se balançait des dizaines de trucs à la face, plus de banderoles ni pour chambrer ni méchantes, résultat une grosse ambiance mais un côté match amicale bien loin de la haine et détestation que devrait être un derby.

Ok ça fait vieux con mais sur cet aspect là, le foot c'était vraiment mieux avant.
A cause de l'état d"urgence les autorités ne veulent pas plus de 700...

C'est vrai que c'est regrettable, pour le seul gros derby de France et vu la qualité de notre formidable outil, ils auraient pu faire une exception...

Après les verts, on les connait, à la moindre petite contrariété, ils boycottent... Ca n'aide pas non plus à faire avancer les choses...
Je rejoins NikkoFromLyon en faisant mon vieux con aussi mais bien déçu de hier soir. Galère sans nom pour rentrer dans le stade, quasi aucune animosité ni chants à l'échauffement, stade loin d'être plein à 5 min du coup d'envoi, tifo pas loin d'être foiré en nord (en sud vu les moyens c'était plus qu'honorable) et quelle horreur ces feux d'artifices sur le terrain on se croirait au Parc.

Puis cette ambiance très étrange, loin d'être dégueu mais pas l'impression d'avoir le parfum, la tension et l'excitation du derby. Bref l'absence des stephs (entre autres raisons) en ont fait un match banal. Rien que le dernier derby à Gerland l'an passé était d'un tout autre niveau même sans le nouveau formidable outil.
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  10:06  //  Amoureux de Lyon
Note : 2
Message posté par NikkoFromLyon
Bon visiblement à SO Foot ca bosse au Vsud, c'est sympa.
Le Sud grandit bien ça fait plaisir aussi.

Sinon je ne peux que regretter ces derbys aseptisés, sans supporters adverses, sans embrouilles entre les tribunes comme quand le Sud de Gerland et le parcage Stéphane se balançait des dizaines de trucs à la face, plus de banderoles ni pour chambrer ni méchantes, résultat une grosse ambiance mais un côté match amicale bien loin de la haine et détestation que devrait être un derby.

Ok ça fait vieux con mais sur cet aspect là, le foot c'était vraiment mieux avant.


Nikko, autant je me range a toi sur l'importance d'avoir des supporters adverses, autant le reste de ta prose me pose probleme.

C'est EXACTEMENT a cause de ce genre de comportement que les supporters sont interdits de deplacement.

Les banderoles et les chants pour chambrer, ok; la rivalite intense, ok. mais le fait d etre nostalgique sur les bastons et autres jets a la con, ca n'honnore ni les supporters, ni le football. On a vraiment besoin de sang et d'insultes pour se marrer?

L'ambiance d'un stade n'a en aucun cas besoin de violence a mon sens
TheGoatKeeper Niveau : National
 //  10:08  //  Amoureux de Lyon
Note : 1
Message posté par halfcab
A cause de l'état d"urgence les autorités ne veulent pas plus de 700...

C'est vrai que c'est regrettable, pour le seul gros derby de France et vu la qualité de notre formidable outil, ils auraient pu faire une exception...

Après les verts, on les connait, à la moindre petite contrariété, ils boycottent... Ca n'aide pas non plus à faire avancer les choses...


Ils boycottent, et franchement je ne peux pas trop leur en vouloir. Au contraire, j'aurais plutot tendance a les soutenir (et je dis ca en Lyonnais).

La communication de leur groupe etait moyenne par contre.
Bof... Nous quand on a pas assez de place, on tire au sort... Mais on fait les déplacements...

C'est pas en agissant comme ca que les choses vu s'arranger, 3000 sinon rien... C'est vraiment des réactions de gamins... Ils veulent pas participer à la fête dans notre formidable outil, c'est tout.

Nous dans tous les cas, on viendra dans leur poubelle pour soutenir notre équipe, même a 700.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Non mais les stephs ce sont les rois des donneurs de leçons, des purs des vrais, la seule vérité des tribunes ce sont eux qui la détiennent et ils sont dans ce trop depuis des années.

Bon après le code ultra du groupe qui doit se dissoudre quand il se fait piquer sa bâche ils l'appliquent pas mais pas grave ils sont tellement purs qu'ils ont le droit...

Je comprends que ce chiffre debile de 771 c'est nul quand on voit par exemple qu'en Allemagne ca se déplace à des milliers tous les week end, mais fallait venir quand même au moins cela aurait peut être fait monter la tension de qqs degrés bien appréciables.
Arrêtez avec votre outil. On dit un stade. On dirait Gilles Vessière qui nomme un ballon une sphère
Message posté par NikkoFromLyon
Non mais les stephs ce sont les rois des donneurs de leçons, des purs des vrais, la seule vérité des tribunes ce sont eux qui la détiennent et ils sont dans ce trop depuis des années.

Bon après le code ultra du groupe qui doit se dissoudre quand il se fait piquer sa bâche ils l'appliquent pas mais pas grave ils sont tellement purs qu'ils ont le droit...

Je comprends que ce chiffre debile de 771 c'est nul quand on voit par exemple qu'en Allemagne ca se déplace à des milliers tous les week end, mais fallait venir quand même au moins cela aurait peut être fait monter la tension de qqs degrés bien appréciables.


" mais fallait venir quand même au moins cela aurait peut être fait monter la tension de qqs degrés bien appréciables. "

On croirait lire "dommage que les bouffons n'aient pas été là pour amuser un peu la galerie". Ce petit ton si doucement méprisant.

Shalke s'est déplacé à 3000 à Nice. Tant que les choses ne changeront pas, sainté continuera de boycotter : 1- on choisit pas ( et surtout pas au tirage au sort), 2- 770 spectateurs dans une tribune qui peut en accueillir jusqu'à 3000 c'est ridicule ( sur ce point je crois qu'on est d'accord).

Les groupes ont le mérite de se battre, la preuve c'est que ça a beaucoup fait parler à la télé, dans les journaux, à la radio etc. Le Boycott est donc efficace, incontestablement.

Sainté est le dernier stade ou tu vois des gros gros craquages de fumi, ça veut pas dire qu'on donne des leçons à tout le monde. Pour y avoir été j'apprécie énormement l'ambiance de nantes, lens, marseille, strasbourg ( à l'époque), marseille, et surtout paris époque ultras. Je trouve aussi qu'il y a une très bonne ambiance au parc OL. Ca aurait été beau de soutenir et de pas vendre les places, mais je vois que pour certains c'est difficile de voir plus loin.

Jouer les vierges éffarouchées, c'est vraiment une spécialité du supporter lyonnais 2.0, mouche à merde en tête. Je lisais une longue diatribe de deux supporters lyonnais sur sofoot y'a genre un mois sur un article sur le psg : il parlait du comportement général des lyonnais qui se comportaient comme des vrais Aulas du web, et que finalement tout le monde finissait par vous detester. A raison.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Message posté par doubleR
" mais fallait venir quand même au moins cela aurait peut être fait monter la tension de qqs degrés bien appréciables. "

On croirait lire "dommage que les bouffons n'aient pas été là pour amuser un peu la galerie". Ce petit ton si doucement méprisant.

Shalke s'est déplacé à 3000 à Nice. Tant que les choses ne changeront pas, sainté continuera de boycotter : 1- on choisit pas ( et surtout pas au tirage au sort), 2- 770 spectateurs dans une tribune qui peut en accueillir jusqu'à 3000 c'est ridicule ( sur ce point je crois qu'on est d'accord).

Les groupes ont le mérite de se battre, la preuve c'est que ça a beaucoup fait parler à la télé, dans les journaux, à la radio etc. Le Boycott est donc efficace, incontestablement.

Sainté est le dernier stade ou tu vois des gros gros craquages de fumi, ça veut pas dire qu'on donne des leçons à tout le monde. Pour y avoir été j'apprécie énormement l'ambiance de nantes, lens, marseille, strasbourg ( à l'époque), marseille, et surtout paris époque ultras. Je trouve aussi qu'il y a une très bonne ambiance au parc OL. Ca aurait été beau de soutenir et de pas vendre les places, mais je vois que pour certains c'est difficile de voir plus loin.

Jouer les vierges éffarouchées, c'est vraiment une spécialité du supporter lyonnais 2.0, mouche à merde en tête. Je lisais une longue diatribe de deux supporters lyonnais sur sofoot y'a genre un mois sur un article sur le psg : il parlait du comportement général des lyonnais qui se comportaient comme des vrais Aulas du web, et que finalement tout le monde finissait par vous detester. A raison.


Boycotter n'a jamais rien apporté.
La preuve vos places réservés ont été vendues et tout le monde s'en tape.

Oui 771 c'est pas bcp, c'est nul, c'est insuffisant mais c'est mieux que 0 aussi chiant cela soit à admettre.

Je l'ai dit plus haut ou d'en d'autres messages, hélas les derby bien haineux bien tendus sont bien loin. En reverra t'on j'en doute.

Mais si vous étiez venus cela aurait été mieux qu'hier, vous vous seriez fait entendre, ca serait chambrer, allumer au moins à distance et c'est aussi ca un derby.
Résultat on ne peut plus que parler que du match et du résultat vu que vous étiez pas venus.

En refusant les 771 places vous êtes à mes yeux benoîtement tombés dans leur piège car les instances avaient sans doute prévus votre décision, votre club fait semblant de vous soutenir mais dans les faits n'a rien fait de plus et à conforté la décision à votre égard.

Donc perso même si comprends votre position je pense que c'est une erreur que d'agir ainsi.
Message posté par Mrzin
Je rejoins NikkoFromLyon en faisant mon vieux con aussi mais bien déçu de hier soir. Galère sans nom pour rentrer dans le stade, quasi aucune animosité ni chants à l'échauffement, stade loin d'être plein à 5 min du coup d'envoi, tifo pas loin d'être foiré en nord (en sud vu les moyens c'était plus qu'honorable) et quelle horreur ces feux d'artifices sur le terrain on se croirait au Parc.

Puis cette ambiance très étrange, loin d'être dégueu mais pas l'impression d'avoir le parfum, la tension et l'excitation du derby. Bref l'absence des stephs (entre autres raisons) en ont fait un match banal. Rien que le dernier derby à Gerland l'an passé était d'un tout autre niveau même sans le nouveau formidable outil.


Vieux con également.
Hier soir, y'avait le flacon mais pas l'ivresse.
Match amical de prestige.
Ce stade n'a pas encore d’âme (il est vrai que jouer sans attaquant, ça nuit).
Et quel bordel pour y accéder....que ce soit par les trams, Eurexpo ou les parkings sauvages....et pas une binouze a l'arrivée si tu as pris de l'avance pour échapper au bordel.
Stade Canada Dry - c'est bien - du spectacle pour la famille.
Seule la rage de Fekir devant le VS apres le but de Darder avait un petit gout de derby.
the times, they are changing.
Go on, gones
 //  13:42  //  Amoureux de Lyon
L'argument du "on veut pas choisir seulement 770 personnes" est fallacieux : même pour 3000 places il y'a un choix vu que vos deux groupes représentent 5000 personnes. Ca vous gêne pas dans ce cas là ? Pis j'ai le souvenir de parcage stéphanois pas pleins...

Pour les lyonnais qui se plaignent de l'accès : venez en avance, c'est pas plus compliqué. Surtout pour un soir de Derby.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:18  //  Amoureux de Lyon
Message posté par NikkoFromLyon
Bon visiblement à SO Foot ca bosse au Vsud, c'est sympa.
Le Sud grandit bien ça fait plaisir aussi.

Sinon je ne peux que regretter ces derbys aseptisés, sans supporters adverses, sans embrouilles entre les tribunes comme quand le Sud de Gerland et le parcage Stéphane se balançait des dizaines de trucs à la face, plus de banderoles ni pour chambrer ni méchantes, résultat une grosse ambiance mais un côté match amicale bien loin de la haine et détestation que devrait être un derby.

Ok ça fait vieux con mais sur cet aspect là, le foot c'était vraiment mieux avant.


Non, c'était rigolo !! Un peu de chambrage c'est toujours rigolo :)

Ceci dit, pour moi pour qui c'était la première au Parc (oui je sais, honte à moi), j'ai été très impressionné par l'ambiance créée par les supporters. Ca faisait déjà rêver à Gerland, mais là c'est ouf.
Quand ça siffle y a du bruit, quand ça gueule y a du bruit, quand on saute, ça tremble...
Et en plus on a eu des petits drapeaux, et ça aussi c'était bien cool !!
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:20  //  Amoureux de Lyon
Note : -1
Message posté par doubleR
" mais fallait venir quand même au moins cela aurait peut être fait monter la tension de qqs degrés bien appréciables. "

On croirait lire "dommage que les bouffons n'aient pas été là pour amuser un peu la galerie". Ce petit ton si doucement méprisant.

Shalke s'est déplacé à 3000 à Nice. Tant que les choses ne changeront pas, sainté continuera de boycotter : 1- on choisit pas ( et surtout pas au tirage au sort), 2- 770 spectateurs dans une tribune qui peut en accueillir jusqu'à 3000 c'est ridicule ( sur ce point je crois qu'on est d'accord).

Les groupes ont le mérite de se battre, la preuve c'est que ça a beaucoup fait parler à la télé, dans les journaux, à la radio etc. Le Boycott est donc efficace, incontestablement.

Sainté est le dernier stade ou tu vois des gros gros craquages de fumi, ça veut pas dire qu'on donne des leçons à tout le monde. Pour y avoir été j'apprécie énormement l'ambiance de nantes, lens, marseille, strasbourg ( à l'époque), marseille, et surtout paris époque ultras. Je trouve aussi qu'il y a une très bonne ambiance au parc OL. Ca aurait été beau de soutenir et de pas vendre les places, mais je vois que pour certains c'est difficile de voir plus loin.

Jouer les vierges éffarouchées, c'est vraiment une spécialité du supporter lyonnais 2.0, mouche à merde en tête. Je lisais une longue diatribe de deux supporters lyonnais sur sofoot y'a genre un mois sur un article sur le psg : il parlait du comportement général des lyonnais qui se comportaient comme des vrais Aulas du web, et que finalement tout le monde finissait par vous detester. A raison.


Les choses changeront pas si vous vous bougez pas le cul.
Si vous voulez le prendre comme des rageux, libre à vous, mais c'est ridicule.
ThomasDandy Niveau : Ligue 2
 //  14:21  //  Amoureux de Lyon
Message posté par Mrzin
Je rejoins NikkoFromLyon en faisant mon vieux con aussi mais bien déçu de hier soir. Galère sans nom pour rentrer dans le stade, quasi aucune animosité ni chants à l'échauffement, stade loin d'être plein à 5 min du coup d'envoi, tifo pas loin d'être foiré en nord (en sud vu les moyens c'était plus qu'honorable) et quelle horreur ces feux d'artifices sur le terrain on se croirait au Parc.

Puis cette ambiance très étrange, loin d'être dégueu mais pas l'impression d'avoir le parfum, la tension et l'excitation du derby. Bref l'absence des stephs (entre autres raisons) en ont fait un match banal. Rien que le dernier derby à Gerland l'an passé était d'un tout autre niveau même sans le nouveau formidable outil.


Pour le parfum, c'est juste qu'il n'y a plus l'odeur des kebabs (ça m'a manqué à moi aussi, rassure-toi)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'équipe type du week-end
2k 17