1. // Infiltré

On était au lancement de Fan2Sport

Mardi matin, Bernard Laporte, Basile Boli et Denis Charvet ont présenté leur projet Fan2Sport lors d'une conférence de presse-petit déjeuner organisée dans un resto chic de Paris. Au menu : croissants, site internet communautaire, Vittel et bons sentiments.

0 0
Un petit déjeuner à l'œil dans un restaurant avec vue directe sur l'Arc de Triomphe, vous le refuseriez, vous ? Nous non plus. Débarquer en retard, l'air hagard et l'haleine douteuse dans les salons très “lounge” de L'Arc peut vous donner l'impression d'entrer dans un monde parallèle. Jukebox, portraits stylisés de Jimi Hendrix et Brigitte Bardot, viennoiseries, cannettes de Vittel et verres à pied. Sur la scène, le spectacle n'est pas moins surréaliste : Basile Boli, Bernard Laporte et Denis Charvet (ancien rugbyman potache, pour ceux qui n'ont pas connu la fin des années 80) récitent un exposé sur leur nouveau projet : le site communautaire Fan2Sport.

La fine équipe du 2

Rien d'étonnant à retrouver ces trois personnalités côte-à-côte. Laporte et Charvet ont été potes de rugby avant de se retrouver sur les plateaux de RMC ou dans le capital du casino de Saint-Julien-en-Genevois. L'ancien sélectionneur du XV de France est un habitué de ce genre d'investissements, qui lui ont parfois valu des emmerdes avec le fisc et les RG, mais rien à voir. Boli et Laporte, eux, ont en commun des flirts avec l'UMP qui les ont amenés à se croiser lors des tournées du second à son époque secrétaire d'état. Le buteur de l'OM 93 est, lui, inquiété par la Brigade de répression de la délinquance économique pour son rôle dans l'association “Entreprendre et réussir en Afrique”, mais rien à voir non plus.

Le micro en main, Basile a la dégaine d'Oxmo Puccino mais le flow et les paroles n'assurent pas la comparaison. « À un moment donné, on a quelque chose à rendre à la masse, se risque-t-il. Parce que sans la masse, il n'y a pas d'élite » . Voilà la traduction en langage UMP du credo de Fan2Sport, martelé par tous les intervenants : aider le sport amateur. Dans une logique très web 2.0, le but est d'amener les sportifs, bénévoles ou supporters à partager leurs informations, à mettre à jour des feuilles de matchs et à parier (gratuitement) sur les scores (pour le moment, seulement les matchs professionnels puis, à terme, sur ceux des divisions inférieures). Et comme on avait encore de la place, on vous en a rajouté dans l'assiette : des interviews vidéo (filmées en HD, attention) des potes (Noah, qui vient d'ailleurs de rejoindre les trois associés, Deschamps, Tapie, Zidane, etc), des débats et des chroniques.

Une histoire de fausses touches

« Par exemple, tous les matins, j'écris un billet d'humeur sur le foot, enchaine Boli. J'ai notamment remarqué que 90% des touches étaient mal faites. J'ai donc rédigé un texte où j'explique comment on fait une touche valide » . Programme alléchant... En tout cas, la fine équipe est fière d'annoncer plus de 200 000 inscrits, huit semaines après le lancement. Fière, aussi, de nous présenter Mathieu, le responsable éditorial au look de BB Brunes, représentant de la “jeune-génération-qui-va-tous-nous-bouffer”. Pourquoi pas, même si, pour le moment, on a encore du mal à savoir ce qui va aider les clubs amateurs dans tout ça. L'annonce par Bernard Laporte de la création d'une fondation Fan2Sport est déjà plus prometteuse : le concept serait d'aider 10 000 jeunes par an à se payer leur licence.

Pour l'instant, on en reste à un site qui, une fois le contrat avec une régie publicitaire signé, ne rapportera qu'aux associés. Pas davantage désintéressé qu'un Facebook ou un Twitter, en somme. Au milieu des croissants et des pains au chocolat, Bernard Laporte est le dernier retenu par les nombreux journalistes présents, parlant de tout et de rien. La dissolution des groupes de supporters : « C'est une très bonne décision » . L'affaire Ribéry : « Il faut le laisser tranquille. Pour l'instant il n'est pas mis en examen et ce ne serait pas le premier à faire ce genre de choses » . Un vrai fan de sport.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Licha machine
0 0