En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 35 Résultats Classements Options
  1. // Jeux olympiques
  2. //

On était au Brésil pendant le tournoi olympique de foot

Si les JO ont un don pour nous faire regarder des sports obscurs pendant des heures, paradoxalement, le tournoi de football n'intéresse presque personne. Sauf au Brésil, où tout un peuple espérait enfin oublier 2014, et a respiré pendant deux semaines au rythme de ses footballeurs et footballeuses. Virée aux quatre coins d'un pays qui tient enfin son « grand titre » à domicile.

Modififié
Cette soirée du 7 août est pesante. Un de ces dimanches où la terre entière semble fatiguée. Une fin de semaine lente, même si l'agitation permanente de la favela de Vidigal, au sud de Rio de Janeiro, est là pour rappeler que le temps n'est pas totalement suspendu. Nichés au fin fond de l'une des pires pizzerias de la ville, au sommet de la favela, une poignée de Brésiliens se désole devant un Brésil-Irak triste à pleurer. Dans les assiettes, la mozzarella à la texture de plastique côtoie des tranches de pepperoni dont personne ne veut connaître la date de péremption. Mais heureusement pour le pizzaïolo, ce soir, tout le monde préfère scruter l'écran plutôt que d'analyser le repas. Plus que dix minutes de jeu, et toujours 0 à 0.


Neymar a beau tricoter, il semble impuissant, et chacun de ses dribbles ratés provoque une succession de coups de poing sur les tables. Une voiture de police s'approche soudain du restaurant, puis s'arrête. À l'intérieur, des membres de l'unité de police pacificatrice – brigade chargée de pacifier les favelas depuis 2008 – oublient leur métier le temps de regarder la fin du match, sans descendre de leur véhicule. Quelques centaines de mètres plus bas, leurs collègues surarmés qui surveillent l'entrée du quartier ont sans doute eux aussi trouvé une astuce pour jeter un œil à la rencontre. Au coup de sifflet final, le score n'a pas bougé et tout le monde peut retourner à sa lutte pour terminer sa pizza, le moral dans les chaussettes. La voiture de policiers aux gyrophares agressifs démarre en trombe. Ce n'est pas ce soir que le Brésil se remettra à vibrer pour sa Seleção.

L'équipe d'un pays qui n'a plus de président


Car ce match nul place les Brésiliens dans une situation inconfortable. Lors du match d'ouverture face à l'Afrique du Sud, Neymar et les siens avaient déjà offert un piteux 0-0. Une victoire face au Danemark lors du dernier match de poule est désormais la seule option qu'il leur reste pour aller plus loin. Après une semaine d'Olympiades, le bilan brésilien est peu reluisant. Pour l'instant, le pays n'a eu que le titre de la judokate Rafaela Silva à se mettre sous la dent. Et cette dernière, athlète noire et venant d'une favela, n'avait pas hésité à mettre le Brésil face à ses incohérences en déclarant : « En général, les médias parlent des noirs lorsqu'ils agressent quelqu'un. Je suis heureuse de constater que cette fois, c'est ma victoire qui fait la Une. »


Quant au reste des pages des journaux, elles ne parlent que de la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff. Dans ce contexte un brin tendu, l'équipe de football devrait être un exutoire. Les Brésiliens l'ont d'ailleurs bien compris au moment d'acheter des places pour les épreuves olympiques. Car si les plans larges des télévisions montraient les places libres et la faible affluence dans les sites olympiques de façon claire, devant le mythique stade Maracanã, le guichetier est clair : il n'y a plus aucun ticket disponible pour le football. Ni pour les hommes ni pour les femmes. Alors la victoire 4-0 face aux Danois le 10 août est accueillie comme une libération. Gabriel Jesus et Gabriel Barbosa, nouveaux anges de la Seleção, se sont illustrés. Le lendemain, les Unes des journaux s'emballent, même si ici et là on peut apercevoir une petite tache : des références au 7-1 de 2014, que certains journalistes veulent pouvoir oublier grâce à une épopée olympique.

Boys and girls


Neymar, lui, n'a toujours pas marqué. En ville, certains affichent même le peu d'estime qu'ils ont pour lui. Sur Copacabana, au milieu des innombrables maillots de la Seleção, des journalistes qui effectuent un micro-trottoir sur les péripéties de Dilma Roussef vont droit au but : « Neymar ? Je ne veux pas en entendre parler. Un noir qui refuse d'assumer qu'il est noir... » Dans le métro, quelques-uns jouent la carte de l'humour, en arborant des maillots de Neymar dont ils ont rayé le nom pour inscrire le nom de Marta – la superstar de l'équipe féminine – à la place. Car les filles aussi font leur bonhomme de chemin dans le tournoi olympique. Le 12 août, les voilà en quarts de finale face à l'Australie. À Belo Horizonte, lieu du drame de la demi-finale face à l'Allemagne. Le scénario est laborieux, poussif, et la soirée dure jusqu'à une interminable séance de tirs au but.


De chaque côté, les quatre premières tireuses mettent au fond, quand arrive le tour de Marta. Comme si le stade Mineirão était un lieu maudit, la voilà qui rate son penalty. Le Brésil est à deux doigts de la crise, et il faut une parade de la gardienne Barbara sur le péno suivant pour sauver la patrie. Dans les rues, des cris sortent des fenêtres de tout le voisinage. Trois tirs au but plus tard, Santa Barbara arrête une nouvelle frappe et qualifie le Brésil pour les demies. Les fenêtres des immeubles crachent des nouveaux hurlements de joie dans la ville. Le lendemain, les hommes passent eux aussi en demi-finale, en battant le voisin colombien. Et Neymar a même marqué. La fête semble enfin lancée et dans les kiosques, les journaux sortent à nouveau leurs plus belles Unes. Avec toujours, dès les premières lignes, cet appel à aller plus loin pour dépasser le traumatisme du 7-1.

La vengeance est un plat qui se mange tiède


À la télévision, les mêmes images tournent en boucle, parfois entrecoupées par les nouvelles du championnat qui se déroule en même temps. Un championnat qui, entre les matchs de l'équipe nationale, vient même empiéter sur les autres épreuves olympiques. Dans la Carioca Arena chauffée à blanc par le France-USA de basket, entre les cris provoqués par les dribbles de Irving et les dunks de DeAndre Jordan, un spectateur crée l'hystérie en sortant un drapeau des Corinthians. Réponse immédiate de l'autre côté de la salle avec une bannière de Palmeiras. Le tout avant que l'écran géant ne mette tout le monde d'accord en affichant un gars du public en maillot de l'Argentine, hué par tout le monde. Près de la frontière avec l'Argentine, la folie olympique est d'ailleurs toujours là. Et ce chauffeur de taxi d'Iguazu ne quittera pas des yeux la petite télé qu'il a installée dans sa voiture, même en conduisant. Sur l'écran minuscule, on distingue à peine les joueuses du Brésil qui affrontent la Suède en demi-finales, mais c'est suffisant pour les voir perdre aux tirs au but.


Les hommes, de leur côté, ont déroulé et envoyé un 6-0 au Honduras pour se qualifier pour une finale pleine de frissons face à l'Allemagne. La conclusion parfaite pour un tournoi placé sous le signe de la revanche et de la rédemption. Dans les rues de São Paulo, le soir de la finale, rien ne bouge. À un arrêt de bus, une télévision datant de l'époque du Minitel a été branchée à l'alimentation publique, mais personne n'est là pour regarder. Neymar termine de boutonner son costume de super héros en ouvrant le score, et à l'aéroport, l'écran géant du restaurant du hall des départs est pris d'assaut par des dizaines de badauds ayant oublié l'horaire de leur vol. Certains sont condamnés à vivre la séance de penaltys finale dans la file d'attente de l'enregistrement des bagages, où la moitié de la queue regarde le match en direct sur son téléphone. Une première salve de rugissements résonne quand Nils Petersen rate son tir, avant qu'une clameur générale n'envahisse le terminal après le péno victorieux de Neymar. Les agents de sécurité ont le sourire jusqu'aux lèvres, tapent dans leurs mains. La grande liesse populaire est enfin arrivée. Avec deux ans de retard, et quelques centaines de millions de spectateurs en moins.

Par Alexandre Doskov, au Brésil
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 09:48 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça il y a 51 minutes Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 6 mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2
Hier à 11:15 Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 8 Hier à 10:53 Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 19
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9