1. // Jeux olympiques
  2. //

On était au Brésil pendant le tournoi olympique de foot

Si les JO ont un don pour nous faire regarder des sports obscurs pendant des heures, paradoxalement, le tournoi de football n'intéresse presque personne. Sauf au Brésil, où tout un peuple espérait enfin oublier 2014, et a respiré pendant deux semaines au rythme de ses footballeurs et footballeuses. Virée aux quatre coins d'un pays qui tient enfin son « grand titre » à domicile.

Modififié
2k 6
Cette soirée du 7 août est pesante. Un de ces dimanches où la terre entière semble fatiguée. Une fin de semaine lente, même si l'agitation permanente de la favela de Vidigal, au sud de Rio de Janeiro, est là pour rappeler que le temps n'est pas totalement suspendu. Nichés au fin fond de l'une des pires pizzerias de la ville, au sommet de la favela, une poignée de Brésiliens se désole devant un Brésil-Irak triste à pleurer. Dans les assiettes, la mozzarella à la texture de plastique côtoie des tranches de pepperoni dont personne ne veut connaître la date de péremption. Mais heureusement pour le pizzaïolo, ce soir, tout le monde préfère scruter l'écran plutôt que d'analyser le repas. Plus que dix minutes de jeu, et toujours 0 à 0.


Neymar a beau tricoter, il semble impuissant, et chacun de ses dribbles ratés provoque une succession de coups de poing sur les tables. Une voiture de police s'approche soudain du restaurant, puis s'arrête. À l'intérieur, des membres de l'unité de police pacificatrice – brigade chargée de pacifier les favelas depuis 2008 – oublient leur métier le temps de regarder la fin du match, sans descendre de leur véhicule. Quelques centaines de mètres plus bas, leurs collègues surarmés qui surveillent l'entrée du quartier ont sans doute eux aussi trouvé une astuce pour jeter un œil à la rencontre. Au coup de sifflet final, le score n'a pas bougé et tout le monde peut retourner à sa lutte pour terminer sa pizza, le moral dans les chaussettes. La voiture de policiers aux gyrophares agressifs démarre en trombe. Ce n'est pas ce soir que le Brésil se remettra à vibrer pour sa Seleção.

L'équipe d'un pays qui n'a plus de président


Car ce match nul place les Brésiliens dans une situation inconfortable. Lors du match d'ouverture face à l'Afrique du Sud, Neymar et les siens avaient déjà offert un piteux 0-0. Une victoire face au Danemark lors du dernier match de poule est désormais la seule option qu'il leur reste pour aller plus loin. Après une semaine d'Olympiades, le bilan brésilien est peu reluisant. Pour l'instant, le pays n'a eu que le titre de la judokate Rafaela Silva à se mettre sous la dent. Et cette dernière, athlète noire et venant d'une favela, n'avait pas hésité à mettre le Brésil face à ses incohérences en déclarant : « En général, les médias parlent des noirs lorsqu'ils agressent quelqu'un. Je suis heureuse de constater que cette fois, c'est ma victoire qui fait la Une. »


Quant au reste des pages des journaux, elles ne parlent que de la procédure de destitution de la présidente Dilma Rousseff. Dans ce contexte un brin tendu, l'équipe de football devrait être un exutoire. Les Brésiliens l'ont d'ailleurs bien compris au moment d'acheter des places pour les épreuves olympiques. Car si les plans larges des télévisions montraient les places libres et la faible affluence dans les sites olympiques de façon claire, devant le mythique stade Maracanã, le guichetier est clair : il n'y a plus aucun ticket disponible pour le football. Ni pour les hommes ni pour les femmes. Alors la victoire 4-0 face aux Danois le 10 août est accueillie comme une libération. Gabriel Jesus et Gabriel Barbosa, nouveaux anges de la Seleção, se sont illustrés. Le lendemain, les Unes des journaux s'emballent, même si ici et là on peut apercevoir une petite tache : des références au 7-1 de 2014, que certains journalistes veulent pouvoir oublier grâce à une épopée olympique.

Boys and girls


Neymar, lui, n'a toujours pas marqué. En ville, certains affichent même le peu d'estime qu'ils ont pour lui. Sur Copacabana, au milieu des innombrables maillots de la Seleção, des journalistes qui effectuent un micro-trottoir sur les péripéties de Dilma Roussef vont droit au but : « Neymar ? Je ne veux pas en entendre parler. Un noir qui refuse d'assumer qu'il est noir... » Dans le métro, quelques-uns jouent la carte de l'humour, en arborant des maillots de Neymar dont ils ont rayé le nom pour inscrire le nom de Marta – la superstar de l'équipe féminine – à la place. Car les filles aussi font leur bonhomme de chemin dans le tournoi olympique. Le 12 août, les voilà en quarts de finale face à l'Australie. À Belo Horizonte, lieu du drame de la demi-finale face à l'Allemagne. Le scénario est laborieux, poussif, et la soirée dure jusqu'à une interminable séance de tirs au but.


De chaque côté, les quatre premières tireuses mettent au fond, quand arrive le tour de Marta. Comme si le stade Mineirão était un lieu maudit, la voilà qui rate son penalty. Le Brésil est à deux doigts de la crise, et il faut une parade de la gardienne Barbara sur le péno suivant pour sauver la patrie. Dans les rues, des cris sortent des fenêtres de tout le voisinage. Trois tirs au but plus tard, Santa Barbara arrête une nouvelle frappe et qualifie le Brésil pour les demies. Les fenêtres des immeubles crachent des nouveaux hurlements de joie dans la ville. Le lendemain, les hommes passent eux aussi en demi-finale, en battant le voisin colombien. Et Neymar a même marqué. La fête semble enfin lancée et dans les kiosques, les journaux sortent à nouveau leurs plus belles Unes. Avec toujours, dès les premières lignes, cet appel à aller plus loin pour dépasser le traumatisme du 7-1.

La vengeance est un plat qui se mange tiède


À la télévision, les mêmes images tournent en boucle, parfois entrecoupées par les nouvelles du championnat qui se déroule en même temps. Un championnat qui, entre les matchs de l'équipe nationale, vient même empiéter sur les autres épreuves olympiques. Dans la Carioca Arena chauffée à blanc par le France-USA de basket, entre les cris provoqués par les dribbles de Irving et les dunks de DeAndre Jordan, un spectateur crée l'hystérie en sortant un drapeau des Corinthians. Réponse immédiate de l'autre côté de la salle avec une bannière de Palmeiras. Le tout avant que l'écran géant ne mette tout le monde d'accord en affichant un gars du public en maillot de l'Argentine, hué par tout le monde. Près de la frontière avec l'Argentine, la folie olympique est d'ailleurs toujours là. Et ce chauffeur de taxi d'Iguazu ne quittera pas des yeux la petite télé qu'il a installée dans sa voiture, même en conduisant. Sur l'écran minuscule, on distingue à peine les joueuses du Brésil qui affrontent la Suède en demi-finales, mais c'est suffisant pour les voir perdre aux tirs au but.


Les hommes, de leur côté, ont déroulé et envoyé un 6-0 au Honduras pour se qualifier pour une finale pleine de frissons face à l'Allemagne. La conclusion parfaite pour un tournoi placé sous le signe de la revanche et de la rédemption. Dans les rues de São Paulo, le soir de la finale, rien ne bouge. À un arrêt de bus, une télévision datant de l'époque du Minitel a été branchée à l'alimentation publique, mais personne n'est là pour regarder. Neymar termine de boutonner son costume de super héros en ouvrant le score, et à l'aéroport, l'écran géant du restaurant du hall des départs est pris d'assaut par des dizaines de badauds ayant oublié l'horaire de leur vol. Certains sont condamnés à vivre la séance de penaltys finale dans la file d'attente de l'enregistrement des bagages, où la moitié de la queue regarde le match en direct sur son téléphone. Une première salve de rugissements résonne quand Nils Petersen rate son tir, avant qu'une clameur générale n'envahisse le terminal après le péno victorieux de Neymar. Les agents de sécurité ont le sourire jusqu'aux lèvres, tapent dans leurs mains. La grande liesse populaire est enfin arrivée. Avec deux ans de retard, et quelques centaines de millions de spectateurs en moins.

Par Alexandre Doskov, au Brésil
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

100% Jesus... putain mais étouffe toi avec.
Toujours très bien vos articles sur le Brésil.

Par contre si j'ai bien suivi, ce n'est pas une virée au "4 coins du pays" mais juste le Sudeste.

Rio Sao Paulo, certes il y a du monde mais c'est limite ce qu'il y a de pire pour représenter le Brésil, entre les carioca et les pauliste, ils méprisent tout le monde hormis eux mêmes.

Dans le Nordeste, du côté de Sao Luis, je dirais qu'au contraire les gamins ont eu tendance à écrire son nom à Neymar plus qu'à le barrer.

Au contraire tout le monde l'a sorti son maillot.

L'ambiance était plutôt à se dire que s'il n'était pas bon au début il le serait à la fin.

A partir des 1/4, réellement, les gens s'y sont mis à y croire et çà été une grosse fête.

Partout dans le pays, un bonheur de fêter la selecao. Dans les endorits du Brésil un peu plus pauvres et en galère, la sélection est tellement au dessus de tout.

Ils n'ont pas de gros clubs dans le Nord. C'est la selecao. Dans le sud ils ont la grosse tête avec tous leurs clubs de dingue.
Vous avez pu profiter des 42 capotes par sportif ?
Jack Facial Niveau : CFA
Aux 4 coins du pays : RJ, BH, SP et Iguaçu. Ah, d'accord.

Et ça se dit journaliste...
En même temps, quand tu vois la taille du pays, difficile d'en faire le tour. Puis je vois mal le gars de Sofoot se perdre en Acre.

Au sud les gars insultaient la Seleção en début de compétition, trouvaient que les gars ne représentaient pas le pays, s'en moquaient durement sur les réseaux sociaux avant de se calmer le jour de la finale. Certains espèraient même une défaite pour pouvoir en remettre une couche, mais au final ils sont aller dans le sens du vent et accueilli la victoire avec fièrté. Vraiment bizarre comme ambiance. Par contre neymar ne fait toujours pas l'unaniité par ici.
Pasdeplatine Niveau : Loisir
a Porto Alegre tout le monde s'en branlent par contre du coté de l' Arena ça se paluche sur Luan
vendredi 28 avril On a besoin de vous connaître ! 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:12 La jolie chute de Neymar 5 Hier à 08:00 Le Festival La Lucarne est de retour 4
vendredi 28 avril Ile de Guam : le président de la Fédération suspendu 7 vendredi 28 avril Domenech préfère Wenger à Guardiola 30 vendredi 28 avril Si les plus grands buts étaient publiés sur un site porno... 27 jeudi 27 avril Macron buteur sur penalty 45 jeudi 27 avril Revivez Manchester City - Manchester United (0 - 0) jeudi 27 avril La Mannschaft sans Götze pour la Coupe des confédérations 3 jeudi 27 avril Un accord pour Theo Hernández au Barça ? 31 jeudi 27 avril Coupe des confédérations : Turpin arbitre vidéo 6 jeudi 27 avril Grosse baston en Uruguay 21 mercredi 26 avril L'arbitrage vidéo adopté pour la Coupe du monde 2018 40 mercredi 26 avril Bolivie : Le but splendide d'un gardien 5 mercredi 26 avril Le festival d'un joueur colombien 7 mercredi 26 avril Mourinho ne retiendra pas De Gea 32 mercredi 26 avril Monaco sur Mboula (Barça) 38 mercredi 26 avril 203€ à gagner avec Athletic Bilbao & Malmö FF mercredi 26 avril Bruno retourne à la case prison 7 mercredi 26 avril Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mercredi 26 avril Un PSG-OM à 13h ? 23 mardi 25 avril Les idées farfelues de la LFP 49 mardi 25 avril Amazon, Facebook et Netflix bientôt sur les droits TV ? 25 lundi 24 avril Golazo au Pérou 3 lundi 24 avril Didier Zokora en Indonésie 5 lundi 24 avril MPG : les tops et les flops de la 34e journée lundi 24 avril Un supporter du Real exulte sur le but de Messi 32 lundi 24 avril Un joueur de D1 turque se suicide 12 dimanche 23 avril James égalise et Messi abat le Real 4 dimanche 23 avril Rakitić donne l'avantage au Barça dimanche 23 avril Casemiro débloque le Clásico, Messi répond dimanche 23 avril But injustement annulé pour City 11 dimanche 23 avril Glissade et reprise de volée en D4 anglaise 2 dimanche 23 avril Joli retourné en Belgique 3 dimanche 23 avril Faut-il regarder le Clasico ? dimanche 23 avril Anelka préfère Poutou à Domenech 65 samedi 22 avril 224€ à gagner avec Juve, OL-Monaco & Toulouse-Nice samedi 22 avril Toby Alderweireld sur les tablettes de l'Inter 7 samedi 22 avril Fraude à Pôle Emploi pour Abenzoar ? 14 samedi 22 avril Cristiano Jr marche dans les pas du père 14 samedi 22 avril La sale soirée de David Stockdale avec Brighton 6 vendredi 21 avril Schweinsteiger profite de son anonymat aux USA 14 vendredi 21 avril La Serie A adopte l'arbitrage vidéo pour la prochaine saison 96 vendredi 21 avril La galoche murale de Messi et Ronaldo 14 vendredi 21 avril Blatter veut faire revenir Platini 19 vendredi 21 avril Fin de saison pour Zlatan 42 jeudi 20 avril Des maillots de MLS en plastique recyclé 10 jeudi 20 avril Talisca redonne l'avantage au Beşiktaş jeudi 20 avril L'égalisation d'Alexandre Lacazette jeudi 20 avril Bruno Fernandes pourrait retourner en prison 5 jeudi 20 avril La Ligue 1 Conforama ! 108 jeudi 20 avril 358€ à gagner avec Naples & Manchester City jeudi 20 avril Les clubs de Premier League dans le rouge 12 jeudi 20 avril L'arbitrage vidéo pour les barrages de L1 ? 28 mercredi 19 avril Germain clôt les débats 4 mercredi 19 avril Reus réduit le score mercredi 19 avril Falcao double la mise mercredi 19 avril Le but d'entrée de Mbappé 2 mercredi 19 avril Quand la police espagnole charge le parcage du Bayern 42 mercredi 19 avril Un supporter de Brighton repeint sa maison 14 mercredi 19 avril Le steward complètement anémique de Tottenham 33 mercredi 19 avril L'ovation de Bernabéu à Xabi Alonso 15 mardi 18 avril Prono Monaco Dortmund : 5€ offerts sans dépôt, jusqu'à 735€ sur l'affiche de LDC ! 1 mardi 18 avril Un mec à poil sur le selfie de Cuenca 35 mardi 18 avril Énorme boulette d'un gardien en D2 hollandaise 4 mardi 18 avril Le supporter argentin jeté d'une tribune est décédé 43 mardi 18 avril Indonésie : soucis administratifs pour Essien 7 mardi 18 avril Redknapp nouveau coach de Birmingham 13 mardi 18 avril Brighton fête la montée dans un train 5 mardi 18 avril Paulinho dément un départ de Chine 11 lundi 17 avril Jeté d'une tribune, un supporter argentin est en état de mort cérébrale 43 lundi 17 avril Brighton débarque en Premier League ! 18 lundi 17 avril Zola démissionne de Birmingham City 7 lundi 17 avril Des rats jetés sur le terrain, à Brøndby 15 lundi 17 avril Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 33e journée 4 lundi 17 avril INÉDIT : 5€ offerts sans aucun dépôt chez Unibet + 100€ de paris gratuits 8 dimanche 16 avril Un golazo prodigieux inscrit dans le championnat péruvien 7 dimanche 16 avril Tévez, Disneyland et les fans du Shanghai Shenhua 6 dimanche 16 avril Super Pippo fait remonter Venise en Serie B 9 samedi 15 avril Sirigu repousse deux penaltys 6 samedi 15 avril Curt Onalfo : « Alessandrini est un joueur de classe mondiale » 31 samedi 15 avril Tottenham met la pression sur Chelsea 9 samedi 15 avril Tim Howard suspendu après avoir insulté un supporter 6 samedi 15 avril Momo Sissoko en Indonésie 4 samedi 15 avril Le magnifique but de David Villa 5 samedi 15 avril Allemagne : Un joueur blessé à l'entraînement par ses propres fans samedi 15 avril Le patron d'Adidas plaide pour une délocalisation de la finale de la Coupe d'Allemagne 11 vendredi 14 avril La fête à Laval, les trompettes au Gazélec 2 vendredi 14 avril Suspendu à vie pour avoir pincé les fesses de l'arbitre 18 vendredi 14 avril Marc Bartra revient sur son calvaire 18 vendredi 14 avril Diarra vers l'Indonésie ? 13 vendredi 14 avril Orange prêt à aider Canal + pour les droits TV ? 12 vendredi 14 avril En Irak, hommage après l'attaque de Dortmund 24 jeudi 13 avril 214€ à gagner avec Juventus, Real Madrid & Tottenham jeudi 13 avril Morel donne l'avantage à l'OL ! 5 jeudi 13 avril L'égalisation de Tolisso jeudi 13 avril L'ouverture du score de Ryan Babel 1 jeudi 13 avril Paulinho expulsé de Chine pour avoir posé avec une pornstar ? 53 jeudi 13 avril À Nice, les joueurs remplacent les candidats à la présidentielle 22 jeudi 13 avril Lucas Alcaraz à la tête des Fennecs 15 jeudi 13 avril Wandrille Lefèvre suspendu pour avoir posé avec une arme 3 jeudi 13 avril Didier Drogba signe en D2 américaine 37 mercredi 12 avril Les deux buts de CR7 7 mercredi 12 avril Le coup de boule surpuissant de Vidal 2 mercredi 12 avril Le doublé pour Mbappé 2 mercredi 12 avril Le BvB réduit le score mercredi 12 avril Le csc du 2-0 1 mercredi 12 avril Mbappé ouvre le score 1 mercredi 12 avril Le tifo du Borussia 2 mercredi 12 avril Falcao et l'intérêt de la Chine 3 mercredi 12 avril Mesures de sécurité renforcées pour la finale à Cardiff mercredi 12 avril L'Eurovision loue 7 000 sièges du Karpaty Lviv 2 mercredi 12 avril Tableau noir fou en D1 roumaine 20 mercredi 12 avril Gignac, 379 minutes plus tard 6 mercredi 12 avril But de fou en D2 américaine 4 mercredi 12 avril Ils gagnent à l'Euro Millions et investissent dans leur club 6 mercredi 12 avril Pronostic Borussia Dortmund Monaco : 10€ offerts sans dépôt et jusqu'à 550€ à gagner ! mardi 11 avril Le doublé de Dybala d'entrée 4 mardi 11 avril Oscar rate deux pénos dans le même match 14 mardi 11 avril Un raté de classe mondiale en Pologne 3 mardi 11 avril Un arbitre frappé après avoir sifflé un penalty 14 lundi 10 avril EXCLU : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax lundi 10 avril Knockaert meilleur joueur de Championship 12 lundi 10 avril La sacrée bourde d'un gardien au Mexique 6 lundi 10 avril MPG: Tops et Flops de la 32e journée 4 lundi 10 avril Golazo astral en Macédoine 4 dimanche 9 avril Le caramel de Suso 6 dimanche 9 avril City mettra le paquet sur Bonucci 19 dimanche 9 avril Louche de caviar aux États-Unis 7 samedi 8 avril La vidéo testée en Australie 2 samedi 8 avril Marta file à Orlando 5 samedi 8 avril Explosion des revenus des agents en Angleterre 1 samedi 8 avril Le bijou de Dele Alli 2 samedi 8 avril La FIFA a perdu près de 350 millions en 2016 8 samedi 8 avril 3 buts en 5 matchs pour Alessandrini 9 samedi 8 avril Super Mario s'amuse avec les portiques de sécurité 4 vendredi 7 avril Le salaire raboté d'Infantino 11
2k 6