1. //
  2. // Les Chroniques du Red Star

On était à Red Star/Strasbourg

Après les innombrables changements opérés au sein du club audonien à l'intersaison (Laurent Fournier nouvel entraîneur, de nombreux recrutements) et au regard de résultats amicaux mitigés (une victoire, deux défaites, trois nuls), ce Red Star circa 2013-2014 était attendu au tournant. Résultat : un 0-0 contre le RC Strasbourg, fraîchement promu, qui ne reflète pas la physionomie du match. Encourageant.

Modififié
0 15
«  On n'oublie pas, on ne pardonne pas  »

L'affiche fleurait bon la Coupe de France d'après-Guerre. Deux clubs au passé glorieux tombés dans les limbes des divisons inférieures mais prêts à en découdre pour retrouver leur lustre d'antan. Côté strasbourgeois, les expérimentés Stéphane Noro et Jean-Philippe Sabo, blessés, ne figuraient pas sur la feuille de match. Dans le camp audonien, Kévin Lefaix, auteur l'année dernière de 17 buts en National avec Le Poiré sur Vié, est suspendu. C'est donc la toute nouvelle recrue Young-jae Lee, venue du FC Nantes, qui sera dans les 16 mètres adverses. La majorité des autres recrues sont là : Planté dans les buts ; Ielsch, Cros et Marie en défense ; Ricca à l'animation offensive. Dans les travées, les supporters du 93 se motivent, haranguent la foule. De l'enthousiasme, beaucoup. De la colère, aussi. Sur les grilles du kop, une banderole est déployée en hommage à Clément Méric, fan du club décédé quelques mois plus tôt dans les circonstances que l'on connaît. «  On n'oublie pas, on ne pardonne pas » , « No pasaran  » et les « Clément ! Clément !  » font trembler Bauer. En face, les supporters alsaciens, venus en nombre, déroulent un tifo de... Predator. Pourquoi pas, après tout.

Durbant-Lee-Oudrhiri : un trident de choc... mais stérile

Le match débute sur les chapeaux de roue. Sur la première action du match, un virevoltant Young-jae Lee oblige Kehi à sortir de sa surface. On croit à une main hors des 16 mètres, mais monsieur (à la queue) Leleu, l'arbitre de la rencontre, décide de ne pas sanctionner le portier alsacien. Forcément, les « flic, arbitre ou militaire, qu'est-ce qu'on ferait pas pour un salaire ?  » commencent à pleuvoir. Les deux équipes sont bien en place, un Allegro toujours aussi serein annihile toutes les actions strasbourgeoises, bien aidé il est vrai par Julien Ielsch dont l'abattage défensif sur son côté gauche est inversement proportionnel à l'apport offensif du latéral droit Romuald Marie. Mais c'est bien Strasbourg qui se procure l'occasion la plus franche du match : une frappe décroisée du gauche de Ledy bien détournée par Planté. Un petit quart d'heure de jeu vient à peine de s'écouler que Young-jae Lee, à nouveau lui, se retrouve au point de penalty mais décroise trop sa frappe qui vient mourir à quelques centimètres du poteau gauche. À la demi-heure de jeu, Oudrhiri manque d'attraper la lucarne alsacienne sur un coup franc bien arrêté par Kehi. Malgré les savoureuses biscouettes de ce même Oudrhiri et l’infatigable Durbant, le score reste nul à la mi-temps.

Giuly du 9-3 et bras dans le plâtre

Au retour des vestiaires, ce sont les strasbourgeois qui s'accaparent la gonfle. À l'heure de jeu, Fournier veut apporter de sang neuf et sort, étonnamment, Geoffray Durbant, encore très actif sur le front de l'attaque, au profit de l'ailier de poche Orsattoni. Un coaching payant tant le Giuly du 9-3 s'est montré remuant. Sur l'un de ces centres, Ludovic Fardin, le régional de l'étape, n'est pas loin de trouver le chemin des filets. La dernière demi-heure de jeu est assez brouillonne de part et d'autre et l'on sent bien le match de reprise costaud qui reste dans les pattes. Symbole de ces exactions de début de championnat : à la 90e minute, Julien « bras dans le plâtre » Perrin se retrouve seul face à Planté mas bouffe la feuille en mettant largement au-dessus sa frappe qui aurait pu s'écraser sur le HLM en créneaux situé derrière les grilles de Bauer. Attention aux vitres, les mecs. Le match se termine donc sur un 0-0, certes, mais un 0-0 qui augure d'excellentes choses pour le National 2013-2014, pour les alsaciens comme pour les audoniens, tant les deux équipes ont fait preuve de solidité et d'enthousiasme. Vannes et Uzès-Pont du Gard, vous êtes prévenus.


Par Matthieu Rostac, au stade Bauer
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Les gars, pas la peine de faire semblant d'être allés au match ou même sur le site officiel du Red Star : cette photo pue le district à plein nez.
Vous avez le droit de dire que vous n'étiez pas au match! J-P Sabo était titulaire...
cantor0305 Niveau : CFA
j'ai souvent vu ce Lee joué à la beaujoire, un surexcité qui se bat sur tout les ballons apprécié des supporter, s'il savait en plus un peu joué au foot ce serai une sacré pointure.
Bon dieu, la gueule du maillot third (oui, third) du racing... Rose et violet degradé. Les mecs viennent en plus de resigner avec ces peintres d'hummel jusqu'en 2018... Je suis triste.
Et pour la culture foot de l'auteur, le Predator, c'est l'emblème des UB90, le groupe ultra du racing!
Message posté par kavira
Bon dieu, la gueule du maillot third (oui, third) du racing... Rose et violet degradé. Les mecs viennent en plus de resigner avec ces peintres d'hummel jusqu'en 2018... Je suis triste.


Du vomi, en bonne et due forme.
Message posté par oursmo2
Et pour la culture foot de l'auteur, le Predator, c'est l'emblème des UB90, le groupe ultra du racing!


A la vue de ce que nous (supporters du Red) avons pu observer hier, leur emblème devrait plutôt être Benito...Y a une belle brochette de merdes consanguines racistes dans ce groupe!
Sabo blessé ?

Bizarre, il y a un mec qui lui ressemblait drôlement qui a joué hier soir (et plutôt bien) sur le flanc gauche du racing.

Sinon, les supporteurs strasbourgeois ont déployé une autre banderole : "nos couleurs sont le bleu et blanc!", ce n'était pas contre ce maillot third, qui est comme tous les maillots third un grand n'importe quoi, mais contre le maillot domicile qui ressemble à celui du havre.

A part ça, un chouette match de foot dominé par Strasbourg qui aurait mérité de l'emporter.
Pour un promu et avec des blessés le Racing a l'air d'avoir assurer !
Quand au recrutement de l'Etoile Rouge ça parait un brin ambitieux , revoir ses deux clubs en Ligue 2 serait sympa vu l'historique des deux clubs !

Quand aux préjugés sur le faite que les supporters du Racing sont raciste , je t'invite a faire le voyage du match retour a la Meinau pour que tu te rend comptes par tes yeux que c'est pas le cas ! Il y a des Français de tout origine dans ce groupe ultra .
( peut etre avaient t'ils leurs vestes bomber tete de prédator ? préjugé vestimentaire ? )
Cher ami strasbourgeois,

1 - qui a dit que tous les supporters du RCS etait des fafs? Sois attentif quand tu lis les posts...J ai parlé de quelques golmons presents hier avec les UB. Je ne fais aucun amalgame. Je ne tombe pas dans le miserabilisme intellectuel de : les stasbourgeois sont des semi-boches collabos blabla. Je laisse ce genre de raccourcis aux simples d esprits.

2 - Je suis deja allé a La Meinau et n ai pas attendu ton invivation. Je connais relativement bien Strasbourg qui est une ville magnifique cosmopolite et avec beaucoup de quartiers populaires (notamment a proximite de la Meinau justement)

3- Crois moi qu il y avait des feufas hier dans le bloc des UB hier.j ai mes sources en plus de mes yeux et de mes oreilles. Faites le menage dans vos blocs si justement vous souhaitez eviter prejuges et autres amalgames.

4 -Je serai a La Mainau ppur le match retour sois rassure avec tous mes camarades de l etoile. Les supps du Red seront dans tous les stades de national une fois de plus cette annee comme depuis 2 ans.

Antifachosement,
C'est malheureusement un peu plus qu'un préjugé vestimentaire lorsque des injures sont proférées à l'encontre de Clément Méric et que l'on se positionne ouvertement en soutien du meurtrier d'extrême-droite.
Heureusement que ce n'est pas tous les ultras strasbourgeois mais j'ai du mal à comprendre comment les supporters peuvent laisser monter de telles merdes dans leur car. Merci aux Strasbourgeois d'être venus nombreux en tout cas, ça fait toujours plaisir de voir du monde en face !
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
Bien envoyé, Mister Guizmo ;) & quelle classe avec ce t.shirt vendredi soir!
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
& le prochain match à Bauer, ce sera le derby vs. le Paris FC. Venez nombreux, ça va être chaud du benco :-) Coup d'envoi à 20h
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District


Pas + que le Red Star ms bon...
PaoloNeudorf Niveau : Loisir
Message posté par guizmo93
Cher ami strasbourgeois,

1 - qui a dit que tous les supporters du RCS etait des fafs? Sois attentif quand tu lis les posts...J ai parlé de quelques golmons presents hier avec les UB. Je ne fais aucun amalgame. Je ne tombe pas dans le miserabilisme intellectuel de : les stasbourgeois sont des semi-boches collabos blabla. Je laisse ce genre de raccourcis aux simples d esprits.

2 - Je suis deja allé a La Meinau et n ai pas attendu ton invivation. Je connais relativement bien Strasbourg qui est une ville magnifique cosmopolite et avec beaucoup de quartiers populaires (notamment a proximite de la Meinau justement)

3- Crois moi qu il y avait des feufas hier dans le bloc des UB hier.j ai mes sources en plus de mes yeux et de mes oreilles. Faites le menage dans vos blocs si justement vous souhaitez eviter prejuges et autres amalgames.

4 -Je serai a La Mainau ppur le match retour sois rassure avec tous mes camarades de l etoile. Les supps du Red seront dans tous les stades de national une fois de plus cette annee comme depuis 2 ans.

Antifachosement,



C'est gentil Guizmo93 de tenter de te justifier après coup. Mais voilà tu as lâché cette phrase :

"A la vue de ce que nous (supporters du Red) avons pu observer hier, leur emblème devrait plutôt être Benito..."

En tant que supporter du RCS, je n'admets pas qu'on vienne s’essuyer les pieds sur mon drapeau et c'est pas parce que tu as vu et entendu 2-3 fachos de Strasbourg que cela te permet de me dire que "mon emblème devrait être Benito". La moindre des choses aurait été de s'excuser d'avoir généraliser.

"Je n'oublie pas, je ne pardonne pas".

Antifachosement.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 15