1. //
  2. // Finale
  3. // Atlético-Real (1-1, 3 tab 5)
  4. //

On était à Madrid pour la finale Atlético – Real Madrid

Si la finale a eu lieu à Milan, la capitale du football était bien Madrid ce samedi. Pour la deuxième fois en trois saisons, l'Atlético et le Real se sont retrouvés pour soulever de grandes oreilles, avec le même épilogue. On était dans les rues de la capitale espagnole pour assister au duel des frères pas vraiment ennemis.

Modififié
Le temps est lourd sur Madrid, ce samedi. Comme vendredi, le thermomètre approche les 30 degrés. Même le ciel semble devoir relâcher la pression avant la grande finale. Un déluge s'abat sur la Puerta del Sol l'après-midi, qui se transforme alors en quelques instants en Aqualand. D'ordinaire, le football est une religion sans ostentation à Madrid. Mais aujourd'hui, les maillots des deux équipes fleurissent dans toute la ville. Il faut montrer son appartenance. Merengue ou Colchonero ? Tout le monde doit avoir son équipe. Même les petites étudiantes américaines en goguette dans les rues de la capitale du royaume sont priées de choisir leur camp, pressées par des gars qui ont probablement une idée derrière la tête.

Zidane, cette châtaigne


Simon a 14 ans et les petits yeux d'un gamin qui a beaucoup rêvé avant de s'endormir. Mais quand il s'agit d'évoquer la finale, les étoiles illuminent ses rétines : « Cette année, je le sens plutôt bien pour l'Atleti, Griezmann est super fort en ce moment, je suis sûr qu'il va marquer ce soir. Mais pourtant c'est le Real le favori parce qu'il ne perd jamais de finale de Ligue des champions. » Et Zidane dans tout ça ? « Comme joueur, il n'était pas mauvais c'est sûr, mais comme entraîneur, c'est una castaña, un tocard ! » . Il y a deux ans, il était à Vicente-Calderón, mais en raison d'un concert « maltapropos » de Paul McCartney prévu le 2 juin, c'est la BarckleyCard Center qui accueille quelques 11 000 socios contre une obole de 5€. De son côté, le Real Madrid a également proposé des billets à 5€, reversés à sa fondation pour remplir Santiago-Bernabéu. Les 80 000 sièges ont été pris d'assaut et des tickets sont même refourgués à 80€ l'unité.

Godín fait la bise à Arbeloa


Ce qui retient l'attention quand on déambule dans le centre de la capitale, c'est le mélange entre supporters des deux camps. On n'a pas le même maillot, mais on est tous Madrilènes en somme. Les terrasses se sont repeuplées depuis que la pluie a cessé, ça enquille les bières et les montaditos. Tuniques immaculés et rojiblancas se côtoient, se saluent, s'embrassent. Les autorités françaises devraient faire un stage en Espagne, ça leur ferait du bien pour sortir des clichés... À l'ombre des arcades Plaza de San Miguel, c'est l'heure de la pose clope pour Fonzy (espérons pour lui que ce ne soit que son surnom). Maillot floqué Godín, il fait un pressing tout terrain façon Bielsa pour récupérer les 06 de deux touristes anglaises court vêtues. Supporter rojiblanco « depuis qu'[il a] 6 ans, depuis que Simeone, Kiko, Penev et Caminero ont réalisé le doublé, le 25 mai 1996 » , il est venu de la Rioja avec des amis. Apparemment, il n'en est pas à sa première cubata de whisky-coca. Pas sûr qu'il soit en mesure de voir tout le match. « Le Cholismo, ce n'est pas du football, explique-t-il entre deux gorgées et une énorme bise claquée à une supportrice merengue qui porte un sémillant n°17 Arbeloa. Le Cholismo, c'est une leçon de vie ! Depuis qu'il entraîne, je vois la vie d'une manière tout à fait différente. Ça veut dire que si je m'arrache, si je travaille énormément pour ce dont je rêve, peu importe les différences et les obstacles, je peux y arriver ! Et comme on dit entre Colchoneros: nunca dejes de creer ! N'arrête jamais d'y croire ! » Face à lui, Angel a le cœur blanc et arbore fièrement son maillot de Casemiro : « Regarde, j'ai le numéro 38, le premier qu'il a eu quand il a signé au Real. J'ai toujours cru que c'était un crack. Dans le football, il faut savoir détruire, faire de bonnes fautes, récupérer pour mieux créer. Benítez disait que c'était la clé et il avait raison, mais il était trop amarrategui, frileux. Zidane a pris de lui et d'Ancelotti. Et puis, Zizou a ce charisme et ce leadership qui font que les joueurs croient en ce qu'ils font. »


Et Cibeles terrassa Neptuno


Quand on n'a ni le budget pour aller à Milan, ni un précieux sésame avec les socios, il faut faire un choix stratégique pour voir le match. C'est-à-dire, être dans l'ambiance et surtout être proche de Cibeles et Neptuno pour la fête d'après-match. À côté de la Plaza Mayor, un pub avec deux serveurs qui ne détonneraient pas dans un téléfilm de TF1 demandent deux fois les commandes systématiquement et vous ramènent la caña avec du maïs grillé ou des chips beaucoup trop salées. Au départ Madridiste, la salle s'est teintée de rouge. Espagnols, Français, Suisses, Anglais, Indiens : sacré melting pot ! Un couple mixte enquille les Coronas. Et quand Ramos perce les ficelles, Madame, dont le chihuahua est tatoué sur son avant-bras droit, prend un malin plaisir à chambrer son cher et tendre. Derrière eux, un gars exulte : « J'avais mis 10 sacs sur Ramos premier buteur, la cote était à 36 ! » - « Bah c'est cool ça, tu vas nous payer ta tournée » , répond son groupe de potes. Quand Griezmann s'élance pour frapper son penalty, les portables sont braqués sur l'écran. Il ne s'agirait pas de louper l'égalisation du Français... Une barre fracassée plus tard, les Merengues arborent un sourire jusqu'aux oreilles, tandis que les Colchoneros baissent la tête. L'égalisation et la galoche de Carrasco sont saluées par un déferlement en direction du zinc. Ça sent la prolongation, mieux vaut recharger dès maintenant en houblon. Dehors, des touristes flânent. Ils sont à quelques mètres de la porte et pourtant, on dirait qu'une faille spatio-temporelle les sépare du bar grouillant. Être à Madrid et ne pas vivre ce match, même quand on n'aime pas le football, c'est assez désolant. Comment espérer comprendre une ville sans assister à ce moment si particulier ? Dans une atmosphère étouffante, Rob de Norwich attend les tirs au but : « Ce match est tellement tendu, c'est très compliqué de trouver des espaces et les joueurs sont tous cramés. Tiens, regarde Bale qui est crampé... Je préfère l'Atlético, mais plus ça avance, plus je vois le Real gagner. » Lors de la séance de tirs au but, les deux clans applaudissent les réussites de leurs protégés... jusqu'au poteau de Juanfran. Cristiano s'avance. Le pub, Madrid, le monde entier pressentent la même chose, au même instant : la messe est dite, le Portugais ne peut pas rater l'occasion d'être le héros en couverture des journaux du lendemain. Les Madridistes sont aux anges et partent hurler leur bonheur Plaza de Cibeles. Pour les Rojiblancos, c'est la douche froide, une nouvelle fois.

Sergio Ramos, taxi et ADN



Que l'on aime ou pas le Real Madrid, la fête à Cibeles, c'est à vivre. Sur le chemin, des groupes ont improvisé un « botellón » à base de vodka et de Fanta citron. Petit à petit, les maillots blancs s'agrègent autour de la scène siglée Campeo11es. Un écran géant diffuse la chaîne officielle du club, la conférence de presse de Zidane, les images de la célébration à Milan. « Sergio Ramos vient de tweeter ! Antena 3 est en direct et vous filme, faites du bruit ! » , lâche un DJ qui mélange les chants à la gloire de la Casa Blanca et les tubes ignobles des boîtes de nuit ibériques. « Cómo te voy a querer, cómo no te voy a querer, si eres campeón de Europa por undécima vez » répond à « el taxi lo paro con una mano, lo paro que yo la vi cho cho cho fer para el taxi » , « Hala Madrid y nada mas » à l'indémodable « We are the Champions » . Quelques colchoneros se font du mal et ont accompagné leurs amis ivres de bonheur. Quitte à être maudits, autant y aller à fond. Le « fiestón » se terminera quand poindra le soleil. Le lendemain, malgré la déception, les Matelassiers doivent se faire une raison. « Tu vois la différence entre l'Atlético et le Real Madrid, elle est là, explique Maria qui fait défiler les photos d'elle et son neveu à la BarckleyCard Center avec leur maquillage rouge et blanc sur les joues. Les Madridistes, quand ils sont allés tirer, ils savaient au fond d'eux qu'ils allaient gagner. Je ne sais pas si c'est en rapport avec l'ADN des deux clubs, mais la fin était presque prévisible. » Ce n'est pas une raison pour se laisser abattre. Un jour, ils reviendront, c'est sûr. Nunca dejes de creer.

Par FM Boudet, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Bon ça n'a pas trop de rapport mais je viens de réaliser que Kroos avait gagné 3 LDC et une CDM en 4 ans ...

Trankilou
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Message posté par Lpb34
Bon ça n'a pas trop de rapport mais je viens de réaliser que Kroos avait gagné 3 LDC et une CDM en 4 ans ...

Trankilou


Heu il n'a gagné que deux fois la LDC, 2013 avec le Bayern et 2016 avec le Real.
2 LDC, il n'était pas la en 2014. Mais ça reste exceptionnel !
Ah oui ! C'est vrai qu'Alonso était là en 2014 ...
My bad

En fait il est moisi, je retire tout !
JeanPierre-Pasdepain Niveau : CFA
Message posté par Lpb34
Ah oui ! C'est vrai qu'Alonso était là en 2014 ...
My bad

En fait il est moisi, je retire tout !


C'est vrai que le mec s'est adapté si rapidement au Real qu'on a l'impression qu'il y est depuis des années..
Putain mais lire cet article me rappelle combien de chemin a été parcourue depuis les années 2000.
Le souvenir des larmes aux yeux dans les rues de Madrid avec la 1ère victoire contre le Real après 14 ans, la victoire contre Fulham, contre Bilbao.

Vraiment une super ville pour vivre un derby pour ceux qui ont l'occasion un jour.
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 130
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT)