Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Boxing Day

On était à Liverpool pour le Boxing Day

Sur le continent, beaucoup pensent que le Boxing Day rime uniquement avec football, en Angleterre. Que nenni ! Au Royaume d’Elisabeth II, le lendemain de Noël est surtout le jour du shopping et de la débauche.

Modififié
Elle n’est pas institutionnalisée, la définition du Boxing Day. Pour le Oxford English Dictionnary, ce terme remonte aux années 1830 et correspond au « premier jour de semaine après Noël durant lequel les postiers, les garçons de course et les domestiques étaient en congé et recevaient une "boîte" de Noël » . Mais pour d’autres, le Boxing Day apparaît déjà au XVIe siècle quand les serviteurs – voire même toute personne qui rendait un service pendant le reste de l’année – se retrouvaient en vacances avec un petit cadeau ou une dringuelle. Mais dans la tête des fans de foot du Continent, le Boxing Day ne correspond à rien d’autre qu’à un jour de matchs. Et c’est loin d’être une erreur, puisque la première rencontre de l'histoire disputée un 26 décembre s’est déroulée en 1888 pour permettre à Preston North End de gifler Derby County 5-0. Au départ, la Fédération faisait gaffe à planifier des matchs pas trop loin pour que les gens ne doivent pas douiller exagérément en frais de déplacement. Mais depuis lors, ça a bien changé même si les 56 miles que les fans de Stoke City doivent parcourir pour le match de ce soir sont un joli contre-exemple de distance. Mais si les supporters des Potters ont fait comme tout anglais qui se respecte, ce n’est pas ce mardi qu’ils auront dépensé le plus de fric pour le foot...

« Ce sera la folie, les bagarres ! »


À deux pas de la zone piétonne et commerçante du centre de Liverpool, le O’Neill’s est un vrai pub anglais où le badaud boit sa Guinness en mangeant des burgers servis par une barmaid boiteuse et à l’accent digne de celui d’un vieux docker. À côté d’elle, Anna fait presque figure de princesse malgré son allure de fonceuse et de rentre-dedans. « C’est la première fois que je vis le Boxing Day au boulot, glisse cette serveuse tchèque. Mais je n’en suis pas très fan quand je vis ça à la maison. En général, les femmes n’aiment pas trop d’ailleurs. En revanche, on voit que les hommes sont plus heureux, plus excités. »

Dans sa cahute nommée Bavarian Bar – où on trouve trace de toute culture sauf de la bavaroise – Alioub perfectionne son anglais. Ce Parisien d’origine vit à Liverpool depuis deux mois après avoir terminé ses études de marketing. Il ne peut que confirmer le côté enchanteur du BD. « On sent que tout le monde est heureux. Mes boss m’ont prévenu que ce serait la folie, les bagarres, va-t-il même jusqu’à dire... avant de se raviser. Non pas à ce point quand même, mais ça va être très fort, on a renforcé le personnel au bar, faut qu’on soit prêt ! »

Plus important que le 25 ?



Dans les rues, le contraste est saisissant avec la veille. Si le 24 est dévolu à une déchéance encore plus importante que le 31, le 25 décembre est un jour complètement mort où il n’est absolument pas question de trouver le moindre Fish&Ships à se mettre sous la dent – et n’espérez même pas aller acheter un Snickers au paki du coin. « Le jour de Noël est plus celui des femmes et des familles alors que le lendemain, c’est le moment où les hommes vont boire... Enfin non : tout le monde boit : l’événement est parfois plus important que le 25 pour certains.  » Assis sur un fût de bière/tabouret dans le Bavarian Bar, Ben trouve que la bière est chère.

Ce fan d’Everton a déjà vécu une bonne cinquantaine de Boxing Days dans sa vie, mais il n’en dégage pas un souvenir plus perçant que les autres, simplement cette maxime qui revient comme une ritournelle : « Tout le monde est heureux ! » Plus la journée avance, plus les jupes des Anglaises raccourcissent et plus leur faciès prend une couleur pamplemousse, voire incarnat. Correctement maquillée, mais avec une dentition clairement refaite, Vicky s’apprête à assister à un vrai débarquement dans son pub, le Flanagan’s. « Mais c’est uniquement le soir que les gens boivent, prévient-elle. La journée du Boxing Day en Angleterre, c’est shopping ! » Plus que pour le football, c’est ainsi pour les soldes que les sujets de Sa Majesté Elisabeth II s’émeuvent et deviennent complètement dingues le 26 décembre. « Du foot, il y en a encore les autres jours » , complète la barmaid.

1,300£ à 8h30


Dans un article publié en mi-journée le lendemain de Noël, The Guardian s’attendait à ce que 55 millions de pounds soient dépensés ce jour-là. Ling Lin, rencontrée quelques heures plus tôt, a en tout cas largement participé à la fête, elle qui avait dépensé 1300 livres dès... 8h30. « Il y a clairement une atmosphère de dépense, reprend Vicky. À une centaine de mètres d’ici, il y a un célèbre magasin design. Quand il ouvre le 26, il y a une file de malade qui descend jusque devant le pub, il faut même que la police soit là quand ils ouvrent les portes pour éviter que ça soit le carnage. »


Si les Anglais préfèrent vider leur portefeuille au Primark plutôt qu’au football le lendemain de Noël, alors qui est au stade ? « Des Suisses, des Danois et des Norvégiens, croit savoir Vicky. En tout cas, ce sont eux qui viennent ici pendant la journée avant d’aller voir le foot.  » La nuit tombe, on se demande si la prochaine Anglaise qu’on croisera ne sera pas tout simplement à poil, les résumés de la journée de Premier League défilent sur les écrans des cafés, mais nos voisins d'outre-Manche s’en foutent : aujourd’hui, ils ont élargi leur garde-robe. Et tant pis pour le foot.

Par Émilien Hofman, à Liverpool
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Pourquoi c’est largement mieux de regarder un match AuBureau plutôt qu’au bureau ? il y a 7 heures Des bourses d'échanges Panini près de Nantes 5
Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 8 heures Où trouver le guide SO FOOT du Mondial 2018 ? il y a 9 heures Suivez la Coupe du monde sur un bateau à Paris ! 9 il y a 11 heures Des fans colombiens cachent de la vodka dans des jumelles 9 il y a 11 heures La chanson de N'Golo Kanté (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 30: France-Pérou, terrain glissant, la fougue iranienne et le métro de Moscou Hier à 14:15 Vers une pénurie de bière pendant le Mondial ? 48 Hier à 10:41 Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial 34 Hier à 09:41 La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain mardi 19 juin Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3