Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

On était à la soirée Don2Star

« Pour la bonne cause » . C’était le gimmick à la mode lundi soir au Parc des Princes pour le lancement du site internet Don2star.com. Une soirée de footballeurs avec Luis Fernandez en maître de cérémonie et Fabrice Fiorèse qui passait par là.

Modififié
Luis Fernandez cavale dans tous les sens, claque des bises, serre des mains et donne ses directives : « Rio, viens ici  » , « Bafé, ramène-toi !  » . L’ancien coach du PSG semble aussi nerveux que sur les terrains. Plus visible que disponible, l’animateur de RMC est le véritable chef d’orchestre de la soirée, mais jure ne pas vouloir tirer la couverture à lui. « Moi, je suis juste là pour aider un projet que je trouve très bien. Les deux personnes qu’il faut remercier, ce sont les deux fondateurs du site car ils ont eu une superbe idée  » . Cette « idée » , c’est celle de son fils Joahn et de Stephan Besnainou. Leur objectif : créer un site internet afin de collecter des fonds pour les associations. Pour y parvenir, les deux hommes font appel à de nombreuses célébrités pour faire un don qui sera revendu aux enchères. Si jamais vous avez envie de vous payer le maillot de Zidane, le polo de Nadal ou les pompes de Tony Parker... « Ça fait pas mal de temps qu’on est sur le projet avec mon associé, un peu plus d’un an. Aujourd’hui, on arrive avec un site qui est solide, avec des stars qui nous suivent. Et je les remercie. On va essayer de tout faire pour que les associations soient heureuses et qu’elles nous suivent à l’avenir. C’est pour la bonne cause donc j’espère qu’on aura les plus grandes stars dans le futur » explique Joahn Fernandez.



Le look de Sakho


Si la soirée n’était pas au nom du PSG, celle-ci se tenait dans les installations du club. Une certaine tenue vestimentaire était donc de rigueur. Hôtesses à l’entrée, tapis rouge, photographes et serveurs. Les salons du Parc, c’est quelque chose, même sans le Prince. Côté ambiance, on se serait cru à une soirée mondaine. Lumière tamisée, costume pour les hommes et robe pour ces dames. Et bien entendu, les footeux sont au rendez-vous. Bafétimbi Gomis, le plus ponctuel d’entre eux, est aussi le plus assidu des élèves. Familiarisé aux questions d’après-match, le joueur a bien préparé son discours. « Ce site est pour moi une très belle chose. Nous, footballeurs, nous avons la chance d’avoir un bon quotidien et je pense qu’il faut penser aux autres qui sont dans la difficulté. On est chanceux donc c’est important de donner de notre temps en retour  » . D’autres joueurs sont également de la partie à l’image des Lillois Aurélien Chedjou et Rio Mavuba, ou encore Mamadou Sakho sans oublier... Fabrice Fiorèse. Oui, Fabrice Fiorèse. L’arrivée de chaque joueur provoque l’hystérie des nombreux photographes. Rachid Bellak, l’un des paparazzi les plus en vogue, était notamment de la partie.



M Pokora, bonnet sur la tête, vient voler la vedette à ce petit monde. En habitué des médias, il fait comme si de rien n’était, s’offrant une petite conversation avec Gomis tranquille au milieu d’une horde de photographes. Sakho ne passe pas non plus inaperçu. Tout du moins sa tenue. Jean avec strass, chaîne en argent à la ceinture sans oublier la belle montre argentée qui va avec. A part ça, le défenseur du PSG se fait plutôt discret, préférant discuter avec ses potes confortablement assis dans les fauteuils du salon que d’adresser des mots aux journalistes. «  Non, non pas d’interview les mecs, que des photos » . Et des photos, Mamad’ en a pris. Sur l’une d’entre elles, les organisateurs de la soirée réunissent tous les joueurs. Naturellement, Fiorèse est convié. Mais dans un sursaut de modestie (ou de timidité), l’ancien joueur de l’OM décline : « Non non pas de photo pour moi » . Un refus passé inaperçu. Pas pour nous Fab’.


Le show Hanouna

Outre les célébrités, les journalistes sont également venus en nombre. Au milieu des Dominique Grimault, Messaoud Benterki et Vincent Couëffé, on aperçoit les journalistes de Gala et En mode Gossip. Eux ne sont pas là pour Camara ou Chedjou. Non, leur truc c’est plutôt M Pokora ou l’ancienne Miss France, Malika Ménard. Histoire de faire deux trois belles photos people. C’est le moment choisi par Cyril Hanouna pour entrer en scène. Alors que les deux associés s’égosillent à présenter leur projet sur l’estrade, la foule n’en a que pour l’animateur de D8. En bon père, Luis ramène Hanouna sur l’estrade. Sauf que quand Cyril a le micro, il est obligé de faire le spectacle et ça n’a pas manqué. La première vanne est pour l’ancien international tricolore. « Arrête de les appeler comme si tu étais au bord du terrain. T’es pas sur le banc, Luis » . Vient le tour du jeune Clément Grenier, venu à la demande expresse de Fernandez. « Faut qu’il te fasse plus jouer l’autre là (pour Rémi Garde, ndlr). Faut que tu sois titulaire à Bastia  » . Les journalistes people sont tout excités tandis que la présentation se poursuit tant bien que mal.

Après une brève introduction des fondateurs, une vidéo de présentation est lancée. Du moins, tente d’être lancée. Un problème de son perturbe le programme. Rio Mavuba en profite pour prendre le micro et parler de son association. Mais il est coupé par la vidéo qui a décidé de faire des siennes. Petit imbroglio gênant. Au final, Rio lâche l’affaire et on peut enfin voir ce film promotionnel dans lequel se succèdent plusieurs témoignages de stars faisant don au site d’un objet. Cantona, Mourinho, Casillas, Jamel... Le casting a de la gueule. Une fois la présentation terminée, le temps est à la discussion et aux interviews. Hanouna et Fernandez père sont les plus sollicités. Les footballeurs quittent tour à tour l’assemblée et la salle se vide. C’est donc l’heure des embrassades et des remerciements. Enfin, pas pour tout le monde. Sakho, Mavuba, Chedjou et Mokobe du 113, eux, sont déjà partis depuis un petit moment. Une fugue entre potes. La nuit s’annonce longue.

Par Grégory Blasco et Emmanuel Guérin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17