1. //
  2. // Projet Euro 2016
  3. //

On était à la réunion « On est tous foot » à Clairefontaine

L'Euro 2016, c'est demain. Afin de préparer au mieux l'événement continental, une association cherche elle aussi à surfer sur cette vague pour donner un nouveau souffle aux jeunes générations : « On est tous foot » . Revue d'effectif dans les Yvelines et sur Paris.

Modififié
303 5
Une éclaircie au milieu d'une semaine bien pluvieuse. Comme un signe, la journée de ce mardi annonce un temps digne de ressortir son plus beau T-shirt pour profiter du soleil à Paris. Pourtant, un homme n'est pas là pour faire le plein de vitamine D : Trésor Mangala. Tête pensante de l'événement « On est tous foot » , le natif de la banlieue parisienne prépare minutieusement son affaire. Pour l'Euro 2016, il souhaite mettre en place à travers l'Hexagone un mouvement social, visant à accueillir un événement citoyen à grande échelle. L'objectif ? Organiser, par le biais du foot à cinq, une valorisation des associations des villes participantes, afin d'inciter l'inscription des jeunes de moins de 16 ans, garçons comme filles, pour cultiver l'échange et le partage. Tout un programme.

Proche du jardin du Luxembourg, le Sénat est le premier arrêt où Trésor doit faire un stop. La raison ? Passer prendre en route Samia Ghali, actuelle maire du huitième secteur de Marseille, comprenant les quartiers nord. « Samia, je l'ai connue il y a quelques mois déjà. Tu sais, je viens de Saint-Ouen, j'ai grandi là-bas et j'ai pas mon brevet des collèges, explique Trésor. Mais le social, la mixité et la vie au sein d'une communauté, c'est quelque chose que je maîtrise bien. » Sur les coups de midi, l'élue socialiste vient rejoindre son ami pour une bise de retrouvailles. Si Samia est là pour parler du projet avec Trésor, c'est que l'originaire de la Seine Saint-Denis a planifié une grande tournée pour son événement jusqu'à l'Euro : Marseille donc, mais aussi Paris, Lyon, Strasbourg, Valenciennes, Évreux, Le Havre, Rennes, Montpellier ou encore Nîmes. Du foot pour tous, quoi. Sans attendre, le VTC Mercedes noir se remplit, Trésor prend place aux côtés de Samia, et le vrai périple peut démarrer. Direction le centre d'entraînement de Clairefontaine.

Un château pour QG


Au volant de sa voiture de location, Mamadou Keita appuie sans modération sur l'accélérateur. Ami de longue date du chef de projet, il donne son avis sur le projet mis en place par Trésor il y a maintenant plus d'un an. « Aujourd'hui, les jeunes souhaitent aller plus vite que le train… Avant de se lancer dans la vie active, il faut par-dessus tout leur donner des valeurs, pour se construire en tant qu'hommes. » Passé le bitume, le décor laisse place à la dense forêt domaniale de Rambouillet. Du vert, du vert, du vert, puis du bleu. Peu bavard, le service de sécurité situé à l'entrée du complexe procède à l'identification des nouveaux entrants. Au menu, un troc de ticket presse contre une carte d'identité nationale, avec un supplément fouille de coffre. « Ils sont vraiment traités comme des rois… Quand un joueur fait la tête, il peut aller se ressourcer pour une balade au cœur de cette propriété, observe Mamadou. Tu imagines les millions que représentent les Bleus ? »

Arrivé au parking de stationnement, la grande sculpture de la Coupe du monde 1998 est déjà visible au loin, dans les jardins. Une centaine de mètres derrière, caché par des travaux, le château accueille ses hôtes en salle de presse : atmosphère détendue, façades et colonnes blanches, parquet marbré, canapé en cuir noir, sièges de velours et, bien sûr, la mythique table de ping-pong. C'est à cet endroit précis que les deux marraines de l'association, Samia Ghali et Camille Abily, prévoient de se rencontrer. Les parrains comme Giannelli Imbula, Teddy Riner ou le rappeur Disiz complètent la liste, mais ne font cette fois-ci pas partie du décor. Préparation pour le match contre le Brésil oblige, l'internationale aux 151 sélections donne son temps à l'association avant de monter faire sa sieste. « Je sais ce que c'est d'être une fille dans le milieu de football, donc j'adhère complètement au projet monté par Trésor, évoque la joueuse de l'OL. Utiliser le football par le biais d'actions sociétales et se déplacer de villes en villes à travers toute la France pour faire vivre les associations, c'est une idée géniale. Il faut regrouper tous les sexes, toutes les classes sociales pour créer un réel engouement populaire. Je serai à Vaulx-en-Velin pour faire partager mon expérience aux jeunes. »

Effet Chirac 1998 ?


Cette idée de partage et d'échange entre les jeunes de moins de 16 ans est confirmée par Madame le maire, éphémère joueuse de football sur Marseille. « Je suis ici pour la cause du sport. Dans les quartiers populaires plus qu'ailleurs, nous savons ce que cela représente. Le sport est fait de règle, des règles de vie, des règles communes utiles à la vie quotidienne. Plus les jeunes s'orienteront vers le sport, moins ils feront face aux problématiques liées au trafic de drogue, à l'échec scolaire, à la délinquance. C'est mon combat. Et à Marseille plus qu'ailleurs, le football est une première vie ! Nous serons tous réceptifs pour vivre cette expérience de la plus belle des manières. » Toujours à l'écoute, Trésor renchérit : « Vaulx-en-Velin et Marseille, ce sont vraiment deux points sur lesquels on compte beaucoup, parce qu'ils nous demandent aussi beaucoup. Passer par le sport féminin, c'est un moyen sain d'apporter un plus au peuple. »


Venue pour épauler Trésor et profiter de l'Euro 2016 afin d'animer ses quartiers, la Phocéenne reste plus mesurée lorsque l'on évoque les conséquences politiques d'une victoire finale des Bleus dans le tournoi. « Économiquement, ce tournoi sera positif pour la France, c'est sûr. Ensuite, je ne pense pas qu'une victoire pourrait nous être favorable aux présidentielles de 2017, mais à l'inverse, une défaite pourrait aller dans l'autre sens ! Le peuple sera passionné pendant la compétition, mais je ne crois pas qu'elle puisse influer sur l'élection, même un an plus tard. » Pas d'effet Chirac 1998 pour notre président donc, mais peut-être une meilleure connaissance de l'effectif lors de l'annonce des joueurs au Stade de France.

« Le foot est gangrené par l'argent »


15 heures, place au repos. Camille pose pour quelques photos de groupe et remercie Trésor de sa visite. Sans avoir eu le temps de manger, Trésor s'accorde finalement sa pause déjeuner à 16 heures, dans un bistrot avenue de la Grande Armée. C'est l'occasion de faire le point sur ses véritables objectifs. « L'idée m'est venue avec deux choses : déjà je comptais faire cet événement dans le genre d'Intervilles, reprendre le concept en utilisant une surface de 1700 mètres carrés, et faire jouer toutes les associations dedans, que ce soit sportif ou autre. La deuxième chose, c'est Knysna : quand je vois la façon dont le football masculin tourne, la façon dont il est gangrené par l'argent, ça me dégoûte. Aujourd'hui, des joueurs se défoncent pour gagner des sous, pas pour gagner des trophées. Le football féminin, je le vois comme un moyen de changer le regard des gens sur ce sport. »

Avant de retourner dans son 93 natal, Trésor compte prendre l'Euro par les cornes, pour le rendre utile à la jeunesse française. « Le but, c'est de partager pendant sept heures ensemble, pour vendre l'Euro 2016 à ma manière. Plusieurs de nos villes n'organiseront pas l'Euro, et c'est volontaire : on veut donner à ses gamins l'opportunité de profiter ensemble. Ce ne sera pas une équipe la vraie gagnante dans l'histoire, mais la ville en question. Nos critères d'éligibilité seront simples : meilleure ambiance, meilleur accueil, meilleure mixité. On veut donner la parole aux associations, parce ce sont elles qui font vivre la France. Grâce à elles en 1998, j'ai connu des amis pour la vie, j'ai vécu des choses très fortes… Aujourd'hui, ce travail associatif, c'est à nous de le faire, pour donner le meilleur aux jeunes. » Maintenant, y a plus qu'à...

Par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Cher Antoine Donnarieix.
Samia Ghali est maire des 15-16eme arrondissements de Marseille.
Le 8eme arrondissement est disons un peu plus huppé.
Mis à part l'erreur de quartier de la maire (mais elle doit pas savoir non plus), je ne comprends pas du tout le sens de l'article. Le but est-il de donner une image positive à SG, qui demandait l'intervention de l'armée dans les quartiers qu'elle administre (j'allais dire "ses quartiers"), ou d'expliquer l'action, qui semble louable (quand meme), de Trésor Mangala? Dans le second cas, peut etre suis-je bête, mais je n'ai absolument pas compris qui était cet homme, ni ce qu'il comptait faire (du foot a cinq sur interville?).
Peut etre que c'est parce que je m'attendais à lire un article sur la préparation, par la FFF, de l'euro 2016, mais j'ai trouvé l'article très peu clair.
Enfin Antoine, je n'ai pas le souvenir de t'avoir déjà lu sur le site (mais je ne suis pas très attentif aux signatures, c'est vrai), mais j'espère pouvoir lire, un jour un papier plus construit de toi.
Bisous
So foot offrir une image positive à une politique t'es un peu à coté de la plaque ! @kakarate
cet article est un teasing sur le projet, d'autres articles dans les mois à venir t'offriront des réponses à tes questions sur le chef de projet de cet événement
L'article d'Antoine est bien, il écrit bien bon allez bisous à toi aussi
Message posté par kakarate
Mis à part l'erreur de quartier de la maire (mais elle doit pas savoir non plus), je ne comprends pas du tout le sens de l'article. Le but est-il de donner une image positive à SG, qui demandait l'intervention de l'armée dans les quartiers qu'elle administre (j'allais dire "ses quartiers"), ou d'expliquer l'action, qui semble louable (quand meme), de Trésor Mangala? Dans le second cas, peut etre suis-je bête, mais je n'ai absolument pas compris qui était cet homme, ni ce qu'il comptait faire (du foot a cinq sur interville?).
Peut etre que c'est parce que je m'attendais à lire un article sur la préparation, par la FFF, de l'euro 2016, mais j'ai trouvé l'article très peu clair.
Enfin Antoine, je n'ai pas le souvenir de t'avoir déjà lu sur le site (mais je ne suis pas très attentif aux signatures, c'est vrai), mais j'espère pouvoir lire, un jour un papier plus construit de toi.
Bisous


T'as pas tort, on ne nous présente pas le gars, on ne sait pas qui il est, d'où vient l'idée de son projet.
Ben vous avez pas compris le projet ? Trésor Mangala monte une agnece de sosie recruté dans le monde du football. Il est pour l'instant la tête de gondole en tant que sosie officiel de Forest Whitaker
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
303 5