1. //
  2. // Jeux Vidéo

On était à la présentation de PES 2013

Quelques journalistes, un mec de Konami déguisé en professeur, un projecteur et une PS3. Voilà ce qu'il y avait autour et sur la table de Konami France pour la grande présentation de PES 2013. Au programme, des nouveautés, beaucoup de nouveautés. Et un gameplay revisité...

Modififié
64 15
Qu'on se le dise tout de suite : non, Balotelli n'enlèvera pas son maillot pour montrer ses muscles ou son fameux t-shirt "Why always me". Non, Cristiano Ronaldo ne changera pas de coiffure à la mi-temps, pas plus qu'il ne montrera ses quadriceps après avoir balancé une bombe dans les buts adverses. Plus triste encore, Morel n'aura qu'un seul mauvais pied... Ça, c'est pour les gros points noirs de PES 2013. Pour autant, dire que le jeu sera une purge relèverait de la mauvaise foi, surtout au vu du boulot monstre réalisé par les diverses équipes de Konami qui font tout pour ne plus voir le cul de FIFA dans les années à venir...

Des gardiens enfin plus forts qu'Edel Apoula

Avant d'évoquer les améliorations de gameplay aux noms complexes et barbares, il convient d'évoquer les sensations ressenties à peine le cul posé sur le canapé en cuir de Konami France, manette en main. Tout d'abord, chaque grosse équipe est poussée par un public hystérique qui connait tous les chants de supporters comme un élève de CE1 connaît ses poèmes. Parfois, c'est même un peu "too much". Le Stade de France qui chante en chœur pour les Bleus ? N'importe quoi... Soit. Sur le terrain, PES 2013 est un peu plus lent - mais ça reste de l'arcade - ce qui pousse le joueur à construire des actions réfléchies au lieu de foncer tout droit avec CR7 comme un bourricot. Les joueurs de réseau qui ont pour habitude de distribuer des raclées de cette manière seront fort déçus : les défenseurs courent plus vite et se placent mieux. "L'IA intelligent" que promet Konami depuis PES 2010 débarque cette fois-ci pour de vrai. Fini les erreurs de marquage à deux balles, les arrières en pointe, les milieux de terrain immobiles, les "putain mais si tu fais pas un appel je la donne à qui cette balle, hein ?"...Et puis surtout, fini les gardiens de but niveau DH qui repoussent le ballon dans les pieds des attaquants à la moindre frappe qui dépasse les 60 km/h.

Les joies du "Player ID"

En parlant de portiers, le pauvre Hugo Lloris aura encore et toujours une tête de camé en manque. Fort heureusement, tous les joueurs n'ont pas hérité d'une gueule délabrée. Grâce au "player ID", il y a même une bande de 50 veinards dont le physique et la gestuelle ont été reproduits à la quasi-perfection. Cela va de la conduite de balle de Messi à la vitesse, aux passements de jambes et au relevé de chaussettes de Ronaldo, en passant par les départs en vacances inopinés de Carlos Tevez - un des trois exemples est faux. "C'est quand beaucoup mieux que les joueurs-robots de Fifa"; et hop, une petite pique gratuite de Konami pour le rival d'EA. Par contre, les licences, c'est toujours mieux chez les autres, même si les 20 stades du championnat espagnol seront disponibles sous forme de patch gratuit à la sortie du jeu, fin septembre. Et puis il faudra patienter encore un peu pour connaître l'identité des clubs licenciés ou non.

Lexique des nouveautés de PES 2013

Ça, c'était pour la vue d'ensemble. Mais paradoxalement, c'est en misant sur de minuscules détails et gestes techniques que Konami veut rattraper son ennemi et rival FIFA. Et souvent, ils sont des noms bien étranges... :

- Dynamic First Touch : Ça pourrait être le nom d'une super attaque de la mort qui tue dans DBZ, mais non. Il s'agit en fait de la capacité du joueur à recevoir le ballon de la manière souhaitée en fonction de la situation. Contrôle orienté, feinte de frappe, contrôle dans les pieds, contrôle en profondeur...

- Deft touch dribbling : Encore un nom anglophone compliqué. Tout ça pour dire qu'en mode manuel, le joueur aura le contrôle total du ballon à 360 degrés pour inventer des gestes farfelus. L'invention préférée des Portugais et des Brésiliens...

- Response Defending : Un truc que PES a inventé pour défoncer un peu plus le bouton "X" de ta PS3. Pour défendre, il faudra rester sur "X" pour réaliser un pressing, et appuyer une nouvelle fois pour mettre tenter de piquer le ballon à l'adversaire. Prévoir des pansements anti-ampoules.

- Performer Streaming : Un copier-coller venu tout droit de Fifa. Il s'agit tout simplement d'un terrain d'entraînement qui remplace la plupart des temps de chargement du jeu.

Conclusion

Tous ces gestes, c'est bien beau, mais la seule façon de gagner c'est encore de joueur de la plus simple des manières*. Comme quoi... Cela dit, cette large gamme de coups permet à PES 2013 d'être bien moins monotone que les éditions précédentes. Mieux, le mode manuel décuple l'intérêt du gameplay et les possibilités de créer de nouvelles phases de jeu. Alors quoi ? Bah alors on va laisser sa chance à cette nouvelle mouture, et sacrifier quelques soirées au moment de sa sortie pour le noter en profondeur. Dur métier, hein.

* On peut même l'affirmer puisque la team So Foot est la seule à être restée invaincue lors de ce test avec deux victoires et un nul.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pour avoir tester la démo première version, le jeu ne m'enchante pas trop... J'étais un très gros fan de PES avant, mais faut bien admettre qu'il n'ont jamais réussi à garder la même qualité sur la PS3. Dommage car, malgré un manque de licence, le jeu se rattrapais par un très bon gameplay. Ce n'est plus le cas.
J'attend fifa 13 avec impatience par contre, le mode carrière à l'air génial.
nikowenji Niveau : DHR
Je préfère largement PES à fifa. Mais j'ai pas essayé les dernières versions. putain#, les tournois PES qu'on se faisait!
Gerd Müller Niveau : CFA
Dire que PES 2013 est arcade c'est de la mauvaise foi (bon ok c'est pas la simulation de la mort).
Pour avoir testé la démo, le jeu est plutôt pas mal. Certes c'est lent et les frappes sont un peu molle. Mais ça reste plus agréable qu'un Fifa ultra scripté où les joueurs y courent comme des robots et où les gardiens sont aussi voir plus mauvais que dans PES.
Bon ça reste pas un PES de la grande époque (5 et 6) mais ça s'améliore nettement par rapport aux bouses des années précédentes.
Justement le gameplay de fifa a été nettement amélioré, et il est bien meilleur que celui de PES à l'heure actuel. Celui du 13 a encore été retouché pour rendre le jeu plus aléatoire et moins scripté. La défense tactique a été une superbe idée même si pas toujours facile à maîtriser.
Moi ce qui me gene dans fifa encore, c'est la différence de niveau des gardiens quand c'est un joueur qui contrôle une équipe, et quand c'est l'ordi. Même avec des gardiens avec 75 de général, des fois le gardien controlé par l'IA te sort LE match de sa vie, totalement injouable en faisant des arrêts totalement improbables. Et ces fucking controle favorable encore et toujours... Bref encore pas mal de défaut, mais PES est à la rue depuis la PS3 il faut bien l'avouer. PES 2006 pu*tain qu'il était bon ce jeu, j'en ai fais des matchs sur celui là.
Gerd Müller depuis quand n'as tu pas joué à Fifa ? Fifa, en terme de simulation est très très nettement au dessus des deux denrières moutures de PeS, depuis l'année 2010 je dirais. Pes reste résolument arcade alors que FIFA est une vraie simulation de foot, encoer plus avec le mode de gestion actuelle des défenses. Les deux jeux sont très bien, pour des raisons différentes. J'adore Pes pour le côté ludique et délire entre pote. CA va vite, c'est fun, mais en terme de simulation, FIFA le surclasse largement....
Petit jeu d arcade, comme chaque annee, fifa est tranquille, aucune concurrence. Les concepteurs de pes n ont toujours pascompris
Gerd Müller Niveau : CFA
Yesodh, je connais suffisamment Fifa et ouais je trouve ça ultra scripté. J'accroche pas à leur game play. J'ai pas l'impression de jouer à une vraie simulation malgré toute les nouveautés qui sortent chaque année.

Parfois j'ai l'impression que les gens n'aiment pas PES juste par effet de mode.
Je rejoins GM pour FIFA, que je préfère malgré tout largement aux dernières moutures Konami, contre la console ça reste très scripté. Sur le 12, quand ça a décidé de te mettre un pion, tu le sens bien venir dans la construction de l'action et y'a souvent pas grand chose à faire. Tout comme ces innombrables poteaux et ces contres perpétuels des défenseurs sur les tirs hors surface.
Immense respect à Konami pour ce qu'ils nous ont apporté avec les ISS et les Winning Eleven au début des années 2000, de vraies simulations de foot... FIFA??? F*ck no !
gerd muller@
a l opposé t as l impression que les mecs qui t affirment que PES est mieux le font parce qu ils sont bornés, vouant une adoration sectaire et aveugle a leur gourou pes...la plupart des mecs a qui j en parle qui me disent que fifa est nul ou moins bien, quand tu leur demandes, te prouvent clairement qu ils ont pas touché un fifa depuis 5 ou 6ans ,quand c est pas plus...si vous avez encore du temps a perdre dans des debats teintés d une bonne dose de mauvaise foi, et que vous preferez restés dans la meme paroisse footballistique toute votre vie pour ne pas etre en contradiction avec vos premiers émois de foot sur console,grand bien vous fasse.perso j ai commencé avec fifa sur megadrive (meme si j ai fait bon nombres de parties endiabléess d iss sur super nes , avec des potes) et je l avoue je me suis enteté moi aussi ne voyant pas les progres realisés coté pes.mais que voulez vous quand on est pré ado ou ado, on est parfois tres con aussi... puis je me suis rendu a l evidence au debut de ce millénaire , et me suis régalé quelques années avec les pes ,avant de revenir vers fifa (a partir du 8). et clairement fifa 10 reste l une des plus grosses claques recues dans le domaine, et depuis ca va en s ameliorant par petite touches certes, puisque avant d etre un joueur ou un fidele on est avant tout une pompe a fric et des gros drogues de simu de foot.bref l emultation entre ces deux licences s est faite au benfice des joueurs (ce qui auront eu l ouverture d esprit necessaire pour passer de l une a l autre), les deux se pompant allègrement au passage en terme de gameplay( on va pas rentrer dans des debats steriles pour savoir qui a commencé ,meme sil est evident que c est pes ;)
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
FIFA ne m'a jamais enchanté depuis 2000. Moi aussi je le trouve trop scripté, c'est comme si toutes les équipes étaient les mêmes. Et puis oui la modélisation des joueurs, j'y ai jamais adhéré. Trop plastique, propre, rond... Un match qui tourne autour des dribbles, roulettes, non merci. Mais je suis d'accord de dire que j'ai du mal à lacher PES 2006 sur PS2. A la limite quand j'ai l'occasion de toucher aux derniers PES sur PS3, j'augmente un peu la vitesse de jeu pour y donner du jus. Et puis les nouveaux dribbles, j'ai pas encore eu le temps de m'y mettre.
Fifa depuis le FIFA97 avec Mr David Ginola sur la couverture...
JOHN MACONDO Niveau : Loisir
JE JOUE ENCORE AVEC LES POTES SUR PES ... 2009.....SUR PS2 .

S EST ARCADE MAIS PAS TROP
footixinho do brazil Niveau : District
Fidele a PES pour toujours. J'ai essayé une fois fifa c'etait le 2011. Je l'ai essayé 8 mois , délaissant totalement PES. J'ai cru pouvoir accrocher au jeu , en persévérant..... Merci au mode carrière qui m'a fait tenir un peu.

Mais force est de constaer que je ne prenais pas autant de plaisir qu'avec PES; je m'y suis remis. Il m'a fallu presque 1mois pour reprendre le "coup" avec PES. J'ai galéré, j'avais le niveau d'un débutant( alors que j'ai 10 piges de "pratique" ^^). Conclusion ,ne faites pas ce que j'ai fais :D
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
La semaine Twitter
64 15