Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Limoges-Lyon (0-7)

On était à la première de Génésio

Sans fanfaronnade, Bruno Génésio a pris le costume de Fournier pour une première qu'il ne pouvait espérer plus pétillante. Détendu et conscient que la plaie n'est pas refermée, le nouvel entraîneur de l'OL attend les prochaines échéances avec impatience.

Modififié
C'était le match idéal. Ou le vrai piège foireux. Pour la première de Génésio aux commandes de l'OL, le Gone pure souche jouait déjà serré. Une pétition de plusieurs milliers de signatures contre sa nomination, un passé peu glorieux comme entraîneur, la «  doublure » de Rémi Garde s'est avancée détendue, sans même trembler. Face à Limoges (CFA2), sur le terrain de Poitiers et devant près de 12 000 spectateurs, les Lyonnais ont affiché une détermination rarement vue cette saison. Cette folie indispensable à un bon match de Coupe de France, ce sont bien les Lyonnais qui l'ont impulsée. Et ce, dès l'entame de jeu avec un but de Cornet (2e). La suite, c'est un onze solidaire, enthousiaste et joueur qui a étrillé les Limougeauds (7-0). Parce que, jusqu'au coup de sifflet final, ils n'ont rien lâché, à l'exemple d'un Rachid Ghezzal talentueux et volontaire dans les tâches défensives.

« Sommes-nous capables de durer ?  »


Et c'est bien ce trait de caractère que le nouvel entraîneur a apprécié : « Si je suis satisfait du résultat, je le suis aussi pour le contenu. C'était difficile de rêver mieux. Maintenant, il y a d'autres échéances importantes à venir.  » Dans l'ordre, l'inauguration du grand stade avec la réception de l'ESTAC, avant un tiercé relevé : Paris, les Verts et l'OM. « Un enchaînement difficile nous attend avec des adversaires de haute voltige. Comme interrogation, sommes-nous capables de durer ? Pour cela, on aura besoin d'une cohésion de groupe. »


Justement, cette fameuse cohésion, décriée depuis plusieurs semaines dans les couloirs du club, aurait connu un nouveau rebond à Marbella, lors d'un stage. La première décision de Génésio pour fêter ses vœux de la nouvelle année, un séminaire en Espagne : « J'ai vu des signes positifs lors de ces deux jours. Il nous reste à confirmer. » Clément Grenier, à la fin du match, ira dans le sens de son coach : « On n'a pas chassé tous nos démons, en espérant que 2016 nous réussisse. On sait ce qu'on peut faire, on sait ce qu'on a à faire et on sait ce qu'on doit faire. »

Un seul objectif, une qualification pour la Coupe d'Europe


Et Bruno connaît son carnet de bord : « Les objectifs sont élevés, avec une qualification pour la Coupe d'Europe. » En course en Coupe de la Ligue, Coupe de France et à quatre points de la première place qualificative en championnat, les hommes du président Aulas n'ont pas de quoi paniquer. Et si JMA n'était pas au stade à Poitiers, il n'a pas manqué d'envoyer un message pour féliciter Bruno. Si l'arrivée d'un nouveau duo Génésio-Cacapa ne bouleversera pas la colonne vertébrale de l'équipe, certains joueurs, notamment Ghezzal, pourraient prendre plus d'importance dans le collectif.

Une confiance rendue par le joueur, auteur d'un doublé hier. Avec le retour de Lacazette, Beauvue - en froid avec certains supporters lyonnais - pourrait être menacé, surtout si Cornet (deux buts ce week-end) commence à trouver ses marques. Grenier, Umtiti de retour, un Valbuena préparant son Euro, un Fekir espéré au printemps, l'Olympique lyonnais peut nourrir l'espoir de jours meilleurs en 2016. Bruno Génésio renverrait ainsi l'ascenseur de la confiance à son président, tout en faisant taire les critiques. Mais l'OL vient de battre une équipe de CFA2. Il n'y a pas de quoi faire péter le champagne non plus. Mais cela faisait longtemps que Lyon n'avait pas joué la tête haute.



Par Cédric Perrier, à Poitiers
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:45 Harry Redknapp au casting d'une télé-réalité en Angleterre 19 Hier à 12:59 Entraîneurs de Premier League : une stabilité inédite 21

Le Kiosque SO PRESS

Hier à 12:52 René Girard à Casablanca, c'est déjà fini 14 Hier à 12:00 Venez regarder un match chez So Foot ! 11 Hier à 11:54 Les Chivas sortent un maillot rétro pour le Mondial des clubs 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 08:00 Karembeu dans Joséphine, Ange Gardien 14