On était à la Kop Cup

Liverpool, l'Ajax, Lyon, le Bayern, Barcelone, l’Inter, Arsenal, Manchester United, le Real Madrid, Marseille, le Milan AC, Saint-Étienne, Bordeaux et le Celtic. C'est à Draveil qu'ont eu lieu les vraies affiches du week-end.

Modififié
0 25
Vendredi, le Celtic Irish Club Marseille a déserté le O’Brady’s, le pub du quartier Saint-Anne qui lui sert de Q.G., pour passer son week-end à Draveil, dans le 9-1. Sous la pluie. Samedi, ils participeront, en compagnie de quatorze autres équipes de supporters, à la 5e édition de la Kop Cup, « la Ligue des champions des supporters » version sixte, comme le précise la Liverpool French Branch, les supporters Reds qui organisent le tournoi. « On fait ça à Draveil parce que c’est en face de chez moi, c’est pratique » , précise Julien, le responsable de l’équipe de foot de l’asso.



Tenants du titre, c’est avant tout pour l’ambiance que les fans marseillais des Hoops se sont cognés un peu plus de trois heures de TGV. « La Kop Cup représente toutes les valeurs qu’on défend : respect, fair-play et non-violence, explique Stéphane avec ses faux airs de John Hartson. Si on tombe sur des fadas, on leur serre la main, on leur souhaite un bon match, mais ça ne nous intéresse pas. Ce qui nous intéresse, c’est de passer un bon moment, poursuit l’attaquant qui montre son sexe à l’envi dès qu’un appareil photo pointe le bout de son objectif. On est arrivés hier soir à 23h00, on a fait le tour des pubs et on s’est couchés à 5h00. Si on était vraiment venus pour gagner, on se serait couchés à 20h00 et on aurait mangé des bananes. » Ce qu’oublie de préciser le bougre, c’est que même en remplaçant les bananes par un régime bières-clopes, et même si la moyenne d'âge dépasse allégrement les trente ans, l'équipe a ramené le trophée dans le 13 lors des quatre premières éditions. Respect.

Bordeaux et Sainté unis contre Marseille

La phase de poules évacuée dans la matinée, un tournoi de penaltys est organisé à l’heure de la pause déjeuner. Chaque équipe est représentée par un tireur qui sera acclamé ou hué selon les couleurs qu’il représente. Les canonniers marseillais et lyonnais ne résistent pas longtemps à la pression infligée par Bordelais et Stéphanois, plus unis que jamais. De même, le tireur mancunien se retrouve en grande difficulté sous les quolibets des Scousers. C’est finalement Mickaël, le tireur/gardien stéphanois, qui l’emporte et se voit remettre un chèque de 125 euros à remettre à l’association caritative de son choix.



Ce joyeux intermède expédié, place aux choses sérieuses. Alors que L’Inter, Lyon, Arsenal, Liverpool 2 et 3, le Bayern, l’Ajax et le Barça, éliminés, disputeront une consolante qui verra les Gunners l’emporter en finale face aux Nerazzurri (4-1), les quarts de finale voient s’affronter les fans du Real Madrid, Saint-Étienne, Milan, Liverpool, l’OM, Bordeaux, Manchester United et du Celtic. Les Bhoys de Marseille montent en puissance à mesure que les tours passent : 2-0 face à United, puis 4-0 contre les jeunes à crêtes et caleçons apparents de Solo Milan. Des fans rossoneri emmenés par leur capitaine, Karim, qui déclarait avant la rencontre : « On va gagner, facile. On joue en catenaccio, on n’a pas pris un seul but. » Bien vu.

« Taper Marseille, c’est toujours un bon moment »

« Au début, on jouait à la cool, puis il y en a un qui nous a énervé, donc on a passé la vitesse supérieure » , confiera un des gars du Celtic. Elle est là, la leçon d’humilité du jour. Quoi qu’il en soit, Jean-Luc, le barman-libéro de 46 ans, et ses potes sont en finale pour la 5e année consécutive. Face à eux, se dressent fièrement les Marine et Blanc d’Ile-de-France, les fans bordelais qui ont sorti Marseille et Saint-Étienne aux tirs au but. La rencontre se déroule sous les yeux des joueurs de toutes les autres équipes, restés pour assister au dénouement final et à la remise des prix. Les mecs de Sainté, pas rancuniers, s’organisent en kop et encouragent leurs camarades bordelais au rythme des poubelles vides qui leur servent de tambour. Sur le synthétique, la bataille fait rage. Les Girondins, aussi courageux que bien organisés, tiennent tête au Celtic Irish Club Marseille et se procurent même une belle occasion bien détournée par le gardien. Côté Verts, Stéphane pèse sur l’arrière-garde adverse sans succès. Au bout de quinze minutes, l’arbitre se résout à siffler la fin du temps réglementaire pour laisser place à une séance de tirs au but, la troisième d’affilée pour les Bordelais. Les tireurs girondins, rompus à l’exercice, ne tremblent pas, tandis que leur gardien, Pierre, stoppe la dernière tentative du Celtic.



Pour la première fois en cinq ans, la Kop Cup change de mains. « C’est vrai qu’on passe trois fois aux pénos, mais on s’était fait sortir comme ça lors des deux dernières éditions, déclare le gardien-héros bordelais. On vient autant pour la convivialité que pour la compétition, parce qu’on va pas se mentir, taper Marseille, c’est toujours un bon moment. » Et le portier de conclure avant de donner rendez-vous l’année prochaine, « plus sérieusement, la Kop Cup c’est LE tournoi de fin d’année qu’on attend tous » . D’ici-là, à lui et ses coéquipiers de bien profiter du trophée. Parce que même si personne n’y croit vraiment, peut-être que la saison prochaine, les gars du Celtic Irish Club Marseille se seront mis aux bananes.

Pour voir toutes les photos, c'est par ici

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

J'aurais echanger mon tournoi sixte tout pourri sous la pluie contre une Guiness au bord du terrain si on m'avais mis au courant. Ca m'aurais permis de sortir mon maillot du Celtic sans me faire trop chambrer.
Comme quoi ça existe des coupes d'europe où les français sont bons. Évidemment dès qu'on parle de bar, on est au-dessus !
Spike Spiegel Niveau : CFA2
L'est bon s'tarticle !

En plus l'ambiance avait l'air d'être sympa pour le tournoi. Suffisamment rare pour être souligné.
Cool y a l'air d'avoir des bons bourrins en plus, l'an prochain j'essaierai de passer zieuter pour me faire une idée du niveau.
Par contre 15 minutes c'est un peu court ??
Super article, bien dans la veine du magazine papier !
Et si en plus Bordeaux gagne à la fin...
Un tournoi de supporters français, et plus de la moitié des participants représentent des équipes étrangères ! et après on cherche des explications à toutes nos déroutes ...
Ca m'a l'air pas mal ce tournoi, et surtout une bonne initiative de la part des supporters.
Dendecuba Niveau : CFA
C’est vrai que ca manque ce genre d’article sur le site. Sinon GG le mec qui veut jouer « catenaccio » sur un sixte de 15 minutes.
Bah en sixte c'est plutôt un bon pari de jouer bas et de compter sur un bon attaquant de contre
Note : 1
Le mec qui joue la gagne, quoi...
Dendecuba Niveau : CFA
Et qui du coup en prend 4. CQFD
Très bon article sur un évènement dont on ne parle pas assez mais qui en vaut le détour.
Déjà un titre pour les girondins... Tremblez, clubs de Ligue 1, tremblez !!!
Faisant partie de la "French Branch" de Liverpool, j'invite tous ceux qui le veulent à venir voir ce tournoi l'an prochain (toujours le premier week-end de Juillet). Nous fêterons nos 10 ans de l'assoc' et ca risque d'envoyer du paté!!

Sinon l'article résume bien l'état d'esprit général, pas de prise de tête. Foot, bières et pluie sont généralement au RDV de la Kop Cup ;)
J'ai eu le plaisir de participer à ce tournoi (avec les Hex@gones de Lyon), et c'est vraiment sympa. L'ambiance est réellement bonne et tout le monde a passé une bonne journée (malgré nos résultats catastrophiques)

http://www.youtube.com/watch?v=jxe51QbI … re=related
@Dendecuba @louison : je crois que vous n'avez pas saisi le ton humoristique sur lequel Karim a déclaré cela (l'article ne le signale pas, il est vrai).
David Astorga supporte Liverpool ?
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
Tout à fait d'accord avec Rodrigue, ça en dit long sur la mentalité en France enfin passons. Pour en revenir au tournoi en lui-même, les mecs du Celtic Irish Club de Marseille sont très forts oui... mais vous oubliez (ou peut-être ne le savez vous pas) que le Celtic Irish Club n'est pas seulement un club de supporters du Celtic basé à Marseille, c'est aussi une équipe qui joue dans les divisions amateurs locales donc pas étonnant que les darons de 45 piges mettent des roustes aux jeunots coupe tecktonik de 15-16 piges de Solo Milan
En même temps les gars "La ligue des champions des supporters" ça ne peut pas être qu'avec des clubs Français pas vrai ? Bon voilà, c'est tout ce que je voulais dire en fait.
The-Francis-Llacer-Project Niveau : District
C'est pas faux mais dans ce cas je me demande pourquoi des supporters des Gigi & de Sainté plutôt que des mecs de Lille ou Montpellier. A part ça, personne a relevé mais y a du monde au balcon chez la supportrice de Liverpool :-p
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 25