1. //
  2. // Jeux vidéo
  3. // Infiltré

On était à l'ouverture de la Coupe du monde de FIFA 16

Pour la cinquième année consécutive, l'Electronic Sports World Cup s'invite à la Paris Games Week pour organiser les championnats du monde des jeux vidéo. Moins médiatisé que les tournois League Of Legends et Counter-Strike, la Coupe du monde de FIFA a trouvé sa place au sein de l'e-Sport. Cela tombe bien, car nous étions à l'ouverture de la compétition.

Modififié
977 23
Après 90 minutes de torture, 12 minutes IRL, l'arbitre de ce Bayern Munich – Bayern Munich met un terme au calvaire du Slovène Elzan Jusufi, aka elzanjusufi1107. Pour son premier match de la phase de poules du championnat du monde de FIFA 16, le pauvre bougre a subi l'humiliation d'une manita face au champion en titre, l'Iranien Navid « AdamanT » Borhani. Humilié par son adversaire, Elzan tente de trouver une explication. « Oui, il a fait un bon match, mais il a été chanceux. On a joué sur Xbox, alors que j'évolue habituellement sur Playstation. » Comment dit-on pleureuse en slovène ? De son côté, AdamanT est insolent de confiance. « C'était trop facile. Après ce match, je pense que j'ai 100% de chances de remporter encore le titre. » On tient là l'Ibrahimović d'Iran.

Just Dance et Stade de Reims


C'est ici, dans le Pavillon 1 de la Porte de Versailles que se sont donné rendez-vous les 32 meilleurs joueurs FIFA de la planète. Les participants sont répartis en quatre poules de huit et les quatre premiers sont qualifiés pour la phase finale. Coincé tout au fond du bâtiment, le stand de la compétition est déconnecté de l'ambiance qui règne au sein de la Paris Games Week. « On est coincés à côté de la grande scène de Just Dance. Regarder des mecs jouer à FIFA est plus ennuyeux que des nanas qui dansent » , rigole Olivier Durand, membre de l'Electronic Sports World Cup. Alors que les joueurs devaient être présents pour 10 heures, quelques participants se pointent avant l'heure indiquée. Les visages sont déterminés. Impossible de parler aux joueurs pendant cette période de concentration, les managers veillant au grain. Tandis que certains attendent sagement l'ouverture des hostilités, d'autres plus pressés décident de s'échauffer en amical.

« Ils ne le font pas tous. Certains prennent la manette uniquement pour leurs matchs officiels. Ils sont immédiatement bouillants » , poursuit Olivier. Cela ne semble pas être le cas du Japonais Subaru Mickey Sagano qui se fait un Real Madrid – Stade de Reims au calme. « Il doit aimer le champagne » , balance un spectateur hilare et content de sa vanne. L'heure tant attendue étant arrivée, les premières rencontres démarrent enfin. Pendant qu'AdamanT se paye un Slovène, un Frenchy entame aussi la compétition. Anthox, dit Antonio Iside dans la vraie vie, affronte le Japonais fan de Reims. Malheureusement, les deux joueurs s'affrontent au fond du stand, zone inaccessible aux non-joueurs, et le match n'est pas diffusé sur un écran. Difficile donc de se faire une idée de la prestation du Français. À la fin du match, les deux jeunes hommes se serrent la main. Le visage d'Anthox laisse transparaître de la déception : score final, 1-1. Malgré cette entrée en matière mitigée, le jeune homme ne s'inquiète pas. « C'est la deuxième année que j'atteins ce stade de la compétition. Je suis calme et je vais tout donner. En plus, on est en France, à Paris, et ça, ça fait très plaisir » , confie-t-il.

Le Bayern et la France qui perd


Les matchs s'enchaînent à vitesse grand V, mi-temps de 6 minutes obligent, et les curieux se font de plus en plus nombreux autour du stand de la compétition. Une impression de déjà-vu s'empare des spectateurs à chaque nouvelle rencontre diffusée sur écran. « Encore le Bayern contre le Bayern ! » , s'agace un passant. Effectivement, l'équipe bavaroise semble être la coqueluche des joueurs. « Cette année, le Bayern est au-dessus. Habituellement, c'est le Real Madrid, mais dans FIFA 16, Munich est encore plus fort, plus complet, plus équilibré » , nous explique le Brésilien Rafael endyloco13 Fortes, qui préfère, quant à lui, jouer avec sa chère Seleção. Après deux heures de jeu, les joueurs des poules A et B ont tous disputé trois matchs. La journée est donc terminée pour eux, ils disputeront leurs autres matchs le lendemain. C'est le moment de tirer un premier bilan. Pour Anthox, c'est la soupe à la grimace. Avec deux matchs nuls et une défaite, il pointe à l'avant-dernière place de la poule A. Pour le reste, très peu de surprises sont à noter. Le Suédois Simon Erikzzon Eriksson et le Danois Auguste Agge Rosenmeier, principaux outsiders de la compétition selon d'autres participants, trustent, respectivement, la tête des poules A et B. Finalement, le seul à avoir déçu est AdamanT. L'Iranien s'est fait surprendre à deux reprises et a concédé deux matchs nuls. « Quand tu viens à un tournoi, il faut que tu te persuades que tu vas gagner. Mais tu dois aussi rester humble et respecter les autres » , argumente l'Allemand Erhan DrErhano Kayman, mais cela ne l'empêche pas d'avouer « qu'à la fin, c'est l'Allemagne qui gagnera » . Après Séville 82, Paris Games Week 2015 ?



Par Lhadi Messaouden
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

mackallaway Niveau : CFA2
C'est le gros défaut du live dans les jeux de sports : prendre le Real et frapper de 35m avec Ronaldo / prendre le Bayern et passer par les côtés avec Robben et Ribery à l'époque. Sans oublier le une-deux lobé...
"Les visages sont déterminés. Impossible de parler aux joueurs pendant cette période de concentration, les managers veillant au grain."

Du grand délire.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Au final c quoi la récompense ??? Parceque venir d'iran du japon ect il doit avoir un sacré truc non?
Estebanana Niveau : CFA
Message posté par Milan_forza18
Au final c quoi la récompense ??? Parceque venir d'iran du japon ect il doit avoir un sacré truc non?


A l'époque où je me suis lancé dans une carriere de joueur FIFA, le champion du monde prenait 20 000 balles + Un (très) gros cadeau du sponsor + invitation VIP à la cérémonie du ballon d'Or + remise de son trophée par un vrai joueur + qualif à la prochaine édition + travail avec EA Sports sur le prochain FIFA (pas un job mais assister à la conception on va dire)


Vu la gueule des FIFA depuis FIFA 11, vous aurez compris que je n'ai jamais été champion du monde, sinon ça serait autre chose que ces merdes de l'espace. Mais j'ai fait partie des 10 meilleurs en France :>

-------

Et concernant la concentration et le fait d'avoir un manager, ça peut paraître risible, mais il y a une réelle pression. À ce niveau là, les mecs sont quasiment des pros. Pour arriver en coupe du monde, tu joues plus "par plaisir" mais pour gagner.
Note : 9
Un gros truc de beauf quand même ces compet'
En quoi c'est un truc de beauf ? Si les mecs sont bons à ce jeu et peuvent en profiter pour jouer ce genre de compétitions, comment leur en vouloir ? C'est à Paris, y'a du monde qui regarde, des lots à la clé, et surtout l'occasion de savoir ce que tu vaux.
Message posté par Estebanana


A l'époque où je me suis lancé dans une carriere de joueur FIFA, le champion du monde prenait 20 000 balles + Un (très) gros cadeau du sponsor + invitation VIP à la cérémonie du ballon d'Or + remise de son trophée par un vrai joueur + qualif à la prochaine édition + travail avec EA Sports sur le prochain FIFA (pas un job mais assister à la conception on va dire)


Vu la gueule des FIFA depuis FIFA 11, vous aurez compris que je n'ai jamais été champion du monde, sinon ça serait autre chose que ces merdes de l'espace. Mais j'ai fait partie des 10 meilleurs en France :>

-------

Et concernant la concentration et le fait d'avoir un manager, ça peut paraître risible, mais il y a une réelle pression. À ce niveau là, les mecs sont quasiment des pros. Pour arriver en coupe du monde, tu joues plus "par plaisir" mais pour gagner.




20k ?? y'a 5 ans ? Ah quand même. Pour la pression je veux bien, mais tu admettras que le " Manager " est souvent juste un pote du joueur qui prend son délire un peu trop au sérieux.

Je doutes même qu'il gratte ses 10%..
Et puis venant d'un mec qui commente souvent des articles ici... Si tu dois draguer une nana, je sais pas ce qui est mieux entre dire "je commente souvent des articles sur SoFoot, une fois j'ai eu 12 pouces verts" et "je fais des tournois sur Fifa, une fois j'ai gagné 7-0" ;)
Leserpent 2.0 Niveau : Loisir
Message posté par Estebanana


A l'époque où je me suis lancé dans une carriere de joueur FIFA, le champion du monde prenait 20 000 balles + Un (très) gros cadeau du sponsor + invitation VIP à la cérémonie du ballon d'Or + remise de son trophée par un vrai joueur + qualif à la prochaine édition + travail avec EA Sports sur le prochain FIFA (pas un job mais assister à la conception on va dire)


Vu la gueule des FIFA depuis FIFA 11, vous aurez compris que je n'ai jamais été champion du monde, sinon ça serait autre chose que ces merdes de l'espace. Mais j'ai fait partie des 10 meilleurs en France :>

-------

Et concernant la concentration et le fait d'avoir un manager, ça peut paraître risible, mais il y a une réelle pression. À ce niveau là, les mecs sont quasiment des pros. Pour arriver en coupe du monde, tu joues plus "par plaisir" mais pour gagner.


J'aimerais vraiment qu'on m'explique comment on peut considérer que les fifas post fifa 11 sont des merdes relativement aux fifas précédents...
jean-registre Niveau : CFA2
Logique que la compet ne soit pas médiatisée, sachant que Fifa depuis un certain temps est considéré officieusement comme un jeux arcade.

Tandis que sur Counter t'as de la tactique, des stratégies et de la technique. L'intérêt d'un e-sport.

Dans Fifa quand tu vois les équipes sélectionnées on devine facilement le style de jeux des types : ça bourrine, ça va tout droit...
Niveau tactique ça doit être le néant. Ils doivent tous faire la même chose. Et y a pas de technique dans fifa. Les paramètres doivent être assisté/semi-assisté.

Un gamin de 12 ans peut atteindre les phases finales avec un peu de chances.
Estebanana Niveau : CFA
Message posté par Leserpent 2.0


J'aimerais vraiment qu'on m'explique comment on peut considérer que les fifas post fifa 11 sont des merdes relativement aux fifas précédents...


Le plus embêtant pour moi c'est de retrouver des bugs qui existent depuis FIFA 08, y a certaines anomalies notables qu'EA n'a même jamais essayé de résoudre. Et tout le monde a constaté une réelle transition entre FIFA 11 et FIFA 13, depuis le jeu est résolument tourné arcade.

Le déséquilibre entre la technique et le physique s'agrandit d'années en années, quand il est préférable d'avoir Ibarbo dans son équipe plutôt que Thomas Muller, c'est qu'il y a un problème dans le jeu.

Problème qui existe depuis trop longtemps et qui gâche tout le reste, parce qu'évidemment, il y a énormément de belles réalisations dans FIFA.
nich nich nakhe Niveau : CFA2
Comment faire pour se qualifier a ce tournoi???

Et pour pes,comment cela se passe t il??
O Alegria Do Povo Niveau : Ligue 2
Message posté par N@hpets1990
En quoi c'est un truc de beauf ? Si les mecs sont bons à ce jeu et peuvent en profiter pour jouer ce genre de compétitions, comment leur en vouloir ? C'est à Paris, y'a du monde qui regarde, des lots à la clé, et surtout l'occasion de savoir ce que tu vaux.


On est d'accord, c'est pas un truc de beauf mais l'importance qu'on donne à ce genre d'"événement" est grotesque.

Le foot, c'est déjà de la vie - et surtout de la guerre - par procuration. On fait du foot comme on faisait jadis du théâtre, pour la catharsis qu'elle procure.

Là, on parle de la procuration d'une procuration. On parle des égos qui se prennent pour les égos de ceux qui singent les dieux.
Leserpent 2.0 Niveau : Loisir
Message posté par Estebanana


Le plus embêtant pour moi c'est de retrouver des bugs qui existent depuis FIFA 08, y a certaines anomalies notables qu'EA n'a même jamais essayé de résoudre. Et tout le monde a constaté une réelle transition entre FIFA 11 et FIFA 13, depuis le jeu est résolument tourné arcade.

Le déséquilibre entre la technique et le physique s'agrandit d'années en années, quand il est préférable d'avoir Ibarbo dans son équipe plutôt que Thomas Muller, c'est qu'il y a un problème dans le jeu.

Problème qui existe depuis trop longtemps et qui gâche tout le reste, parce qu'évidemment, il y a énormément de belles réalisations dans FIFA.


Oui tu as raison sur ça, mais ce que je voulais dire c'est qu'il me semble qu'au niveau du jeu en lui même, ça s'améliore (logiquement) d'année en année.

Maintenant, effectivement, certains bugs ou déséquilibres sont persistants, mais à part ça y a pas grand chose à redire.

Le néant tactique, exactement.

Demandez à n'importe quel joueur FIFA, parmi les meilleurs comme les novices, la chose qu'ils regardent en premier c'est la vitesse, puis la puissance, et enfin la frappe.
À chaque fois que je joue chez des potes (de bons joueurs vu leur classement en live), ils prennent le Real ou le Bayern (voire City ou Barça, PSG au pire) et alignent au moins cinq attaquants d'entrée. La suite c'est des une deux lobées, et des grosses frappes.
Les matchs se résument à ça, toujours les mêmes ficelles avec Cristiano, Bale, Robben etc.

PES est, malgré ses lacunes, le jeu video qui se rapproche le plus du football réel. En tout cas la dimension tactique est nettement supérieure qu'à FIFA où elle est inexistante.

The pitch is ours
Message posté par Iskandar




20k ?? y'a 5 ans ? Ah quand même. Pour la pression je veux bien, mais tu admettras que le " Manager " est souvent juste un pote du joueur qui prend son délire un peu trop au sérieux.

Je doutes même qu'il gratte ses 10%..


20K c'est rien... Sur d'autres jeux ou l'esport est bien plus développé la prime des champions du monde va jusqu'à 1 million d'euros (League of legends), il y a même des rumeurs comme quoi un des plus vieux joueur de la scène pro se faisait 700 000 euros par an en stream et sponsor.

C'est un milieu qui se développe, et le monde de la télévision commence tout juste à se rendre compte qu'il y a un très gros paquet de fric à s'y faire.
Message posté par Leserpent 2.0


Oui tu as raison sur ça, mais ce que je voulais dire c'est qu'il me semble qu'au niveau du jeu en lui même, ça s'améliore (logiquement) d'année en année.

Maintenant, effectivement, certains bugs ou déséquilibres sont persistants, mais à part ça y a pas grand chose à redire.



Le jeu ne s'améliore pas non. On fais juste des mises à jour graphique. On change les interfaces, on ajoute une petite nouveauté pour faire le buzz (équipes féminines) et hop on fait payer 70 euros. C'est une licence comme une autre. La créativité à disparu car quoi qu'il arrive les joueurs achèteront le prochain (si tu veux être encore dans le coup).

FIFA ya juste tout à redire pour ma part.
FourFourTwo Niveau : Loisir
Message posté par Zhenord


20K c'est rien... Sur d'autres jeux ou l'esport est bien plus développé la prime des champions du monde va jusqu'à 1 million d'euros (League of legends), il y a même des rumeurs comme quoi un des plus vieux joueur de la scène pro se faisait 700 000 euros par an en stream et sponsor.

C'est un milieu qui se développe, et le monde de la télévision commence tout juste à se rendre compte qu'il y a un très gros paquet de fric à s'y faire.


Revoit tes bases mon petit, League of Legend c'est juste pour les trolls, The International 5 sur Dota 2, c'est 6 millions de dollars qu'a gagné l'équipe américaine Evil Genuisses !
superspring999 Niveau : District
Message posté par FourFourTwo


Revoit tes bases mon petit, League of Legend c'est juste pour les trolls, The International 5 sur Dota 2, c'est 6 millions de dollars qu'a gagné l'équipe américaine Evil Genuisses !


Et ta condescendance, tu la factures combien ? Non, parce que si tu n'es pas membre de la fameuse équipe qui a gagné 6 millions de $, ton "revois tes bases" et ton "c'est juste pour les troll", c'est de l'agressivité gratuite et risible.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
977 23