On était à l'Euro de futsal

Les demi-finales de l'Euro de futsal se tenaient jeudi à Anvers. L'occasion de s'intéresser à un sport méconnu, à mi-chemin entre le football et le handball, où tous les coups techniques sont permis. Avant la grande finale de ce samedi, retour sur une soirée riche en buts et en émotions, entre hégémonie espagnole, joueurs naturalisés et bières cadenassées.

Modififié
Il n'y croit plus vraiment quand le ballon arrive sur lui, au ralenti, comme par enchantement. L'arène, auparavant brûlante, est soudain devenue silencieuse. C'est l'heure du dénouement, le moment des champions. Huit ans que Robinho attend ça, il ne peut pas se rater. D'un plat du pied imparable, le frêle numéro 10 aux jambes arquées fait trembler les filets de Rafa, le gardien espagnol, à la toute fin de la prolongation. Tandis que le stade explose, le buteur providentiel peut savourer ; il vient d'envoyer la Russie, sa mère patrie, en finale de l'Euro (4-3). Malgré ses derniers efforts désespérés, l'invincible armada espagnole ne reviendra pas et doit abandonner un titre qu'elle trustait sans partage depuis quatre éditions. Pour les Russes, les défaites en finale de 2005 et 2012 sont enfin conjurées. Reste maintenant à renouer avec la victoire ce soir contre l'Italie, dans un choc indécis entre deux places fortes du futsal européen.

Et l’Italie est là

Un peu avant que Robinho le « Russe » n’éclabousse de sa classe le palais des sports d’Anvers, les plus ponctuels ont assisté au premier match entre Italiens et Portugais (4-3). Dans ce monde fait de gardiens sans gants, de chaussures sans crampons et de terrain lisse, où l'on s'amène le ballon à base de râteaux esthétiques, Ricardinho est l’un des plus grands. « Il y a pas à tortiller, c'est le meilleur joueur  » , explique André, fervent supporter lusitanien, pouces levés alors que les siens mènent 2-1 à la mi-temps. De quoi être confiant ? «  Oui, enfin pas vraiment. Il nous manque encore un ou deux buts pour être totalement libérés » , explique-t-il avant de charrier sur l'absence de l'équipe de France, qui ne s'est même pas qualifiée. Un jugement prophétique puisqu'au retour des vestiaires, le cinq italien ne tarde pas à renverser la vapeur. Romano et Lima redonnent l'avantage aux Transalpins, avant que Fortino ne catapulte une frappe surpuissante dans la lucarne d'André Sousa. Menés de deux buts, les Portugais tentent de revenir grâce à une astuce de cour de récré, le goal volant, règle de base d'une équipe de futsal qui court derrière le score. Une dernière réalisation de Joel permet d'entretenir l'illusion, mais c'est bien l'Italie qui accroche la deuxième finale de son histoire.

Tandis que Ricardinho est réconforté en zone mixte, Roberto Menichelli, le coach italien, s'épanche tout sourire en conférence de presse : «  C'est un tournoi très bon, toutes les équipes sont proches. Le niveau a augmenté de manière générale ces dernières années, surtout sur le plan tactique. » Avant d'ajouter : «  Le public a répondu présent, c'est très important, car le futsal a besoin de visibilité.  » Assis avec toute sa clique en tribunes, Fred, joueur amateur et président du MFC Solbosh, savoure le spectacle : «  Les matchs sont de grande qualité, il y a surtout un engagement physique impressionnant. Par contre, à force de les voir tourner autour du but, on a presque l’impression de voir un match de handball.  » Visiblement ravi de découvrir la crème d’un sport qu’il pratique depuis quinze ans, Fred n’est pas au bout de ses surprises. L'entracte est en effet l'occasion de s’étonner devant les représentations ultras cheap de trois jeunes freestyleurs et les numéros niaiseux de pom-pom girls ingénues, alternant machinalement hip-hop, danse moderne et contemporaine. «  On dirait qu'elles ont quatorze ans  » , se plaint Yann, forcément déçu.

Spectateur attentif de cette parodie, Laurent Morel, manager des compétitions de futsal pour l'UEFA, est fier de la réussite populaire de son tournoi. «  Le bilan est très bon. Jusqu'ici, on a eu 5 journées sur 6 complètes. Pour les demies, nous avons vendu 8 152 tickets, c'est super positif. Et la finale est déjà sold-out, puisque les 12 450 places ont été vendues. En même temps, on savait que la Belgique était un pays de futsal. » Lucide, le dirigeant suisse égrène les défis d'avenir à relever : «  Il y a encore beaucoup de travail à accomplir parce que le niveau entre les 4 demi-finalistes et les autres est trop grand. Même si la Slovénie et la Croatie progressent, la tradition dans ces pays n'est pas la même. En Espagne et en Russie, l'histoire du foot en salle remonte à 25 ans. Les autres pays l'ont développé il y a 10 ans maximum. Pour que l'écart se réduise, il faut certes accentuer la formation des jeunes, mais surtout laisser du temps à ces différentes fédérations. » Afin de ne plus voir les trois même équipes, Italie, Russie et Espagne, squatter systématiquement les lauriers depuis la création du premier Euro en 1996.

« We'll be back »

Après les trentes minutes d'échauffement, place au second match de la soirée, entre le grand favori espagnol et l'ambitieuse formation russe. Tandis que résonne la musique d'ambiance, Carlos, affublé d'un maillot de la Roja, se veut catégorique : «  Selon moi, celui qui gagnera ce match sera le vainqueur de la compétition.  » Venu directement de Madrid, où il supporte l'Inter Movistar, le jeune homme de 26 ans avoue fermement croire à un cinquième triomphe d'affilée : «  Non, je ne suis jamais fatigué de voir l'Espagne gagner » , explique-t-il dans un sourire : «  Maintenant, il ne nous reste plus que le sport, c'est la seule chose qui rende les gens heureux en ce moment. » Handicapée par le forfait de plusieurs éléments majeurs, et par le départ en retraite de Kike, son meilleur joueur, la Roja a cependant tout à craindre d'un adversaire revanchard : «  La Russie me fait peur, ils ont Ever Lima, le meilleur buteur de la compétition. C'est un peu abusé d'ailleurs, la moitié de leur équipe est composée de Brésiliens. Enfin bon, nous, on a Fernandao, le chauve, là, il est très bon. »

Le début de match est totalement à l'avantage des Ibériques, qui font admirer leur technique et leur jeu en mouvement. Dépassés, les Russes s'arrachent en défense et tentent d'opérer en contres bien placés. Après plusieurs sauvetages et poteaux, les champions en titre ouvrent finalement la marque sur une action de classe : Pola, bien décalé par une talonnade de Raúl Campos, trompe le bien nommé Gustavo. Responsable de l'organisation, l'Allemand Sebastian Burkard semble dépité : «  C'est sûr que ça serait pas mal de changer de vainqueur. Il faudrait un peu plus de compétition.  » Son souhait est exaucé au retour des vestiaires : transfigurés, les Russes emballent le match et prennent l'avantage grâce à Sergeev et Lyskov. La fin du temps réglementaire est sifflée sur un score de 3-3, l'Espagne ayant déjà sauvé sa peau grâce à Miguelin, son goal volant. Peine perdue, alors que tout un stade attend les tirs au but, Robinho surgit. «  Ce ne fut pas facile, mais maintenant je vais disputer le sommet de ma carrière : la finale de l'Euro. C'est fantastique de pouvoir le faire à 31 ans  » , expliquait le héros en zone mixte, avant de préciser au sujet des Italiens : «  Nous aborderons la finale avec beaucoup de respect pour nos adversaires. »

Il est 23 heures et la salle s'est vidée. Tandis que les journalistes de tout bord profitent du frigo à bière enfin décadenassé, il ne reste plus que quelques supporters russes, tous occupés à célébrer leurs héros naturalisés, en train de s'assouplir sur le parquet. « Je suis très heureux de la victoire de mes camarades » , exulte Slava, un partisan particulièrement bruyant. «  L'Espagne est la meilleure équipe, c'est indéniable, mais cette année, la Russie sera championne » , jubile-t-il, en annonçant d'ores et déjà une victoire « très facile » contre l'Italie. Quant à nos amis ibériques, ils tenaient à faire contre mauvaise fortune bon cœur. La très jolie Encarnacion, drapeau fièrement affiché, expliquait que les deux équipes auraient mérité de se qualifier, dans une rencontre « intéressante » , assimilée à une « belle bataille » . Et sa copine de lancer un salvateur « We will come back » . Anvers et contre tout.

Par Christophe Gleizes et Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


vincenttfcom Niveau : District
Ils sont retransmis a la tv les matchs de futsal ??
Sur la deux en Belgique aussi! C'est hyper intéressant je trouve, c'est une toute autre approche alors que c'est un sport assez similaire à la base.
Note : -1
« Les matchs sont de grande qualité, il y a surtout un engagement physique impressionnant. Par contre, à force de les voir tourner autour du but, on a presque l’impression de voir un match de handball. »

Ben le futsal c'est plus du hand que du foot (et j'aime ça hein, j'étais joueur de futsal). Ca permet une autre approche du foot et ce que je préfère c'est que ça oblige plus à jouer en équipe que le foot à 11!
La seule ressemblance avec le hand c'est les changements illimités. Et le terrain.
Why not Stevie ? Niveau : DHR
A chaque fois on me refuse "futsal" en F quand je fais un petit bac, les gens pensent que je me fous de leur gueule et que c'est le même sport.
''Afin de ne plus voir les trois même équipes, Italie, Russie et Espagne, squatter systématiquement les lauriers’’,avec des équipes de brésiliens…!
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26