1. //
  2. // l'école de Pauleta

On était à l'école de football de Pauleta à Amiens

L'intitulé semble incroyable, mais Pedro Miguel Pauleta a bel et bien ouvert une école de football à son nom à Amiens, en Picardie. Depuis la rentrée, ses élèves se pressent pour y recevoir une aide aux devoirs, avant de filer s'entraîner. Avec en bonus, l'Aigle des Açores qui déploie parfois ses ailes jusqu'à Amiens pour jeter un œil à son édifice.

Modififié
203 42
Dans la cour de récréation, un gamin d'une dizaine d'années un peu plus grand que les autres profite de son gabarit pour éliminer les défenseurs. Après un ou deux crochets un peu trop appuyés, et surtout quelques bons coups d'épaule, il se présente seul face à un but constitué de deux manteaux, et bourrine sa balle en mousse. Fier comme un paon, il s'en va célébrer son but, mais l'institutrice en a assez vu. En un coup de sifflet, elle lui indique la fin du match et le fait rentrer dans le rang. Il est 17h30 au centre scolaire La Providence d'Amiens – « La Pro' » pour les intimes –, et le buteur est invité à retourner en cours. Une fois les lieux vidés des derniers élèves, Dario Moreira sort de l'immense bâtiment pour rejoindre Benoît et Gaëtan, deux de ses coachs, avec qui il discute brièvement de l'entraînement à venir : « Aujourd'hui, c'est jeu, ok ? Mais on verra ça plus tard, pour l'instant on les laisse travailler. » Un demi-tour plus tard, Dario entre à nouveau dans La Pro' et se faufile sans hésiter parmi les innombrables couloirs. C'est que La Providence est une sacrée boutique. École maternelle, primaire, collège, lycée, le tout logé dans un gigantesque édifice au sud de la ville, où Emmanuel Macron a étudié et rencontré sa future épouse. Et depuis septembre, c'est là que Pedro Miguel Pauleta a ouvert son école de football, la deuxième après celle fondée en 2004 chez lui aux Açores. La légende du PSG qui ouvre une école de foot à son nom à Amiens, en Picardie, le postulat semble improbable. Et pourtant, depuis la rentrée, soixante-sept élèves ont rejoint les rangs.

Pauleta l'inconnu


Les gamins sont jeunes, et certains étaient à peine nés quand Pauleta flambait en Ligue 1. Mais Malo, gardien de but de onze ans, jure que le Portugais n'a aucun secret pour lui : « Oui, je le connaissais. J'ai même un maillot de lui au PSG dans ma chambre. » Benoît, l'entraîneur, se souvient lui des questions de certains gosses un chouia moins informés : « Il y en a qui ne savaient pas qui c'était, qui pensaient que c'était moi Pauleta ! » C'est par exemple le cas de Kévin, lui aussi onze ans, qui commence à réciter sa fiche sans sourciller : « C'était un footballeur, très connu » , avant de s'enrayer : « qui... qui... » « J'ai compris qu'il était portugais » , conclura Pierre-Antoine. Pauleta, lui, préfère en rire et savourer : « C'est étonnant de voir autant d'enfants si jeunes qui me connaissent. Leurs parents y sont pour quelque chose, c'est certain ! » Car les enfants en question sont entre le CP et la 6e, et beaucoup ont découvert Pauleta pour la première fois quand il est venu à la Providence le 19 septembre dernier pour le lancement de l'école. Et si le double meilleur buteur de Ligue 1 a choisi de planter son drapeau ici, c'est d'abord grâce à Dario, l'homme qui chapeaute le projet. Né au Portugal, il arrive en France à six mois et ne retournera pas au pays avant ses trente et un ans, ce qui ne l'empêchera pas de faire venir en France un petit morceau de Portugal. Entrepreneur dans l'âme, Dario ouvre en septembre 2015 un magasin Sport Zone, l'une des plus grosses chaînes de magasins de sport au Portugal et en Espagne, dans sa ville d'Amiens. Pour l'ouverture de sa première boutique en France, Sport Zone veut que la fête soit belle, et lui propose de faire venir un footballeur.

Des maths avant le ballon


« Ils m'ont proposé Figo, mais j'ai demandé Pauleta » , se souvient Dario, « C'est quand même un joueur du PSG qui arrivait à se faire applaudir à Marseille ! » Le jour de l'inauguration arrive, et plus de 2000 personnes se pressent devant les portes du magasin. Un succès qui est aussi la genèse du projet d'école. Pauleta, qui n'était jamais venu à Amiens, reste quelques jours sur place, et apprend à connaître son hôte : « De la rencontre avec Dario est née une amitié, on a appris à se connaître, on partage les même valeurs. Et seulement après on a eu envie de monter un projet ensemble. » Sur le modèle de l'école qu'il a ouverte au Portugal, Pauleta et Dario imaginent un tel projet à Amiens, et le chantier avance vite. À la rentrée 2016, tout est prêt et les quelques dizaines d'élèves inscrits se rendent chaque semaine à la Providence pour une séance d'aide aux devoirs, suivie d'un entraînement. Divisés par catégories d'âge, les gamins – filles et garçons mélangés – planchent sur leurs travaux scolaires avant de rejoindre les terrains. Dans les salles mises à disposition par la Pro', l'ambiance est studieuse, juste dérangée par quelques ambitieux déjà prêts pour leur première interview : « T'es journaliste ? Elle est où ta caméra ? Tu pourras m'interroger ? » Pour encadrer la bande, deux étudiantes en licence de biologie, mais aussi Nicolas, dix-neuf ans et étudiant en ingénierie en génie civil, le fils de Dario. Athlétique, cheveux courts et allure de jeune pompier, il enfilera tout à l'heure son costume de coach pour l'entraînement. Mais pour l'instant, il passe entre les rangs pour aider à résoudre un calcul par-ci, et appliquer un théorème par-là.

Pedro le Picard


Le passage par la case devoirs est obligatoire pour les élèves, qui n'auront le droit de chausser leurs crampons qu'après une heure passée à se creuser les méninges, l'une des règles fondamentales de l'école. Les devoirs réglés, deux étages plus bas, c'est la cohue dans les vestiaires. L'entraînement va enfin démarrer, toujours sur les terrains de la Providence, et les mômes enfilent leur tenue floquée « École de football Pauleta » avec sur le torse le logo du Crédit Agricole, partenaire de l'école, qui a débloqué des fonds pour qu'elle puisse naître et fonctionner. Un peu de cours, puis du football, le principe du centre de formation ? Pour Dario, pas vraiment : « On est complémentaires des clubs, certains de nos joueurs jouent déjà dans une équipe. » C'est le cas de Malo, le gardien. « Chez moi, entre la douche, le pyjama, le dîner, je n'ai pas toujours le temps de faire mes devoirs » , confie-t-il, avant de retourner sur le terrain envoyer une double parade. Un credo martelé par Pauleta himself : « Je suis content que les enfants adhèrent si bien à notre école. Nos valeurs, ce sont l'éducation et le dépassement de soi. L'école et le foot sont aussi importants l'un que l'autre dans ce projet. » Car l'Aigle des Açores ne se contente pas de poser son nom sur les maillots. Investi, il est en contact régulier avec Dario et passe désormais par Amiens dès qu'il le peut : « Je ne connaissais pas Amiens avant l'inauguration du magasin, mais j'y suis très bien accueilli. Je les remercie, les gens sont très sympas ! » La suite ? Que le message passe, et accueillir encore plus d'élèves l'année prochaine, pour commencer. Pauleta n'a pas fini de produire des aiglons.



Par Alexandre Doskov, à Amiens Tous propos recueillis par AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

C'est pas compliqué. Pour qu'ils aient une idée:
"Les enfants, vous voyez Zlatan?
-Oui
-Bah ce type là, en face de vous, est 10 fois plus important que Zlatan dans l'histoire du PSG.
-Ah ouais..."
FourFourTwo Niveau : Loisir
Je crois que tu te fourvoies ! 10 fois plus important dans le cœur des supporters oui, mais l'histoire elle n'a pas de coeur, et quoi qu'il arrive Zlatan a plus marqué l'histoire du PSG que Pauleta !
Papaboubadiop2 Niveau : District
Faux, nul, zéro. Avec ou sans Zlatan, Paris aurait de toute façon remporté ses 4 titres d'affilée et serait peut-être même allé plus loin en ldc, tout le monde connait la lose de Zlatan dans les très grands matchs. Sans Pedro, Paris serait en D2. Même au niveau de la personnalité: compare l'humilité, la générosité et les larmes de Pedro après son dernier match au marc (sans parler de son lob face à Lens pour son dernier match tout court...) à l'arrogance du Suédois ("avant moi le psg n'existait pas"...). Non je suis pas portugais.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Tout y est et tout est vrai dans ce commentaire.
FourFourTwo Niveau : Loisir
Sauf que la tu extrapoles complètement ! L'histoire retiendra les faits!
Sans Pauleta l'histoire aurait été différente, d'autre joueurs serait revenu, et peut être que le PSG n'aurait jamais fleurter avec la zone de relégation.
Et peut être que sans Zlatan Monaco aurait arraché au moins un titre de champion sur les 4 ans (et c'est très probable d'ailleurs).

La encore tu parles avec tes tripes et pas rationnellement !
FourFourTwo Niveau : Loisir
Et puis parler de la lose de Zlatan dans les grand match quand tu parles de Pauleta, c'est un peu fort de café !
Pauleta à une mauvaise réputation au Portugal (je suis allé à Lisbonne cet été et le foot est la langue commune donc j'ai pas mal papoté), parce qu'il a toujours été mauvais dans les grands rendez-vous, bien pire que Zlatan. Combien de but pour Pauleta dans une phase finale de grande compétition ?
Vous êtes partis sur une opposition Zlatan/Pauleta. Ce n'était absolument pas le sens de mon message. Pour simplifier, tu parles d'histoire et de faits. Pourquoi pas. Mais tu oublies une partie importante de l'histoire, qui est la mémoire. Zlatan est dans l'histoire, je n'ai jamais dit le contraire. Mais dans la mémoire commune, la transmission de l'amour du club se fera plus en racontant Pauleta que Zlatan. Zlatan, on ne dira rien de lui à part que c'était un joueur extraordinaire (c'est déjà pas mal tu me diras). Mais ce que Pedro a fait pour le club a pour moi plus de portée. C'est de ça que je voulais parler.
Donc pour résumer mes points de désaccord:
1/ "L'histoire n'a pas de coeur". Faux -> Mémoire collective
2/ Buts de Pauleta dans les grandes compet -> HS. On parle de son rendement avec le PSG. Comme avec Ibra.
Tu as tout dit: ils parlent de Pauleta avec les tripes ! Ibra, c'est que du rationnel. Mais l'amour du maillot et la passion c'est pas rationnel justement !!

Et c'est pour ça que Pauleta > à Ibra pour tout supporter du PSG qui as plus de 15 ans ou qui a une connaissance ne serait-ce que partielle de l'histoire du PSG
Pour les supporters portugais du PSG ,peut être .Pour les autre ,non...
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
Note : 1
zlatan, pauleta, rocheteau, weah, susic, dalheb, ginola, cavani, rai, ronaldinho, valdo, ricardo, verratti, pilorget, djorkaeff, bianchi, lama, fernandez, bats, thiago silva, heinze, simone, sorin, leonardo, guerin, okocha, robert, di maria, pastore etc etc etc...

apprécions les grands joueurs qui sont passés par chez nous, peu importe leur caractère ou les déclarations plus ou moins "buzzesque" !!!

bordel, on a 46 ans et on a pu voir tous ces joueurs de malade quand même, arrêtons de vouloir les opposer et profitons pour aller mater leurs meilleures actions sur youtube ^^
On a 46 ans. t'es vraiment empereur en fait ?
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je t'avoue que j'ai pas trop compris ton message
Ça donnait l'impression que tu parlais de toi à la 3eme peresonne. Le "nous" royal cher à louis XIV. Ça m'a fait sourire...
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
ahahahah non j'en suis pas à ce point quand même
Taupinator Niveau : CFA2
Après c'est aussi une question de génération. Perso, Susic, je ne l'ai jamais vu évoluer. Pour moi, il ne représente pas grand chose par rapport aux Pauleta, Ronaldinho, Heinze ou Sorin que j'ai pu voir jouer plus jeune. Zlatan fait clairement partie de l'histoire du PSG et aura laissé son empreinte dans les esprits des supporters plus jeunes.

Mais les comparaisons, on est d'accord, on s'en fout.
15 réponses à ce commentaire.
je suis pas portugais, et Zlatan n'arrive pas à la cheville de Pauleta dans l'histoire du club à mes yeux... quand à la fin de cette saison, on aura fait aussi bien sans Zlatan qu'avec lui sans autre "vrai" renfort, alors qu'à l'époque si tu enlevais Pauleta on finissait en L2, l'impact sur l'équipe et l'histoire ne se discute pas, et ne se mesure/résume certainement pas uniquement au nombre de buts marqués... et dans tous les cas, y'en a un des deux qui aime vraiment le PSG, et ça, ça n'a pas de prix
FourFourTwo Niveau : Loisir
Donc Zlatan n'a eu aucun impact sur le prestige du PSG à travers le monde ? Il faut voir plus loin que la pas de sa porte. L'histoire du PSG ne se mesure pas aux années 2000 à galérer contre Sochaux pour sauver ces fesses en L1.
Je le dit et redit, au déla du supporterisme de base, Zlatan a plus marqué le PSG mondialement que Pauleta.
Zlatan a eu une très grande importance sur le PSG tout de même, sans négliger Pauleta, je pense vraiment que l'aspect tronque la perception de chacuns.
2 réponses à ce commentaire.
Sans Pauleta, le PSG finissait en L2, c'est nouveau ça comme connerie ? Vous avez rien d'autres à faire que de verser dans le comparatif foot-fiction ?
Les deux joueurs auront marqué l'histoire du PSG suivant un contexte et des attentes différentes. Les deux auront fait un travail monstrueux, on a le droit d'avoir cet avis ou pas ?
vu comment la question est posée, et la tournure globale de ta réponse, j'ai un peu envie de te répondre "non" ^^. ou alors, t'as le droit de péter un coup, de prendre conscience que j'ai écrit "à mes yeux", et que donc ça n'engage que moi et n'avait pas vocation à expliquer que les autres avis étaient forcément faux...
1 réponse à ce commentaire.
Et pendant ce temps, l'info principale, à savoir, l'ouverture d'une école pour mômes passe à la (Kevin) Trappe..absurde.
supernabot Niveau : DHR
Pour formuler differemment, Pauleta avait un caractere plus attachant que celui de Zlatan et un vrai amour du club. Par ailleurs il n'etait pas aussi bien entoure que le Suedois, donnant plus l'impression d'etre le "seul espoir".

Ce qui m'interpelle c'est que le Pauleta de Bordeaux etait a mon sens encore meilleur que celui du PSG, mais curieusement on ne retient de lui quasiment que son passage parisien.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Sans Pauleta, le PSG est en D2 ? Mais peut être, qui sait, les dirigeants d'alors n'étant pas non plus des trisomiques, que sans Pauleta un autre joueur aurait été recruté.
Sans Zlatan, le PSG gagne quand même ses 4 titres ? Surement, mais sans Zlatan le PSG ne serait pas aussi rapidement passé dans une autre dimension. D'ailleurs on peut voir qu'en son absence l'équipe tourne à plein régime, 1er en L1, 1er en poule de LDC... non ?

Bref, je sais bien que vous avez à coeur de cracher sur le Z qui ne vous a certes pas vraiment pris en considération, mais c'est pas un prétexte pour dire des conneries non plus.
Zlatan n'aurait pas aidé à la popularité du PSG à l'international ? On aura tout lu. Il est à ce jour la seule star interplanétaire (comprendre, en terme d'aura médiatique) à avoir joué au PSG.
Quoiqu'il en soit, il vous revient de juger laquelle de vos deux légendes a plus sa place dans vos coeurs de supporters, mais de mon point de vue, moi qui ai vu le Z partir du Milan, emportant avec lui notre compétitivité et ouvrant ainsi la porte à une période dégueulasse, vous êtes comme des cochons à qui on aurait filé de la confiture. Cracher ainsi dans la soupe pour une simple question d'égo alors que 2 ans avant sa venue vous aviez encore du Sessegnon et autres Luyindula, c'est quand même à mourir de rire.
Comme des nouveaux riches qui estimeraient qu'une ferrari c'est pas assez bien pour eux.

Vous pouvez crier votre amour à Pauleta sans cracher votre aigreur sur le Z. Oui, c'est possible.
Ce commentaire a été modifié.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
"Vous pouvez crier votre amour à Pauleta sans cracher votre aigreur sur le Z. Oui, c'est possible."

paradoxal de lire ça quand on lit ton commentaire suivant... le respect c'est pas une notion complexe à appréhender, je t'ai connu mieux inspiré... dès que zlatan est évoqué, tu ressembles de plus en plus à frenchies mais limite encore plus désagréable parce que lui se contente de défendre bêtement benzema quand toi, tu jettes ta bile sur tout ce qui passe...

les gens ont quand même le droit d'avoir une opinion négative ( que je ne partage pas ) sur zlatan non ?

quant à tes histoires de nains, tu vois ce que ça fait maintenant qu'il y a plus tonton berlu pour acheter les baggio, kaka et autres schevchenko...

j'étais pourtant d'accord avec toi jusqu'à ce que je lise la merde que tu as pondu en dessous.

décevant...
"Il est à ce jour la seule star interplanétaire (comprendre, en terme d'aura médiatique) à avoir joué au PSG." pardon, Raï capitaine du Brésil et petit frère de Socratès ou Ronaldinho n'ont jamais été connus mondialement... il s'agit pas de cracher sur le Z, juste de se rappeler qu'il y a eu des choses avant lui... du coup, c'est pas le nouveau riche qui se dit qu'une ferrari c'est pourri, c'est l'ancien pauvre qui kiffe toujours se faire un kebab...
2 réponses à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Et d'ailleurs,je pense que le Z n'a que foutre de votre amour.
Son passage au PSG est une anomalie historique, la combinaison de la chute d'un géant et de la montée en puissance d'un nain.
Sa carrière, il l'a faite à l'Ajax, à la Juve, à l'Inter et au Milan. Pas au PSG.
Ce commentaire a été modifié.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Empereur
Vous avez tout à fait le droit d'avoir une opinion négative sur le Z, mais, deux choses:
-Je peux également donner mon opinion sur votre opinion
-En vertu de ce droit, je me permets de faire remarquer que se démmerder pour cracher sur le meilleur buteur de l'histoire de votre club alors que le sujet de l'article n'a strictement rien à voir s'apparente à mon sens à une haine injustifiée.
Après, oui, pour l'histoire du nain, j'y suis peut être allé un peu fort. Ce d'autant que j'ai du respect l'histoire du PSG.

Puis pour ton petit troll sur le Milan sans Berlu, je te rétorquerais que nous, au moins, quand on avait du fric, on passait les 1/4 de LDC, et qu'en outre on arrive à se reconstruire sans une manne providentielle.
Taupinator Niveau : CFA2
Après il faut aussi prendre en compte ceci : il n'a jamais daigné apprendre à parler français en 4 années, il était arrogant, avait mauvais caractère, engueulait ses collègues même quand c'était de sa faute. En gros il s'est toujours placé au dessus du club. Et même lorsqu'on lui demande ce qu'il lui manque du PSG, le type répond : "mon salaire !".

Donc même s'il joue un rôle, même si il n'avait peut-être pas tort sur tout, même si on s'est certainement vus trop grands, trop vite et même si le footballeur aura été incroyable, tu ne peux pas en vouloir aux supporters du PSG d'en garder une image contrastée.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
Je suis bien d'accord, sauf que les arguments énoncés plus haut ne sont juste pas bons.
Expliquer que le Z n'a rien fait pour le PSG à l'international et qu'il n'a concrètement eu aucune influence sur le PSG du fait qu'avec ou sans lui, c'était pareil, c'est juste aller à l'encontre des faits, surtout quand dans le même temps tu expliques que Pauleta a sauvé le club de la L2.
Taupinator Niveau : CFA2
Ah là dessus, on est bien d'accord !
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
sur tout ce que j'ai lu plus haut, seulement deux personnes ont un avis très négatif sur zlatan.

ces dernières années, j'étais avec toi et quelques autres, à passer un certains temps à le défendre donc à la base je suis d'accord avec toi. Je ne crache pas sur zlatan, j'ai totalement conscience que c'est lui qui a permis au psg de rattraper le train de la mondialisation du foot, train raté par tous les clubs français pour X raisons, par exemple.

Les histoires de nain gnagnagna me sortent par le nez parce que les plus gros clubs actuellement ( juve, real, barca, bayern etc )ou ceux d'il y a quelques années ( milan, inter etc ) ont toujours été des clubs ultra ultra riches et très très subventionnés ce qui leur a permis d'avoir un palmarès plutôt conséquent et de se poser en "boss" du foot mondial ( il suffisait de lire les propos de rummenigge qui voulait qu'on aide le milan ou l'inter à revenir... ). Bref, tu vois où je veux en venir.

La croissance du PSG est exponentielle depuis 1980 mais elle a connu un gros ralentissement à cause de politiques internes et d'actionnariats douteux.

Le milan avant berlu c'était une longue longue période de disette quand même et en quelques années ce sont quelques ldc... comme l'om de tapie. Le PSG suit le même chemin mais son background est forcément moins important que celui d'un club centenaire.

Et concernant le "troll" sur berlu, ce n'est que la stricte vérité mais ça ne vaut pas que pour milan. Et les 1/4 on les passait aussi avant l'arrivée de QSI.

Bref, pour tailler quelques supps qui ont peu de reconnaissance envers la visibilité apportée par zlatan, tu n'as pas besoin de défoncer le club supporté par beaucoup. Moi quand berlu fraude et fait de la corruption en tant que chef d'état, je vais pas tailler les supps milanais, juste dire que c'est un escroc.
4 réponses à ce commentaire.
Totti Chianti Niveau : CFA
Note : 1
Bin moi, j'ai envie de dire qu'elle a l'air bien chouette cette école.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
pareil

dommage que la discussion soit tombée sur un concours de zboub entre pauleta et zlatan
Taupinator Niveau : CFA2
Je sais pas trop où poser la question donc désolé du hors sujet mais comment faites vous pour rajouter votre club en dessous de votre pseudo? Impossible de trouver dans les options du profil. Ou alors je porte très bien mon nom.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je crois qu'il faut avoir un certains niveau genre national ou quelque chose du genre
Taupinator Niveau : CFA2
Merci beaucoup ! Peut-être que je récupèrerai mes votes en même temps...
Totti Chianti Niveau : CFA
En fait, il faut être CFA.
Tu y es presque, c'est la prochaine étape.
5 réponses à ce commentaire.
Ce commentaire a été modifié.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Palpatine
Oui, tu as raison.
C'est juste que ça me rend un peu dingue de voir que (pour faire schématique) les supporters d'un club crachent sur un transfert qui nous a causé la ruine et qui a fait s'élever leur club, et ce quelle que soit la cause, du coup je reconnais que j'ai tendance à avoir des réactions un peu virulentes.
Surtout quand les types utilisent, comme en l'espèce, des arguments dénués de tout fondement.
Et ça m'emmerde en plus parce que je suis très loin de faire partie de ces connards qui s'amusent à mépriser le PSG de façon permanente, club dont je reconnais qu'il a incontestablement une certaine grandeur.
Bref, pour une des premières fois sur ce site, je te présente mes excuses.

D'ailleurs, tu as tout à fait raison sur l'origine de la puissance d'un club, d'où l'aberration que représente le Fair-play financier.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
je te rassure, ça me rend aussi assez perplexe et moi même sur le forum pro psg Canal supporter, je me prends souvent la tête avec des gars qui n'ont aucun recul sur leurs jugements ( que ce soit zlatan ou d'autres d'ailleurs... ).

Nous avons aussi connu pareil au psg, chaque bonne équipe que nous avons eu dans les années 2000 a été éparpillée pour quasi repartir de zéro... qu'est ce que j'aurais aimé voir jouer heinze, pochettino, sorin, pauleta avec ronaldinho... ( d'ailleurs on a aussi contribué avec ce transfert à ce qu'est barcelone aujourd'hui, l'histoire aurait été tout autre s'il était parti à united je pense ).

pas d'excuses à donner, ça arrive de s'énerver, juste respectons nous ( sauf les marseillais < je déconne ). Tu sais que je ne porte pas les clubs étrangers dans mon coeur étant donné ma philosophie de supporteurisme mais milan est un club magnifique ( dirigé par une crapule mais ce n'est pas le sujet ) et on espère tous qu'ils reprennent du poil de la bête parce qu'honnêtement, "l'arrogance" espagnole et allemande me court sur le haricot pour rester poli

perso j'ai hâte que le foot français ( croisons les doigts ) et le foot italien reviennent à un super niveau
1 réponse à ce commentaire.
Georgesleserpent 2.0 Niveau : Ligue 2
@Palpatine

Oui, ceci dit ça en prend le bon chemin; mais c'est vrai que ce foot oligarchique est assez déprimant.
Je regrette l'époque où on pouvait trouver en finale d'un tournoi européen aussi bien un club français qu'un italien, et qu'un Dynamo Kiev ou une étoile rouge de Belgrade.
Et quand tu vois que le FPF a précisément comme but de renforcer cette concentration de pouvoir, on se demande à quoi pensent les instances.
Mais bon, le PSG n'est pas le plus à plaindre, un jour ou l'autre vous pourrez rivaliser.
C'est moins sur pour le Milan ahah
Ce commentaire a été modifié.
Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
ouais, l'époque des 3 coupes d'europe, ça manque...

et maintenant que les gros clubs vont être protégés par la réforme de la ldc par l'uefa on risque de ne plus du tout voir de club hors des 6-7 gros championnats.

tu aurais pu aussi rajouter les clubs hollandais, belges ou ecossais... henrik larsson si longtemps au celtic ça risque plus d'arriver de si tôt...

PS déjà s'ils arrêtaient de protéger les gros clubs en empêchant qu'ils se rencontrent dès les 1/8ème on aurait déjà plus de matchs différents parce que real barca bayern en demie c'est vraiment lourdingue ( même les aventures de l'atletico commence à devenir lassantes pour moi )...

on veut du français, du psv, du celtic ou de l'olympiakos bordel
1 réponse à ce commentaire.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Chapecoense, fin tragique
203 42