On était à Flamengo-Internacional

Jeudi soir, Flamengo accueillait l'Internacional Porto Alegre (2-1). Si le club le plus populaire du Brésil squatte aujourd'hui le ventre mou du championnat, on ne s'ennuie pas dans les travées du Maracanã. La preuve avec les sócio-torcedores (ultras) de la tribune Superior Norte, entre doigts d'honneur, maraboutages, prières et mains aux fesses.

Modififié
Faisant fi des recommandations de la boutique officielle de Flamengo qui conseillait d'acheter un package comprenant le billet, le déplacement, un guide et la « sécurité » , nous voici dans la ligne deux du métro de Rio. Direction la station Maracanã au nord-ouest de la ville. Dans la rame bondée, un panneau publicitaire vante les mérites des cours de Krav Maga de maître Kobi. Mais on n'aura besoin de rien de tout ça. Sur la passerelle qui relie le métro à l'esplanade d'un Maracanã illuminé, on sent déjà que la Coupe du monde approche. On ne croisera pas un seul loustic tentant de nous refiler des billets au marché noir. Non, ici, on hurle dans un mégaphone le prix des locations encore disponibles pour la rencontre du soir, contre l'Internacional Porto Alegre. Et on accueille les spectateurs avec un bataillon de stadiers, casquettes rouges vissées sur le crâne, qui sautent sur tout ce qui bouge.

Au pied des palmiers qui bordent la piste cyclable qui fait le tour du Maracanã, deux bonhommes draguent une joggeuse. Tout en finesse, évidemment. À leur décharge, il reste près de deux heures à tuer avant le dernier match de la 27e journée du Brasileirão. En continuant vers la tribune Norte, on finit par trouver un peu d'animation. Des petits groupes comprenant femmes, enfants et même grand-parents se rassemblent peu à peu, tous vêtus de rouge et noir. Non loin de là, quatre flics somnolent dans une voiture aux gyrophares allumés. L'odeur de crottin nous apprend que trois de leurs collègues de la police montée sont postés à quelques mètres. Mais l'ambiance reste bon enfant. Au milieu des vendeurs de drapeaux et de salgados (des beignets salés), ça descend des bières. Et pendant que deux pères de famille visiblement éméchés entament un pas de danse, leurs fistons tapent le foot avec une canette. Comme la moitié des enfants présents aux alentours du stade Jornalista Mário Filho (le vrai nom du Maracanã), ils sont venus avec leur équipement complet, chaussures à crampons y compris. Mais des cris viennent perturber cette quiétude. Un gamin de 6-7 ans se fait pourrir par ses parents. Son tort ? Ne pas avoir réussi à photographier les tourtereaux, le temple du football brésilien en toile de fond. À une heure du coup d'envoi, les T-shirts des torcidas organizadas, les groupes de supporters locaux, commencent à fleurir. Sont présents devant le virage nord du Maracanã des membres de la Torcida Jovem, de la Raça Rubro-Negra ou de la Urubuzada. La tension monte d'un cran quand une ribambelle de mecs bourrés traversent la rue en tapant du poing sur le capot d'une voiture. Deux gardes municipaux poursuivent eux un petit vendeur de maillots avec leurs matraques longues d'un mètre.


Trente minutes plus tard, ça commence à s'affoler. Devant la tribune Norte, les petits attroupements de supporters ont laissé place à cinq files de plus de 100 mètres qui mènent aux entrées du stade. Dans un pays qui a pour devise «  Ordem e progresso  » , personne ne s'aventure à resquiller ou presque. Deux adolescents se font reprendre de volée. « Ça fait des manifestations pour réclamer des droits sociaux et ça essaie de doubler dans la queue » , soupire un homme aux cheveux grisonnants. Encouragé par son père, un gamin se soulage lui sur l'esplanade, face aux voitures. Les tourniquets passés, on se croirait dans un stade de sport US : odeur de pop-corn et animations improbables. Les enfants se font distribuer, au choix, des épées ou des fleurs en ballon de baudruche, tandis que les adultes peuvent poser avec des joueurs de football américain ou la mascotte de Flamengo (un gros pélican).

Doigts d'honneur et maraboutages

Une fois dans les tribunes, c'est la stupeur qui domine. Fort de ses torcidas organizadas, le virage nord est plein, mais le reste du stade sonne creux. Le bas des tribunes latérales est clairsemé, la tribune sud pratiquement déserte. Le club le plus populaire du Brésil n'a attiré ce soir que 25 000 spectateurs dans un stade qui en peut compter jusqu'à 73 000 depuis sa récente rénovation. C'est encore trop pour ce sexagénaire qui écoute bien sagement le match à la radio grâce à son walkman, avant d'exploser. Un gamin a eu le tort de se lever devant lui. La présence féminine se remarque elle aux cris aigus qui accompagnent chacune des actions offensives de Flamengo. Dans cette première mi-temps où l'Internacional monopolise la balle, les «  caralho » et « filho da puta » pleuvent. Felipe, le gardien local, a déjà sauvé les siens à deux reprises. Nouvelle alerte, la fleur-ballon de baudruche de la petite blonde assise en dessous éclate. Pendant qu'elle sanglote, son frère la nargue. Plus haut dans la tribune, les torcidas organizadas qui garnissent la Superior Norte animent la rencontre au son des tambours et des batucadas. Une douzaine de drapeaux immenses, à l'effigie de Zico ou d'une chope de bière notamment, flottent au vent. Sur la gauche, une trentaine d'énervés sautillent en tournant le dos au terrain.

Contre le cours du jeu, Flamengo ouvre le score à la demi-heure du jeu. Léo Moura, capitaine et latéral droit, envoie un ballon qui traîne devant la surface de l'Internacional au ras du poteau gauche adverse. Caisse remplie de bières Antarctica sur l'épaule, le vendeur qui déambulait dans les gradins se fait chahuter par des ados soucieux de partager leur joie. Quelques minutes plus tard, l'Internacional s'installe de nouveau dans la moitié de terrain adverse. Après un coup franc raté par Andrés D'Alessandro, un jeune homme adresse des gros doigts d'honneur au meneur argentin. Son père lui montre alors qu'il a croisé ses doigts pendant la tentative du capitaine de l'Internacional. Rebelote deux minutes plus tard avec un nouveau coup franc pour les visiteurs, le maraboutage fonctionne encore.

Main aux fesses et prières

À la mi-temps, la section football américain de Flamengo vient saluer les tribunes avant de se lancer dans une (pitoyable) démonstration. Il est temps que le jeu reprenne. Posté plus haut dans le virage nord debout dans les escaliers, un parfum de weed chatouille les narines. Au pays de la prothèse mammaire et du corps exhibé, nombre de sócios-torcedores (les ultras brésiliens) ont tombé la chemise. Comme ce mec à ma gauche avec son bonnet rouge et noir vissé sur la tête malgré les douces températures du printemps brésilien. Ça n'arrête pas de chanter et de danser. Après un nouvel arrêt miracle de Felipe, Flamengo double la mise à 20 minutes de la fin par Hernane. Le virage chavire et trois chants célébrant le but s'enchaîne. Alors qu'une jolie brune se prend une main aux fesses en descendant les escaliers, mon voisin estime qu'il s'agit du bon moment pour taper une selfie. André Santos a droit à une ovation au moment de se faire remplacer. Ancienne mauvaise pioche d'Arsène Wenger et rare joueur de la rencontre à avoir foulé les pelouses européennes, il promène ce soir sa caravane sur l'aile gauche de Flamengo. Si l'atmosphère se relâche, un peu plus loin, un type à crête portant un maillot de gardien de but reste sous tension. La moindre action est prétexte à une volée d'insultes. Flamengo recule et encaisse un but de Rafael Moura à la 81e. Notre « gardien de but » reprend son show. Pendant que certains se rongent les ongles, beaucoup commencent à joindre les mains pour prier. Un petit black implore le ciel les bras levés. Chaque sortie en touche est accueillie par un tonnerre d'applaudissements jusqu'à ce que l'arbitre délivre la Naçaõ Rubro-Negra (les supporters de Flamengo). Il est temps pour les torcidas organizadas de chambrer les supporters de l'Internacional avant d'entamer une chanson pour remercier « Deus  » .

Grâce à sa victoire (2-1), Flamengo grimpe de la douzième à la septième place au classement. Les sócio-torcedores quittent la Superior Norte en sprintant et en chantant à gorge déployée. Ferrinho (c'est écrit sur son maillot) a une autre façon de fêter ça. Ce cinquantenaire dépassant aisément le quintal profite du flot de supporters qui se déverse hors du stade pour piquer une bière dans la glacière d'un vendeur ambulant distrait.

Par Arnaud Di Stasio
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Et moi j'étais au Fla-Flu mon gros, en populaire, et y'a eu 3-2 même.

Pour une fois que je peux remballer le mec qui écrit un article de match alléchant...
Note : 1
Sympa l'article !

T'a oublier de mentionner les couleurs toute moche du ballon du match ! :)

Arnaud , t'en a penser quoi toi de la vu du Maracana ??
Message posté par elborracho
Et moi j'étais au Fla-Flu mon gros, en populaire, et y'a eu 3-2 même.

Pour une fois que je peux remballer le mec qui écrit un article de match alléchant...


Tu veux une médaille???
Message posté par strover


Tu veux une médaille???


Non, mais je veux bien ta soeur.
Quel dommage tous ces beaux stades sonnants creux. Déjà que le Flamengo et le Fluminense ne remplissent même pas l'Engenhão, que dire du Maracanã!
il y a 3 heures Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 1 il y a 3 heures Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11
il y a 4 heures Le FC Sochi prend une année sabbatique 9
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:48 Le bilan de la saison est en kiosque ! Hier à 17:23 Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 118 Hier à 16:47 Un petit bijou en MLS 4 Hier à 13:36 Trejo de retour au Rayo 19 Hier à 13:23 Oscar suspendu huit matchs 25 Hier à 11:38 Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43
Hier à 10:40 Zlatan vers Los Angeles ? 38 Hier à 10:28 Parme va passer sous pavillon chinois 35 Hier à 09:11 La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2