1. //
  2. // Match Amical
  3. // Paris FC/AS Monaco (0-0)

On était à Charléty pour Paris FC/AS Monaco

Samedi dernier, en fin d'après-midi, le Paris Football Club recevait l'AS Monaco au stade Charléty dans le 13e arrondissement de Paris. Un match amical sans intérêt. Mais l'occasion pour certains Parisiens de ressortir du placard leur vieux maillot de l'ASM. Et de se ramener à Charléty la tête chargée de souvenirs.

Modififié
7 11
« Il aurait fallu qu'on me casse une jambe pour m'empêcher de venir, et encore. » C'est un sacré, le Jérôme. À 46 ans, ce supporter de Monaco originaire du Var est venu voir jouer son club au stade Charléty. En famille : avec lui, son fils Jérémy, 17 ans, attifé d'un maillot de 2005 qu'il a acheté au stade Louis-II. Un « ÉVRA » floqué dans le dos. « C'était un Monaco-Auxerre, et pour la petite histoire, Évra a pris un carton rouge ce soir-là » lâche le petit gars, le visage barré d'un sourire. La petite famille en a des souvenirs de supporters. Avec sa femme Héléna, Jérôme passe en revue la saison 2003-2004. En chœur, ils énumèrent, comme un mantra : « 8-3 contre la Corogne, Real Madrid en quarts et Chelsea en demies. » Et ne se font pas prier pour raconter leur déplacement au stade de Gelsenkirchen pour la finale de la Ligue des champions en 2004. « Je bosse dans une brasserie dans le 15e arrondissement de Paris et Pascal Praud était un de mes clients à l'époque, il m'avait gentiment refilé trois places pour la finale de la C1. Alors, on a pris la voiture à midi et on est arrivés pour le match, c'était incroyable ! » Le quadra l'assure : c'est son plus beau souvenir de supporter. Pourtant, c'en est aussi un douloureux. « On a pris 3-0… Mais si Giuly ne se blesse pas en début de match, c'est pas la même affaire ! » jure-t-il en tentant d'esquisser un sourire qui ne vient pas.





« Merci aux Russes » 




Jérôme n'est pas le seul à être venu au stade Charléty avec ses souvenirs monégasques. À l'entrée du stade, Jean-François, 64 ans, parle du titre de 1978-1979, d'Alfred Vitalis et de Bernard Lacombe. « Mais bon, ça te parle pas à toi ! » balance-t-il à sa fille Alexandra, la vingtaine, qui porte un T-shirt rouge flanqué du logo du club et d'un « depuis 1924 » . Elle est venue pour voir jouer la nouvelle recrue El Shaarawi. « Oui bon lui… » soupire Jean-François, l'air de s'en foutre royalement. « Bah si papa, il faut se mettre à la page du foot européen » sermonne-t-elle son père en chemise à fleurs et casquette de l'ASM vissée sur la tête. « Merci aux Russes » lâche quant à lui Julien, 39 ans et supporter depuis 1982. À demi-mots, le type avoue quand même être déçu par le « changement de cap effectué l'année dernière » . « On était sur une logique PSG avec l'arrivée de stars, maintenant on est plus en mode Porto, on achète des joueurs jeunes et on les vend très cher deux ans après. » Dans la foule de spectateurs affublés de maillots d'Arsenal, de Chelsea et des Cleveland Cavaliers, on repère facilement les autres supporters de l'ASM. Beaucoup ont sorti leur vieux maillot. Pêle-mêle, on distingue un Gallardo, un Giuly ou un Bernardi. Pour Jordan, 30 ans, c'est un maillot de Trezeguet, saison 1999, un cadeau de ses parents pour son 14e anniversaire. « Depuis deux ans, c'est pas mal, on se remet à bien jouer au foot, c'est agréable » commente-t-il avant d'aller s'installer dans les tribunes. 



Centres ratés et Pirates des Caraïbes




Les joueurs entrent sur le terrain en petite foulée. Une nonchalance qui contraste avec le trépidant thème de Pirates des Caraïbes qui sort des baffles. Le match commence. Il fait chaud, alors les deux équipes jouent dans l'ombre du stade pendant les 45 premières minutes. Une première mi-temps soporifique rythmée par une frappe monégasque qui part dans les nuages et deux ou trois centres ratés. Pas bien grave, de toute façon, il n'y avait personne dans la surface. En début de deuxième mi-temps, un supporter de l'ASM envoie un Snapchat à ses potes : « El-Shaarawi !! » Et pour cause, l'ancien Milanais fait son entrée sur la pelouse, sous les applaudissements. Pas de quoi réveiller les autres joueurs qui continuent de glisser sur les balles et de multiplier les contrôles orientés vers la ligne de touche. Le seul qui se mouille le maillot aujourd'hui, c'est le petit mec en T-shirt de Di María qui insulte les ultras du PFC avec son mégaphone. À le voir avec ses lunettes de jogging, son bob gris et son pull noué autour de la taille, on sent que ça va mal finir. Et ça ne rate pas : à la 60e, les ultras montent dans la tribune supérieure, histoire de lui expliquer un petit peu, à lui et à ses potes, comment ça se passe. Les stadiers interviennent en moins de deux. Ce petit numéro a le mérite d'agacer les parents qui ont ramené les enfants à Charléty.



 « El Shaarawy, c'est un joueur qu'on connaît parce qu'on le joue sur FIFA »


Parmi eux, Amara et Ahilé, la trentaine. Comme les supporters de Monaco, les deux comparses sont venus pour les souvenirs. Ceux d'une dizaine de gosses qu'ils essaient tant bien que mal de regrouper à la sortie du stade. « C'était pas trop mal comme match, on arrive à garder le ballon pendant une ou deux minutes » constate Ahilé, l'air inquiet pour la saison prochaine. « Mais c'est superbe pour les enfants de pouvoir assister à des matchs de Ligue » , renchérit quant à lui Amara, qui coache les tout petits du PFC. « Un ancien joueur de l'AC Milan comme El Shaarawi… C'est un joueur qu'on connaît parce qu'on le joue sur FIFA, donc c'est super pour les enfants. Il y a une vraie émotion, c'est des beaux moments, ils se les rappelleront » affirme-t-il, l'air un peu ému. Et de poursuivre : « Puis c'est une chance de pouvoir suivre la progression d'un club proche, dans un stade et pas à la télé. Pour pas trop cher, en plus. » Là, il parle du PSG.



Par Arthur Cerf et Nathan Marqué


Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Vous vous êtes gouré sur "El Sharaawy", le double "a" est avant le r, pas apres ("El Shaarawy")
Un peu trop centre sur Monaco je trouve. Alors certes le PFC n'attire pas (encore) les foules et encore moins en amical mais c'etait un bon match de leur part compte tenu de la difference de niveau et ca meritait d'etre dit.
J'enAiUneDe12cm Niveau : District
Si quelqu'un sait : Le répertoire de chants des ultras du PFC est-il pompé sur celui de ceux du PSG ?
Mmmmm pomper du vide y'a que les Shadoks pour faire ça...
Mario Bikini Niveau : District
Il y a un répertoire de chant au PSG?
Vous auriez pu parler des supporters monégasques venu en parcage, les supporters qui font tous les déplacements comme les EMP et qui ont bien garnis la tribune, on était au moins 400, et chanté pendant tout le match au lieu de nous mettre la photo des 13 ultras du Paris FC...
Tout d'abord bonsoir à tous , je vais commencer par remercier le journaliste pour ce bel article qui dit la vérité sur tout ce qui c'est passé durant ce match , j'aimerais ajouter quelque chose au mec qui a dit qu'il fallait mieux mettre la photo des "400" mecs qui était là ce jour là en parcage au lieu de mettre la photo des 15 ultras du PFC , j'aimerais déjà ajouter que ce jour là j'était au stade et que malgres que les ultras était 25 il faisait autant de bruit que Monaco a 400, j'aimerais aussi ajouter que pour un club qui reviens de National , qui aurait du aller en CFA et qui est pas parti en fin de compte car un club n'avais pas le budget minimal pour rester en National qu'avoir un groupe de 50 personnes , oui 50 car beaucoup étaient en vacances je trouve ça très admiratif déjà surtout pour un club qui grandi sous l'ombre du PSG, connait tu une seule ville Française qui a 2 même 3 clubs au haut niveau avec dans chacun un groupe ultras , non monsieur je n'en connait pas d'autres..et rien que pour ça on devrait être admiratif des ultras du PFC , et je peux t'assurer qu'un jour ce club va grandir et les ultras ne seront plus 50.. merci bien et bonne soirée.
Mario Bikini Niveau : District
Medhi Jean !! Bonne chance au PFC pour cette saison.
Brian Hainaut Niveau : Ligue 1
Note : 3
Message posté par Paris FC
Tout d'abord bonsoir à tous , je vais commencer par remercier le journaliste pour ce bel article qui dit la vérité sur tout ce qui c'est passé durant ce match , j'aimerais ajouter quelque chose au mec qui a dit qu'il fallait mieux mettre la photo des "400" mecs qui était là ce jour là en parcage au lieu de mettre la photo des 15 ultras du PFC , j'aimerais déjà ajouter que ce jour là j'était au stade et que malgres que les ultras était 25 il faisait autant de bruit que Monaco a 400, j'aimerais aussi ajouter que pour un club qui reviens de National , qui aurait du aller en CFA et qui est pas parti en fin de compte car un club n'avais pas le budget minimal pour rester en National qu'avoir un groupe de 50 personnes , oui 50 car beaucoup étaient en vacances je trouve ça très admiratif déjà surtout pour un club qui grandi sous l'ombre du PSG, connait tu une seule ville Française qui a 2 même 3 clubs au haut niveau avec dans chacun un groupe ultras , non monsieur je n'en connait pas d'autres..et rien que pour ça on devrait être admiratif des ultras du PFC , et je peux t'assurer qu'un jour ce club va grandir et les ultras ne seront plus 50.. merci bien et bonne soirée.


Ajaccio ? ...
J'y étais, yavait des tas de gens avec des maillots du Poissy saint germain ( version quatari) et d'Arsenal (étrangement quil n'y yavait pas de manchester),les chants ne sont pas bien différents de ceux du feu PSG car pas mal de supporters du pfc sont des anciens du PSG chassés par les prix et Le prou et que le PSG est issue d'une scission de dirigeants du PFC qui voulaient s'entrainer et jouer (à la base) à Saint-Germain-en-Laye , donc il y a pas mal de similitudes sur les couleurs ,logo , chants...
J'étais dans le parcage monégasque. J'ai vraiment flashé sur Carrillo, la recrue argentine. Le gars a même été plus actif que el Sharaawi
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
7 11