1. //
  2. //
  3. // Boulogne-Consolat

On est allé voir à quoi ressemblait Consolat

Le petit club des quartiers nord de Marseille commence à faire parler de lui, prenant de plus en plus ses aises sur le podium de National. De quoi créer une alternative à l'OM dans la ville ?

Modififié
718 15
C'était un petit plaisir des Parisiens. Ceux qui ne se retrouvaient plus dans le nouveau PSG pouvaient toujours aller s’encanailler en tribunes dans les divisions inférieures avec Créteil, le Red Star ou encore le Paris FC. Dans le football vrai, comme on dit. Le phénomène observé depuis quelques années est en train de faire des émules à Marseille. Si la gestion Labrune exaspère un grand nombre de Phocéens, aujourd'hui résignés, il y a désormais de quoi vibrer avec Consolat, le club des quartiers nord, en National depuis deux ans. L'occasion était belle, avec la réception de Chambly la semaine dernière, d'aller voir ce que ça donne.

Kebabs et selfies avec René Malleville


Pour cela, il faut se rendre à l'extrémité de la ville, bien au nord. « Après le rond-point des kalachnikovs, vous passez tout droit entre les tours où ça deale et c'est là » , comme l'avait un jour décrit en plaisantant le truculent président du club, Jean-Luc Mingallon, à son homologue de Moulins qui venait aux renseignements avant un déplacement en Coupe de France. Si, évidemment, le cliché ne se vérifie pas, le stade de la Martine reste bien perché. Juste à côté de l'autoroute qui mène à Aix, avec une seule tribune au béton glacé. Le seul avantage géographique, c'est la proximité avec Saint-Antoine, véritable Mecque des kebabs dans le Sud-Est de la France. Contre Chambly, il y a plus de monde qu'à l'accoutumée : ils sont près de 400. On y trouve de tout : des jeunes du quartier, la troupe derrière le mouvement « Bielsa no se va » , des arbitres de petites divisions et même René Malleville. Le supporter inconditionnel de l'OM traîne sa chevelure mythique à tous les matchs. Du coup, on trouve aussi en tribunes des fans qui avalent des kilomètres plus pour prendre un selfie avec lui que pour regarder le match. Niveau ambiance, c'est donc plutôt calme et bon enfant. Pas plus mal, remarque, pour tordre le coup aux idées reçues sur l'accueil coupe-gorge.

Gigliotti et le derby de Milan


Le piège, qui fait que Consolat, plus petit budget de la division, est aujourd'hui sur le podium, c'est sur le terrain qu'il est proposé. Et il n'est question que de football. Nicolas Usaï, pendant des années adjoint de Pasqualetti à Istres, est parvenu à convaincre ses joueurs que leur salut passait par un pressing de dingue pendant 90 minutes. Comme l'effectif est à la base composé d'éléments portés sur la technique, le mélange permet au bloc-équipe de proposer un jeu plutôt bien léché. On trouve dans l'équipe des recalés du centre de formation de l'OM revanchards, les cadres de la sélection des Comores, dont la diaspora est solidement implantée dans la cité phocéenne, mais aussi un top player devant sans qui rien ne serait possible. Il s'agit d'un ancien pro, David Gigliotti. Formé à Monaco, l'attaquant avait claqué un beau ciseau, mais n'avait jamais vraiment éclaté malgré des passages à Troyes, Saint-Étienne ou Ajaccio. À Consolat, quand il parvient à contenir ses nerfs, il est impressionnant. « Je vois beaucoup d'attaquants de Ligue 1 qui n'ont pas son niveau » , fait remarquer en tribunes Jean-Michel Rouet, ancien journaliste phare à L'Équipe aujourd'hui vice-président de Chambly. Impliqué sur les trois buts, il permet ce vendredi à son équipe de s'imposer 3-2. Ce qui fait plutôt plaisir à son président, toujours en survet du Milan AC, alors que la formation venue de l'Oise a calqué son logo sur celui de l'Inter.

Pied de nez à l'OM ou destin à la Arles-Avignon ?


Cette victoire fait surtout plaisir car elle permet au club de rêver à l'impossible en fin de saison : Consolat est désormais second, à un point de Strasbourg avec cinq unités d'avance sur le quatrième. Le coach ne veut pas en entendre parler, rappelant le calendrier où tous les gros vont se présenter désormais, et les quinze rencontres encore à disputer. Mais dans la tribune, dans les dernières minutes, les spectateurs avaient tous leurs portables dans la main pour checker les autres scores. Certains rêvent d'une montée en Ligue 2, de jouer les rencontres au Vélodrome, un formidable pied de nez à la direction actuelle de l'OM, qui a toujours écarté toutes formes de partenariat. D'autres ne sont pas si enthousiastes. « Il faut savourer maintenant, c'est encore le temps de l’innocence, je sais de quoi je parle » , soupire par exemple un supporter venu d'Arles (dont le club est aujourd'hui liquidé après des montées successives, une fusion avec Avignon et un passage-éclair en Ligue 1 en 2011). En attendant, en cas de montée de Consolat, il y aura l'opportunité de créer « un vrai classique » avec les matchs contre le Red Star.

Par Romain Canuti, à Marseille
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

On aimerait tous voir ce club de la ville en L2. Malheureusement les infrastructures ne suivent pas dans cette ville.
Puis ça démontre aussi aux autres clubs de la ville qu'ils peuvent s'en sortir sans Labrune and co, il n'y a qu'a voir l'interview du président d'Air Bel dans le Phocéen alors que c'est le meilleur club de la ville. L'OM se fout des jeunes talentueux marseillais non c'est mieux de prendre le fils de l'ami d'un ami...
Gigliotti... S'il n'avait ne serait-ce qu'un demi cerveau il pourrait jouer bien plus haut!
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Marseille Consolat...quand je prononce le nom du club à haute voix, j'ai l'impression que c'est le genre de club folklorique avec des joueurs qui jouent avec des bouts de maillot et de short déchirés dès le coup d'envoi parce que l'intendant a passé le samedi en G.A.V , ont les genoux écorchés à force de s'entraîner sur un terrain stabilisé (ça existe encore ces machins ?) , ou toutes les rencontres qu'ils jouent à domicile ne peuvent se disputer qu'avant 15 heures à cause des pannes d'éclairage, ou le public est rassemblé dans une seule tribune derrière le but (et un peu derrière la main courante...puis devant selon l'évolution du score), ou l'entraîneur, un aphone chronique, crie tant bien que mal "Allez les gars hoooo ! Z'êtes la pour vous faire plaisir hoooooo !!

Un combo Istres/Arles Avignon puissance 1000.

PS : je n'ai pas lu l'article.
Coach Mouzone Niveau : CFA
Qu'est-ce que ça fait plaisir de voir Consolat à ce niveau ! J'espère de tout coeur qu'ils monteront en L2. En tant qu'habitant des quartiers nord, je suis extrêmement fière de voir un club de chez moi jouer la montée en L2. C'est beau. En espérant que c'est seulement le début de quelque chose de grand, parce que ça va vite en football, surtout à Marseille.
reactine10mg Niveau : District
Comment pourraient il monter ?! C'est Luzenac puissance 10 ce club !
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Message posté par groquik
Gigliotti... S'il n'avait ne serait-ce qu'un demi cerveau il pourrait jouer bien plus haut!


Pour l'avoir croisé plusieurs fois dans le cadre du boulot je l'ai trouvé assez calme et discret, pas le genre de mec à jouer de sa petite notoriété. Il n'a d'ailleurs jamais fait mention de son passé de footballeur pro.
U'Marranzanu Niveau : CFA2
Message posté par Cheric Zghemmfour
Marseille Consolat...quand je prononce le nom du club à haute voix, j'ai l'impression que c'est le genre de club folklorique avec des joueurs qui jouent avec des bouts de maillot et de short déchirés dès le coup d'envoi parce que l'intendant a passé le samedi en G.A.V , ont les genoux écorchés à force de s'entraîner sur un terrain stabilisé (ça existe encore ces machins ?) , ou toutes les rencontres qu'ils jouent à domicile ne peuvent se disputer qu'avant 15 heures à cause des pannes d'éclairage, ou le public est rassemblé dans une seule tribune derrière le but (et un peu derrière la main courante...puis devant selon l'évolution du score), ou l'entraîneur, un aphone chronique, crie tant bien que mal "Allez les gars hoooo ! Z'êtes la pour vous faire plaisir hoooooo !!

Un combo Istres/Arles Avignon puissance 1000.

PS : je n'ai pas lu l'article.


Donc ils finiront par faire une saison en L1 pour redescendre aussitôt et très bas. De préférence comme Istres (ou Martigues) plutôt que comme l'ACA.
Ils ne monteront pas en L2. Moustache veille au grain et ils finiront en DHR pour la saison 2016-2017.
c'est toto Riina qui dit que prendre un fils plus faible a la place d'un autre c'est moche...

tu es dans le futur j'imagine.
J'ai assisté à plusieurs matchs à Consolat lorsque l'As Cannes les jouait en CFA.

Même en CFA, leur stade était loin des standards de la division. Il faut s'imaginer une pelouse pourrie au bord d'une autoroute avec une seule tribune en béton fabriquée à la va vite.

Je ne pensais vraiment pas qu'ils pourraient continuer à jouer là bas en National... Je leur souhaite de se structurer puisque sportivement ils méritent d'être là où ils sont... Cependant je n'oublie pas qu'une année, une de nos joueurs à fini en sang après que des individus sont venus l'enfermé dans une pièce lui faire la peau après un match un peu tendu sur la pelouse...
Message posté par Cheric Zghemmfour
Marseille Consolat...quand je prononce le nom du club à haute voix, j'ai l'impression que c'est le genre de club folklorique avec des joueurs qui jouent avec des bouts de maillot et de short déchirés dès le coup d'envoi parce que l'intendant a passé le samedi en G.A.V , ont les genoux écorchés à force de s'entraîner sur un terrain stabilisé (ça existe encore ces machins ?) , ou toutes les rencontres qu'ils jouent à domicile ne peuvent se disputer qu'avant 15 heures à cause des pannes d'éclairage, ou le public est rassemblé dans une seule tribune derrière le but (et un peu derrière la main courante...puis devant selon l'évolution du score), ou l'entraîneur, un aphone chronique, crie tant bien que mal "Allez les gars hoooo ! Z'êtes la pour vous faire plaisir hoooooo !!

Un combo Istres/Arles Avignon puissance 1000.

PS : je n'ai pas lu l'article.


Je n'ai pas lu ton commentaire, si ce n'est le PS.
Ils sont où les rageux qui décriaient une "équipe de racailles" qui allez faire un a/r en CFA dans un article en septembre dernier ?
En cas de montée, y'a pas le nouveau stade d'athlétisme qui pourrait faire l'affaire ? (delort ?)

Sinon, y'en a qui sont un peu durs de comparer Consolat à Luzenac. Marseille et l'Ariège, en terme de moyens et de ressources, c'est quand même pas tout à fait pareil.
MindTheGap Niveau : CFA
Message posté par Cheric Zghemmfour
ont les genoux écorchés à force de s'entraîner sur un terrain stabilisé (ça existe encore ces machins ?)


Stade Dalmasso à cité universitaire.
Si la localisation ne te convient pas, n'hésite pas à revenir vers moi, y'en a d'autres.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Rémy, unlucky Loïc
718 15