Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. // Reportage
  2. // Milan

On a vu la chaussure sans lacets

La firme italienne Lotto a présenté lundi sa nouvelle chaussure sans lacets, à Milan. Quelques joueurs avaient fait le déplacement pour l'occasion...

Modififié
Dans le hall de l'aéroport Linate, on aperçoit une discrète pancarte. En fait, une feuille A4 griffonnée. Le chauffeur est sympa, il insiste même pour parler anglais. En fait, un anglais avec les mains. Bien installé dans la grosse berline américaine, on s'enfonce dans les sièges en cuir. Direction le Triennale Bovisa, où la conférence de presse se tient dans à peine un quart d'heure. « Pas de souci, on y est dans 10 minutes, maximum » nous rassure Fangio. Bloqué dans les embouteillages, on se détend en écoutant la radio. Tiens, les Guns, on va peut-être remonté la vitre du coup... Sinon, Luca Toni est bien là ? « Oui, mais ce n'est pas moi qui l'ai conduit. Notre voiture là est grande, mais la sienne était énorme ! » . Notre ego en prend un coup. Tiens, Milan aussi a ses Roumains qui postent aux feux rouges.

Les dix minutes réglementaires sont passées depuis bah 10 minutes, notre ami se décide à pousser un peu la caisse. Feux grillés voire cramés, il klaxonne, s'énerve tout seul, balance des « cazzo » à tout bout de champ mais pile devant les flics. Une fois sur place, on constate que la session de Luca Toni a démarré sans nous. Malgré le bruit et toute l'agitation autour, on capte la phrase le plus importante : si jamais il devait jouer en France un jour, ça serait sous les couleurs du PSG. Ça fait longtemps que tu n'as pas vu le classement de L1, salaud. Autre joueur présent à l'événement, Joan Capdevilla et sa dégaine vintage 1996 : boucle d'oreille portée à gauche, mini-bouc à la Robert Pires et une légère teinture blonde. Putain de nostalgique. Guiseppe Rossi a également fait le déplacement, mais ça, tout le monde s'en fout. Toni est suivi par un nuage de personnes à chacun de ses pas. Soudain, une grande blonde fait son apparition, ambiance Paris Hilton : « La blondasse, c'est la femme de Matthäus. Elle vient participer à la présentation » nous souffle-t-on. Hum.


Les interviews terminées, la foule se déplace sous un chapiteau monté pour la conférence de presse. Les joueurs prennent la pose pour les photographes, mais semblent plus intéressés par les affiches de femmes dénudées derrière eux. Les médias italiens ont sorti les pseudos veline : gros décolletés et jambes nues, forcément, les footeux s'arrêtent à chaque fois. Nous, on se fait dégager par les mecs de la sécurité en Ray Ban. Dans un coin, Mme Matthäus change de chaussures. Même ses pieds sont beaux putain. Appelés chacun leur tour sur le ring de présentation ( ?!), les joueurs sont applaudis par la presse. La femme de Torminator sera elle sifflée par un beauf. Les affaires courantes expédiées, toutes les vedettes repartent de leur côté. On se rabat sur le bar. Mme Matthäus nous rejoint quelques minutes plus tard, accompagnée de sa mère et de ses deux attachés de presse. Personne ne parle donc allemand ici ?

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 25 minutes Erick Thohir bientôt actionnaire d'Oxford United il y a 2 heures La manifestation des ultras des Young Boys contre l'e-sport 2
il y a 3 heures Évra raconte sa vengeance après une blague de Piqué 25
Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 16:58 Neymar lance son propre jeu de foot 80
À lire ensuite
Les clés du match