En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 37 Résultats Classements Options

On a visité la « plus laide ville du monde » avec un footeux

Javi Martos a connu Barcelone, le soleil et les filles en bikini. C’était avant 2012. Depuis, il a rejoint le Sporting de Charleroi, élue « plus laide ville du monde » par un sondage néerlandais. Sur place, un petit tour de deux heures suffit néanmoins à prouver que ce n’est pas tout à fait vrai…

Modififié
« Au départ, Charleroi n’a pas une laideur naturelle. On a fait en sorte que la ville soit abandonnée à elle-même au point de devenir ce qu’elle est. Prenez n’importe quelle merveille : si vous la laissez aller, elle s’enlaidit. » Le petit homme énergique qui parle, c’est Mario Notaro. Carolo jusqu’au bout des ongles, ses années passées au Sporting Carolo ne se comptent même plus. Entraîneur adjoint, il a régulièrement repris la casquette de coach en intérim quand le principal se faisait foutre dehors. Alors qu’il s’apprête – veston bien fermé pour se protéger de la brise locale – à faire le tour de sa ville, Mario interroge : « Ça consiste en quoi cette balade ? »

Cette balade, c’est une idée d’un certain Nicolas Buissart – bien entendu carolo – qui a voulu rebondir sur le titre de « Plus laide ville du monde » attribué à sa Charleroi par un sondage néerlandais. « Charleroi véhicule des dizaines de clichés, envoie ce grand bonhomme aux yeux clairs qui font comprendre qu’il vaut mieux rester attentif à ce qu’il dit. En faisant ce tour des lieux insolites de Charleroi, les gens viennent se confronter à ces clichés. Les chemins qu’on emprunte sont ceux que personne ne prend, alors que dans la société, tout le monde suit la même route. » Chaque semaine, Nico fait donc visiter sa ville aux touristes intéressés par « autre chose que ce qu’on voit partout » .

« Pas 200 000 gangsters ici »


Mains dans les poches, sourire constant, un peu interloqué par ce qui va lui arriver, Javi Martos fait son apparition sur le parking du stade du Pays de Charleroi. Débarqué il y a cinq ans chez les Zèbres, l’Espagnol se souviendra toute sa vie de ce jour de janvier où il a posé ses valises dans le Hainaut. « Tout était noir, lance-t-il d’entrée. Il n’y avait rien à faire. J’ai donc quitté l’hôtel où j’étais hébergé pour aller découvrir le quartier. J’y ai croisé des prostituées et plein de gens qui me demandaient de l’argent… Je suis vite rentré dans ma chambre. Bizarrement, je n’ai pas eu peur parce que je me suis dit que chaque ville avait son quartier déconseillé, mais c’était quand même pas top. » Depuis, l’ancien Barcelonais concède que la ville a de toute façon bien évolué… « La voirie a été refaite, les activités culturelles se sont multipliées, et maintenant, j’ai l’impression qu’il y a toujours quelque chose à faire, notamment pour les jeunes. On n’a en tout cas pas peur de sortir en ville avec ma femme… »


Engagé avec son groupe de touristes dans les recoins de Charleroi depuis le début de la journée, Nicolas donne rendez-vous devant le palais des congrès, un lieu qui parle à Mario Notaro. « Il y a 60 ans, qui pouvait se targuer d’avoir un palais d’exposition en Belgique ? Actuellement, on l’utilise toujours… mais qu’est-ce qu’on a rénové au niveau esthétique ? Rien : il est resté identique. Pourtant, il mériterait bien un coup de rafraîchissement. » Chaque année, le Sporting de Charleroi participe au Salon des arts ménagers organisé au palais des congrès en rencontrant leurs fans et en signant des autographes. Il faut dire que le club a un grand rôle à jouer dans le changement de réputation de Charleroi. « On n’est pas des politiciens qui allons tout transformer, pose Javi. Mais si on peut améliorer la réputation de la ville en étant proche des gens ou en faisant de bons résultats, c’est parfait. » Parlons-en des résultats ! Après des années de disette – notamment liées à la gestion douteuse du président iranien Abbas Bayat – les Zèbres ont retrouvé une stabilité et font désormais partie du subtop belge. « Le fait de parler positivement d’une ville est quelque chose que tout le monde recherche, analyse Mario. On doit casser la peur que les gens ont quand on dit "Charleroi". Il y a des mauvaises choses dans cette ville, mais il n’y a quand même pas 200 000 gangsters quoi, il y a une âme, une richesse… »

Robert la frite et la centrale


À quelques centaines de mètres du palais des congrès trône l’enseigne « Robert la frite » . En dessous, on trouve une baraque classique que l’on pourrait trouver dans n’importe quelle ville belge. Mais celle-ci joue un rôle très important dans le quotidien des Carolos. « C’est un lieu de rassemblement : la friterie de la nuit, tout simplement, résume Mario. C’est courant que le soir, on se dise : "Bon, on va s’en manger une petite chez Robert ?!" » « Je connais la place, mais je n’ai jamais été manger là-bas, relance Javi. Je ne mange pratiquement jamais de frites, il faut rester professionnel… » Après la pause frites, Nicolas l’assure : l’arrêt suivant va en surprendre plus d’un. De chez Robert, il faut emprunter le ring, cette voie aussi grisâtre qu’efficace qui fait le tour du centre-ville. « Mais là, je ne sais pas trop vers où il veut nous emmener » , lâche Mario le conducteur. « On arrive sur la place Albert, indique Javi, qui semble en connaître plus sur sa ville qu’il ne le dit. C’est là où ma femme a suivi ses cours de français… avant de me l’apprendre à moi (rires). »


Soudainement, le convoi emprunte un chemin qui n’a probablement plus été utilisé depuis la cessation des activités de la centrale qui s'agrandit plus on s'en approche. Mario est bluffé : « Je vous l’accorde, c’est la première fois que je viens ici… » lâche-t-il en arrivant sur une petite plaine boueuse qui mène à l’énorme cheminée d’une ancienne centrale. « Houlala, tu veux rester près de la voiture, Javi ? » demande l’entraîneur adjoint. « Non non pas de problème » , renvoie le capitaine, dont la curiosité prend le dessus sur l’angoisse. « Je ne me rappelle pas d’avoir déjà vu quelque chose comme ça, c’est impressionnant à l’intérieur… » , commente l’Espagnol au moment de pénétrer l’enceinte de la cheminée. Il n’a évidemment pas tort : le défenseur se retrouve en plein centre d’une gigantesque enceinte qui produisait encore de l’énergie à partir de charbon il n’y a pas 10 ans d'ici. Le tout avec une liberté d’accès digne de celle d’un parc municipal. « C’est un lieu très intéressant du patrimoine de Charleroi, reconnaît Mario. Mais ce n’est pas valorisé : vous avez vu le chemin pour y accéder ? Vieillir est un truc naturel, mais bien vieillir est très important ! Là, c’est laissé à l’abandon. »

Un Blaugrana à Charleroi


Formé au FC Barcelone où il évoluera même quelques instants avec l’équipe première sous Frank Rijkaard, Javi Martos a ensuite fait ses armes à Málaga et en Grèce, à Iraklis Thessalonique. Quand il parle désormais de sa ville belge à ses compatriotes, c’est plutôt grâce au basket qu’ils parviennent à la situer. « Mais quand mes amis viennent ici, s'ils parlent évidemment du climat, du manque de soleil, etc. ils trouvent la ville tout à fait normale. » Il faut néanmoins préciser que c’est dans le Hainaut que le Carolo a découvert pour la première fois ce qu’était une usine… « En Catalogne, il n’y a pas tout ça… En plus, mes grands-parents étaient issus du monde agricole, pour moi ce fut une totale découverte quand je suis arrivé ici. » Habitué à mener des groupes chaque semaine, Nicolas se balade aujourd’hui avec une dizaine de personnes, dont Déborah, petite blonde emmitouflée dans sa doudoune. « Aujourd’hui, c’est la Saint Éloi (Patron des métallurgistes et métiers de la construction, ndlr), alors tout le monde boit. Mais nous, on voulait faire quelque chose de différent. Et comme on a deux collègues carolos qu’on embête toujours en disant "Ho Charleroi, c’est moche…", elles nous ont proposé de voir autre chose ! »

Avant de retourner vers le centre-ville, la caravane de Nicolas fait un dernier détour par le Rockerill, une ancienne usine faisant partie d’un zoning industriel typique dans lequel on n’a a priori pas trop envie de s’éterniser… « Quand j’étais gosse, c’était une rue qu’on évitait au maximum à cause de la fumée qui se dégageait de partout, se souvient Mario. Et puis c’était gris ! » Mais à l’intérieur, le site ne ressemble plus uniquement à une simple usine sidérurgique. « Ce lieu a servi de musée de l’industrie jusqu’en 2005 quand un groupe d’artistes a racheté l’endroit pour en faire une sorte de lieu culturel » , annonce le guide Nicolas. L’intérieur du bâtiment est saisissant : au milieu des tôles et autres restes de ferrailles et de tonneaux se trouve une véritable salle culturelle : ici le bar, là une décoration underground bien symbolisée par le panneau Carolofornie et des carcasses de voitures. « Jamais je n’aurais pu penser que c’était comme ça à l’intérieur, assure Javi. C’est curieux, mais ça apporte quelque chose à ce quartier et à la culture de la ville. Quand je raconterai ça dans le vestiaire demain, ils vont me prendre pour un fou, mais qui sait si je ne risque pas de venir y faire un tour ?! Ça donne envie de découvrir d’autres coins méconnus de Charleroi en tout cas… » Mario est d’accord avec son capitaine, mais il se montre cependant un peu plus mesuré. « C’est un très bon exemple d’un vieux bâtiment qui a été réutilisé. Si on fait pareil avec les anciennes usines de la rue, il y aura de la visite ! Bon, peut-être pas moi hein, ici c’est plutôt pour les jeunes… »

De la relation professionnelle à l’amour


Se baser sur le passé industriel de la ville et la culture moderne, c’est un peu le pari de Charleroi pour relancer son économie et sa réputation. « Dans le centre-ville, les anciennes écuries de la gendarmerie ont été rafraîchies et mises en valeur, désormais c’est une salle de spectacle » illustre Mario. Et puis il y a aussi cet Eden, dernière étape de la balade. Un espace culturel que Javi a déjà fréquenté… mais pas encore pour assister aux représentations. « J’ai été au restaurant, c’était très bien : la décoration est très artistique et différente de ce qu’on trouve dans les brasseries classiques. En revanche, je n’ai pas osé aller voir une pièce parce que j’ai peur de ne pas tout comprendre en français… J’ai déjà tenté le coup avec le cinéma, mais je dois chaque fois revoir le film en espagnol après. » Pour un gars qui venait au départ « juste pour faire son boulot » , Javi s’est finalement complètement intégré à la ville – il habite avec sa femme et sa fille dans un appartement neuf à 50 mètres du stade – et ne semble pas prêt à quitter le Pays noir. « C’est quand tu vois l’évolution de la ville et du club que tu te dis que tu ne peux que la suivre et la soutenir, tu ne peux pas quitter le Sporting facilement ! »

Par Émilien Hofman, dans la ville « la plus laide du monde »
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:05 OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! Hier à 09:53 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina
il y a 2 heures Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 22 Hier à 18:30 Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE Hier à 14:50 Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 44 Hier à 12:16 Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:47 Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) Hier à 09:50 Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 35 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport)
À lire ensuite
Simone s’ignorait