1. // Paris Games Week
  2. // Jeux vidéo
  3. //

On a testé FIFA 14 sur Xbox One

Mardi soir, au salon Paris Games Week qui se déroule à Porte de Versailles, on a pu tester en avant première FIFA 14 sur une console nouvelle génération, la Xbox One. Et sincèrement, on en a pris plein la vue.

2 37
Depuis la sortie de FIFA 14 sur les plates-formes « habituelles » , les gamers n’attendent qu’une chose : la sortie des consoles nouvelle génération. De fait, le nouveau FIFA, excellent pour certains, décevant pour d’autres, semble avoir été conçu pour l’avenir. Ou, du moins, conçu en fonction des futures capacités des consoles nouvelle génération. Donc oui, avouons-le, on avait hâte de tester ce FIFA 14 sur Xbox One, pour voir un peu ce que la bête avait dans le bide. Rendez-vous était fixé à Porte de Versailles, au salon des Expositions, à l’occasion du Paris Games Week. Le rendez-vous incontournable des adeptes du jeu vidéo. Dès l’entrée du salon, on croise un mec déguisé en viking et une jeune fille qui porte au moins sept Pikachu sur elle. Ambiance. Le stand FIFA 14 est, lui, situé dans un coin où personne n’est déguisé en Lionel Messi, heureusement. Des consoles sont installées, avec à chaque fois deux manettes. Déjà, première constatation : la manette a légèrement changé. Elle semble plus petite, plus facile à prendre en main. Quant à la console en elle-même, elle est tout simplement sublime. Quasiment un objet d’art contemporain, le bordel. FIFA 14 est déjà allumé, c’est parti pour première partie.

La fin du public tout plat

Déjà, sur cette version démo, toutes les équipes ne sont pas accessibles. On a le choix entre Manchester United, City, le Barça, le Real Madrid, Tottenham, le Milan AC, Dortmund, le Bayern et le PSG. Et peut-être une dernière que l’on a oubliée. Le temps du match est fixé sur 3 minutes la mi-temps. On l’a compris : EA Sports veut seulement nous faire goûter la galette. Première constatation dès que l’on lance le match : c’est beau. Très très beau même. Les visages des joueurs sont hallucinants, on croirait presque regarder un vrai match de foot. Mais le plus impressionnant, c’est le public. Fini le fameux « public plat » ou bien le public figé. Désormais, le public est un vrai public. Dans tous les sens du terme. « Sur Xbox One, si vous jouez avec Dortmund sur la pelouse d’Arsenal et que vous marquez un but, il n’y a que les fans de Dortmund qui vont se lever et célébrer le but, comme c’est arrivé dans la vraie vie il y a quelques semaines  » explique Antoine Cohet, directeur marketing d’EA Sports France. Le public reste un détail qui, en soi, n’a pas de réelle influence sur le jeu. Mais cela fait plaisir d’avoir enfin des vrais fans modélisés dans les gradins.

Coup d’envoi du match. Toujours le même constat, c’est vraiment beau. Graphiquement, on se prend une tarte, c’est indéniable. Après, au niveau du jeu, on ressent cette même impression de lenteur que sur Xbox 360. Impossible de partir en vitesse avec un joueur sur une aile. Une évolution voulue par EA Sports ? « Oui, totalement. On a remarqué que sur les précédents opus, des joueurs avaient tendance à prendre des mecs hyper rapides comme Cristiano Ronaldo, et partir tout droit. On a essayé de corriger ça. Désormais, FIFA 14 favorise la construction, les changements d’aile. Comme dans la réalité, en fait » confirme Antoine Cohet. Effectivement, construire une action de but n’est pas simple. Confirmation sur la pelouse : le premier match se termine sur le score de 0-0, après 120 minutes acharnées. Le deuxième match nous donne enfin la joie d’un but. Il est signé Lewandowski, sur une frappe puissante du gauche à l’intérieur de la surface. Victoire 1-0, minimaliste.

Impression de contrôler un vrai joueur

Au bout de trois rencontres, on prend vite le pli. Ce FIFA est beau, déjà bien évolué par rapport aux capacités des consoles nouvelles génération, les gestes sont fluides, mais on ressent toujours cette impression de lourdeur constatée sur Xbox 360. Peut-être parce que le moteur nouvelle génération a rendu la chose tellement réelle qu’on en a désormais presque l’impression de contrôler un vrai joueur de foot, avec ses contrôles de balle ratés, son éventuelle lenteur pour se retourner et pour lancer une course, ses aptitudes à rater (ou pas) un centre. « Mais à côté de cela, comme les consoles sont plus puissantes, elles te donnent la possibilité d’avoir beaucoup plus d’animations. A chaque fois que tu vas faire quelque chose avec ton joystick, en fonction du contexte, en fonction de l’intelligence artificielle et de ce que fait ton adversaire, les joueurs vont pouvoir faire des choses complètement différentes. Par exemple, désormais, on aura la possibilité d’interagir sur plusieurs joueurs simultanément sur les coups de pied arrêtés. Cela apporte de la richesse et du réalisme » détaille encore Antoine Cohet.

Richesse et réalisme, ça, c’est indéniable. Mais quid de la jouabilité ? Toutes ces améliorations graphiques et techniques ne vont-elles pas avoir une influence sur l’expérience de jeu et le plaisir de la jouabilité ? A priori, il faudra du temps pour répondre à ces questions. Comme c’est le cas à chaque fois qu’un nouveau jeu ou qu’un nouveau moteur sort, il y a des critiques, il y a des déçus. Et puis, petit à petit, on s’adapte, on s’y fait, on comprend les rouages. Et surtout, les développeurs, eux aussi, s’adaptent et tentent de corriger au fur et à mesure les petits défauts. « Il faut jouer pour savoir ce qu’il va falloir améliorer. Les équipes de développement pensent déjà à certaines choses. Mais profitons déjà de ce FIFA 14, qui est déjà un excellent produit » ponctue le directeur marketing. En tout cas, une chose est certaine : la Xbox One va apporter, sur le long terme, de vrais changements. Au premier abord, et au terme de trois matches de six minutes chacun, on voit surtout les changements graphiques, mais nul doute qu’au bout de six mois d’essai, on ressentira toutes les améliorations rendues possibles par ce nouveau moteur. On n’a plus qu’à patienter.

Le trailer de FIFA 14 sur Xbox One :
Youtube


Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Moi, je me demande combien est payé Maggiori pour ses articles sur Fifa!
Où est la mention Publireportage ?
nononoway Niveau : CFA
Faudra m'expliquer les différences entre les 5 derniers fifa.
J'ai l'impression que c'est toujours la même chose, niveau graphisme.
Appelle-moi Jack !!! Niveau : CFA
Moi je m'en branle* de tout ça, j'ai toujours ma NES avec le légendaire jeu "Goal" ! Viens pas test' !
Mouais, d'après ce que j'ai lu, il semble aussi merdique que Fifa 14 sur PS3.
Une puanteur!!
Ça commence à se voir que c'est du publirédactionnel les gars...

Le passage sur les visages soit disant hallucinants alors que sur les images c'est quasiment les même que sur consoles actuels c'est rigolo. Pareil quand vous présentez le fait d'avoir seulement les supporters de l'équipe qui vient de marquer qui se lèvent comme un truc incroyable alors que PES le fait déjà. Dire que le jeu est "lent comme sur 360" c'est pas mal aussi quand on sait que FIFA 14 est un jeu extrêmement rapide et rendu plus arcade que le précédent pour toucher un public plus large.
Enfin bon.
Marek Hamsik Niveau : National
Note : 5
"ses aptitudes à rater un centre"

Qui n'a pas pensé direct à un certain Bacary S. ?
Toujours sur FIFA 13 Eric ? Apparemment, on ressent la même sensation de lourdeur dans la jouabilité avec la Xbox One, donc ça reste reste moins bon, pas d'amélioration à ce niveau en vue.
C'est drôle, 70 % des commentaires des gens sont négatifs sur ce fifa 14. Au doigt mouillé, il y a peu près 70 % de blaireaux qui jouent avec le Real ou des équipes dans le genre pour pouvoir courrir tout droit avec les Ronaldo, Ribery and Co sur les ailes, ou balancer en profondeur.

Bizarrement depuis que EA a revu sa copie en empêchant ce genre de solution de facilité, les gens qui ne peuvent plus jouer comme des lâches sont pas contents. Tant mieux, le live n'en sera que plus agréable, et la Div.1 plus intéressante.
Fredinhovic95 Niveau : Ligue 2
Je veux pas faire le lourd mais j'attends l'article "On a testé Football Manager 14"
Merci.
Message posté par EternaJuve
C'est drôle, 70 % des commentaires des gens sont négatifs sur ce fifa 14. Au doigt mouillé, il y a peu près 70 % de blaireaux qui jouent avec le Real ou des équipes dans le genre pour pouvoir courrir tout droit avec les Ronaldo, Ribery and Co sur les ailes, ou balancer en profondeur.

Bizarrement depuis que EA a revu sa copie en empêchant ce genre de solution de facilité, les gens qui ne peuvent plus jouer comme des lâches sont pas contents. Tant mieux, le live n'en sera que plus agréable, et la Div.1 plus intéressante.


J'imagine que tu joues avec la Juve , non?
Une équipe qui te fait un but avec genre 6 contres favorables successifs!
Sinon, les allemands sont toujours techniquement et physiquement supérieurs et les noirs aussi puissants et rapides mais très pauvres techniquement.
Fifa ou le football par la race
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par EternaJuve
C'est drôle, 70 % des commentaires des gens sont négatifs sur ce fifa 14. Au doigt mouillé, il y a peu près 70 % de blaireaux qui jouent avec le Real ou des équipes dans le genre pour pouvoir courrir tout droit avec les Ronaldo, Ribery and Co sur les ailes, ou balancer en profondeur.

Bizarrement depuis que EA a revu sa copie en empêchant ce genre de solution de facilité, les gens qui ne peuvent plus jouer comme des lâches sont pas contents. Tant mieux, le live n'en sera que plus agréable, et la Div.1 plus intéressante.


Complètement d'accord, au moins ça donne un peu plus d'équité.. Je veux bien que des équipes comme le Real ou autres soient très solides dans le jeu, mais bordel parfois c'est carrément injouable et te coupe toute envie de jouer.

Je pense en revanche que Dortmund risque d'être une des équipes à la mode de ce nouveau FIFA, et c'est pas plus mal puisque à priori je dis bien à priori ils ne risquent pas d'avoir des joueurs boostés de façon ridicule..
Message posté par volontaire82


Complètement d'accord, au moins ça donne un peu plus d'équité.. Je veux bien que des équipes comme le Real ou autres soient très solides dans le jeu, mais bordel parfois c'est carrément injouable et te coupe toute envie de jouer.

Je pense en revanche que Dortmund risque d'être une des équipes à la mode de ce nouveau FIFA, et c'est pas plus mal puisque à priori je dis bien à priori ils ne risquent pas d'avoir des joueurs boostés de façon ridicule..


Tu vas pas me croire mais en presque 120 matchs, j'ai toujours pas perdu contre le Real ou le Bayern
Par contre, j'ai jamais pu battre le Shaktar , ni Galatasaray.
Ce qui me fait marrer avec le Real, c'est Benzema et Marcelo, super joueurs de tête!
Rojiblanco03 Niveau : Loisir
Moi qui adore et joue a FIFA depuis le 08, je vois la différence et tant pis pour les rageux qui se plaigne! Ce 2014 est loin d'être parfait mais de toute façon il n'y a rien de mieux sur le marché des jeux de foot.
Et je suis tout a fait d'accord avec EternaJuve, le live s'en portera que mieux.
Et Ruud04 tu dis n'importe quoi, il n'y a pas différence "race"
Personne d'autre ne "pète les plombs" pour dégager un ballon dans la surface ? Les défenseurs veulent toujours contrôler, c'est un peu lourd à force, l'impression de diriger un semi-remorque.
2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
moi c'est plus les controles en pleine course qui te font perdre 3 m avec les ballons en profondeurs et l'incapacité a prendre de vitesse un defenseur si tu as le ballon. tu vois des mecs comme puyol qui doivent plafonner a 60 de vitesse et qui reviennent toujours sur l'attaquant qui part au but.
et alors cette splendide inertie qu'ils nous ont mis. les mecs on dirait des sprinteurs, incapables de changer de rythme apres une accélération. a moins que j'ai zappé la touche frein a main?
bref, vivement fifa 15...
Javier4
Leo Messi qui prend tout de la tête c'est marrent 5 min aussi
Franchement je suis très content des modifications apportées au gameplay et au public mais, s'il vous plaît EA, corrigez moi toutes ces erreurs/bug d'arbitrage, c'est vraiment insupportable. Et j'ai même l'impression que c'est pire sur le 14 que sur le 13 !
Message posté par Ruud04
Moi, je me demande combien est payé Maggiori pour ses articles sur Fifa!


T'as raison! Sala** de journaliste qui écrit des articles pour être payé! En plus, avec le titre 'On a testé FIFA 14 sur Xbox One", on se doute pas que ça va parler d'un jeu vidéo et que forcément il y a de la pub derrière!
Et pis, la pub ça pourrit tout, heureusement que ya toujours la barclays Premier league et la ligue 1 Orange qu'on peut tranquillement regarder avec sa heineken à la main devant sa tv Sony pour voir des joueurs en Nike/Puma/Reebok! Enfin un monde sein exclu de tout mercantilisme...
T'as raison, tape sur le journaliste parce que clairement c'est lui qui doit s'en mettre le plus dans les fouilles.
(je tiens à préciser que je ne suis pas journaliste, et que je n'ai pas forcément d'affinité pour ce métier mais bâcher un mec sous prétexte qu'il fait un article de pub évident c'est aussi couillo* que de sortir à un footeux qu'au prix qu'il est payé, il devrait mieux tirer ses corners).

Mode coup de gueule off.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Happy birthday, Diego !
2 37