Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Finale
  3. // Real Madrid/Atlético Madrid (4-1)

On a suivi Real Madrid/Atlético sur Twitter

La finale de la Ligue des champions ne s'est pas jouée qu'à Lisbonne, hier soir. Sur la toile, les débats étaient largement aussi houleux que sur la pelouse du stade de la Luz, entre pro-Merengues et fans des Colchoneros. Et les RT se sont multipliés comme des séries d'abdos de Cristiano Ronaldo.

Nathalie Ianetta réalise une imitation très réussie d'Olivier Chiabodo, Rémy Cabella est bien installé devant l'écran géant de Clairefontaine et Thomas Ngijol se remet en question en écoutant l'hymne de la Ligue des champions : la finale peut commencer.







Comme le craignait Gary Lineker, Diego Costa est contraint de sortir au bout de huit minutes de jeu. Le placenta de jument n'aura pas fait de miracles. La prochaine fois, le buteur de l'Atlético essaiera peut-être le marabout conseillé par Fousseni Diawara, le défenseur malien.









À la 36e, Casillas se déchire et Godín ouvre le score pour les Colchoneros. Malheureux dans sa sortie, le portier espagnol est l'objet de toutes les critiques sur Twitter.









C'est la pause à Lisbonne. Yohan Cabaye en profite pour partager un selfie depuis Clairefontaine, ce génie de Pierre Salviac y va de son constat définitif sur le bilan d'Ancelotti et Florent Sinama-Pongolle prend des nouvelles de Jérémie Janot.







L'ancien Gunner Emmanuel Frimpong, les Bleus et les Diables rouges regardent tranquillement la seconde période sans se douter que leur soirée est loin d'être terminée.







Dans les arrêts de jeu, Sergio Ramos arrache la prolongation et fait exploser la toujours très classe Medina Crewz, Nicolas Batum et Yohan Cabaye.







Confortablement installé sur le banc de l'Atlético, Cristian Rodriguez est bien décidé à prendre du plaisir durant la prolongation.



Gareth Bale, jusqu'ici malheureux, donne l'avantage au Real. Juan Pablo Sorín apprécie en gaucher, tout comme Robbie Savage en Gallois.





Marcelo et Cristiano Ronaldo achèvent définitivement les joueurs de Simeone en ajoutant deux pions. Les journalistes de Sud-Ouest, eux, se font du mal en rêvant de ce qu'il serait advenu si Zidane s'était engagé avec les Girondins de Bordeaux.



La Decima dans la poche du costard, Xabi Alonso peut enfin savourer.




Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible
mardi 17 juillet Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Ramos, Ramos, Ramos !