1. // Euro 2016
  2. // Gr. C
  3. // Allemagne-Irlande du Nord (1-0)

On a suivi les fans allemands toute une journée d'Euro

Mardi, Paris était partagé entre vert et blanc. Les Allemands affrontaient l'Irlande du Nord au Parc des Princes. Une bonne occasion pour célébrer le football entre match amical pépère, échauffement à la bière au pied de la tour Eiffel et petite balade digestive du côté de France Télé, accompagné par la gendarmerie. On a vécu cette 3e journée de poules avec les supporters allemands. Et les Nord-Irlandais, par la force des choses.

Modififié
11h. Dans le RER entre St-Michel et la tour Eiffel, ils sont six, habillés en vert. Ces Irlandais font un boucan du diable à eux seuls, entre indifférence complaisante et regards hallucinés des passagers du wagon. On est dans le ton de la journée, qui sera rythmée jusqu'au bout par les chants des supporters britanniques.

11h30, aux abord du stade Émile Anthoine, dans le XVe arrondissement. Les Allemands sont seuls sur le terrain. Il y a de tout, de l'ancien dont le ventre trahit la passion pour le houblon, au jeune dans la force de l'âge et - relativement - affûté. Ces supporters se tiennent prêts. Dans quelques minutes, ils doivent affronter une autre équipe de fans, celle de l'Irlande du Nord. Au fan club de la Mannschaft, on explique vouloir organiser des rencontres de ce type le plus souvent possible. « On a déjà réussi à le faire à Gibraltar ! Pour l'Euro, c'est plus difficile, il faut trouver le terrain avec la municipalité déjà... Mais on est en contact avec les autres fédérations pour essayer d'avoir des matchs amicaux le plus souvent possible. Il y a deux jours, on a affronté l'Autriche ici aussi. Suivant les affiches à venir pour l'Allemagne, et où on jouera, on fera peut-être d'autres rencontres. »

11h40, arrivée des Irlandais pour l'échauffement. L'organisation s'aperçoit qu'un arbitre de terrain esseulé, ça va faire juste. Ni une, ni deux, un spectateur de chaque équipe est embarqué dans l'affaire. Ils surveilleront les attaques adverses. On est vraiment là pour le plaisir.


11h45, entrée des joueurs en file indienne, hymnes a cappella tant bien que mal. Pendant ce temps, le numéro 14, déjà blessé, est assis au bord de la pelouse avec l'équipe médicale pour s'occuper de lui. Côté tribunes, quelques chants prennent sans entrain. Il est trop tôt, malgré toute la bonne volonté de quelques supporters isolés. Ceux avec le maillot de la Mannschaft sont ici à la suite d'un mail du fan club, qui les a prévenus il y a quelques jours. Ralf Schumacher est membre depuis 2004. Il ne connaît aucun joueur, mais il apprécie d'avoir cette activité pour lancer sa journée. Tandis que David, 26 ans, a fait le chemin depuis Cologne pour voir ses potes et le match de l'Allemagne. Tous deux sont en tout cas prêts pour la finale. Si les hommes de Löw se qualifient, ils ont leur sésame à coup sûr pour le Stade de France.

11h58. Après un début de match haché, à cause des trop nombreux hors-jeu signalés par l'arbitre de touche allemand, l'Irlande du Nord ouvre enfin le score en profitant des espaces dans le dos de la défense allemande. Ça s'annonce difficile pour l'équipe du fan club, pas très en place, de remporter la petite coupe « offerte par la ville de Paris » .

12h11. Égalisation de l'Allemagne sur un exploit personnel. Ça respire le football du dimanche, où les six mètres sont tirés par un joueur de champ sur le dos du premier défenseur pour qu'il dévie la chique un peu plus long. C'est laborieux mais sympathique à regarder. Seule différence avec les matchs amateurs habituels : ici, les joueurs multiplient les interviews quand ils ne jouent pas. Les journalistes allemands passent d'ailleurs une bonne partie de leur temps à chercher la plus belle barbe rousse dans le public pour lui demander de chanter « Will Grigg's » . Coup de barre, coup de fatigue. Il est trop tôt pour cette chanson.


12h36. La deuxième mi-temps commence avec du mieux dans le jeu. L'Allemagne déroule même pendant quelques minutes et plante deux buts coup sur coup. La victoire paraît assurée. Mais leurs adversaires réagissent un peu. Un centre conclu d'une jolie tête maintient le suspense. Puis il faut une mauvaise sortie du gardien, et un dégagement contré par l'attaquant, pour l'égalisation. Tout le monde n'est pas Manuel Neuer.

13h20. Fin du match, à 3-3, même si certains joueurs ne sont pas bien sûrs du résultat, après coup, quand on leur demande. Ce n'est pas grave. L'essentiel est d'être présent, comme pour Heiko qui a taillé la route lundi depuis Magdebourg pour Paris. Il a appris au moment de partir qu'il allait jouer ce mardi matin, grâce à son inscription sur le site du fan club officiel. Il venait de toute façon pour le match. Oui, il le confirme, son programme est simple : « Du foot et du foot. »

Pause déjeuner. Quelques Nord-Irlandais et Allemands investissent les quelques bars et restaurants des alentours. La plupart se posent où ils peuvent avec un pack par personne, après avoir dévalisé la supérette du coin.

14h30. Le bus à impériale du fan club est en place, avec ses guests et son DJ à l'étage. La deuxième partie de la journée et la « Fan Walk » jusqu'au Parc vont pouvoir se lancer. Quatre kilomètres de marche sur le bitume au programme. L'ambiance monte doucement. Deux Islandais de passage observent. Les supporters de l'Irlande du Nord ont posé leurs drapeaux sur les grilles du stade. Avec les Allemands, ils échangent quelques chants à tour de rôle, quand ce n'est pas un ballon « beau jeu » qui vole d'un côté à l'autre.


Au Will Grigg, les supporters de la Mannschaft répondent avec semble-t-il un penchant pour le rappel du palmarès récent. « Les numéros 1 / les numéros 1 / nous sommes les numéros 1 dans le monde. » Pas la même idée de l'humilité.


15h. Il est temps de partir, en longeant le quai Branly, puis le quai de Grenelles. Il y a approximativement 5000 fans de foot à suivre le cortège. Derrière les Allemands, un bon contingent de l'Irlande du Nord s'amuse à suivre. Le tout est solidement encadré par la gendarmerie. Les hommes cèdent à la bonne humeur. Les selfies s'enchaînent. À la sono, on passe du truc de David Guetta à « Will Grigg's » , encore et encore, en un tour de main. Le succès penche nettement pour le second morceau. Du Novotel à France Télé, les costards sont de sortie pour prendre des photos du défilé. Ça change des dernières manifs.


15h50. Dans le tunnel André Citroën, les chants résonnent de plus belle. On passe du minimaliste « Deuuuuutschland ! Deutschland ! » au très francophile « Salut ! Ça va ? Die Deutschen sind da ! » En arrivant au bout, tout le monde s'assoit pour un humba particulièrement efficace. Le tunnel est presque rempli. C'est le bordel. On approche les 7000 fans, selon les chiffres officiels.


Sur le trajet, deux rituels se mettent en place : à chaque buisson, son lot de pisseurs. À chaque magasin, son lot de déserteurs du flux pour trouver d'autres boissons.


16h15. Arrivée au Parc des Princes. Jean-Charles Sabattier et Élie Baup se frayent un chemin comme ils peuvent, entre deux barrages policiers. Les terrasses des bars sont surchargées. Tandis que le supermarché le plus proche refuse l'entrée à tout ce qui porte un maillot avec un motif simple : « On n'a plus d'alcool. » Il faut trouver une autre astuce pour refaire le plein. Heureusement, l'église se fait son petit barbecue d'avant-match pour remplir les estomacs.


17h. Point objet interdit par l'organisation. À l'ultime fouille, un Irlandais est recalé à cause de sa flûte. Trop dangereuse, même s'il n'a pas l'air d'en jouer si mal que ça. C'est trop tôt pour la fête de la musique.

17h10. Entrée des joueurs sur la pelouse. Depuis l'arrivée dans le stade, il n'y a plus de doute : en nombre, les Allemands sont probablement – légèrement – plus nombreux. Sur le bruit, les Irlandais impressionnent. C'est un véritable kop qui fait vibrer le Parc, sans discontinuer.


17h50. En pleine cérémonie d'ouverture d'avant-match, alors que le truc de Guetta est encore dans les sonos, les Nord-Irlandais couvrent avec leurs voix. Merci.

18h29. Ouverture du score de Gómez. C'est logique. Mais le public s'en moque. « On va gagner ! »

18h38. Thomas Müller vendange, le public s'en moque. « On va gagner ! »

18h45. Les Allemands sont bien présents, en fait. On les entend, vaguement, au loin, à quelques secondes de la pause.

19h13. Ça fait dix bonnes minutes qu'on entend « Will Grigg's » chanté par tout le stade. Non stop. Les Blancs appuient les Verts en claquant des mains. C'est impressionnant, c'est monstrueux, c'est dantesque.

19h50. Alors que les supporters de l'Irlande du Nord ne « veulent pas rentrer chez eux » et continuent de chanter leur certitude de la victoire, Clément Turpin siffle la fin du match. Il y a encore de l'espoir pour être dans les meilleurs troisièmes.

20h. Il est temps de quitter le stade. Dans le calme, sans célébration intense côté allemand, sans véritable enthousiasme parmi les quelques Nord-Irlandais déjà partis des tribunes. C'est bien simple, les plus fous y sont encore. Ils ne s'arrêtent pas de chanter leur hymne, leur tube de l'été bien à eux.


Will Grigg est en feu. C'est la fête de la musique, déjà.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

abistodenas Niveau : CFA2
http://hpics.li/2c218d0

personnes n'a envie de croiser l' Allemagne durant cet Euro...mais ce n'est pas dû qu'à des raisons sportives, hein ..
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 50 minutes Le lob fou de Fekir 12 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 5 heures Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 9 il y a 7 heures Les ultras allemands répondent à la DFB 13 il y a 9 heures Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 26 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 9
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22
À lire ensuite
Les notes de la Croatie