En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options
  1. // Ligue des champions – 1/4 de finale retour – Chelsea/PSG

On a suivi Chelsea-PSG sur Twitter

Hier soir, les twittos parisiens ont vécu 94 minutes dans un ascenseur émotionnel, passant de l’espoir à la souffrance, pour finir dans la misère. Et puis il y a eu les Marseillais, les fans de Demba Ba, et les trolls. Retour sur #CHEPSG .

Modififié
En bon supporter historique qui a eu sa dose de pain noir, Nico Duvauchelle croit à la qualif, alors que l’autre Nico ne fait pas de jaloux.



Sinon, Nagui ne laissera pas tout le monde prendre sa place.


17e minute de jeu, Hazard sort du terrain sur blessure. L’occasion de penser mercato estival et de s’intéresser à André Schürrle.



Première situation chaude : un coup franc de Lampard. Mais Paris peut compter sur un grand gardien.


32e minute, ouverture du score d’André Schürrle. Difficile à vivre.



Outre-Atlantique, Nico Batum est en difficulté. Salauds de Blazers.


L’insulte, le nerf du commentaire sportif.


Sur deux actions coup sur coup, Paris est sauvé par ses barres. Pas de quoi en rire pour autant.



Deux manières de le dire, mais le résultat est le même : Paris souffre.



Ouverture magistrale de Cabaye pour Cavani dans le dos de la défense anglaise, mais l’Uruguayen frappe au-dessus. Pas facile à vivre.



À la 80e, Ricardo Faty se la joue prophète.


Et il est donc bien meilleur devin que footballeur, pour le grand bonheur de Moussa Sow, qui s’est endormi sur son clavier.


Paris, dans l’obligation de marquer, utilise des techniques de Top 14, ce qui n’est pas pour déplaire à la plus jolie des spécialistes en la matière.



À un moment donné, il faut savoir dire ce que l’histoire attend.


À Stamford Bridge, un génie.


Bon, c’est fini. Place à l’analyse d’un mec qui va pouvoir refaire le match sur FIFA en étant sûr de gagner.


Dans l’euphorie, le CM de Chelsea pète un câble, avant de retirer son tweet. C’était peut-être en effet un peu trop violent ?

*

Beaux joueurs, les Marseillais profitent de l’aubaine pour rappeler qu’eux, ils l’ont déjà gagnée, la LdC. Avec Tapie et avant Bosman, mais quand même.


Un match qui pourrait laisser des traces plus importantes qu’il n’y paraît. Ils ne savent donc point qu’il ne faut jurer de rien ?



Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9