En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Dessins animés
  3. // Story

On a rencontré les voix d'Olive et Tom

Rares sont les dessins animés à avoir marqué autant une génération. Pour les amateurs du ballon rond ou d'animation, Olive et Tom est de ceux-là. Mais derrière les personnages animés de la série, il y a des voix. Celles qui ont donné vie à ces héros d'enfance, celles qui ont permis de meubler ces interminables chevauchées vers le but, celles, surtout, dont on ne parle jamais.

Modififié
Mathias Kozlowski, Fabrice Josso, Joëlle Guigui, Vincent Ropion, Anneliese Fromont ou encore Emmanuel Curtil. Tous ces noms, disons-le sans honte, n'évoquent absolument rien. En revanche, leur voix, on les connaît tous par cœur. Ce sont celles, dans l'ordre, d'Olivier Atton, Thomas Price, Mark Landers, Roberto Sedinho, Allan Crocker ou Ralph Peterson. Autrement dit, tous ces personnages aujourd'hui mythifiés par une génération ayant grandi avec le Club Dorothée, voire Midi les zouzous sans que l'on ait jamais réellement su qui pouvait bien leur donner vie à l'écran.

Une femme pour des voix de garçons


Si Mathias Kozlowski, déjà au doublage sur Akira et Stand By Me avant l'expérience Olive et Tom, confesse être passé par la case casting, Anneliese Fromont, jeune comédienne à l'époque, intègre quant à elle l'équipe grâce à son père, Pierre Fromont, directeur artistique de la série. Pour Fabrice Josso, le destin diffère quelque peu : « Je faisais déjà du doublage dans les années 80, notamment sur Ulysse 31 et Rémi Sans Famille, deux dessins animés qui avaient plutôt bien marché. La direction avait dû m'entendre et m'a tout de suite confié plusieurs voix. » À l'époque, on est alors en 1988, Fabrice voue une passion sans borne à St-Étienne, lui le grand admirateur de Platini et Rocheteau. Mais c'est en tant que gardien qu'il s'épanouit sur le terrain, « le poste où je suis le moins ridicule » avoue-t-il. Fatalement, lorsqu'on lui propose de doubler Thomas Price, Fabrice, qui passe ses nuits avec la paire de gants d'Ubaldo Fillol, est aux anges : « C'était le joueur qu'il me fallait. Non seulement parce qu'il sortait du lot, mais aussi parce qu'il me faisait rêver avec ses arrêts géniaux. Cela dit, je suis tout aussi fier d'avoir fait les voix de Ben Becker, Patrick Everett et Kirk Pearson. »

Fabrice Josso n'est pas le seul à doubler plusieurs personnages. En plus d'Olivier Atton, Mathias Kozlowski était également en charge d'Ed Warner et Jack Morris : « Au début, c'était ludique. Mais assez rapidement, c'est devenu compliqué, voire très compliqué et même dommageable. Je me souviens de certaines scènes où le hasard du scénario réunissait trois personnages et les trois m'étaient attribués. Se répondre à soi-même, une fois, c'est déjà cocasse, mais dans un dialogue à trois, ça peut rendre fou. Avec le recul, je pense que ce n'était pas forcément un truc à faire. Sept comédiens pour 52 rôles en moyenne par épisode, ce ne serait pas tenable aujourd'hui, même si c'est aussi ce qui participe à la proximité que les séries pouvaient avoir avec leur public en ces temps. » De son côté, Anneliese Fromont, qui ne connaissait pas du tout le manga avant d'intégrer le projet, préfère rire de ces multiples rôles, considérant que « c'est avant tout un très bon exercice de comédie » . À dire vrai, le fait de doubler des voix masculines ne semble pas l'avoir trop gênée non plus : « C'était, il faut le préciser, des voix de garçons et non d'hommes. Et puis j'ai toujours eu plus de facilité à faire des voix de garçons, alors que ma voix ne s'est jamais prêtée aux voix de filles. J'ai d'ailleurs ensuite été prise sur le rôle de Rudy dans But pour Rudy. »

Séances nocturnes, frisbee et parties de Kems


Car Olive et Tom, au début des années 90, n'est pas le seul dessin animé sur le ballon rond. Outre But Pour Rudy, il y a aussi L'École des champions et, de façon plus modeste, Les Enfants du Mondial et Hurricanes. Au point d'installer une concurrence entre les différents programmes ? Pas selon Mathias Kozlowski « La "grande" époque de La Cinq a donné lieu à une grande concurrence dans la profession, c'est sûr, mais ça se passait au niveau des sociétés, pas au niveau des comédiens. On reste des grands enfants, vous savez. Et avec Olive et Tom, on était des enfants gâtés. » La voix française d'Olivier Atton - mais aussi de « Bagou » dans Les Goonies et de « L'Épouvantail » dans les derniers Batman - ne croit pas si bien dire. S'il confesse s'être souvent réjoui de la longueur de certains matchs, ce qui lui permettait « d'aller plus vite sur les enregistrements quand la fatigue se présentait en fin de session » , il se souvient surtout d'enregistrements réalisés dans la bonne humeur. « En famille » , comme il dit : « En gros, on enregistrait les Olive et Tom, mais aussi Claire et Tipoune. Il y avait pas mal de boulot à abattre, mais on était entre nous. Étant donné qu'il n'y avait que nous dans les murs des studios, au moment des changements d'épisodes ou quand Pierre enregistrait sa piste de commentateur sportif, c'était football ou frisbee dans les couloirs, parties infinies de Kems pour Anneliese, Fabrice et moi ou de poker organisées par le maître en la matière, Vincent. » Sans être aussi précise, Anneliese Fromont confirme : « L'équipe de comédiens était très sympa. J'en garde un très bon souvenir. Je me souviens qu'il fallait livrer les épisodes rapidement. Nous avons souvent dû faire des sessions d'enregistrement la nuit, parfois jusqu'à deux heures du matin ! » De son côté, Fabrice Josso, lui, restitue l'ambiance : « Je garde en souvenir l'opposition entre ceux qui enregistraient leurs voix, et étaient donc en pleine action, et les autres, ceux qui patientaient en rêvassant, en s'écroulant sur le canapé ou en grignotant quelques trucs. On n'imaginait pas que cette série deviendrait culte. »

Savoir garder le secret au lycée


Fabrice Josso, l'homme derrière la voix de « Willy » dans Arnold et Willy et de « Carlton » dans Le Prince de Bel-Air, sait de quoi il parle : les terrains longs de 500 mètres (18km, selon Rezaka Scientific), la double frappe d'Olivier Atton et de Ben Becker, les sauts par-dessus les tacles ou les ballons ovales, tout ça, les « voix françaises » d'Olive et Tom l'ont vécu de l'intérieur, tentant de répéter certains gestes en studio et faisant face à l'admiration grandissante de toute une génération ayant grandi entre la fin des années 1980 et le début des années 2000. Mathias Kozlowski : « Il s'avère que j'étais au lycée au moment des enregistrements et c'est d'un œil amusé que je voyais des vignettes Panini s'échanger dans la cour des plus jeunes sans que pratiquement personne ne sache que j'étais une des voix de cette aventure ! Je me souviens de la passion que cela suscitait, du suspense insoutenable que pouvait avoir l'histoire pour certains. Alors que moi, en raison des délais de production, j'avais pas mal d'épisodes d'avance sur eux. Mais je ne disais rien bien sûr, ça restait secret ! » Des secrets, Mathias, Fabrice et Anneliese, qui n'ont pas été rappelés pour le doublage d'Olive et Tom : Le Retour au début des années 2000, jurent ne plus en avoir près de trente ans après leurs premiers enregistrements. À les écouter, ils sont d'ailleurs dans le même cas que des milliers de fans : eux aussi ne savent toujours pas qui est ce fameux mec avec les lunettes de soleil sur le bord du terrain.

Par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 6
Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 23 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
mercredi 17 janvier 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 16 mercredi 17 janvier Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 7