En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options

On a oublié ce qu'était Diego Maradona

Lorsque l'on évoque Diego Maradona, on pense à des exploits, en Coupe du monde, avec Naples, la finale de 90 et des centaines de gestes de génie. Des événements ponctuels, des exploits, quoi. Mais Diego Maradona, ce n'était pas ça. Et si l'on se trompait à propos de l'héritage de Diego ? Et si l'on avait oublié l'essentiel ? Et si Leo Messi n'avait pas besoin de remporter une Coupe du monde pour égaler le Diez ?

Modififié
Finalement, qu'avons-nous retenu de Diego Maradona ? Le Mondial mexicain, en 1986, ses 5 buts et 5 passes décisives en 7 matchs. Le parcours cabossé du Mondial italien. L'épopée napolitaine. Un coup franc impossible pour le Napoli contre la Juve de Platini. Un contrôle irréel contre le Milan. Des buts légendaires pour Boca Juniors, du milieu de terrain, sans équilibre, en volant, presque. Un beau but de la main, aussi. En tout et pour tout, des démonstrations ponctuelles d'un talent insurmontable. Maintenant, nous sommes dans les années 2010, et un « héritier » a enfin gravi la montagne. Il est gaucher, il est argentin, il est brun et il est petit. L'héritier parfait.


Mais pour que tout soit parfait jusqu'au bout, Leo Messi s'est vu attribuer la quête ultime de remporter une Coupe du monde pour son pays, en occupant le rôle d'acteur principal. Pour les plus exigeants, il devrait même quitter le Barça, rejoindre une équipe « moyenne » et l'emmener tout seul vers les sommets. Il s'agirait d' « électrifier un club » , comme le dira Karl-Heinz Rumenigge à propos de l'époque napolitaine de Diego. En Espagne, les autres héritiers Aimar et Riquelme ont tenté leur chance à Valence et Villarreal, avec plus ou moins de succès (la saison 2004/05 de Román, 15 buts et 17 assists rien qu'en Liga, pour le « plus » ). Mais ce raisonnement est erroné.

L'esprit de Diego


Parce que Diego, peu importe sous quel maillot, c'était bien plus que des titres, des buts, des faits. Malheureusement, on n'a pas tous eu la chance de tout voir. En fait, presque personne n'a eu la chance de tout voir. Qui peut se permettre le luxe, autour d'une grillade, de raconter les plus beaux buts manqués par Diego sous les couleurs de chacun de ses clubs, d'Argentinos Juniors à Boca, du Barça au Napoli, tout en rappelant toutes les péripéties du Diez en éliminatoires pour l'Argentine ? Personne ou presque, parce que la télévision ne fournissait pas alors les possibilités de suivi et de précision des années 2000. Aujourd'hui, on n'a gardé que les plus beaux buts. Mais quelques chefs-d'œuvre ne peuvent représenter l'ensemble de « l'œuvre » d'un artiste, si ? Néanmoins, de façon sporadique, l'Argentine parvient à faire remonter à la surface des montages des exploits « hebdomadaires » de la carrière du numéro 10. Des images que personne n'a vues, ou que tout le monde a oubliées. Les fameux buts manqués.

Vidéo

Diego qui dribble une défense entière, puis tire à côté. Diego qui met des crochets pour le plaisir, sans aucun sens. Diego qui s'arrête, humilie un adversaire, revient pour l'humilier à nouveau, et repart en vainqueur, sans avoir marqué. Diego qui subit des tacles au genou, mais ne tombe jamais, ou se relève toujours. Sur ces images, il n'a pas besoin des autres, il veut même tout faire tout seul. Incontrôlable, il joue comme un chien avec son ballon. Mais un chien à l'habileté divine. On le voit là, seul, défiant des défenseurs armés jusqu'aux dents, insistant avec furie. Diego Maradona ne joue pas juste. D'ailleurs, il ne semble pas « jouer » , il semble en mission : Diego part à l'abordage comme si ses pieds le démangeaient. Il ne dribble pas par envie, mais par besoin, comme une drogue. Sur ces images, on repère aussi la nature du footballeur argentin par excellence : le dribbleur naturel, défiant la terre entière, mais sans le sens du spectacle des Brésiliens. Ronaldinho jouait avec le sourire, tandis que Maradona et Messi gardent le visage fermé du sauveur solitaire, même quand ils glissent un petit pont.

Sur ces images d'un autre siècle, on voit surtout un football individuel qu'on ne reconnaît pas vraiment. En fait, on y voit un esprit. Jouer avec l'esprit, c'est jouer au fil de ses pensées. Or, une pensée, ça n'est jamais juste. Ça vient, ça part. C'est comme une idée nouvelle : ça atterrit en force, sans demander la permission, souvent au mauvais moment. Comme le besoin de tenter un petit pont. Et quand on pense, on pense dans tous les sens. Et Maradona jouait comme il pensait. Guidé par ses gambetas. Dans tous les sens, mais toujours vers l'avant. Et en le voyant jouer ainsi, ce n'est d'ailleurs pas une surprise de le voir vivre de la sorte loin des terrains.

L'esprit de Leo


Aujourd'hui, qui dribble autant en Europe ? D'après les statistiques, le joueur qui réussit le plus de dribbles s'appelle Eden Hazard, avec 4,8 dribbles par match en Premier League. En Italie, Gervinho mène la danse, en tête d'un top dix sans aucun Italien : Kovačić, Pogba, Felipe Anderson, trois Argentins (Vasquez, Dybala, Perotti) et trois Colombiens (Cuadrado, Guarín, Ibarbo). L'Amérique du Sud, toujours. En Espagne, Messi est sur le trône, à 4,5. Mais pour combien de ballons touchés ? Messi joue très juste. Si juste que l'an passé, il était même derrière l'Algérien Yacine Brahimi (4,7). Cristiano Ronaldo, lui, a laissé ses outils fantaisistes à Manchester pour offrir à Madrid accélérations irrésistibles et centres parfaits. L'efficacité, la modernité et les Ballons d'or. Le Portugais ne réussit qu'1,7 dribble par match. En Angleterre, un profil rappelle la furie spirituelle de Maradona : celui des 3,6 dribbles d'Alex Oxlade-Chamberlain en 66 minutes par match, ce qui donnerait 4,9 en 90 minutes, le plus haut total en Europe. Mais ce ne sont que des chiffres. Dans l'esprit, le seul qui peut véritablement faire ressusciter Diego en 2015, par moment, s'appelle Luis Suárez. Et dans les faits, c'est Leo Messi.


Lors du Mondial brésilien, Messi a subi des critiques à la suite de ses matchs contre les Pays-Bas et l'Allemagne. En Argentine, il ne s'agissait pas de lui reprocher une occasion manquée ou un mauvais choix, mais un manque d'esprit, de présence. Dans l'axe, au milieu et en pointe, Messi s'est oublié. Il a laissé filer le temps, malgré la seconde chance de la prolongation. À la fin, il s'en est voulu. Mais cette saison, Messi est revenu à droite. Dans l'axe, la vision du jeu de Messi est telle qu'il jouera toujours, ou presque toujours juste. Sur le côté, là où tout ballon reçu est la promesse de nouvelles envolées, les lignes de passes sont coupées. Le dribble n'est plus luxe, il est nécessité. Le dimanche 11 janvier, le Barça accueillait l'Atlético Madrid. Leo Messi était positionné sur l'aile droite, entre une ligne de touche et le latéral gauche Jesús Gámez, droitier choisi par Diego Simeone pour pouvoir défendre l'intérieur. Et ainsi, ce dimanche-là, les socios les plus âgés du Camp Nou ont peut-être revu Diego Maradona. Leo leur laissa une impression fabuleuse, faite de quelques déchets et ratés, mais surtout de tentatives infatigables et d'un esprit maradonesque. Moins juste, plus ou moins fort, mais ô combien plus inspirant, et même envoûtant. 7 tirs, 3 fautes commises, dont quelques méchants tacles à l'Argentin, et surtout 12 dribbles ! Trois fois plus que sa moyenne en Liga. Alors, si Leo est capable de jouer avec ce cœur, on ne peut qu'en redemander. Le Ballon d'or retiendra peut-être qu'il n'a marqué qu'un but contre l'Atlético. Mais ça, c'est mathématique. Ironiquement, un dribble marque souvent plus les esprits qu'un but.


Par Markus Kaufmann, à Buenos Aires À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures 376€ à gagner avec Monaco & Tottenham il y a 1 heure L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but vendredi 22 septembre EXCLU : 120€ offerts au lieu de 100€ pour miser chez France-Pari !
il y a 5 heures La fédé espagnole bloque un match à cause d'un maillot catalan 18 il y a 6 heures Un petit garçon de 5 ans meurt sur un terrain 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 10:40 Le fou sosie de Marek Hamšík 4
samedi 23 septembre Wayne Shaw suspendu deux mois pour avoir mangé une tarte 5 samedi 23 septembre Le jeune fils de Donald Trump rejoint DC United 11 samedi 23 septembre Ronaldinho sait toujours y faire 3 samedi 23 septembre Quand les Ultramarines enflamment Bordeaux 1 samedi 23 septembre Le récap de la #SOFOOTLIGUE 2 vendredi 22 septembre Le Shanghai Shenhua accuse SFR Sport d’avoir déformé les propos de Tévez 8 vendredi 22 septembre Rolf Fringer agressé physiquement par Christian Constantin 33 vendredi 22 septembre Le but fou d'Enzo Pérez 13 vendredi 22 septembre Le magnifique loupé en D1 roumaine 2 jeudi 21 septembre L'UEFA crée « la Ligue des nations » 102 jeudi 21 septembre 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon 2 jeudi 21 septembre 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 5 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 24 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 17 mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 13 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 35 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4