En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Littérature

On a lu « Comment ils nous ont volé le football »

Il y a deux ans, François Ruffin, réalisateur de Merci Patron publiait avec Antoine Dumini Comment ils nous ont volé le football, sorte de préambule au mouvement Nuit Debout.

Modififié

Nuit Debout. Depuis le 31 mars dernier, une partie de la France rêve d'un destin espagnol à la Podemos. Paris, place de la République, aux premières loges, impossible de louper et de ne pas entendre François Ruffin, le réalisateur du documentaire Merci Patron, sur les écrans depuis le mercredi 24 février 2016, et fondateur du journal Fakir, le « journal fâché avec tout le monde » . Il y a tout juste deux ans (en avril 2014), un petit livre, publié aux éditions du même nom que le journal et coécrit par François Ruffin et Antoine Dumini, annonçait secrètement ce mouvement citoyen en décryptant la relation entre ballon rond et pognon : Comment ils nous ont volé le football. On vous explique ici pourquoi.

Un retour en 126 pages sur l'évolution du sport roi depuis 50 ans, des enjeux géopolitiques de la guerre froide à la mondialisation. Une analyse décennie par décennie pour découvrir et comprendre comment et pourquoi le football est ce qu'il est aujourd'hui. Un livre sur le passé pour mieux comprendre le présent et anticiper ce que pourrait être l'avenir du football. Peu de place pour le rêve et un constat glaçant : «  Que s'est-il passé alors ? C'est le même jeu, un ballon, deux équipes, quatre poteaux, et voilà que ce sport du pauvre brasse des milliards, s'exporte comme un produit, devient la vitrine triomphante, clinquante, écœurante du capital. Que s'est-il passé alors ? Rien, en fait. Juste que l'argent a envahi toute la société, lentement, depuis trente ans, et que le football en est le miroir grossissant. »

Mondial pipé sur fond de guerre froide


Vous ne savez pas comment l'Angleterre a gagné son seul trophée lors de la Coupe du monde 1966, organisée sur ses terres ? C'est plus simple quand la géopolitique fixe les règles du jeu : « On assiste, pour de bon, cet été-là, à un affrontement géopolitique entre le Nord et les pays du Sud et de l’Est. Comment ? Dès les qualifications, déjà, les dés semblent pipés : dix places sont réservées aux équipes européennes. Une seule aux continents Afrique-Asie-Océanie. Du coup, les quinze pays africains boycottent l’épreuve. Reste le plus dur : éliminer les meilleurs, les Sud-Américains. Là, durant la Coupe, les arbitres vont jouer à plein. Stanley Rous a sélectionné les plus fidèles, dont sept Britanniques. (…) Cette parodie de compétition sera aussitôt célébrée comme la "World Cup des arbitres". Jamais aussi clairement le football n’est apparu comme la continuation de la guerre par d’autres moyens : alors que la décolonisation s’est achevée, les Européens à l’orgueil blessé ne doivent pas, au moins, perdre cette bataille-là. Fut-elle symbolique, avec un ballon et un bout de métal pour enjeu. Et en pleine guerre froide, aucun triomphe ne sera laissé au bloc communiste... »


Ce livre est un résumé instructif de «  l' histoire économique que ce sport nous raconte, à sa manière, des années 60 à aujourd'hui, de la libéralisation des ondes à la mondialisation des marques jusqu'aux fonds de pension (…). Le ballon, comme un monde en plus petit. » Dans les années 70, la matrice du foot-business, c’est Horst Dassler, le patron d’Adidas, qui organise l’élection à la présidence de la FIFA en 1974 et installe dans un fauteuil le Brésilien João Havelange, celui qui résume sa mission à : « Je suis là pour vendre un produit appelé football. » Comme par hasard, la FIFA signera peu de temps après un partenariat avec Adidas, puis avec Coca-Cola dès 1976, deux « sponsors obligatoires » pour toutes les fédérations. Ou comment l'ouverture des marchés, même les plus fermés, passe par le ballon rond... Business is business.

La règle Adidas-Coca


Les années 80, avec la révolution télévisée du football, permettront la transition irréversible de la frite aux droits télés : «  En 1980, un club pro vivait de ses ventes de billets, de ses fanions et de ses baraques à frites. Les droits télés ne représentaient que 1% de ses recettes – contre plus de 50% aujourd'hui... » Au cours de cette décennie, les grands argentiers du football (Bez, Tapie, Lagardère) et les groupes de communication européens (Murdoch, Kirch, Berlusconi) redéfiniront les règles du jeu. Dans les années 90, marquées par l'arrêt Bosman et ses conséquences, le terme de mondialisation prendra tout son sens avec la délocalisation du foot, la recherche de main-d’œuvre dans les pays du Sud... pour arriver à notre football d'aujourd'hui avec ses milliards de droits télé, l'omniprésence de la publicité, son naming, ses matchs à toute heure et tous les jours de la semaine.


Mais, au milieu de ce qui ressemble à une descente aux enfers dans les affres du libéralisme, les auteurs ont semé dans chaque décennie des « lumières » , des contre-exemples à cette vague de fond : le journaliste « sans concession » François Thébaud, Carlos Caszely le footballeur qui a dit non au dictateur Pinochet, Sócrates et son idéal démocratique aux Corinthians en pleine dictature brésilienne, Robby Fowler et son soutien aux dockers de Liverpool, les supporters du FC United qui refusent l'omnipotence de l'argent-roi ou encore les déserteurs du football, comme Javi Poves ou Gérald Cid qui ne se reconnaissent pas dans le système actuel et préfèrent ranger leurs crampons avant l'heure de la retraite. Tous ces exemples sont un peu ce que voudrait être chaque soir « Nuit Debout » . La continuité entre toutes ces « lumières » et ce mouvement citoyen saute aux yeux. Une autre voie est possible. Un autre football est possible. C'est sans doute ce qu’espère François Ruffin, dans son désormais célèbre T-shirt ironique « I Love Bernard » (en référence au patron Bernard Arnault), pour qui : « Le changement ne passera plus par les urnes, mais par un mouvement social de grande ampleur. »

Aujourd'hui, le football est donc le miroir grossissant de notre monde capitaliste et mondialisé. Ce livre n'apportera pas de solutions économiques ou éthiques. Mais l'épilogue « Le miracle des maillots pliés » , quelques pages d'une rare beauté sur la signification de notre football, comme toutes ces « lumières » d'opposition, nous rappellent pourquoi on aime profondément ce sport et surtout qu'il y a des choses qu'on ne pourra jamais acheter... ni voler. Et ça, quelle que soit la destinée du mouvement citoyen « Nuit Debout » , ceux qui y auront participé, ou qui auront partagé cet idéal, le savent.

Par Benjamin Laguerre Comment ils nous ont volé le football - La mondialisation racontée par le ballon, d’Antoine Dumini et François Ruffin, Fakir Éditions, 126 pages, avril 2014, 7 euros.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:56 273€ à gagner avec la Lazio & l'Atalanta Hier à 20:30 Giroud remporte le prix Puskás 29
Hier à 19:32 Un supporter chilien parcourt 3000 km pour son équipe 4 Hier à 17:55 Un supporter sort du coma grâce aux chants du stade 8 Hier à 15:14 L’actionnaire majoritaire de Lens était avec les ultras 6 Hier à 14:52 Record de points pour le Toronto FC en MLS 10
Partenaires
Olive & Tom
Hier à 12:32 Un jeune stadier trolle les téléspectateurs d’Everton-Arsenal 19 Hier à 11:59 Un joueur du Fenerbahçe protège l’arbitre de touche 2 dimanche 22 octobre David Neres claque un geste « à la Berbatov » 5 dimanche 22 octobre Raiola balance sur le racisme dans le monde du foot 69 dimanche 22 octobre Pronostic OM PSG : 500€ à gagner sur le Classico ! samedi 21 octobre Le président de la FA sous pression 7 samedi 21 octobre Course-poursuite entre un entraîneur et des supporters en colère 7 samedi 21 octobre Près de cinq mille agressions d’arbitres en France en 2016-2017 17 samedi 21 octobre 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina samedi 21 octobre Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 46 vendredi 20 octobre Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE vendredi 20 octobre Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 52 vendredi 20 octobre Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 vendredi 20 octobre OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 10 vendredi 20 octobre Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) vendredi 20 octobre Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 37 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4