1. //
  2. // Copa América 2015
  3. // Victoire du Chili
  4. // Infiltré

On a fêté la première Copa América de l'histoire du Chili

Nuit de folie à Santiago. Après un siècle de disette, le pays a enfin remporté la Copa América. Un motif de fierté énorme, après tant de triomphes moraux. Et l'occasion de descendre dans la rue, pour crier sa joie et s'enivrer.

Modififié
20h45, sortie du stade, voilà presque une heure que Claudio Bravo a soulevé le trophée. Sur la route entre l'Estadio Nacional et la station de métro Nuble, située à une vingtaine de minutes à pied, ça klaxonne dans tous les sens. Au milieu des vendeurs de completos italianos, ces hot dogs avec avocat, tomate et mayo (la sainte trinité de la street food chilienne) et des chiens errants, les Santiaguinos hurlent leur fierté, drapeau au vent ou sur les épaules. Certains sont maquillés aux couleurs du pays, d'autres portent un masque à l'effigie d'Arturo Vidal.

Chansons et feux d'artifice


Les tambours, interdits dans le stade, sont bien présents en dehors, et des fanfares ambulantes jouent au milieu du trafic. La foule suit le rythme et entonne une petite chanson, pour les Argentins, qui deviendra l'hymne de la soirée : « Argentino, argentino, que amargado se te ve, Messi no tiene los huevos, que tiene Gary Medel » ( « Argentin, ça te met en rage, car Messi n'a pas les couilles qu'a Gary Medel » en VF). Évidemment, on n'échappe pas non plus à l'entêtant et systématique, « Chi-chi-chi le-le-le » . Quand tout ce beau monde se retrouve a l'entrée du métro, c'est bien sûr le bordel, mais tout le monde s'en accommode avec joie. Ce samedi soir, rien ne peut miner le bonheur du Chili. En tout cas, pas le fait de s'entasser dans un wagon, où tout le monde saute à l'unisson en chantant « el que no salta es argentino maricon » ( « celui qui ne saute pas est un homosexuel argentin » ) pour tester les suspensions. D'autres optent pour un plus sobre « Chile campeon » en utilisant les vitres et le toit du train comme des percussions.

Mais le cœur de la fête bat à Plaza Italia, le traditionnel point de rassemblement de Santiago en cas de victoire. Tout le monde converge vers cet endroit, maillot Reebok de 98 frappé du 9 de Zamorano et du 11 de Salas dans le meilleur des cas, maillot Brooks mal taillé de 2010 parfois. Jeunes, vieux, couples, familles, tout le monde chante, canette de bière ou piscola à la main. Certains arrivent en métro, d'autres à pied, certains enfin dans des pick-up surchargés. Tous hurlent leur fierté d'être chiliens et d'avoir enfin remporter un trophée. Il faut dire que le Chili était jusqu'alors le seul pays d'Amérique du Sud à ne pas avoir gagné la Copa América avec l'Équateur et le Venezuela. Les hommes de Sampaoli y ont remédié, et pour fêter ça, des dizaines de milliers de personnes chantent en chœur. Les plus téméraires se mettent même à escalader la statue équestre du général Baquedano
La place est noire de monde, les avenues adjacentes aussi, l'ambiance est bon enfant. On craque pas mal de fumis quand, au même moment, dans tous les quartiers de Santiago, des artificiers amateurs allument des feux multicolores.

Medel demande un jour férié


Les joueurs, eux, sont en route vers le palais de la Moneda. Chaleureusement accueillis par Michelle Bachelet qui claque les bises et les abrazos par dizaine, les joueurs en oublient le protocole. Dans l'euphorie de l'instant, en short et avec leurs sac à dos, ils sautent à l'unisson avec la presidenta en chantant encore une fois « Chile campeon » . Comme pour marteler au pays jamais vainqueur qu'ils y sont arrivés. Le protocole a peu d'importance, Pinilla et Valdivia envoient des textos, les hommes sont détendus face à leur chef d'État. Puis les ouailles de Sampaoli, qui a préféré fêter la victoire chez lui, entonnent dans le salon de réception de la Moneda la chanson pour Gary Medel en honneur au Pitbull. Ce dernier, sans doute en confiance, demande à la présidente un jour férié en l'honneur de la victoire. Toute l'équipe reprend en déconnant « Feriado » .

La présidente ne s'en formalise pas, affaiblie par de nombreux scandales, elle a repris 5% de popularité dans les sondages, sans doute grâce à ses selfies dans les vestiaires. Nul doute que sa participation décontractée à l'euphorie nationale lui permettra de grapiller quelques points de plus. Les joueurs, eux, s'en fichent, trop heureux de crier leur joie depuis les balcons du palais présidentiel, et de venir célébrer sur le parvis, avec les milliers d'hinchas présents devant la Moneda. Gary Medel, encore lui, joue les chauffeurs de salle. Après avoir ambiancé l'assistance d'un génial « El que no salta es uruguayo » , le natif de Conchali entonne l'hymne national avec ses partenaires en demandant l'aide du public. Émotions fortes. Ensuite, les joueurs fileront vers Pinto Duran, leur centre d'entraînement, où d'autres hinchas les attendent encore pour les fêter.

Fin du bal à 3 heures du mat


La fête, elle, commence à décliner à Plaza Italia. Il est minuit passé, et les supporters quittent l'endroit. Tout le monde sait que c'est le moment où il faut partir, le dernier moment de calme avant la tempête. Ceux qui restent sont ceux qui ont abusé du pisco lors de l'asado, débuté 8 heures auparavant, ceux qui, grisés par l'alcool, gueulent encore leur fierté d'être sur le toit de l'Amérique, mais aussi ceux qui sont venus profiter de l'ivresse nationale pour tirer quelques smartphones. Désormais, ceux qui sont encore là piétinent du verre pillé. Les droites volent par-ci par-là, les bouteilles en verre aussi. Des encapuchados (encapuchés) pètent les feux de circulation et les abris de bus, tentent aussi de saccager quelques boutiques. Il est tant d'aller à Bellavista, le quartier de la fête à Santiago. Tout un chacun fait la queue devant les bars et les discothèques bondées pour poursuivre la fête. La rue est pleine. Certains locaux de Pio Nono, l'artère principale du quartier, ont craint des débordements et fermé boutique. Les botillerias (sorte d'épicerie), elles, sont pleines à craquer. Il faut compter 20 minutes de queue pour acheter une bière, si le précieux breuvage n'est pas en rupture de stock.

L'atmosphère est joyeuse, festive, malgré quelques coups de sang dus au taux d'alcoolémie ambiant. Oui, mais voilà : la police préfère prévenir que guérir, et décide d'envoyer des robocops en kaki disperser les participants. Et au Chili, la maréchaussée ne s'emmerde pas avec les convenances. Comme lors des manifestations étudiantes, des camions balançant de l'eau et du gaz lacrimogène prennent le relais. Les premiers, surnommés Guanaco (une sorte de lama), dispersent les fêtards en crachant de l'eau. Les seconds, surnommés Zorrillos (Mouffettes), font fuir les plus téméraires en diffusant du gaz lacrymogène depuis leurs écoutilles. La rue Constitucion a les yeux qui pleurent, quelques touristes éberlués, qui buvaient un dernier verre en terrasse, ne semblent pas comprendre ce qui vient de se passer. Il est 3 heures du matin, pas encore l'heure de se coucher, mais celle de refaire le match, de savourer la victoire dans un endroit plus tranquille. Par exemple sur un banc, une bouteille de vin en carton en main, dans un parc de Nunoa.

Par Arthur Jeanne à Santiago, avec Alonso Escobar et Sergio Molina
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


De toute façon, en Argentine, les bars étaient fermés pour cause d'élection...ça tombe bien.
Colocolo-de-chile Niveau : Loisir
Arthur Jeanne t'as du me voir grimper sur la statut alors. Il falláit te foutre une pancarte So Foot je t'aurais mis bien enfoiré
kim jung kill Niveau : National
Note : 1
j'étais dans un bar avec une vingtaine d'autres chiliens, il y avait quelques autres sud am aussi, on a chanté et retourné le bar pendant tout le match, une lampe et plusieurs chaises on été cassé dans l'euphorie général.
les pauvres serveur était bien content que le match se finisse, je suis allé demander pardon au patron pour le bordel foutu il m'a répondu que s'était pas grave il comprenait.
bref super soiré, s'était une enclave de Santiago en France
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)