En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 13e journée
  3. // PSG/OM

On a discuté de l'identité de jeu du PSG avec Thiago Silva

Dans une équipe de football, la naissance d'une identité de jeu reste un phénomène mystérieux. Alors que Marcelo Bielsa a créé en quelques mois une identité de jeu à l'OM, les performances et les absences de Thiago Motta et Zlatan ont montré les limites de cette « personnalité collective » à Paris. L'identité de jeu d'une grande équipe peut-elle reposer sur les pieds et les épaules de deux joueurs ? Finalement, quelle est la patte de Laurent Blanc sur cette équipe ? On en a discuté avec Thiago Silva.

Modififié

Le 8 mai dernier, un jour après avoir obtenu le titre de champion de France tout en perdant contre Rennes, un Thiago Silva en casquette répond à nos questions après avoir passé son après-midi à déconner avec Zlatan. Mais quand les sujets Chelsea et tactique ressortent, le défenseur retrouve vite son style de jeu, sérieux et intransigeant. Au moment où l'insistance de Laurent Blanc sur la possession de balle est abordée, Thiago interrompt la conversation de façon surprenante :
- Attends, tu dis qu'on insiste plus sur la possession de balle avec qui, Ancelotti ou Blanc ?
- Bah... Blanc, non ? Par rapport à l'an dernier, toi par exemple, en moyenne tu touches 20 ballons en plus par match…
- Ah, oui... C'est vrai... (hésitant) Mais c'est surtout vrai que l'an dernier, si vous regardez bien le calendrier et les matchs, il n'y avait pas Thiago Motta. C'est ça, la grande différence avec la saison dernière.

Mais alors, malgré un changement d'entraîneur et tout ce qui a été dit sur les différentes philosophies de jeu défendues par Ancelotti et Blanc, la « grande différence » serait la forme fragile d'un Brésilien au passeport italien jouant en Mizuno ? Effectivement, sous Ancelotti en 2012/13, Motta joue 12 matchs de Ligue 1. En 2013/14, le total monte à 32. Naïfs étaient donc ceux qui pensaient que les entraînements et les idées de jeu de Blanc avaient transformé le PSG ? Les 63% de possession, c'était Thiago Motta ? Les séries interminables de circulation de balle dans le camp parisien, c'était Thiago Motta ? La différence entre Ancelotti et Blanc, c'était Thiago Motta, vraiment ? Les propos du capitaine parisien interrogent : les joueurs sont-ils si peu impliqués dans la conception des idées de leur jeu qu'ils peuvent penser que l'un des leurs peut faire toute la différence ? La réponse aurait-elle été différente si elle avait été posée à un milieu comme Verratti ou Motta ? Interrogé par la suite sur le discours et le plan de jeu de Laurent Blanc avant la terrible défaite Chelsea-PSG à Stamford Bridge, Thiago Silva répond : « « Ne prenez pas de but » . Voilà ce qu'il nous a dit avant le match. Et aussi "Restez bien concentrés". » Et c'est tout… Alors, surestime-t-on l'importance de l'entraîneur au sein de ces clubs de superstars ? Le PSG joue-t-il en roue libre, plus ou moins bien en fonction de la présence de tel ou tel talent ?

De l'influence de Thiago Motta


Cette saison, Thiago Motta a presque toujours été là. Un miracle de la haute médecine parisienne, penseront les Italiens. Mais alors que sa présence était auparavant la garantie de voir un PSG plein de maturité, équilibré derrière et cynique devant, ses performances cette saison n'ont pas suffi. Car l'Italo-Brésilien était bien titulaire lors des matchs nuls contre Reims, Rennes, Toulouse, Monaco. Et même, face à Lyon au Parc, le PSG menait 1-0 à son entrée en jeu (64e), et avait fini par se faire rejoindre. D'où un nouvel argument allant dans le sens des propos de Thiago Silva : cette année, Motta joue moins bien, et donc le PSG aussi. D'ailleurs, quand l'enfant de la Masia élève son niveau de jeu, comme contre le Barça au Parc, tout le collectif le ressent. Sans même avoir besoin de gagner un seul duel aérien, Motta accumule 8 interventions défensives, 4 récupérations et des passes lasers capables d'accélérer les contres du PSG comme il accélérait ceux de l'Inter de Mourinho. Cette saison plus que jamais, Motta est aussi le symbole de ce PSG « fait pour l'Europe » . C'est le cas en phase offensive : en 4 matchs européens, il a créé autant d'occasions qu'en 11 matchs de championnat (6 dans chaque compétition). Et aussi en phase défensive : 38% de duels gagnés en Ligue 1 contre 66% en C1 (stats Squawka). En fait, certains joueurs cadres ont une importance tactique telle que le visage de l'équipe finit par avoir le leur, et le même phénomène est observé avec Gabi à l'Atlético. Alors, sans Motta contre Marseille – suspendu pour accumulation de cartons jaunes – que va faire Blanc ?

De l'influence de Zlatan Ibrahimović


Dans la suite de l'entretien, Thiago Silva est donc questionné sur l'influence réelle de l'idée de l'entraîneur sur le style de jeu du PSG : « Non, je pense que son idée (celle de Blanc) est la première chose. Mais après, sur le terrain, on fait ce qu'il y a de mieux à faire en fonction des qualités des joueurs que l'on a. Si on a des joueurs pour avoir la possession du ballon, on peut aller de l'avant avec un jeu de qualité. Si on n'a pas de joueurs de qualité, on met la balle sur "Zlata", qui est fort dans les duels pour remonter la balle. » Un côté diplomate, certes. Mais aussi une révélation sur l'importance de Zlatan, également mise en lumière par Marcelo Bielsa en conférence de presse d'avant-match : « En fonction d'où sera Ibrahimović, on va essayer qu'il y ait un de nos joueurs. Comme il bouge dans le centre, ce seront normalement nos défenseurs centraux qui vont l'affronter et comme il redescend aussi au milieu, il serait bon d'accompagner son action, car s'il redescend sans être marqué, il développe cette capacité à organiser les attaques de son équipe. » Évidemment que le jeu parisien change en fonction de la présence d'Ibrahimović est loin d'être une surprise.

Mais ici, le mot-clé est « organiser » : en l'absence de l'attaquant-meneur suédois, les prestations offensives du club parisien ont rappelé que ce n'est pas le PSG qui organise les attaques de Zlatan, mais plutôt Zlatan qui organise les offensives du PSG. Et Bielsa fait référence à des actions qui semblent aussi travaillées et répétées que le playbook de Gregg Popovich : le Suédois redescend, parfois jusqu'au rond central, se retourne, renverse vers l'avant sur un côté et fonce vers la surface en espérant reprendre un centre fort de Van der Wiel/Lucas à droite ou Maxwell/Matuidi à gauche. En fait, en l'absence du Suédois, le PSG perd donc certaines armes qui formaient une partie de son identité. Et pour en réinventer d'autres, forcément, ça met du temps. Sans Ibra, le PSG a tout de même signé 7 victoires et 2 nuls (Toulouse et Monaco). Mais il a anormalement souffert dans le jeu. D'où la question suivante : Laurent Blanc aurait-il pu, en un peu plus d'une saison, construire une identité de jeu qui ne dépende pas des caractéristiques uniques de Zlatan et Motta (33 et 32 ans) ? Concrètement, avant que Zlatan ne se blesse, est-ce que le PSG pouvait trouver le temps de travailler des automatismes sans le Suédois ? Combien de temps et combien de fois par semaine ?

Grands joueurs, collectif et travail


Après tout, il est normal qu'une identité de jeu dépende de certaines grandes individualités. Malgré la présence de Messi, Suárez et Mascherano, le Barça dépend largement de la forme de Xavi. Le dynamisme collectif de la Juve repose sur les mouvements de Pirlo, et celui du Real d'Ancelotti ne serait pas aussi abouti sans Modrić. Pour aller plus loin, que ferait Bielsa sans les efforts et les buts de Gignac, et sans la capacité d'Imbula à sauter les lignes adverses ? Heureusement qu'une idée de jeu dépend des joueurs pour qui elle a été pensée a priori. En fait, l'absence de ces derniers permet surtout d'éclairer des facteurs de réussite cruciaux : les capacités d'adaptation et d'anticipation des entraîneurs, et la préparation d'un collectif pensé comme groupe et non pas comme somme d'individualités.

En parlant de son grand Milan en octobre 2013, Arrigo Sacchi disait : « J'ai toujours pensé que le moteur du football était le jeu. Et en partant de cette idée de jeu, j'allais chercher des personnes de confiance, et puis des joueurs fonctionnels avec ce système. Et nous nous sommes mis à travailler ensemble. Je n'arrêtais pas de répéter : "Le collectif est meilleur que l'individu." L'individu peut te faire gagner un match, mais les exploits se font avec une équipe. Le football est un sport collectif avec des moments individuels, pas le contraire. Et pour faire tout cela, nous avons énormément travaillé. Énormément, j'insiste. Je me rappelle avoir invité Wenger, Houllier et Fernandez à Milanello. Ils étaient revenus en disant qu'ils n'avaient jamais vu une équipe travailler autant. » Anticipation, adaptation, travail. Les mêmes concepts qu'avance continuellement Marcelo Bielsa. Le 6 octobre 2013 au Vélodrome, l'expulsion de Motta n'avait pas empêché Laurent Blanc de battre les Marseillais en remplaçant Lavezzi par Rabiot pour revenir sous l'impulsion du milieu Matuidi-Rabiot-Verratti. Et ce dimanche ?

Par Markus Kaufmann / Propos recueillis par Markus Kaufmann et Charles Alf Lafon À visiter :

Le site Faute Tactique

Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:56 126 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 il y a 59 minutes Independiente remporte la Copa Sudamericana il y a 1 heure L'arbitrage vidéo bientôt instauré en Ligue 1 ? 13
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:49 375€ à gagner avec Rennes-OM et Newcastle-Everton 1 Hier à 09:17 Le gros manqué d'Origi face à Leipzig 15
mardi 12 décembre Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 mardi 12 décembre Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 mardi 12 décembre L'étrange statue indienne de Maradona 21 lundi 11 décembre 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! lundi 11 décembre Heinze retrouve un banc en Argentine 11 lundi 11 décembre Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 lundi 11 décembre Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 lundi 11 décembre Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 7 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 21 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41