En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // Gr. D
  3. // Croatie-Espagne (2-1)

On a assisté au Croatie-Espagne à la Philharmonie de Paris

Mardi soir, la Philharmonie de Paris innovait en accueillant le « premier match-concert » de l'histoire : à l'image, Croatie-Espagne, à la musique, un orchestre symphonique et un groupe de rock, en live.

Modififié
Est-ce un opéra, ou un stade de foot ? Observer l'allure des spectateurs pénétrant dans la majestueuse salle de la Philharmonie de Paris, c'est épaissir le doute. Les gradins et la fosse sont pleins d'une foule hétéroclite : on y croise des mélomanes habitués en costume, mais aussi des supporters portant maquillage, maillots et drapeaux. Comme s'il était impossible de se décider, dans cette soirée peu ordinaire. C'est un projet un peu fou qu'a lancé Tatane, le « mouvement pour un foot durable et joyeux » : réunir deux mondes que tout oppose. Celui de la musique, la grande, la belle, la savante, celle qui se joue avec un orchestre symphonique et des dizaines de musiciens. Et celui du football, le vulgaire, le passionné, le populaire, celui qui se joue sur une pelouse avec vingt-deux joueurs et un ballon. Le principe du soir est en théorie simple, en pratique très ardu : accompagner en direct le match Croatie-Espagne avec un concert qui réagit aux événements.


Un grand écart culturel qu'assume totalement Brieux Férot, cofondateur de Tatane à l'origine de l’événement : « La Philharmonie a été faite pour attirer un public venu des quartiers, moi je ne vois jamais ces gens oser aller ici, argumente-t-il. Tatane est là pour leur permettre de venir. » Les 2000 jeunes invités pour assister au spectacle ont les yeux qui brillent devant Iniesta et Rakitić, mais peut-être, sûrement aussi en observant les cordes et les cuivres de l'orchestre. D'autant que les instruments sont maniés par des ados de leur âge : les étudiants du Conservatoire à rayonnement régional (CRR) de Paris. Le match-concert réconcilie les contraires, à l'image de Bartolomé et Madeleine, un jeune couple installé au premier balcon. Lui ne serait « jamais allé » voir un concert de musique classique. Elle est ravie d'échapper « au match de foot au PMU avec une bière » .

Morata et Kalinić marquent en musique


Quid du match ? Les lumières s'éteignent, l'écran géant s'allume... Et l'on coupe progressivement la voix – pourtant fort musicale – du tonitruant Omar da Fonseca, pour laisser place à la musique. La scène est scindée en deux : à droite, l'orchestre symphonique et ses rangées de jeunes musiciens. À gauche, un groupe de rock, avec guitare, basse, batterie, synthé et chanteuse. L'objectif ? « L'orchestre accompagne le match avec des plages de musique classiques durant de quatre à cinq minutes, expose Brieux Férot. Le groupe de rock est là pour créer des ruptures, de la friction, envoyer du son et réagir aux événements du match. »


Dont acte. Après quelques minutes, alors qu'un silence flotte dans l'air, orchestre et groupe se joignent dans une courte reprise de Simply The Best... Dix secondes plus tard, Morata leur répond en ouvrant le score pour l'Espagne. La musique sonorise le football : avec à propos, quand l'incontournable Celebration précède l'égalisation des Croates. Avec humour (ou maladresse ?) quand Marko Rog découpe joyeusement Cesc Fàbregas avec All You Need Is Love en fond. Les musiciens semblent anticiper l'action... Pas de magie dans tout cela, mais un simple tour de passe-passe : le match est diffusé en léger différé de deux minutes. Aux manettes, Brieux Férot assiste à la rencontre en direct, et communique avec les chefs d'orchestre pour lancer les plages musicales soigneusement préparées en amont. Une machinerie bien huilée qui donne aux spectateurs l'impression d'assister à un véritable spectacle musico-footballistique.

De Van Halen à Brahms


D'autant que les arrangements classiques sont le fruit d'un minutieux travail. Xavier Delette, directeur du CRR de Paris et chef d'orchestre ce mardi soir, détaille son approche sur le choix des morceaux. « J'ai travaillé sur la notion de cavalcade, une forme de rythme qui traduit l'idée de course, ce qui s'applique bien au sport, détaille-t-il. Pour illustrer l'Espagne, je me suis servi des grands compositeurs de ce pays, comme Albeniz ou de Falla. » La Croatie est elle accompagnée par les symphonies des compositeurs slaves, et des mélodies venues des Balkans. Les connaisseurs peuvent savourer les œuvres de Mendelssohn, Smetana, Brahms ou Saint-Saëns. Croatie-Espagne se prête à l'exercice. Au délice auditif s'ajoute le plaisir visuel, lorsque se meuvent sur le pré des artistes dont le jeu ne demande qu'à être mis en musique : le toque espagnol étire son rythme de flamenco, égayé par les éclairs solistes d'Iniesta et David Silva. Les Croates enchantent par leur maîtrise technique et leurs mélodieuses fulgurances. Un match de maestros, taillé sur mesure pour les symphonies. Et dire que le plus brillant des chefs d'orchestre, Luka Modrić, n'est pas là pour apporter sa note à la chanson...


La soirée est un régal partagé. Par le public, qui rit aux paroles d'Allô maman bobo lorsqu'un joueur se blesse, ou s'enflamme lorsque Sergio Ramos rate son penalty teasé par la musique d'Ennio Morricone... Par les artistes, comme Clément, 16 ans, premier violon de l'orchestre, qui apprécie « pouvoir innover avec des formes de musique moins classiques » , devant des spectateurs plus enflammés qu'à l'accoutumée. Et par Bartolomé et Madeleine, qui ont chacun leur regard sur le spectacle. Lui a l'œil du footeux : « La musique se mariait bien avec les fluctuations du jeu : dans les séquences de possession, le tempo était plus lent et adapté, analyse-t-il. À l'inverse, à chaque temps fort, un son plus énergique nous faisait vibrer. » Elle a enfin pu apprécier un match : « Le jeu est mis en valeur par la musique, et pour des gens qui s'y connaissent peu, c'est utile de sentir quels sont les moments de tension en fonction du rythme musical. » C'est un succès incontesté, et incontestable : le public explose de joie sur le but de la victoire de Perišić, accompagné par Happy de Pharell Williams. Et s'enthousiasme sur les dernières secondes, égrenées au son du Final Countdown. C'est terminé, les spectateurs réservent une immense ovation aux musiciens, qui achèvent leur soirée par un superbe We Are The Champions tout en cordes et en grandeur épique. Mission accomplie : le football se trouve d'autres horizons musicaux que les chansons officielles de supermarché. Et c'est plutôt une très bonne nouvelle.




Par Hadrien Mathoux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC il y a 1 heure Paco Jémez était à Mexico lors du séisme
Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 7 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 32
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 37 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2
lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 20 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27 mardi 29 août Abdennour débarque à l'OM 92 mardi 29 août Des enfants malades dessinent des crampons à Philadelphie 15 mardi 29 août Matt Pokora buteur en Coupe de France 34