Omar Daf est un entraineur de football professionnel né le 12/02/1977 à Dakar, Sénégal. Il appartient actuellement à l'équipe de Sochaux.
Omar Daf FC Sochaux-Montbéliard
Sénégal
37 ans
Né le 12/02/1977 à Dakar
Entraineur

Photos d'Omar Daf

Omar Daf

Statistiques d'Omar Daf

Palmarès

Titres

Débuts
1996/1997, Thonon (France, National 2 Groupe B)
International
depuis 1999/2000, 50 sélections (Sénégal )

Carrière d'Omar Daf

Saison
 
Club
Div.
Championnat
Champ.
Matchs
M.
Buts
B.
Europe
Eur.
Matchs
M.
Buts
B.
Sélection
Sel.
Matchs
M.
Buts
B.
  Sochaux
2012/13
Ligue 1 
  Brest
2011/12
Ligue 1 
16 
1 
2010/11
Ligue 1 
28 
2009/10
Ligue 2 
33 
  Sochaux
2008/09
Ligue 1 
16 
2007/08
Ligue 1 
2006/07
Ligue 1 
2005/06
Ligue 1 
2004/05
Ligue 1 
18 
2003/04
Ligue 1 
17 
2002/03
Ligue 1 
12 
2001/02
Division 1 
27 
17 
2000/01
Division 2 
34 
1999/00
Division 2 
27 
1998/1999
Division 1 
13 
1997/1998
Division 2 
Thonon
1996/1997
 
Thonon
National 2 Groupe B 

Articles sur Omar Daf

Les Émirats arabes unis troisièmes

International - Asie - CAN 2015 - Petite finale

Les Émirats arabes unis troisièmes

La petite finale de la Coupe d'Asie des nations entre l'Irak et les Émirats arabes unis a eu lieu ce vendredi matin à Newcastle dans l'extrême Sud-Est de l'Australie. Ce sont finalement les Émirati ... 5
Vine : Abdulrahman invente un dribble

International - Asie - CAN 2015 - 1/2 finale - Australie/EAU (2-0)

Vine : Abdulrahman invente un dribble

Éliminés de la Coupe d'Asie en demi-finale par l'Australie (0-2), les Émirats arabes unis peuvent se consoler : Boucle d'or n'a pas perdu sa technique folle. Révélation de la Coupe d'Asie, Omar Abd ... 23
Omar Abdulrahman, boucle d'or

Coupe d'Asie des nations 2015 - Australie/Émirats arabes unis

Omar Abdulrahman, boucle d'or

Avec l'Irak, l'autre surprise de cette Coupe d'Asie, c'est bien entendu cette folle équipe des Émirats arabes unis. Mais encore plus que le buteur Al Hajeri, c'est Omar Abdulrahman qui crève l'écran. Le petit pourrait bien devenir le premier grand joueur des EAU. 13
Lyon et Monaco reçus 7 sur 7

France - Ligue 1 - Ce qu'il faut retenir de la 22e journée

Lyon et Monaco reçus 7 sur 7

Tandis que Lyon et Monaco surfent sur leur forme étincelante, Paris ne lâche pas de terrain, au contraire de l'OM, défait contre Nice. Rayon outsiders, Montpellier enchaîne, Bordeaux ennuie, tandis qu'en bas, Caen a offert du spectacle pour s'affranchir de son bonnet d'âne. Et dire qu'après 22 journées, la Ligue 1 est toujours passionnante. 30
L'autre CAN fout le souk

International - Asie - CAN 2015 - Quarts de finale

L'autre CAN fout le souk

Les quarts de finale de cette CAN asiatique ont été grandioses : buts dingues, du suspense, et des gestes incroyables. La vraie compétition à ne pas manquer, cet hiver, se dispute à l'autre bout du monde.
8
Les Émirats arabes unis, surprise de l'autre CAN

International - Coupe d'Asie des nations - Iran/Émirats arabes unis

Les Émirats arabes unis, surprise de l'autre CAN

Des Émirats arabes unis, on retient surtout du pognon et vieilles gloires du foot. Mais depuis peu, ils ont aussi une équipe nationale. Déjà qualifiée pour les ¼ de finale, elle pourrait même constituer une fameuse surprise de cette Coupe d'Asie. 7
La bonne blague de Robben

Allemagne - Bundesliga - Bayern Munich

La bonne blague de Robben

Si grâce à Omar da Fonseca, on savait qu'Arjen « faisait l'amour sans préliminaire », on sait désormais qu'il fait des blagues plutôt marrantes. À l'entraînement avec ses coéquipiers du B ... 10
Sébastien De Maio : « Je suis fier d'avoir galéré »

Italie - Serie A - Genoa - Français de l'étranger

Sébastien De Maio : « Je suis fier d'avoir galéré »

Il y a trois ans, Sébastien De Maio évoluait encore en quatrième division italienne, à Celano. Aujourd'hui, il fait figure d'incontournable dans la défense à trois de Gasperini, au Genoa. Interview. 4
Les buts sont-ils vraiment des cadeaux ?

25 décembre - Joyeux Noël

Les buts sont-ils vraiment des cadeaux ?

Dans un jeu pouvant pourtant offrir fluidité, mouvement, surprise, harmonie et gestes artistiques, le but reste le seul à décider du résultat final. Violent et inouï, joyeux et cruel. Un cadeau pour le football, vraiment ? 5
San Lorenzo, récit d'une invasion

Mondial des clubs 2014 - Finale - Real Madrid/San Lorenzo

San Lorenzo, récit d'une invasion

7000 supporters d'El Ciclón ont envahi Marrakech pour soutenir leurs protégés dans leur quête du titre de champion du monde des clubs. L'aventure a failli tourner au désastre dès la demi-finale face à Auckland, mais les chants ont vite chassé les doutes et les larmes. En attendant l'explication face au Real Madrid, les Argentins comptent bien laisser une trace indélébile de leur passage au Maroc. 14