1. //
  2. // Caen/Brest

Omar Daf : « On ne nous donnera rien »

Début de saison compliqué pour Brest : un corner rentrant de Pedretti, trois matches plus que corrects pour un seul point au compteur. Mais aucune raison de paniquer selon Omar Daf.

0 0
Invaincu en préparation, mais toujours aucune victoire en L1 : il est parti où votre mojo ?

Bah, je ne sais pas. On a juste un peu moins de réussite. A Lyon, on a perdu, mais ils n'ont pas eu plus d'occaz' que nous. Donc je pense qu'il nous a manqué cette efficacité là quoi.



Par contre, Caen, ça cartonne...

C'est sûr qu'ils ont plus la réussite que nous, même si on sait que c'est une très belle équipe.


Par rapport à la saison dernière, vous la reconnaissez cette équipe de Caen ?

Franchement, je ne trouve pas qu'elle a changé grand-chose. Il y a un peu cette motivation en plus parce que c'est la Ligue 1, mais au niveau de la qualité de jeu, je ne vois pas de changements. Elle a gardé son système de jeu et ses bases quoi. L'année dernière, on avait gagné 2-0 à Brest et on avait perdu 1-0 là-bas. C'était une équipe qui descendait de Ligue 1, et elle avait gardé son ossature, comme cette année. Voilà. Nous, on n'est pas surpris de les voir bien jouer quoi. Après, c'est vrai qu'ils ont fait un super départ. Et tant mieux pour eux.



Pourtant leur calendrier était tout aussi compliqué que le vôtre...

Oui, mais de toute façon, on s'attendait à un début de saison difficile. Lyon et Auxerre, ce sont des équipes qui font la Ligue des Champions quand même. Toulouse, même s'ils avaient loupé leur saison dernière, on les savait costauds. Et puis, ils sont leaders... même si ce n'est que le début de championnat.



La fenêtre de tir, elle est peut-être plus favorable pour les trois prochains matches (Caen, Lorient et Nancy) ?

Mouais, mais on sait qu'en Ligue 1, il n'y aura pas de matches faciles. Et Caen, ils sont quand même champions de Ligue 2... Maintenant, voilà, c'est à nous d'être plus efficaces et de prendre les points tout simplement. Parce que la qualité, elle est là donc faut juste prendre des points, que ce soit à l'extérieur ou à domicile. On sait qu'on ne nous donnera rien quoi.



Vous allez retrouver en face de vous un jeune qui est en train de tout fracasser : El-Arabi. Vous flippez ou pas ?

Bah, écoute c'est un joueur de qualité. On a pu le voir la saison dernière et puis là, il a aussi la réussite avec lui. Moi, je pense qu'il y a des périodes comme ça, dans une saison, où on est en plein bourre. Bah en ce moment, il est en plein dedans. Donc samedi soir, on va être très vigilants par rapport à ça.



L'année dernière, il était déjà à ce niveau ?

Il était déjà très très performant. Je pense que s'ils sont remontés tout de suite, il peut en prendre une grande partie pour lui. Mais Caen, avant tout, c'est une équipe qui est bien en place. Après, avec El-Arabi, ils ont de la qualité individuelle pour faire la différence.



Pour faire la différence justement, côté Brestois, ce n'est pour le moment qu'une question de réussite ?

A Toulouse, on fait un bon match mais on n'a pas marqué. Derrière on est sanctionné tout de suite. A Auxerre, je pense qu'on aurait mérité de gagner, mais on prend ce but sur corner rentrant. Et à Lyon, pareil. Quand on va à Lyon et qu'on a 52% de possession de balle, on peut dire qu'on a quand même fait un bon match dans l'ensemble. Faut qu'on soit plus efficace dans les zones de vérité.



On dit de l'équipe brestoise qu'elle est trop naïve ou respectueuse. Ça vous inspire quoi ?

Mouais... non. Je pense pas que ce soit ça parce qu'au niveau du jeu, on joue. Je pense qu'il faut respecter tous les adversaires, mais pas non plus les surestimer. Si on est là, c'est qu'on a mérité d'être là. Maintenant faut juste être plus réaliste pour prendre les points.



Coach Dupont, il en pense quoi ?

Il a dit qu'il fallait garder nos bases qui nous ont permis de monter en Ligue 1. Maintenant, pour les matches qui arrivent, il faudra montrer plus... je ne vais pas dire plus d'agressivité mais il faudra être plus conquérant au niveau de la récupération du ballon et plus solide collectivement.



Son discours, il s'est durci ou pas ?

Non, parce que la qualité est toujours là.



Vous ne redoutez pas un sale engrenage à la Grenobloise ?

Non, pour l'instant, on n'est pas dedans. On joue, on sait qu'il ne nous manque pas grand-chose. Le coach a raison en disant que chacun doit en faire encore plus pour aller chercher ces victoires et ces points qui nous manquent. Faut en faire encore plus. Point.



Propos recueillis par Ronan Boscher

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0