Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Oman-Biyik avec El Tri ?

Lors de son prolifique passage à l'America Mexico (49 buts), le buteur camerounais
François Oman-Biyik eut un fils de mère mexicaine.

Le prénommé Emilio a désormais 15 ans et évolue au centre de formation de Châteauroux comme milieu défensif.

Doté d'un passeport mexicain, il a attiré l'attention du sélectionneur de sa catégorie en terre aztèque. Le jeune homme, qui pourrait aussi évoluer pour le Cameroun et a perdu en route une bonne partie de son espagnol, se dit tenté. Cela ne se ferait toutefois pas avant 2011, la faute à une fissure au pied qui laisse au repos le fils du premier buteur de la Coupe du Monde 1990.


L'ex homme-tête, aujourd'hui assistant de Javier Clemente, demande d'ailleurs du
temps pour sa progéniture : « Il doit encore beaucoup travailler pour aspirer à jouer
en sélection
 » .


Pour la petite histoire, Emilio se prénomme ainsi en hommage au président de l'America de l'ère Oman-Biyik, Emilio Diez Barroso. On a voulu faire d'Higuain un Bleu pour moins que ça ...

TG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Un Nordiste arbitra PSG/OM