En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 10e journée
  3. // Marseille/Lyon

OM, une « petite série négative »

Modififié
Un « Olympico » , ça se prépare. L’OM l'a mal fait jeudi soir (défaite 2-0 en C3 à Möenchengladbach). Avant le choc contre l’Olympique Lyonnais au Vélodrome dimanche, les Marseillais n’ont rien rapporté d’Allemagne, à part de la fatigue et un déficit de confiance.

Alors tout le monde devient plus irritable à la Commanderie. En conférence de presse, lorsqu’un journaliste a usé du terme « crise » pour décrire la situation olympienne, le coach Elie Baup l’a repris instantanément : « Vous (les journalistes) parlez de mauvaise série mais en même temps vous faîtes référence au match de Paris qui a été très bon. Mais c'était il y a trois matchs en arrière ! On reste sur deux défaites. C'est une petite série négative.  » Baup reste donc imperméable à la pression. L’OM n’a pourtant plus gagné en Ligue 1 depuis la réception d’Evian le 23 septembre dernier.

L’été semble déjà bien loin à Marseille.

PG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 18
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 15:40 Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) Hier à 14:28 Quand Ronaldo planquait de la bière 51 Hier à 12:50 Dupraz quitte le TFC 128 Hier à 11:55 Robinho en route vers Sivasspor 60 Hier à 08:57 Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18 dimanche 21 janvier La double fracture de McCarthy 4 dimanche 21 janvier Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 10 dimanche 21 janvier Un gardien espagnol marque de 60 mètres 7
À lire ensuite
Le PSG veut des Français