1. //
  2. // Classico
  3. //
  4. // OM/PSG

OM-PSG : supporters non grata

Comme l’année dernière, supporters parisiens et marseillais regarderont les chocs à l’extérieur, entre l’OM et le PSG, depuis les bars de leur ville respective. Et comme en 2010, la décision est venue directement du ministère de l’intérieur. La Ligue et les pouvoirs publics se défaussent et les supporters s’estiment, encore une fois, lésés et réagiront dès dimanche.

10 6
L’embargo est définitivement tombé le 10 novembre dernier, annoncée d’abord par Antoine Boutonnet, chef de la division nationale de lutte contre le hooliganisme (DNLH), puis justifié par un communiqué du ministère de l’intérieur : « Cette décision est motivée par les risques réels de troubles à l’ordre public, les incidents dramatiques de fin 2009 et début 2010 qui avaient entouré les rencontres entre ces deux équipes étant encore très présents dans les esprits » , surtout qu’en 2010, les supporters marseillais n’étaient pas à Paris… Mais les rumeurs persistantes, tout au long du mois d’octobre, d’un remake des interdictions de l’année dernière, ne laissaient guère espérer une autre issue. Pouvoirs publics et LFP se sont renvoyé la balle pour finalement choisir la solution de facilité, sans prendre la peine d’associer les supporters aux discussions. L’OM comme le PSG « prennent acte » d’une décision pour laquelle ils n’ont, de toute façon, pas tellement le choix. Mais si le club de la capitale n’entretient pas de bonnes relations avec ses supporters en déplacement, les Phocéens en meilleurs termes avec leurs ultras « regrettent vivement qu’il faille attendre une année de plus pour remonter à Paris avec [leurs] supporters » . Et d’ajouter qu’ils mettront tout en œuvre pour que ce soit la dernière fois. Pendant ce temps les ultras parisiens ont réservé les bars dans lesquels ils se retrouveront dimanche soir. Non sans réprobation et sarcasme.

Niçois, Stéphanois, Grecs de l’Olympiakos mais pas de Parisiens

« Je croyais pourtant que le problème de la violence était réglé au Parc des Princes, alors pourquoi on interdit le déplacement des supporters parisiens à Marseille ? » s’étonne, un brin ironique, un ancien leader des Lutece Falco. « On nous fait la leçon partout dans les médias pour dire que le Parc des Princes est désormais assagi, et pourtant, on ne peut pas accueillir son public ? » , renchérit Franck Peyronel, un des responsables des South Winners. Les pouvoirs publics, eux, se retranchent derrière les travaux actuels du Vélodrome, alléguant des problèmes de sécurité. Un argument qui fait sourire les supporters marseillais : « On peut accueillir les Niçois, les Stéphanois, plus de 1000 mecs de Dortmund, et les Grecs de l’Olympiakos avec qui on n’est pas du tout amis, mais pas quelques centaines de Parisiens » , raille Franck Peyronel. D’autant que les ultras de la Gate 7 de l’Olympiakos, qui garnissaient le parcage mercredi soir, sont loin d’être des enfants de chœur. Selon Jérémy Laroche, responsable du collectif Liberté pour les abonnés (LPA), regroupant d’anciens membres d’Auteuil et de Boulogne, « la ligue et les pouvoirs publics ont clairement peur d’avoir la responsabilité de la moindre chose. Je suis curieux de voir comment ils vont gérer l’Euro 2016 avec des supporters de toute l’Europe, potentiellement dangereux ! » .


« Le silence comme seul moyen d’expression »

Face à une mesure jugée « vexatoire et punitive » , le Commando Ultra et les South Winners, groupes marseillais du virage Sud, ont décidé de réagir et d’opposer leur silence lors d’une rencontre qui vaut au moins autant (sinon souvent plus) pour le spectacle en tribune que pour le terrain. « On sera dans le stade mais on fera pas ce qu’on attend de nous, pas d’animations, pas de chants, explique un responsable du Commando Ultras, cette rencontre alimente beaucoup le business et à côté de ça on veut plus nous voir. Notre seul moyen de défense c’est de nous taire, nos chants seront à l’image de nos libertés dans les stades ! » Les supporters marseillais veulent faire de ce match le symbole de la lutte contre la répression. Et attirer l’attention sur la stigmatisation des supporters « alors que sans nous le football et ses stades seraient sans âme » . Le défaut des autorités et la justification apportée passent mal. « Ne pas avoir la liberté de se déplacer comme on veut et être considéré comme une personne foncièrement mauvaise, je trouve ça très triste » , déplore Jérémy Laroche. Normalement seul le code de la route restreint la liberté de circulation. Mais les supporters, comme les Roms, ont droit à un « traitement de faveur » .

Michaël Youn peut y aller lui

Un « traitement de faveur » qui n’est toutefois pas applicable à tout le monde. Lors d’OM-PSG, en mars 2011, un arrêté préfectoral de la préfecture des Bouches du Rhône interdisait à toutes les personnes, se prévalant de la qualité de supporters du PSG, d’accéder aux abords de l’enceinte phocéenne. Toutes, sauf Michaël Youn qui a pu gesticuler à l’envi en tribune présidentielle, sur chaque action des rouges et bleus. Selon que vous soyez supporter lambda ou personnalité médiatique, l’arrêté ne s’applique pas de la même manière. Mais nul doute que si l’envie lui prend de revenir à Marseille soutenir les potes de Pastore, il écopera d’une sévère interdiction de stade pour avoir osé braver la loi.

Par Anthony Cerveaux
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Ca n'est pas au contribuable de payer la facture des forces de police pour les Q.I. de pizza que sont la quasi majorité des supporters des deux camps.
Tout à fait normal, même si, on le sait, cette rivalité est orchestrée par les médias et les supporters des 2 camps suivent comme des biquettes.
Vivre sa vie par procuration, lorsque soit-même, on ne voit plus ses pieds depuis 3 ans...
Très bon article, merci Anthony Cerveaux.

J'adore le "Selon que vous soyez supporter lambda ou personnalité médiatique, l’arrêté ne s’applique pas de la même manière."
Les Ultras parisiens ne peuvent pas se rendre au Vélodrome par contre Mickael Youn OUI. Une vrai justice à 2 vitesses, encore une fois, le gouvernement français ne comprend rien, notamment dans le domaine du sport (où es-tu David Douillet).

Etant supporter et abonné du PSG, j'tiens à signaler que j'apprécie le soutien des ultras marseillais et leur action de dimanche soir. Hâte de voir le résultat et les commentaires de Canal +

on va bientôt mettre des bonhommes en carton dans les tribunes! Le biz tue le supporteurisme car les sup ont moins de caillasses que les familles. On va rire avec les nouveaux stades qui arrivent! Gestion à l'anglaise, hausse des tarifs, dérive sécuritaire, ambiance asseptisé (comme le jeu). Je vais préférer aller voir des matchs du National bientôt! Espérons voir un bon match dimanche mais j'en doute et c'est dommage...
Ben d'un autre côté ils payent les années de bêtise... Des bus, des trains bousillés, des vitrines cassées. Non les supporters ne sont pas tous bêtes mais il y en a. Parmi eux des abrutis violents. Alors qu'est-ce que tu fais ?

Quelle est la solution des supporters qui veulent descendre sans rien casser ? A eux aussi de proposer des solutions, autres qu'ajouter 2000 policiers pour un match de foot. Quelles sont les propositions ?

On n'entend les supporters que dans la plainte, ils s'insurgent et tout mais ne proposent pas, ou du moins on ne les entend pas proposer.
on s'en branle , les supporters sont des mongoles
A ceux qui prétendent qu'il n'y a aucune proposition venant des supporters, j'ai juste envie de dire que vous êtes très loin de la vérité, des propositions il y en a, et il y en a toujours eu ! Sont elles suivies ? Malheureusement, non ... Bien au contraire ..

Et on voit ses derniers temps, de plus en plus de dérives à l'égard des supporters, personne n'est là pour nier la violence de certains, elle est réelle, mais aucunement représentative des mouvements ultras, tout clubs confondus; elle est en réalité si peu représentative et anecdotique qu' elle reflète au fond seulement les intentions de certains éditorialiste et opportunistes , au PSG; nombre de fois des propositions concrètes ont été faites, malheureusement jamais suivies... Concernant l'allusion au contribuable, Mika, il serait bon de te rappeler que les supporters sont des citoyens à part entière, avec des droits et devoirs égaux aux tiens si ce n'est et contribuent à la société plus que toi , et vu la considération que vous t'as pour eux, tu donnes pas le sentiment d'être très intelligent
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lucho l’Argentin
10 6