1. //
  2. //
  3. // OM-PSG

OM-PSG, le déséquilibre a déplacé la rivalité

Les supporters marseillais détestent toujours autant le PSG. Mais après 9 défaites consécutives, ils ne cherchent en revanche pas à fanfaronner avant la confrontation de ce dimanche soir.

481 12
C'est un jeu puéril, mais il est terriblement efficace à l'approche d'un OM-PSG. Vous prenez un supporter marseillais. Vous lui demandez son pronostic pour le match de dimanche soir. Une fois qu'il est livré, vous lui demandez de le refaire s'il fallait obligatoirement jouer sa maison. Étrangement, le résultat n'est absolument plus le même. Le mot défaite apparaît. Et dans la foulée, les langues se délient. « En fait, le fond du problème, c'est le match d'il y a deux saisons au Vélodrome, explique Julien, abonné au Virage Nord. Avant, on pouvait toujours se convaincre en se disant que lors d'un match de foot, tout est possible, il peut y avoir la double peine sur une action anodine par exemple. Quand il y a carton rouge et penalty pour nous, ce n'est plus forcément des surhommes que t'as en face. Mais le problème, c'est que dans ce match, c'est ce qu'il s'est passé. Valbuena a fait exclure Thiago Motta. Mais à la fin, Paris a quand même gagné... » Le problème surtout pour Marseille, c'est que les trajectoires ont continué de filer dans la même direction, au point qu'aujourd'hui, l'écart entre les deux effectifs est aussi grand que les 32 points qui séparent les deux équipes au classement. Nous allons donc probablement assister au « Classique » le plus déséquilibré de l'histoire.

Le match aller, le 4 octobre 2015
Youtube

Laurent Blanc peut-il devenir l'Alex Ferguson du PSG ?

« C'est un vrai clivage »


« Dans le passé, il y a aussi eu des déséquilibres importants. Alors c'est vrai, aucune des deux équipes n'a peut-être été au niveau de ce Paris, mais il est arrivé qu'une formation joue le maintien. Là, Marseille n'est qu'à trois points de la 4e place, recontextualise Hervé Mathoux, qui sera encore à la baguette du Canal Football Club ce dimanche avant le match. Pour faire monter la sauce, la chaîne cryptée a dégainé un spot qui joue sur l'émotion avec un stadier marseillais qui ne peut jamais voir le match. Un film qui marche et qui délivre le message parfait en filigrane : un OM-PSG, ça ne se manque pas. « En tant que bande-annonce, c'est très réussi, mais il ne faut pas aller trop loin dans l'analyse, coupe Mathoux. Il y a deux ans, c'était un couple d'amoureux qui s'embrassait à pleine bouche.
Moi, dans la rue, on me demande en premier si je suis pour Paris ou pour Marseille. C'est un vrai clivage. Dans un championnat où il y a peu de passion, il faut profiter de ces affiches qui dépassent le cadre sportif.Hervé Mathoux
C'est sûr qu'il y aurait eu 10 stars internationales à Marseille, on aurait axé sur le rapport de force. Mais ça permet de constater que cette opposition, alors que certains essaient de nous faire croire qu'elle est totalement artificielle, perdure. Moi dans la rue, on me demande en premier si je suis pour Paris ou pour Marseille. C'est un vrai clivage. Il y en aura toujours pour dire que l'on survend. Il faudrait faire quoi ? Rester chez nous ? Dans un championnat où il y a peu de passion, il faut profiter de ces affiches qui dépassent le cadre sportif.
 »

Ce qui compte, c'est la course à la Ligue des champions


Or, l'opposition de ces deux clubs dépasse en effet le cadre du sportif. En fait, cela dépasse surtout le cadre de ce match, comme le développe le fan marseillais : « On a grandi avec cette rivalité, donc on a toujours le réflexe de chambrer le camp d'en face. Mais sur notre opposition, il n'y a plus débat. Qu'est-ce que je vais bien pouvoir répondre à un Parisien qui va me dire que même si on ampute Verratti d'une jambe, il fait la misère à Romao ? Strictement rien. Il reste un seul domaine sur lequel on peut les chambrer, la Ligue des champions. » Bien évidemment. Marseille a gagné la Coupe des clubs champions en 1993, ce qui permet de lâcher en illimité la formule « à jamais les premiers » .

Au lendemain de la défaite du PSG à Chelsea (2013-14, ndlr), la boutique officielle de l'OM proposait des survêtements du club anglais en vitrine.

Et ils ne veulent pas être rejoints visiblement, car l'image d'un Thiago Silva qui soulève la coupe aux grandes oreilles n'enchante personne. Michel a défendu l'idée en conférence de presse ce vendredi, au nom de l'indice UEFA, il s'est mis un peu plus la ville à dos. Pour le plus grand nombre, le fameux but de Demba Ba avec Chelsea, qui sort Paris en quarts, est le plus grand moment de la saison 2013-2014 de l'OM. Le lendemain, la boutique officielle proposait même les survêtements du club anglais en vitrine. La saison dernière, les buts de Luis Suárez ont fait exploser les bars. Ce sera peut-être encore le cas cette saison, avec des #JesuisDiegoCosta qui vont fleurir dans toute la cité phocéenne. En attendant, il y a un match à jouer dimanche... Et là, personne ne la ramène. Pour l'acolyte de Pierre Ménès, ce n'est ni plus ni moins qu'une stratégie : « C'est une posture. Bien sûr ils ont peur, mais je ne crois pas au fait qu'ils n'y croient pas. C'est plus pour se rassurer. Mais dès que le coup d'envoi sera donné... »




Par Romain Canuti Tous propos recueillis par RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Ouais tout est dit, personne n'y croit vraiment mais je serais comme un con au Vel' ce soir pour soutenir mon Olympique (très moyennement) Magnifique.

Mais c'est vrai que ce match ou on se fait dessus à 11 contre 10 à la maison en menant au score a brisé un truc. Je me rappelle avoir entendu un truc du genre si on ne gagne pas ce soir on ne gagnera jamais.
milieu de terrain Niveau : DHR
a part le chambrage entre potes pendant 2h ce soir la rivalité est morte entre les 2 clubs. J espere juste un bon match avec une victoire parisienne de préference ca la foutrait mal d arreter notre série de match sans defaite au velodrome
"Au lendemain de la défaite du PSG à Chelsea (2013-14, ndlr), la boutique officielle de l'OM proposait des survêtements du club anglais en vitrine."



C est sur, il faut bien finir par vendre quelque chose dans ces boutiques .......
PauletaSusicGaucho Niveau : Ligue 1
Note : -1
Ça doit être mon côté petite pucelle mais moi je suis pas si serein que ça hein.

De même que pour les matchs à venir contre Lyon et Chelsea...
du réchauffé Canutti.Le truc de Julien Mariani date d'un précédent OM-PSG sur le talk du Phocéen.Remember
La rivalité est loin d’être morte , elle est juste passé du grade d’exacerbé à rivalité latente.

La cause on la connait tous , les marseillais on une équipe faible qui même en se dépouillant est inférieur au PSG.

Du coup les marseillais supporte Chelsea ou le Barca , c'est de bonne guerre.

Si un investisseur très fortuné se pointe à Marseille , elle reprendra de plus belle.

Après il faut simplement parfois de la réussite, le match aller au Parc à vu des occasions des deux cotés et un match nul aurait été équitable. Ça se joue à une action , à un geste décisif , à un choix.

Une 9ém victoire de suite ça serais quand même la honte , ça ferais trop équipe et club sans âme.Mais les marseillais n'ont pas honte de grand chose , la médiocrité est à présent inscrit dans leurs gènes.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Incroyable tout ces articles et commentaires sur la rencontre de ce soir.

Je vais finir par croire que je suis le seul à savoir que le match n'aura pas lieu.

Il suffit de regarder le site de la Ligue pour constater l'interminable protocole d'avant-match :

-échange des fanions, bouquets de fleurs, maillots, sous-vêtements

-poignée de mains entre joueurs (y compris ceux appartenant à la même équipe !!),puis avec les entraîneurs, kinésithérapeutes, diététiciens, intendants, jardiniers

-photo commune

-pardon, je voulais dire photoS communeS

-haie d'honneur pour Maxime,9 ans, atteint de handicap est invité par son association

-minute de silence pour sensibiliser aux ravages de la haine mondiale dans le monde, l’intolérance, la cruauté, l'injustice ainsi que les préjugés bien sûr

-lecture d'un texte au micro des deux capitaines expliquant au public la nécessité de la paix sur terre et la gentillesse envers toutes les espèces animales et végétales, le tout en vingt-huit langues

-distribution d'encarts -gratuits- aux spectateurs avec un slogan original "OSEZ DIRE NON A LA HAINE"

-danse symbolique impliquant joueurs et dirigeants (même si Laurent Paganelli parviendra à se faufiler parmi eux) se saisissant par la taille tout en sautillant en faisant le tour du terrain façon "Saga Africa"

-feu d'artifice multicolore sobrement intitulé "La fête n'a pas de couleurs"

-22 H 53 minutes.Oh merde, le coup d'envoi n'a pas été donné.A l'année prochaine.


Allez bandes d'ignorants, je vous laisse non sans une certaine condescendance palabrer sur une rencontre qui n'aura pas lieu

La rivalité n'est pas morte, c'est juste que Paris est beaucoup plus fort que nous à l'heure actuelle. Mais quand, dans les années 2000, l'OM jouait le titre pendant que Paris jouait le maintien, personne ne disait que la rivalité était morte. De la même façon, quand, dans les années 90, l'OM était en D2 alors que le PSG gagnait une Coupe d'Europe, personne non plus ne disait que la rivalté n'existait plus.

Ce match, c'est LE match de L1 que le PSG ne veut pas perdre, et rien que ça, c'est suffisant pour dire que la rivalité n'est pas terminée. Et de toutes façons, un club de foot a besoin de se nourrir de rivalités pour exister, et le PSG n'a aucune autre rivalité à se mettre sous la dent, ce qui tient à la fois à sa jeunesse, à son isolement géographique vis-à-vis des autres équipes françaises (pas de "derby" emblématique) et à la promotion qu'avait constituée en son temps, pour le club de la capitale, la création largement artificielle au départ (mais maintnant bien réelle) de cette rivalité.
Il ne faut jamais s'attendre à une victoire facile dans un Classique, entre l'envie de faire chuter la meilleure équipe de France, de faire cesser la mauvaise série, la pression des supporters, le prestige de remporter une telle rencontre, je ne me fais pas de soucis sur le niveau de motivation des joueurs Olympiens.
Ils vont se montrer très dur à manœuvrer ce soir, et il faudra se méfier de leur engagement.

La position faussement désabusée dépeinte par l'article me fait sourire,déjà que certains en viennent à supporter par procuration des clubs pour voir Paris perdre, je ne vois pas pourquoi ils ne croiraient pas à leur équipe ce soir.
Surtout que cette équipe à quelques joueurs de talent.

En tout cas j'espère me régaler ce soir, un très bon Classique à tous, et bien entendu allez Paris.
Message posté par .Pelusa.
La rivalité n'est pas morte, c'est juste que Paris est beaucoup plus fort que nous à l'heure actuelle. Mais quand, dans les années 2000, l'OM jouait le titre pendant que Paris jouait le maintien, personne ne disait que la rivalité était morte. De la même façon, quand, dans les années 90, l'OM était en D2 alors que le PSG gagnait une Coupe d'Europe, personne non plus ne disait que la rivalté n'existait plus.

Ce match, c'est LE match de L1 que le PSG ne veut pas perdre, et rien que ça, c'est suffisant pour dire que la rivalité n'est pas terminée. Et de toutes façons, un club de foot a besoin de se nourrir de rivalités pour exister, et le PSG n'a aucune autre rivalité à se mettre sous la dent, ce qui tient à la fois à sa jeunesse, à son isolement géographique vis-à-vis des autres équipes françaises (pas de "derby" emblématique) et à la promotion qu'avait constituée en son temps, pour le club de la capitale, la création largement artificielle au départ (mais maintnant bien réelle) de cette rivalité.


Voila un discours parfaitement censé.

Bonne rouste amis marseillais , le foot est cruel , un jour la roue tournera et vous ferez des nuls.

Bien entendue si le PSG venait à perdre ce soir à cause d'une malchance phénoménale , d'une pelouse exécrable et d'un arbitre à votre solde. Je ne viendrait pas la ramener sur le forum.
Salut les gars, c'est complètement hors sujet ce que je vais dire mais est ce que vous auriez des sites de streaming à me proposer pour visionner les matchs parce que je connais seulement Drakulastream et RojaDirecta et ça bug un peu. Merci d'avance
Enfin pour en revenir au sujet en tant que fanatique parisien depuis que je suis tout petit (j'ai 19 ans donc je sais je suis encore petit pour certains) j'ai été baigné par les classicos avec une énorme tension des déclas dans les journaux pendant toute une semaine, des stades bouillant, le Parc etait juste sensationnel en ébullition avec nos deux Virages ( putain de mélancolie), des joueurs qui avaient la rage, le tacle d'Armand sur Fiorese ! Les buts de Pedro. Enfin voilà quoi il y avait une véritable ferveur c'était le rendez vous de l'année, notre Classique en France et pour moi bien avant le fait de l'écart de niveau ce qui fait mal c'est la suppression des Ultras parisien à cause de cette direction qui me fait vomir de part le traitement qu'elle a donnée aux associations, si les groupes étaient encore la croyez moi que la ferveur serait toujours palpable car c'est ce qui mettait le feu (dans le sens positif), les tifos étaient magnifiques l'ambiance dingue, après je sais on va me dire c'est à ce moment qu'il y a eu des morts mais j'aimerais répondre qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier de dissocier les hooligans qui foutent la merde des passionés
Quentin Dupouy Niveau : District
Message posté par backfour
Salut les gars, c'est complètement hors sujet ce que je vais dire mais est ce que vous auriez des sites de streaming à me proposer pour visionner les matchs parce que je connais seulement Drakulastream et RojaDirecta et ça bug un peu. Merci d'avance
Enfin pour en revenir au sujet en tant que fanatique parisien depuis que je suis tout petit (j'ai 19 ans donc je sais je suis encore petit pour certains) j'ai été baigné par les classicos avec une énorme tension des déclas dans les journaux pendant toute une semaine, des stades bouillant, le Parc etait juste sensationnel en ébullition avec nos deux Virages ( putain de mélancolie), des joueurs qui avaient la rage, le tacle d'Armand sur Fiorese ! Les buts de Pedro. Enfin voilà quoi il y avait une véritable ferveur c'était le rendez vous de l'année, notre Classique en France et pour moi bien avant le fait de l'écart de niveau ce qui fait mal c'est la suppression des Ultras parisien à cause de cette direction qui me fait vomir de part le traitement qu'elle a donnée aux associations, si les groupes étaient encore la croyez moi que la ferveur serait toujours palpable car c'est ce qui mettait le feu (dans le sens positif), les tifos étaient magnifiques l'ambiance dingue, après je sais on va me dire c'est à ce moment qu'il y a eu des morts mais j'aimerais répondre qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier de dissocier les hooligans qui foutent la merde des passionés


Tu as beau n'avoir que 19ans et être très jeune mais ton analyse me parait pleine de sense!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
481 12