1. // Bilan
  2. //
  3. // Le moment fort de la saison

OM-PSG, le « Classico » n'était cette fois pas usurpé

Cette saison, en Ligue 1, on a vu de très belles choses. Mais s’il ne devait rester qu’un moment symbolique de cette saison, ce serait très certainement le classique OM-PSG du 6 octobre 2013. Ce jour-là, on a su que Paris serait champion. Et que Marseille allait vivre une saison galère.

Modififié
0 60
C'est un beau pied de nez. Canal, toujours prompt pour faire un maximum de communication sur son catalogue, aurait pu même en rajouter une couche. Car si l'équipe de QSI, qui finance aussi le concurrent beIN Sports, a été sacrée championne de France, là où tout s'est décidé, c'est lors de l'affiche historique de la chaîne cryptée, le fameux OM-PSG. Le « Classico » . Au départ pourtant, ça ne devait même plus être un choc : Paris était devenu une grosse machine, alors que l'OM misait sur des jeunes pousses pour (re)devenir le meilleur adversaire du club de la capitale d'ici 2-3 ans. Le gros match de la Ligue 1, cela aurait désormais dû être le Paris-Monaco ou le Monaco-Paris. Mais les deux nouveaux riches se sont arrangés pour se quitter sur des nuls presque sans saveur. Entre gens de bonnes manières, il ne faut froisser personne. Alors que ce bon OM-PSG et son scénario... Flashback.

Avant la rencontre, Paris est bien. Malgré deux nuls pour débuter le championnat, Laurent Blanc commence à faire tourner son équipe à sa sauce, en 4-3-3, et vient de coller un 3-0 à Benfica au Parc. L'OM, en revanche, vient de se ramasser sur le même score. Mais à Dortmund, ça a été. Les jeunes Olympiens ont limite été touchants à tous monter sur un coup franc avant de se prendre un contre. Et puis il y avait penalty sur Khalifa en début de match. Et puis, c'est sûr, ils vont se racheter contre Paris. Et puis, et puis... Le début de match donne cette impression. Valbuena joue même à celui qui fait monter la température en s'accrochant avec Verratti. Tout le monde voit que c'est surjoué, mais qu'importe, la plus grande rivalité du championnat vit encore, pour plus de spectacle. À la demi-heure de jeu, le scénario rêvé de tous les supporters marseillais se réalise : Valbuena, encore lui, joue bien le coup dans la surface pour faire expulser Thiago Motta et obtenir un penalty, qu'André Ayew transforme dans la foulée. Pour bon nombre d'observateurs, c'était le seul moyen décent de songer à une victoire contre cette équipe All-Star : la fameuse double sanction qui change le rapport de force. L'OM en a bénéficié. Et pourtant, à la fin, l'OM a perdu...

Matuidi chambre devant le vestiaire marseillais

Sur le coup, les virages poussent et jubilent. C'est qu'en plus, dans la foulée, Blanc tient à tout prix à rester à trois au milieu, sortant Lavezzi pour Rabiot. Ibrahimović et Cavani sont gentils, même très forts, mais ce n'est pas ce que l'on peut appeler des solutions de profondeur. Pas grave, Marseille va faire la seule chose qu'il ne fallait pas faire : laisser venir les Parisiens dans son camp. Et juste avant la mi-temps, Maxwell égalise de la tête sur une sortie toute mollassonne de Mandanda. À la mi-temps, Anigo descend dans le vestiaire pour parler à Élie Baup. Sauf qu'il parle plutôt fort et que tout le groupe, dans la pièce d'à côté, entend. Certains sourient, d'autres font comme si de rien n'était. Ce qui restait de l'autorité de l'homme à la casquette se délite en tout cas à ce moment-là. Et l'OM perdra la rencontre fort justement en seconde période, sur un penalty d'Ibra suite à une faute évitable d'André Ayew. Pour la forme, Blaise Matuidi rajoutera un peu de sel en allant applaudir bien fort devant le vestiaire des locaux.

Au moment d'évoquer le tournant de la saison, le président Nasser et Sirigu ont mentionné ce rendez-vous du Vélodrome. C'était presque un élément de langage obligatoire. Ce match contre l'ennemi héréditaire, c'était presque l'unique moyen de se relier aux fans historiques du PSG. Autant ne pas le négliger. Les « mercenaires » de la capitale, qui ignoraient sûrement l'existence des tacles de Di Meco et la danse de Luis Fernandez en signant, ont donné une leçon d'amour de maillot aux joueurs de l'OM, qui juraient, eux, avoir grandi et vibré avec ces images.

Youtube


Par Romain Canuti, à Marseille
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Van Meißner Niveau : District
Genre ça se la raconte parce qu'on a fait un coup de TGV...

Par Silvio, à Cork
A ce moment de la saison l'OM arrivait encore à être très bon sur des tiers de matchs on va dire, au point que même à 11 vs 11, il tenait largement la route (idem face à Monaco et Arsenal un peu plus tôt).

Mais l'absence de stratégie globale se faisait déjà sentir, l'équipe étant incapable de gérer correctement une ouverture du score, et ce fut le cas jusqu'à la fin de la saison (cf match à Nantes). Le problème n'est pas d'avoir laissé Paris venir dans le camp Marseillais, si l'équipe s'était mis dans la tête d'exploiter les contres ça aurait vite pu faire 2-0... mais une fois le ballon récupéré ils temporisaient et jouaient à la baballe....
Franky Flowers Niveau : Loisir
C'est là que l'on voit qu'une équipe coaché par un type au sang de navet ne fera toujours que subir... j'espère surtout qu'El Loco apportera un peu plus que de la grinta... genre un plan de jeu...

Toujours est-il que chez sofoot, quand y'en a plus, y'en a encore : rassurez-moi, vous n'avez pas prévu de ressasser tous les matchs du pez, parce que là, c'est plus l'overdose, c'est l'aliénation totale...
Message posté par Franky Flowers

Toujours est-il que chez sofoot, quand y'en a plus, y'en a encore : rassurez-moi, vous n'avez pas prévu de ressasser tous les matchs du pez, parce que là, c'est plus l'overdose, c'est l'aliénation totale...


D'autant que le match est assez peu intéressant, Paris n'a pas vraiment créé un truc extraordinaire ce soir là, il a ramassé les erreurs et profité de sa supériorité individuelle pour atténuer les effets du carton rouge.

On peut noter qu'ils sont rester en 4-3-2 ouais, ce qui est tactiquement assez rare. Mais n'est-ce pas simplement et bêtement lié aux noms des deux de devant?
Master of footix Niveau : Loisir
Le moment le plus honteux de cette sombre saison marseillaise.
mener au score à 11 contre 10 et se retrouver battu sans avoir vraiment joué en seconde mi temps, vraiment moche.
Note : 8
Message posté par Franky Flowers
rassurez-moi, vous n'avez pas prévu de ressasser tous les matchs du pez

Ma foi, l'auteur de l'article étant pro marseillais, je trouve cet article plutôt bien vu.
Il a raison sur plusieurs points. Et force est de constater que les parisiens étaient très heureux après la victoire, on les a par ailleurs de toute la saison rarement vu aussi satisfaits en rentrant au vestiaire. On aurait dit qu'ils étaient champions du monde.
Je comprends que pour ceux qui n'en n'ont rien à faire de Paris et Marseille, ce classico peut sembler sans intérêt mais ce match et cette victoire à l'extérieur, elle a fait mal aux Marseillais et un bien fou aux parisiens.
Outre la qualité du match, il y a le scénario et cette bataille psychologique, le fameux "amour du maillot". Ce soir là, les parisiens ont donné une leçon d'abnégation aux Marseillais sur le terrain. Et çà pour les supp, çà compte beaucoup.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Clairement le moment qui m'a le plus fait vibrer cette saison.

J'étais en transe devant ma télé, j'ai passé les 3/4 de la partie à insulter l'arbitre et après le match j'ai pas trouvé le sommeil avant 4h du mat'.

Une équipe est née ce jour là avec une âme et un caractère
@Balaise Matuidi

La même, dans l'autre sens. J'étais au taquet toute la première mi-temps quasiment, comme un gamin. Puis j'ai vu ce que donnait le "coaching" de Baup et le mental de cette équipe, et j'ai passé la deuxième mi-temps à les insulter.

Une équipe de merde s'est dessinée ce jour là, sans âme, sans caractère.


Je sais que c'est sûrement trop d'espérer une révolution Bielsa, mais j'ai bon espoir qu'on puisse enfin voir du foot cette saison.
"Comme un symbole" d'une équipe de petit bras, alors qu'il y a 1 partout, que Paris est à 10, Passi qui a la mi temps dikt au micro de Paganelli qu'il faut surtout ne pas prendre de risques ... à pas vouloir porter ses couilles, on passe pour des tapettes !!
Franky Flowers Niveau : Loisir
@ aux parigots

Autant les parisiens ont joué avec leurs couilles mais surtout leurs talents, autant les phocéens ont posé les leurs aux vestiaires dans le pot de départ d'élie... et je parle pas de talent... je préférais quand on vous battait avec une équipe de pouvines et de chiens de quai mais bien équipée au niveau des bourses... Pancho, reviens...
LibidoPostToxico Niveau : National
On les attrapera bien ces jellaba boys, quitte a perdre 10 fois, 15 fois, on le sait il ont plus de pognon et un meilleur effectif, mais on les attrapera ...
Paname City Niveau : Loisir
Apres ce classique, tout les marseillais sont allés ce payer un maillot de Paris.
Message posté par Paname City
Apres ce classique, tout les marseillais sont allés ce payer un maillot de Paris.

Après ce commentaire, je te conseille d'aller mettre ton nez ailleurs que dans le cul de Zlatan. Dans un Bescherelle par exemple.
Ca va les sardines, autant SoFoot a beaucoup causé de Paname cette année (faut bien vivre, M'sieurs dames), autant je ne pense pas que vous ayez été beaucoup à plaindre alors que ça fait 3 ans qu'on vous tanne quelle que soit la compétition.

Il y a bien des équipes qui nous battent, même en France. Ce n'est donc pas impossible, et surtout à 11 contre 10 en menant 1-0, de surcroît à domicile (pas dans notre Parc à moules que vous descendez pour son manque de ferveur), pas vrai?

Bref, tout ça pour dire qu'on vous a sévèrement marché sur la gueule ce jour là.

Ça tournera sans doute, vous nous avez déjà mis de sacrées piquettes dont on se souvient encore, la tannée au Parc avec Franky, notamment. Le foot pro c'est cyclique de toutes façons. On en profite car, comme vous, on sait que ça ne dure jamais assez longtemps.
Note : -1
Vous nous tannez depuis 3 ans? Non depuis deux ans et l'arrivée d'Ibra Thiago et consort.

L'année d'avant une victoire 3-0 au vel face à une équipe qui avait tout de même dépensé plus de 80M, et notre meilleur joueur qui sort très tôt dans le match ( pas trop pour marquer une tête magnifique, t'inquiète pas).

Sinon y'a plein de parisiens sur le forum qui essaient de nous faire croire qu'ils sont excités par la saison qui s'est écoulée, mais je ne suis pas dupe, vous vous lassez déjà de votre succès les gars, et ça vous n'y pouvez rien, si ce n'est l'ascension de Monaco qui apportera un minimum de suspens.
Scotch_OMsoccer Niveau : Loisir
je retiens surtout les petites couilles marseillais plus que la grandeur d'âme du PSG ce soir là.

"Une équipe est née ce jour là" -> ba putain mon coco, avec l'effectif que t'as, il était plus que temps.
"l'amour du maillot" -> et des primes. Parce que la liquette seule, ca fait léger pour les épaules à Z et ses potes

Et l'autre qui nous dit qu'il en a pas dormi de la nuit, à s'en péter le frein à force de se la caresser : ba merde alors. Ne remate pas le 3-0 de Ronnie au Vel, tu risques la rupture d'anévrisme mon con*...

Faut vraiment pas avoir de race pour se gargariser de ce non match : l'époque Pauleta était, à mon sens, bien plus haute en émotion.
Et je peux te dire qu'à Marseille, on en s'en rappellera plus que l'OM-PSG 2013
volontaire82 Niveau : Loisir
Vraiment pas un match qui me laisse un souvenir impérissable.

Que ce fut un match décisif dans la saison des 2 clubs, j'ai envie de dire pourquoi pas. Par contre au niveau de la réputation de 'clasico'.. j'ai pas vu une grosse intensité, ni des gestes fabuleux, et surtout pas du grand football, un PSG tranquille qui maîtrise son match et Marseille qui ne fait rien, bof. En comparaison je trouve que le 2-2 de l'an passé était bien plus intense, quoique surtout en 1ere mi temps en fait.
"Pour bon nombre d'observateurs, c'était le seul moyen décent de songer à une victoire contre cette équipe All-Star : la fameuse double sanction qui change le rapport de force. L'OM en a bénéficié. Et pourtant, à la fin, l'OM a perdu..."

Je ne suis pas d'accord avec ce passage. L'OM a fait un très bon début de match, son ouverture du score est méritée (Valbuena n'a pas "bien joué le coup", il a subi une énorme faute).

Mais le carton rouge a fait changer la pression de côté. Les Marseillais, qui partaient pour ne pas ramasser une valise, ont réalisé qu'ils n'avaient plus le droit de perdre à cet instant du match sans passer pour des branquignols. Les Parisiens, c'est exactement le contraire : victimes de "Valbuena qui a bien joué le coup", ils ne pouvaient que réaliser un super match, mais personne ne leur aurait véritablement tenu rigueur d'une contre-performance dans ces conditions.

Pour moi le carton rouge a desservi l'OM. C'est la cause principale du fait qu'ils se sont ch*** dessus (car ils se sont bien ch*** dessus).

(Mais c'est gentil de rappeler au passage que l'OM n'a pas été totalement ridicule dans ses grands matchs, même si les résultats en ont été calamiteux.)
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Message posté par Scotch_OMsoccer
je retiens surtout les petites couilles marseillais plus que la grandeur d'âme du PSG ce soir là.

"Une équipe est née ce jour là" -> ba putain mon coco, avec l'effectif que t'as, il était plus que temps.
"l'amour du maillot" -> et des primes. Parce que la liquette seule, ca fait léger pour les épaules à Z et ses potes

Et l'autre qui nous dit qu'il en a pas dormi de la nuit, à s'en péter le frein à force de se la caresser : ba merde alors. Ne remate pas le 3-0 de Ronnie au Vel, tu risques la rupture d'anévrisme mon con*...

Faut vraiment pas avoir de race pour se gargariser de ce non match : l'époque Pauleta était, à mon sens, bien plus haute en émotion.
Et je peux te dire qu'à Marseille, on en s'en rappellera plus que l'OM-PSG 2013


J'ai jamais dit que c'était le match le plus fort en émotion de l'histoire du PSG, j'ai précisé sur la saison.

Une équipe est née au sens d'un groupe est né, on a très bien senti une force collective qu'il y avait pas au début. Même avec un effectif de star c'est pas facile à avoir

Et puis excuse moi si je vibre pas à un moment de la saison, j'ai plus qu'à aller me mettre au squash.

Donc oui un match gagné 2-1 en étant à 10 à partir de la 20e pour un carton rouge non mérité, à l'extérieur face à une équipe encore bien classée en championnat qui est le 2ème de la saison dernière, ça m'a fait me la lever et j'ai pas honte de le dire

T’inquiètes si vous vous en souvenez plus, je serai là pour vous le rappeler
@J-P-Papin

lasser de notre succès? tu nous a pris pour la Juve ou quoi? réveille toi mec on a que 44ans d'histoire et seulement 4 titres de champions! Donc non je suis loin de m'en lassé!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 60