Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 7 Résultats Classements Options

OM : Le mea culpa des South Winners

Modififié
« Nous adressons à tous nos adhérents nos plates excuses ainsi qu'à l'OM. »

Sanctionné d'un huis clos pour la réception de Saint-Étienne dimanche, le groupe de supporters de l'OM, les South Winners, a présenté ses excuses samedi. En cause ? Une bagarre contre les MTP, jeudi dernier, lors du match de Ligue Europa entre Marseille et Salzbourg (0-0). « En refusant de passer à la fouille puis en allumant des fumigènes dans la zone des MTP, des membres du groupe ont mis en péril notre existence (30 ans) » , ont-ils écrit dans un communiqué.

« Le plus grave, poursuivent les SW, c'est que d'une simple rixe entre deux jeunes de groupes différents (MTP et Winners), une grave bagarre qui aurait pu finir très mal a littéralement transformé le virage Nord en champ de bataille avec plusieurs blessés chez les stadiers marseillais dans notre propre stade. »



Les responsables assurent qu'ils vont « faire le ménage » dans leur « propre groupe » . AG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article