1. //
  2. // 13e journée
  3. // PSG/OM (2-0)
  4. // Billet d'humeur

OM-Bielsa, bulle spéculative…

Boursière, immobilière, savonnière : une bulle a vocation à enfler, enfler… jusqu'à exploser. C'est aussi le cas de cet Olympique de Marseille surcoté et qui a logiquement fait pschiittt hier soir au Parc. Retour sur le mini krach marseillais…

0 69

Action à la baisse…


Désolé pour les petits porteurs, mais ce Marseille-là touche ses limites. Depuis au moins son match à l'OL (0-1) et ensuite contre Lens (2-1), voire carrément depuis Sainté (2-1), l'OM ne déroule plus tout à fait. On peut bien considérer que les Phocéens ont été plutôt pas mal à Gerland, mais ils ont perdu. Les matchs contre Lyon et Lens (oublions le 1-2 face à Rennes en Coupe de la Ligue) annonçaient une défaite très logique et attendue de l'OM au Parc contre le PSG. À cause de son manque de consistance tactique et de son manque de cohésion collective, surtout. Ensuite, il y a ce pressing en apnée de plus en plus anarchique qui ne lui garantit qu'une autonomie d'efforts de plus en plus courte (les 20 premières minutes environ). Ces pauvres Marseillais étaient donc condamnés d'avance… En face, le Paris en mode été-automne 2014, seulement à 80 % en L1, suffisait largement à plier l'affaire sur n'importe quel score. Même sans Ibra.

Disons-le tout de suite : avec un Thiago Motta dans un jour normal, l'OM aurait explosé bien avant et son temps fort de début de match aurait été réduit de beaucoup. Parce qu'on connaît maintenant les entames de match pied au plancher des Olympiens et leur pressing tout terrain très agressif. La difficulté pour l'adversaire est alors double : laisser passer l'orage en s'appuyant sur une défense bien en place et assurer des sorties de balle rapides vers l'avant qui vont éliminer 50 % de l'équipe marseillaise positionnée dans la moitié de terrain de son adversaire. Or, Paris maîtrise bien ces deux paramètres même s'il a été logiquement secoué au départ par des Olympiens pressants et mobiles, mais toutefois incapables de planter. Malgré la pression, Paris arrivait sur les seules fantaisies solo d'un Verratti à se sortir du pressing marseillais. Quelques passes laser de Thiago Motta auraient aussi permis au PSG de desserrer l'étreinte adverse plus facilement. L'orage passé, ne restait plus qu'à entamer le bloc marseillais qui n'allait pas tarder à se fissurer, comme contre Sainté, Lyon ou Lens…

Un OM unidimensionnel


L'OM version Bielsa est une équipe programmée pour attaquer très fort, à presser haut, à courir beaucoup, à créer le surnombre chez l'adversaire pour marquer le plus rapidement possible. Beaucoup de jeu direct, vertical et très coûteux en efforts (à l'heure qu'il est, Thauvin doit être toujours sous assistance respiratoire). Hormis ces temps forts, parfois réellement impressionnants, l'OM défend et c'est tout. Le problème, c'est que Marseille défend de plus en plus mal, de plus en plus en plus bas au fil des dernières rencontres. Avant, l'OM défendait en avançant (à Guingamp, ou même encore à Lyon). Ce n'est plus le cas. L'OM recule et subit les assauts répétés dans les grandes largeurs, dans des espaces énormes laissés libres dans sa moitié (cf. les raids lensois au Vélodrome). À cause des fameuses défaillances physiques dues aux courses éprouvantes exigées par le jeu de Bielsa depuis des mois ? Incontestablement, ça joue. Mais l'explication est sans doute aussi ailleurs. Cet OM-là n'est pour l'instant que tout simplement « unidimensionnel  » . Il ne connaît en gros que la verticalité. Droit au but... Jusqu'à l'épuisement. Et à la fin, on ramasse les morts. Elle est là, la bulle spéculative marseillaise : tant que ça court beaucoup, que ça presse haut et que le physique pèse (cet OM-Gignac est quand même costaud), ça passe.

Mais pour être une vraie bonne équipe, il lui manque une autre dimension essentielle : la possession-circulation. Celle qui permet de gérer les temps faibles tout en conservant le ballon et qui permet de s'épargner les efforts de plus en plus exténuants. Surtout pour une équipe type qui aligne quasiment toujours les mêmes joueurs. Et ça, Marseille ne sait pas faire, limité qu'il est à ne savoir que se projeter devant tant qu'il a du gaz… Paris, lui, maîtrise l'art de tempérer en faisant tourner. Au besoin, grâce aux décrochages parfois très bas de Zlatan, ce génie tactique insoupçonné à qui personne ne prend le ballon. Sans Ibra, Paris assure moins, mais contrôle quand même. C'était visible contre Nicosie, où à 1-0 le PSG gérait sans vraiment souffrir. Ce PSG est «  multidimensionnel » . Il sait attaquer, défendre et temporiser, comme on a pu le voir face à un gros toujours redoutable comme le Barça (3-2). Contre les Blaugrana, la présence de Zlatan aurait même permis à Paris de mieux conserver le ballon au milieu et de mieux installer le bloc parisien chez l'adversaire, le privant de plus d'initiatives. Mais, on l'a bien vu : même sans Zlat, Paris l'a emporté. Marseille n'est donc pour l'instant pas multidimensionnel comme le PSG, le Barça, Arsenal, le Bayern ou l'ancien MU de Ferguson. Et c'est grave, docteur ? Oui.

L'axe Imbula-Payet


Car Bielsa ne s'est toujours pas assez attelé à ce chantier crucial de la possession-circulation longue. Sans ballon, son OM se délite et s'épuise de plus en plus à vouloir le récupérer dans des courses défensives anarchiques où les milieux et les latéraux s'en vont couvrir des zones parfois indues (cf. contre Lyon). C'est devenu désormais chronique : l'OM finit mal ses matchs, subit gravement et encaisse… Soyons honnête : l'OM arrive quand même à bien combiner, à élaborer parfois des mouvements merveilleux, tel le but de Gignac face à Toulouse à dom (2-0), après un magnifique renversement de l'aile droite vers l'aile gauche. Un « but de lumière » , celui-là ! Parce qu'il a paradoxalement éclairé LE point noir du cœur du jeu marseillais : la relation Imbula-Payet. Ce but de Gignac contre le TFC est le fruit d'une belle préparation élaborée sur un redoublement en passes courtes entre Imbula (meneur reculé de l'OM) et Payet (son meneur avancé). La clef du jeu marseillais repose sur cette « charnière » , susceptible d'agencer et « souder  » le bloc défensif et le bloc offensif de cet OM. Or, pour l'instant, à quelques notables exceptions (contre Toulouse, donc), cette relation Imbula-Payet n'a que très peu fonctionné. Contre Paris Imbula a fait du Imbula, du mauvais Imbula : celui de l'année dernière, en début de saison. Il démarre le jeu en partant de ses bases, fonçant tête baissée jusqu'à en perdre le ballon à la première tenaille venue. Et Payet ? Après un début de match encourageant, Dimitri est à nouveau resté planqué, très haut, au milieu de ses attaquants, injoignable…

Or Payet doit aider Imbula à construire. Surtout quand Ayew n'est pas là. Car André est un bon relais naturel dans la construction, comme dans la conservation du ballon. D'ailleurs, l'axe vital du jeu marseillais, ce serait une véritable association Imbula-Payet + Ayew plus resserrée, plus productive. L'intelligent André Ayew est tactiquement compatible : il sait aussi occuper une position axiale, décrocher au centre du terrain, orienter à 30 mètres du but adverse, remiser à une touche, temporiser, écarter à gauche pour Mendy, combiner dans l'axe… et même marquer ! Mais on n'en est pas encore là, à l'OM. Dimitri et Gianni ne se trouvent pas assez… On blâme le manque d'efficacité offensive marseillaise, on s'attarde aussi sur les bourdes des défenseurs (pauvre Mendy !), mais les vrais problèmes se situent au milieu, au cœur du jeu. Là où on peine de plus en plus à construire, mais surtout où on ne sait pas « tenir » le ballon. En Ligue des champions, cet OM finirait 3e de sa poule, en battant le club le plus faible, mais en se faisant surclasser par deux bonnes équipes, quelles qu'elles soient, qui sauraient le contenir et le punir. En L1, cet OM qui n'a toujours pas trouvé son point d'équilibre n'est pas à l'abri d'une prochaine correction à domicile, même face à une « petite équipe » futée qui saura jouer les bons coups à fond. On parie ?

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
PhoenixLite Niveau : Loisir
C'est aussi le cas de cet Olympique de Marseille surcoté et qui a logiquement fait pschiittt hier soir au Parc. Retour sur le mini krach marseillais…

défaite très logique et attendue de l'OM au Parc contre le PSG. À cause de son manque de consistance tactique et de son manque de cohésion collective, surtout.

Démarrage d'article complètement ahurissant tellement c'est du rgand délire de dire des trucs pareils.

Le reste est un peu mieux, mais les analyses tactiques à coup de mauvaise foi, ça rime pas à grand chose, quand même...
Mec, la prochaine fois que tu as des fulgurances comme ça plusieurs semaines avant le match, tu peux partager plus tôt STP ? Ca aiderait pour les paris.
Mouai il faut pas non plus partir dans ce genre de tirade hein.

Il n'y a pas beaucoup d'équipe qui viennent jouer l'attaque contre Paris à Paris.
L'OM a su jouer avec son format et a gardé la possession du ballon (même si ils ont préféré tirer à côté des cages hein).

Si l'équerre de Gignac était dedans, le rouge "gratuit" aurait fait couler beaucoup d'encre aujourd'hui.

Mais bon avec des "si" on fait de la musique, on coupe du bois mais on ne refait pas un match de football.

Bien joué à Paris même si finalement ce match met bien en avant le fait que la LDC pour eux ce sera encore dans quelques années ...

PS : Stats qui ne veut rien dire mais quelqu'un saurait le nombre de rouge et le nombre de penalty qu'à eux Paris ces cinq derniers matchs de championnat ?
bentamaman Niveau : DHR
Pffff Les mecs vous surchauffez là .....j'ai même pas pu finir tellement ça part dans tous les sens....
madjerinho Niveau : CFA2
"Mini krach marseillais". "Bielsa, Bulle spéculative". N'importe quoi ces titres racoleurs. Putain mais regardez vous, ils perdent un match et ça y est, c'est la crise, l'échec total, la grande remise en question ? ça y est, on jette Bielsa en pature et on va encenser des Girard, Antonetti ou Blancs ?

L'OM a perdu un match à Paris contre un PSG qui revient en forme, sur un but qui se joue à pas grand chose (le but de Lucas c'est un sprint remarquable, il finit du bout des orteils; le 2ème l'OM n'est plus dedans mentalement) et quand même assez influencé par un carton rouge plus qu'injuste. Je pense que Bielsa a démontré la solidité de ce qu'il construit, bien sûr qu'il y a des choses à améliorer, bien sûr aussi que quand on a la thune de Paris on a des joueurs plus forts en moyenne, mais arrêtez, c'est pitoyable d'aller chercher midi à 14h comme ça.

C'est plutôt ce pseudo journalisme qui fait pschit.
Stan Key Lubric Niveau : CFA
C'est vrai que cet article est plus facile à écrire après qu'avant. N'empêche, donnez-lui tort!

La seule nuance que j'apporterais par rapport au match d'hier, c'est que l'absence d'Ayew a beaucoup pesé, autant que celle de Motta, et que si on fait du "si Motta avait été là", il faudrait faire pareil pour AA.
Pas faux, ton billet d'humeur, même s'il me semble un poil hâtif!

Ce qui manque hier, surtout (et on peut le voir quand ils sont absents), c'est Morel et son sens de l'anticipation qui aide tout le bloc à jouer un poil plus haut, ainsi que Romao, qui concède beaucoup de coup-francs, mais fait des fautes intelligentes permettant de casser les remontées de balles de l'adversaire.

Je ne l'aurais pas cru, si on me l'avait dit la saison dernière.


P.S. : Question con, mais pourquoi Zlatan a le droit de s'échauffer en survet' (de la même couleur que le maillot), alors que les remplaçants sont sensés s'échauffer en chasubles, de couleur différente de la tenue des joueurs de champs?
Ca m'a surpris hier.
Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
Cherif, veux-tu bien laisser des joueurs importants cette année comme André Ayew et Morel (qui l'eût cru?) revenir sur le pré?

Veux-tu bien considérer le fait que l'OM ne risque pas d'être multi-dimensionnel comme le PSG, le Bayern, l'ancien MU de Ferguson (cite pas Arsenal, là tu dis n'importe quoi!) du fait qu'il n'a pas le même budget que ses clubs?

Veux-tu bien considérer le fait qu'être mutli-dimensionnel n'est pas si indispensable que cela puisqu'en C1, un certain Borussia Dortmund a été finaliste il y a 18 mois à peine?

En parlant de C1, veux-tu bien considérer qu'à part le PSG, les clubs français actuels de L1 ne peuvent pas faire mieux qu'une troisième place en poules de C1?

Par conséquent, veux-tu bien considérer que ne pas être multidimensionnel risque de suffire pour devancer aux classements, trois quarts des équipes de Ligue 1?

Parce que veux-tu bien considérer ,que vu comment Marseille a joué l'an dernier avec quasiment la même équipe, c'est déjà fort convenable ce qu'ils sont en train d'accomplir?

Tu as été le seul à les surcoter, nous autres supporters marseillais, nous sommes bornés à célébrer l'instant présent lors de la série des huit victoires d'affilée!
Note : 14
Ou sinon on peut aussi mettre en avant la différence entre les individualités de ces deux formations. Bielsa, ça fait 4 mois qu'il est à l'OM et arrive à déployer un jeu offensif et ambitieux. Blanc, on dirait qu'il régresse à mesure que les matchs s'écoulent, un peu comme s'il avait surfé sur la vague Ancelotti et la grande forme de Motta. Mais jusqu'à quand cette imposture durera-t-elle ? Jusqu'à quand la bulle PSG gonflera-t-elle ?

En tout cas il ne fait aucun doute que dans l'esprit de Chérif Ghemmour Marseille n'a aucune chance de finir 1er. Je pense que ça va être difficile, mais pas impossible. Mais rien que pour fermer la gueule à ce genre d'arguments "Marseille surcoté", j'aimerais tellement que Bielsa ramène cet hideux Hexagonal.

Putain, la Ligue c'est une série de purges interminables. Aujourd'hui on a la chance d'accueillir des entraîneurs avec de réelles identités de jeu et assez d'ambition pour proposer un football attrayant et spectaculaire. Quand t'as un gus qui vient te dire, après coup, rappelons-le, que la défaite est un problème de consistance tactique et de manque de cohésion collective, tu te demandes ce qui le fait vraiment kiffer dans le football. Évidemment que l'OM n'est pas parfait, évidemment que le système mis en place par Bielsa est super exigeant et peut se révéler à double tranchant, mais si t'as plus de lucidité et des joueurs un peu moins maladroit dans le dernier geste, tu peux te retrouver avec 2-0 au bout de 20 minutes. Et du coup, l'analyse après match c'est la même ? Faire une analyse tactique aussi accablante me semble en tout cas contre productif. A part si l'objectif est de provoquer ouvertement, parce que c'est uniquement comme ça que je conçois la rédaction de ce papier. Mais encore une fois, le faire après coup, c'est vraiment pas chevaleresque. "Regardez, je le savez bien, Marseille galère depuis 4 matchs à finir ses rencontres organisés, c'était écrit qu'ils allaient ramasser". Si encore ça avait été fait avant le match, à la manière des "Ajax bat Barça" ou ce genre de truc, là c'est intéressant. Mais arriver après coup avec cet air péremptoire, c'est juste à gerber.
DocteurHappy Niveau : CFA
@ Phœnix ahurissant ce début d'article je n'ose même pas lire le reste tellement ce paragraphe me met hors de moi ( et je sais que tu supportes le. PSG )

Qui a surcoté l'OM ici ? Perdre contre le PSG et ses 500 M € au parc , t'appelles ça un krach ?

Mais branlez vous sur la bulli , la Liga ou autre quand on a la chance d'avoir une equipe en L1 hors PSG qui essayent de jouer ses matches pour les gagner avec l'un des plus beau jeu , on la descend .

Sans l'OM y' auras même pas une once de suspens dans cette ligue 1 pamplemousse .

L'OM est toujours premier ! Peut être pas pour longtemps mais personne ne connaît le futur .

Quand je vois les mecs de canal lustrer le chibre de Zlatan ( il est parti faire du vélo , il a mis du marqueur sur ses chaussures etc etc ) c'est quoi le rapport avec le jeu la ?

En 4 MOiS , Bielsa a totalement révolutionné le jeu olympien , 4 putain de mois !

Ce qui est surcoté se sont vos capacités journalistiques à certains , vous remontez pas le niveau avec votre presse caniveau .
Mectoooooon Niveau : Loisir
Cet article est une honte partisane.

On en oublierait qui est leader de ligue 1, et puis les critiques sur la conservation de balle de l OM etc.. on dirai que vous n aves pas vu les matchs depuis le debut de saison.

surtout que hier la possession est favorable a l om ( mais les imprecisions sofoot, on est plus a ca pres)

L OM tombe a Lyon et a Paris, dans des matchs ou il meritait plus ( surtout Lyon).

Et l OM finit a dix hier, clairement cet article est completement naze: l auteur prend la realite d un match (ou d une pseudo serie) pour illustrer le pseudo krash qu il invente (esperait) lui meme.

ca sent l article prepare limite avant le match..
Ohlala le bel article gardé au chaud depuis un moment. Entre conneries et enfoncer les portes ouvertes, je ne sais pas ce qui est le plus gênant. Un gros ramassis de rancoeur.

L'OM surcoté ? Tiens donc ! La faute à qui ? Aux supporters ou aux journalistes ? Aux supporters heureux de voir leur équipe produire du jeu et des résultats après 2 années à vomir ? Ou aux journalistes tout heureux de pouvoir gratter du papier sur l'autiste et sa glacière ?

Stan Key Lubric Niveau : CFA
Message posté par Mectoooooon
Cet article est une honte partisane.

On en oublierait qui est leader de ligue 1, et puis les critiques sur la conservation de balle de l OM etc.. on dirai que vous n aves pas vu les matchs depuis le debut de saison.

surtout que hier la possession est favorable a l om ( mais les imprecisions sofoot, on est plus a ca pres)

L OM tombe a Lyon et a Paris, dans des matchs ou il meritait plus ( surtout Lyon).

Et l OM finit a dix hier, clairement cet article est completement naze: l auteur prend la realite d un match (ou d une pseudo serie) pour illustrer le pseudo krash qu il invente (esperait) lui meme.

ca sent l article prepare limite avant le match..


Pour le coup, s'il a écrit l'article avant le match, il a été un petit peu visionnaire le Chérif.

Sinon, tu le sens pas le coup de mou de l'OM, les défaites consécutives, le Gignac muet et les 2èmes mi-temps peu à leur avantage? Non? Tout est parfait à l'OM?
El Loco Bielsa ( anigolemagicien)
déçu M. Gemmour donc on parle à outrance des absences de Motta et Ibrahimovic mais on minimise celle de Ayew, Morel et on oublie complétement Romao. Beaucoup de monde on applaudit des 2 mains ce matchs match sans mauvais coups mais c'est ça qui manquait aussi côté marseillais, Romao sait faire des fautes d'anti-jeu ou pourrir un match, ce genre de joueur permet à l'équipe de récupérer après de gros efforts et donc de se replacer plus rapidement.

Cette équipe a manquée de rigueur dans les gestes déterminants et de vice. Pour moi le psg d'hier était prenable,, faut arrêter de sur-estimer cette équipe. Je peux dire de même quand le psg rencontre une équipe bien en place avec des individualités fortes, elle est inexistante ( cf Chelsea - Psg )
Mectoooooon Niveau : Loisir
Message posté par Stan Key Lubric


Pour le coup, s'il a écrit l'article avant le match, il a été un petit peu visionnaire le Chérif.

Sinon, tu le sens pas le coup de mou de l'OM, les défaites consécutives, le Gignac muet et les 2èmes mi-temps peu à leur avantage? Non? Tout est parfait à l'OM?


Je dis pas ca nn plus, mais bon l OM a joue Lyon et Paris a l exterieur et ce ne sotn pas des matchs faciles.

Gignac est a une barre pres de mettre son but hier donc ca se joue a rien une fois de plus.. et encore une fois si tu a vu le match contre lyon tu sais que l om fait un tres tres bon match

Les deuxieme mi temps peu a leur avantage c est quasiment depuis le dbt de saison (surtout apres l heure de jeu)

Le pb de l article, c est le cote "l OM explose en plein vol", et je suis pas d accord ac ca c est tout. Le vrai probleme de l OM c est qu ils doivent se reposer sur les 11 meme mecs (sans quoi defaite a Rennes par ex)
DocteurHappy Niveau : CFA
Message posté par Stan Key Lubric


Pour le coup, s'il a écrit l'article avant le match, il a été un petit peu visionnaire le Chérif.

Sinon, tu le sens pas le coup de mou de l'OM, les défaites consécutives, le Gignac muet et les 2èmes mi-temps peu à leur avantage? Non? Tout est parfait à l'OM?


Personne n'a dit que c'était parfait à l'OM , on passe d'une année sous Anigo a 4 mois avec une orgie de jeu .

On s'est jamais posé en favoris pour le titre , on perds contre un OL intraitable à domicile ( avec une physionomie de match à notre avantage ) et on perds contre le PSG au parc avec ses tops joueurs européens .

J'ai jamais lu un billet d'humeur aussi partisan , avec autant d'arguments sans fondement , simplement dans le but de détruire .

Un Grand Merci Chérif , la rage qui émane de ton billet ne fait que durcir mes convictions au sujet de mon club et de M Bielsa , ils t'ont touché et maintenant tu déverses ta rancune .

Cet OM ne laisse personne indifférent . Allez l'OM
Chérif Nasser Ghemmour...la plèbe est unanime, tu n' es qu' un troll parisien.
je ne sais pas si c'est le fait de se prendre pou un pseudo esthète ("moi j'aime l'ajax blablabla") ou celui d'avoir côtoyé ces bouses d'analystes de l'équipe tv le soir qui font écrire autant d'énormités, mais parmi celles non relevées, celle ci vaut son pesant de cacahuètes :
"Hormis ces temps forts, parfois réellement impressionnants, l'OM défend et c'est tout."

chapeau champion, t'as décroché la palme !
El Loco Bielsa ( anigolemagicien)
Pour être plus précis dans mes propos je ne suis pas anti-parisien car sur 38 journées vous avez davantage de chances de finir champion mais je trouve ça exagéré la façon dont on parle de ce match à en croire certains on a mangé une manita alors que pas du tout !
Quel article de merde. Ça se voit que vous avez plagié sur personne cette fois
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 69