OM : Anigo veut être entendu

5 46
Vincent Labrune, Jean-Claude Dassier et Pape Diouf. Pour gagner au jeu des sept familles, la PJ de Marseille, qui enquête sur les « conditions d'anciens transferts » , a besoin de José Anigo. Pour cela, elle n'aura pas besoin de piocher une carte puisque l'ancien directeur sportif de l'OM a décidé de la jouer cartes sur table.

En effet, dans une interview parue ce mercredi matin dans les colonnes de L'Équipe, Anigo s'est dit prêt à se mettre à disposition de la justice. « Je veux venir et être entendu même si je dois passer deux jours en garde à vue  » , a notamment confié celui qui a quitté l'OM l'été dernier. Un ex-directeur sportif fermement décidé à montrer patte blanche pour pouvoir continuer sa nouvelle vie paisiblement : « On peut regarder tous les comptes, chercher partout si j'ai de l'argent. J'en ai tellement marre de toutes ces histoires que je veux que ça finisse. Je suis sur une période de reconstruction après avoir touché le fond moralement… Je n'en peux plus de tout ça. »

À la PJ de faire la différence entre toucher le fond et toucher des fonds.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Milan_forza18 Niveau : CFA
Le jeu de mots pas top !fond fonds! Franchement !
hier sur infosport, ils disaient que les retrocommissions ont arrosé le grand banditisme marseillais...

perso, ce qui me fait halluciner c'est que les flics ont débarqué chez lui à Marseille, alors que ça fait juste 6 mois qu'il a bougé en Afrique, s'ils ont aussi bien enquête sur le fond de l'affaire, ça laisse songeur !
Oh merde, des têtes vont tomber s'il balance tout
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
5 46